Le moment d’allumer un, dix, cent foyers de révolte en France est-il venu ?

Publié le 28 décembre 2015 - par - 33 commentaires - 3 835 vues
Share

ajaccio2

La réaction de centaines d’Ajacciens à l’agression de pompiers par des racailles d’outre-Méditerranée met en évidence la passivité des Français du continent face à la montée du chaos. Cette passivité est semblable à celle de ces mêmes Français devant la crise financière de 2008. Ils avait alors laissé le gouvernement venir au secours des banques par milliards et, en remerciement, celles-ci leur avaient refusé quasi systématiquement toute demande de crédit. Ils avaient ainsi pu constater que contrairement à ce que prétend le libéralisme, il a besoin de l’Etat –c’est-à-dire de l’argent des impôts des citoyens– quand il est en difficulté. Sans en tirer aucune leçon.

Comme en 2008 pour la crise économique, aujourd’hui tout est visible en ce qui concerne l’invasion migratoire et la survie des sociétés occidentales dans la guerre que leur a déclaré une partie majeure du monde musulman. Et pourtant les Français continuent d’accepter sans grands mouvements de révolte –sauf en Corse– les violences islamiques qui ont abouti au massacre du Bataclan (il y en aura d’autres tueries de masse), la multiplication des mosquées avec des imams qui prêchent notre destruction, une inégalité de traitement médiatique digne des régimes totalitaires à la pointe du progrès avec, d’un côté, la propagande sur le vivre-ensemble, l’islam religion d’amour et, de l’autre, le harcèlement juridique de ceux qui dénoncent pacifiquement la destruction de notre Nation.

Cette passivité est apparue en pleine lumière avec les résultats du second tour des élections régionales. Les Français ont accepté sans problème les arrangements internes entre les partis qui se sont autoproclamés «républicains», partis qui s’appuient sur des «valeurs» qu’ils sont incapables de définir. Les Français ont acquiescé à la recomposition politique sans exiger qu’une réforme soit discutée. Ainsi les alliances et désistements ont prouvé qu’il n’y avait aucun clivage entre la droite molle et la gauche morale. Que l’UMPS existait. Que la France était une démocratie dégénérée.

La passivité des Français à de quoi rendre pessimiste pour l’avenir du pays.

Ils sont devenus une population de zombies hypnotisés par leur télé. Les émissions les plus stupides les ravissent, les matches de foot où des imbéciles millionnaires courent derrière un ballon leur font oublier la réalité. Les prestations sociales leurs permettent de survivre. Nous voici revenus à la Rome antique du panem et circenses. Et les Français apprécient.

Une apathie qui vire facilement à la dhimmitude comme viennent de le démontrer la présence de milices musulmanes pour protéger les messes de Noël à Lens et à Béziers.

La passivité française est l’œuvre de la caste qui assure, de cette manière, sa pérennité. Son apprentissage commence dès l’école maternelle avec le bourrage de crâne pratiqué par l’Education nationale.

Nos enfants lobotomisés, nos adolescents décérébrés deviennent des adultes qui ne ressentent aucun besoin de se révolter contre le système. Tout va bien. Pas besoin de bouger. Ils croient que nous sommes en démocratie puisqu’il y a des journaux de tous bords (même s’ils tiennent tous le même discours); ils sont persuadés que nous sommes libres (même si la surveillance est de plus en plus pointue et que les associations liberticides surveillent leurs paroles mot à mot) ; ils applaudissent la République UMPS parce qu’on leur a dit que c’était la meilleure du monde (même si des semaines de la haine sont périodiquement organisées entre les deux tours des élections pour éviter que 40% de la population ne soit représentée).

Le système tient parce que le bourrage de crâne fait que les Français adhèrent à ce que le système est.

Il est vrai que leur vie quotidienne reste encore relativement confortable malgré l’insécurité dans les transports, dans les quartiers périphériques et les campagnes, malgré six millions de chômeurs, malgré la dégradation des services publics (police, pompiers, hôpitaux, écoles). Ils se disent: «Cela pourrait être pire». Et ils baissent les yeux.

