Moi aussi j’aimais les forces de l’ordre : c’était avant…

Publié le 31 juillet 2018 - par - 174 commentaires - 2 544 vues
Share

Eh bé ! Je viens de lire les deux articles sur le gendarme mort en service et les commentaires associés, j’en ai perdu mes rimes !

Tudieu ! Mais fusillez-le ce Martin Moisan ! Cette abomination, cette déjection humaine, ce rebut de la société, selon vos dires. Virez-le, éjectez-le, c’est inadmissible, c’est intolérable, c’est inacceptable ! « Il est méchant monsieur Moisan ». (cf. dîner de cons). Internez-le ! Propose-t-on dans les commentaires.  Alors qu’il n’a jamais écrit qu’il se réjouissait de la mort de ce gendarme, certains lui attribuent des propos qu’il n’a pas tenus « Il ne l’a pas écrit, mais il l’a pensé tellement fort que c’est encore plus sournois ». Véridique !

Non mais vous réalisez la violence de vos propos ? Alors qu’il ne fait que mettre en évidence le comportement des forces de l’ordre « doux avec les brutes » « brute avec les doux ».

Chacun a dû être un jour confronté aux policiers ou gendarmes, sur la route ou dans son quotidien et je veux bien être lapidée sur place si une seule, ne serait-ce qu’une seule personne est sortie ravie de cette rencontre.

Pour ma part, je vouais une réelle dévotion à ce corps de métier. J’avais une admiration sans borne pour ces défenseurs de la République. Et puis le réel m’a frappée… en plein dans l’œil, si je puis dire. Mais je n’ai vu aucun flic sous mes fenêtres, malgré ma plainte et mon ITT.

Par contre il y a 4 ans, ils étaient là au coin d’une rue. Alors que je m’étais décalée à un feu sur la gauche, de façon à ne pas gêner ceux qui allaient tout droit, un équipage s’est arrêté à ma hauteur, après une manœuvre, m’enjoignant à me garer.

Je suis tombée sur une fliquette vindicative et mauvaise pour un contrôle technique dépassé de 2 jours, 2 jours ! Elle m’a sortie de la voiture comme si j’étais une délinquante. Alignée sur le bord du trottoir, entourée de deux flics, j’ai d’abord cru à une plaisanterie, mais la cheffe a inspecté le véhicule, en long, en large, en travers. En plus, mon certificat d’assurance n’était pas à jour, je n’avais pas apposé la bonne vignette sur le pare-brise. La totale !

Oui j’étais en tort, mais avait-elle pour autant le droit de me menacer de saisir le véhicule, pour défaut d’assurance (supposé) et de contrôle technique pas à jour ? Avait-elle le droit de me dire de « fermer ma gueule » lorsque j’ai voulu justifier mon oubli d’assurance qui était à la maison ?

C’est quoi ces façons de faire de me tutoyer et de me pousser « Tu bouges pas ! » comme si j’avais commis un grave délit ? C’est quoi ces manières de me bousculer, tout juste si elle ne m’a pas mis les menottes.

Oui, j’étais en faute, je le reconnais volontiers, je ne l’ai jamais contesté, je n’ai pas changé la vignette, j’ai oublié, le contrôle technique, j’ai zappé, mais à aucun moment, je n’ai fait preuve de rébellion ou de comportement induisant cette méchanceté gratuite, cette humiliation publique.

Ah, the cherry on the cake, cette histoire s’est passée le 29 août, jour de mon anniversaire, chose que ne pouvait ignorer la fliquette qui a vérifié mes papiers !

J’en ai discuté à l’époque avec mon meilleur ami qui est policier, il m’a confirmé que les beurettes sont les pires en termes de répression.  Ah ben merci, j’ai donné !

Bref tout cela pour dire que j’ai une confiance dorénavant très limitée dans les forces de l’ordre.

Et à tous ceux qui bêêêêlent, « la loi c’est la loi », on fait quoi de toutes ces cités et quartiers où les flics sont interdits, où les pompiers sont caillassés, voire volés, on brûle, on rase ou on se tait bien gentiment pour ne pas créer d’émeutes ?