Dans les années 60, Régis Debray et Guevara avaient théorisé le «foco», la création d’un, deux, plusieurs foyers afin d’épuiser les forces de l’impérialisme américain en Amérique latine.

Le mot est proche du mot corse signifiant la même chose.

Peut-être, le temps est-il venu d’allumer, un, dix, cent foyers «à la Corse» en Métropole.

Marcus Graven

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
théodoric

une insurrection, révolte ? j’y crois peu. par contre des groupes armées vont s’élever ! et c’est là notre chance !!! si nous les patriotes menions une guerre civil ce serait contre productif. notre salut c’est la voie politique ou l’erreur mener par l’ennemi ‘l’islam » en guerre contre l’occident et de ses alliés haineux de soi. si on prend les choses en mains, nos contradicteurs mettrons tout sur notre dos. lassons faire, on récoltera les fruits de notre patience.

hathoriti

OUI ! OUI ! Allons-y ! En tant que chrétienne je ne devrais pas haïr, mais ma détestation de hollande et de ses complices est telle que j’ouvrirais le champagne en criant « hourra » ! si quelqu’un avait la bonne idée de…de leur casser la gueule et de leur faire ravaler leur mépris ! Quant à leurs chouchous mahométans, il est temps de prendre, en effet, le taureau par les cornes et d’agiter la muleta vers eux !

Cerame

Les corses plus courageux et plus identitaires que les métropolitains ;laissez-moi rire Les représentants qu’ils viennent d’élire ..Talamoni, Marcageli & consorts racontent que leurs musulmans sont aussi « corses » qu’eux et même qu’ils ont besoin d’eux !Le seul parti identitaire en corse est finalement le FN. Pourtant celui-ci n’a fait que 10% aux régionales !Nous n’avons rien à leur envier question courage .

angora

ils ont cru(je suppose) que leur parti était une alternative au FN avec spécificité corse.
je pense qu’ils ont été bien trahis.
décidément tous ceux qui arrivent au pouvoir trahissent leurs électeurs aussitôt.

JEV

Personnellement j’en ai ras le bol d’entendre et de lire dans la majorité des commentaires: » les français »! Non! Pas tous les français (heureusement). Le problème est, comment nous organiser, nous autres « ces français » qui oseraient en l’instant se soulever et marcher droit vers l’Elysée… That’s the question… Il ne faudrait pas mettre toutes les ordures dans le même sac poubelle… Il y a un tri à faire et surtout ne pas tout mélanger (c’est écolo)… Nous voyons déjà que tous les syndicats ferment leurs grandes gueules, sous peine de voir leur compte en banque diminuer ainsi que les faramineux salaires de leurs représentants. Ils attendent quoi déjà, ceux là pour que le France entière se mobilise et nous refassions un méga mai (ou janvier) 2016?

Max

Comparer pas un Corse et un francais! Le Corse est uni pour commencer. Ensuite il assume ce qu’il est. Pour finir, le Corse dir MERDE a la Republique et il a bien raison.

raslebol

Pour oublier les vrais problèmes les français, les européens préfèrent se gorger des pires conneries a la tele, se gorger de football, etc….
Nous allons payer très cher notre lâcheté!!!

raslebol

CA AURAIT DU PETER DEPUIS FORT LONGTEMPS!

JEV

SUITE…
Que les étudiants se mobilisent également, que nous fassions enfin comprendre à nos fossoyeurs que nous en avons ras le bol de leur mensonges, de leur hypocrisie, de leur dictature, mais surtout que nous en avons ras le bol de voir leurs sales tronches, toujours les mêmes, et ce depuis quarante ans. Oui mais… Comment faire? Quel pourrait être le déclic pour que nous arrivions à nous soulever et virer enfin cette bande de guignols qui nous gouverne?
How to do? I wait your answer! Je sais, c’est trop facile de poser cette question, mais si je la pose c’est qu’il doit y avoir un moyen, moyen que certains ont à leur portée, mais ne veulent l’utiliser…

Versaline

Il faudrait que l’armée et la police se révoltent avec le peuple !

caloni

nous sommes et resterons toujours des »COCUS BATTUS ET CONTENTS DE L’ETRE »malheureusement c’est dans notre adn et irréversible ! à moins que…….

JEV

SUITE…
Ce sont les traitres de la patrie, qui sont confortablement assis au coin
du feu avec de confortables revenus et ne veulent pas trahir leur(s) maître(s)… On sait très bien qui ils sont… En ce moment, j’aurais bien aimé être Corse ou vivre à Béziers..
J’aurais su quoi faire et en quoi m’investir… Même à mon âge… 70 balais!

Sylvestre

Ne pas oublier que c’est la passivité des français qui a autorisé l’abandon de l’Algérie et des citoyens qui en avaient fait un territoire magnifique, cinq fois plus grand que la France. Depuis toujours les français ont tout accepté à condition que l’on ne touche pas à leur petit jardin. On peut bien écraser le voisin, le juif, des territoires entiers de notre pauvre France, pourvu qu’ils continuent d’avoir la poule au pot le dimanche. Ils ont tout toléré, ils vont le regretter

angora

à mon avis c’est quand ils auront tout perdu qu’ils commenceront à bouger.

CATIMINIE

Bonjour la mécréante,
Je rejoins tout à fait votre pessimisme…. désespérée lorsque j’ai vu les résultats des régionales et ce post de Marcus reflète vraiment la triste réalité de notre déchéance… qu’il est difficile pour nous, les lucides, d’assister à l’assassinat de notre culture, dûment orchestrée par les mains sataniques qui nous gouvernent… Une chose malgré tout me fait du bien dans cette pétaudière qu’est devenu cette pauvre France, c’est qu’il existe encore des zones d’insurrection et où il existe encore ! des patriotes qui ont les « c………..s » (excusez ma vulgarité, mais de nos jours, il n’y a pas d’autres mots adaptés à la situation…) de s’ériger contre ce gouvernement de pourris et de rejeter violemment ce que nous ne voulons pas ! Je soutiens l’action des Corses en espérant que peut être ??! je dis bien peut être ??! se produise la même chose sur le continent. Les Corses ont 200 % raison mais la propagandelsfeld s’est immédiatement mise en route…..

angora

sauf un détail: en Corse la situation est moins dégradée qu’ici. pour exemple: 1ère agression de pompiers contre 1500 l’an passé sur le continent ou les anti-france sont bien organisés.
par contre Talamoni n’a pas été honnete avec ses concitoyens et j’ai vu qu’en Corse il y a aussi des assoc islamo-collabo(ava basta je crois).je ne sais pas quelle proportion de la population ils représentent mais c’est à prendre au sérieux.
tout ça n’est pas bien réjouissant surtout pour les prochaines générations.

Ragoutoutou

N’oubliez pas qui donne la majorité électorale à ce système ! Ce sont surtout les « vieux » (Maison de retraite ou pas ) et les initié(e)s (Profiteurs) … En revanche, ceux et celles qui doivent êtres les détonateurs, ce doit être la jeunesse de 18 à 40 ans, Quel avenir actuellement ? Les autres suivrons (en partie) mais ne bougerons pas de leurs propres chef … L’age est prépondérant à la fugacité !

Pénélope

Si seulement, vous aviez raison ! Malheureusement, de nos jours, cette jeunesse dont vous parlez, est tout juste bonne à faire joujou avec son portable, le nez dans le guidon, et d’une pauvreté intellectuelle à faire pâlir un âne. Au vu de mes contacts, je peux vous dire et vous confirmer que la révolte ne sera pas l’apanage de vos 18/40 ans, intellectuellement déficients, mais d’un panel d’âges plus étendus. Et c’est tant mieux.