Moi, je veux bien être contrôlée et sanctionnée mais que tout le monde le soit aussi…

Oreliane

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Daniel PRAEGER

Votre texte n’est que sagesse et remet les pendules à l’heure. M. Moisan a parfaitement expliqué son ressenti mais, certains commentaires, par parti pris ou par incompréhension de notre belle langue, ont travesti tout ce qui y était exprimé. Moi aussi, j’avais un respect sans borne pour nos forces de l’ordre et je déplore que certains ne pratiquent plus leur métier avec l’honneur dont ils devraient être les porte-drapeaux !! … et plus on monte dans la hiérarchie, pire c’ est !!

yannick

moi je pense et suis affirmatif, que le problème ce ne sont pas les flics mais bel et bien la justice qui est complètement merdique.tous nos politiques,à quelques exeptions prés sont des avocats ils inventent des lois qui font travailler ces gens là,tout simplement.

JEAN

Mr Moisan n’a fait que dire tout haut ce que pensent les gens qui ont encore un cerveau en état de marche, ses articles ont permis de constater qu’il y a pas mal de perroquets dans la population Française, qui répètent bêtement comme vérité ce que disent les politiques, et ce constat est bien triste

adrien

Et oui… Supprimons la télé déjà, et les conneries de BFMTV et TF1, France 2 etc ne laveront plus le cerveau de la population.

Jobig

Que les motards de la police et de la gendarmerie balaient d’abord devant leur porte! Beaucoup sont des dingues de vitesse irresponsables bien plus dangereux que le citoyen lambda. Ils se prennent pour des shérifs des temps modernes et font les marioles sur leurs motos.

adrien

Meme hors intervention (donc sans gyro ni 2 tons) ils roulent largement au delà des limitations. Je n’ai jamais vu de motard police/gendarmerie rouler aux imitations en moto.

Mitraillette

Du « pur jus de vérité »… j’ai bu du petit lait en lisant cet article que j’approuve à 100%. Et, comme ORELIANE, je tiens la meute qui s’est déchaînée contre MARTIN Moisan, lequel avait entièrement raison, pour une bande d’imbéciles !
Il n’a fait que dénoncer un fait INSUPPORTABLE: de nos jours, flics et gendarmes sont « doux avec les brutes et brutes avec les doux ». C’est ça qui est intolérable !

bm77

j’ai bénéficié à trois reprises de l »indulgence de la police concernant des infractions dans ma vie de conducteur, pas des infractions qui mettaient la vie des autres en jeu, mais qui pouvaient occasionner des amendes salées.
Ce qui ne m’empêche pas d’être irrité de l’utilisation faites de nos forces de l’ordre.et de tout le système répressif qui une fois de plus est dirigé contre les mêmes.
La vitesse ramenée à 80 km heurs en est un exemple qui pénalisera les ruraux d’abord.

Patrick Granville

A Oréliane et autres commentateurs. Les élus que vous avez mis en tête de gondole de vos villes vous font la guerre en tant qu’automobilistes. Comment ? Feux oranges durée 1 seconde, avec flics municipaux planqués derrière le feux rouge pour verbaliser. Tape culs et radars mal signalés à l’entrée des villes. Stationnement quasi impossible ou sévèrement réprimé. Plots sur les trottoirs pour endommager les bas de caisse. Vitesse mal précisée dans la traversée des lieux dits. Ceinture oubliée foutu

Mitraillette

Lu et approuvé !

Jean Ducluzeau

J’adhère totalement.

Mitraillette

Moi aussi….à 100% !

crap2sp

Conclusions,avec cette police qui s’africanise,et beurise,plier un billet de 20 Euros dans votre permis,la republique bananiere fera le reste.1000 ans de progress a la poubelle.

Joël(1)

Le harcèlement routier n’est qu’un instrument de plus ayant pour but de fixer l’attention des Automobilistes Français « eux seul harcelés par l’appareil d’état » mais aussi de dévier les priorités sociétales découlant d’une planification de submersion migratoire afro-maghrébine par les structures étatiques républicaine! Le génocide des Blancs Européens et surtout Français est en marche depuis 30 ans! Ne jamais se revendiquer républicain qui est une maladresse coutumière sémantique, mais FRANCAIS!

adrien

6 lignes de belle vérité, synthétisée et qui va dans le mil ;-)

Joël(1)

Le rôle des polices en France a pour but de canaliser voir d’encadrer la révolte des Français qui ont justement le droit de retrouver sa population ethnique ainsi que ses codes civilisationnels actuellement dénigrés et dénoncés!!! Les polices donc, sont formées pour insulter dans un jargon technique les propriétaires de la France ainsi que les mépriser pour leurs intimer une soumission idéologique! Les polices sont à la solde de la république naît d’un génocide (Vendéen)

arthur

« the cherry on the cake = ? C’est de l’arabe ?

Pélagie

Non ,non !

Nuch

Très bon article criant de vérité totalement dans ce qui se passe de nos jours

Mitraillette

Absolument !