DS

Quitte à ce que ça pête un jour (et ça pêtera forcément car la mahométanerie est en guerre contre le monde depuis 1400 ans), alors autant que ça pête maintenant ! Ils ne sont pas encore les plus nombreux, ce qui ne saurait durer !

christelle

LE REVEIL DE LA FORCE…..et ce n’est pas qu’au cinéma !!! Nous sommes dans notre pays ,en plein dans le scénario de Star Wars ……incroyable coincidence ……il est temps pour les Chevaliers Djedai de l’Hexagone de se rebeller et d’ ‘attaquer l’EMPIRE pour aller sabre-laseriser tous les djadistes !!!! Djedai contre Djiadistes ….qui l’eut cru ??

balte

Il faut commencer par la pression politique. Nous assistons en effet à la fin du PS bien-pensant. Ce n’est pas avec plaisir que Hollande,Valls et compagnie prennent des mesures de « droite » mais il s’agit de la survie du parti auquel ils doivent leur carrière et les avantages qui vont avec. Mais le PS même relooké ne résistera pas à la déferlante qui se prépare. Hollande,Valls,Aubry,Montebourg,Dray et les autres ont trop attendu,pensant naïvement que les problèmes d’identité et de nation et de communautarisme allaient se résoudre tous seuls. Ils se sont lourdement trompés.

dd33141

valls a déjà son billet de départ, il s’est acheté un appart de haut standing à alger

angora

vous avez des infos précises à ce sujet?

Ribouldingue

Ca me fait franchement penser à ce que j’écrivais hier à Josiane Fillio…..!!!!!En plus développé d’accord et sûrement en mieux rédigé….

john

BOF! Cela est bien mal dit et n’invite pas à la révolte et pourtant il y a de quoi et ce n’est pas l’envie qui me démange.

La Mécréante !

(suite)
Nous verrons l’état de décomposition lors du prochain Congrès, appelé à ronger l’os de la « déchéance » que les petits Machiavel leur ont lancé à la gueule dans le seul but d’obtenir la prolongation ÉNORME de l’état d’urgence pour verrouiller l’opposition.

je suis bien plus pessimiste que vous.

La Mécréante !

@l’auteur,
« Peut-être, le temps est-il venu d’allumer, un, dix, cent foyers «à la Corse» en Métropole. »
—————————————————
Non, ce “moment“ est passé. il n’a pas eu lieu en temps utile. il ne repassera pas.
la “décomposition“ est trop avancée. elle ira à son terme.

il n’y a qu’à bien observer le visage de Valls : j’y vois le masque de la terreur et de la folie.

-terreur : il sait ce qui se trame sans pouvoir l’en empêcher.
-folie : il croit retarder l’échéance en se “votant“ quasiment “les pleins pouvoirs » pour espionner l’opposition via son état d’urgence à la con alors que la 5e colonne est armée jusqu’aux dents et que les limiers de la République sont priés d’ignorer…

from Persia wiz love

Il faut surtout occuper les radios et les télés, organes de propagande du système islamodélinquantphile.

Pascal Olivier

« Peut-être, le temps est-il venu d’allumer, un, dix, cent foyers «à la Corse» en Métropole. » (Marcus Graven)

Mais la Corse est en métropole !

Omble Chevalief

Bah, tout le monde sait que la Corse est en état hors l’État sauf pour les prestations sociales et les subventions bien entendu …

Marcus Graven

Vieux réflexe insulaire pour qui la Métropole (avec une majuscule) est la France continentale.

tête de fer

Certes, les Corses ont répondu à la racaille de manière musclée, ce qu’il fallait faire! mais en métropole les choses sont plus compliquées: surveillance policière omniprésente; videosurveillance; la seule solution: lorsque l' »état d’urgence » sera terminé; « ils » vont recommencer….et c’est à ce moment là qu’il faudra bouger! mais seulement en cas de problème de grande ampleur; comme a Moisans; la police sera occupée et là…..par petits groupes très mobiles on peut en esquinter quelques uns; discrètement, juste une dizaine même moins: le signal sera compris;et pas de pitié: au lance-billes ou au manche de pioche! et s' »escamper » en vitesse!

tête de fer

la suite de mon post: il faut des personnes qui surveillent les mouvements de police, en relation avec ceux qui cognent: seul façon d’eviter une arrestation; il faut savoir qu’ils n’auront pas beaucoup de temps pour agir: choisir sa cible, frapper, et disparaître vite (surtout laisser la racaille visée avec une tête au carré)