Mon ami est extraordinaire, il est humaniste

Publié le 26 septembre 2015 - par - 10 commentaires - 1 035 vues
Share

humaniste

Il s’est confectionné un gilet pare-balles en thermolactyl, grâce auquel il ne craint ni la chaleur, ni le froid, ni l’humidité. En plus, ça le préserve de toute réflexion qui ne serait pas conforme à la doxa. Vous pouvez vous demander ce que c’est. Je ne vous le dirai pas tout de suite pour ménager le suspense, ou vous laisser deviner.

Cet ami, comme beaucoup de franchouillards, est né avec un avis sur tout, connaissant tout, discutant doctement de tous les sujets possibles et imaginables, sans autre source d’information que l’Express et la télé. La diversité de l’information ? Il s’assoit dessus, car tout ce qu’on peut dire, il le sait déjà.

Je me suis aperçu que quand il discute d’un sujet qu’il ne maîtrise pas, il sort son arme secrète qui lui permet d’éluder les questions qui le dérangent ou d’écouter les démonstrations qui le contredisent.

Nous parlions de l’immigration et des risques qu’elle nous fait encourir. Je lui donnai mon avis qui évidemment n’était pas le sien. Comme j’argumentais d’après des sources que tous les lecteurs de Riposte Laïque ou Boulevard Voltaire connaissent, sites qu’il qualifie de fascistes, racistes, et tout ce qu’on voudra en iste ou ien, il m’a opposé… allez, si vous n’avez pas trouvé, je vous dis ce qu’est le gilet magique dont il est question ci-dessus : « Moi je suis humaniste ». Que voulez-vous répondre à ça ? « Moi je suis humaniste » te renvoie en creux, que toi tu ne l’es pas et donc que tu es coupable de mal penser et de mal agir. Que répliquer à ça ? Lui démontrer qu’il ignore que l’humanisme est le résultat de notre culture mise en danger par l’Islam ? Pas la peine, l’Humanisme est son dernier mot, et il n’en démord pas. C’est un peu comme dans le Malade Imaginaire de Molière où Toinette sort « le poumon » à chaque symptôme décrit par Argan. « Je suis humaniste » le lave de tout péché, de toute erreur et de toute ignorance.

Voilà pourquoi, Sarko et Hollande auront beaucoup plus de voix qu’ils n’en méritent. Parce que le FN est ostracisé. Ceux qui votent pour le FN sont honnis ; ils n’ont rien d’humain pour les bien-pensants. Quand on voit comment agissent les « humanistes » que l’Etat islamique, Al Nostra et Al Qaïda nous envoient parmi les migrants, on n’a pas envie d’être humains à côté d’eux, si on considère qu’ils le sont comme les « humanistes » pavloviens les voient. Passons sur les humanistes qui les ont suscités et aidés, qui nous gouvernent. L’humanisme à la sauce Hollande a encore beaucoup d’adeptes.

 

Marc Larapède

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
mickdan

j’en ai un dans mes copains avec qui je faisais du vélo ,pour lui un etre humain est un etre humain,pas de différence il faut aider tout les êtres humain,bon il vote mélanchon,donc ça ne vous étonnera pas !!heureusement c’est le seul !!

Herbert Sogno

Moi je leur réponds qu’ils sont anti-humanistes et que je viens de leur démontrer, et que l’humaniste, c’est moi et non pas eux. Le droit-de-l’hommiste, c’est moi et non pas eux, l’anti-raciste, c’est moi et non pas eux. Ce n’est difficile à faire, puisque c’est la vérité. Je suis opposé à l’islam, qui est un fascisme, et je suis opposé au génocide blanc qui est une crime raciste contre l’humanité, et je suis opposé au rêve suprématistes des africains de nier aux européens le droit de préserver leurs territoires, leurs traditions culturelles et cultuelles, leur homogénéité ethnique, etc…, ambition qui est éminemment raciste et totalitaire par définition.

ça ne me pose aucun problème.

Je défends les européens comme les indiens d’Amérique du Nord ou ceux du Sud, qui sont autant que nous agressés dans leur identité et dans enracinement territorial et historique. C’est ça l’humanisme.

Mathieu

…Marrant. Idem, ça m’est arrivé encore la semaine dernière à un apéro avec deux vieux collègues rencontrés par hasard. Enfin… plus qu’un je veux dire.

Le type n’en démordait pas, il était pacifiste-humaniste-droit-de-l’hommiste et ancien socialiste. Bien qu’il ait avoué avoir dû arrêter le socialisme because la politique flambyste- macronniste- taubiriste. V’là qu’il fonde des espoirs sur Mélanchon, le pauvre. Passons.

N’empêche, pour le reste il n’en démord pas. « Les migrants sont des victimes et la construction des mosquées c’est bien selon son avis qui est l’Avis Général car la France est un pays d’accueil patatipatata. »

Il n’y a rien à faire croyez-moi. Je lui ai dit tranquillement suriné qu’il risquait de finir égorgé lui et toute sa famille et qu’il était inutile de m’appeler au secours le moment venu. Que n’avais-je dit là. Il s’est décomposé.

Franchement, il m’a fait prendre conscience que la situation était pire que tout ce que je pouvais imaginer. Le vulgum pecus est veule à mort. Littéralement « à mort ».

Le lendemain -hier-, j’ai complété mon armoire à fusils blindée en commandant un Remignton 700 tactical en 308 W, un Heckler & Koch en .45ACP et un Glock 19 en 9mm.
J’ai une femme et 4 enfants. On sait jamais. On n’est jamais trop prudent…

JANUS

L’humaniste est également républicain, citoyen,solidaire, engagé….

Adrien

…Et surtout aveugle . Il en est un qui disait « la vérité est ce qu’il reste quand on refuse d’y croire ». Ce sera bientôt le cas de ces bisounours.

nacre

Si nous étions des hommes, nous n’essaierions jamais de convaincre ce genre d’individu mais lui enverrions un crochet au visage au premier sourire niais et supérieur d’autosatisfaction.
Mais nous n’avons visiblement pas été élevés comme des hommes, refusant par réflexe pavlovien d’utiliser la seule arme qui nous serait vraiment utile, dans ce cas comme dans tant d’autres: la violence physique.

Adrien

La violence physique qui nous mènerait rapidement en garde à vue puis devant un tribunal correctionnel avec toutes ses conséquences pécuniaires et pénales. Meme si je suis très souvent pour !

Emma

Moi aussi j’ai quelques amis « humanistes »…qu’y faire? ils ouvriront bien les yeux un jour, trop tard peut être…le mieux est d’éviter entre nous les sujets qui pourraient fâcher quand on est de vieux amis qui datent de plus de 40 ans et auxquels on tient. Nous sommes une dizaine d’amis de la Fac, la moitié a exercé dans l’enseignement : les humanistes, l’autre moitié dans le privé : les fachos…mais les premiers n’ont pas compris que même les profs aujourd’hui votent aussi FN. Cependant nos véritables amis d’hier resteront nos vrais amis de demain sauf que nous n’avons pas vu la société changer placés sous le même angle. Dans nos cœurs nous sommes toujours pour les même idéaux de justice, de paix, d’égalité…une notion a échappé au fil du temps, c’est celle du territoire de la nation, de la patrie…

Blanche

Ah ! Les gens s’enfermant dans des préceptes mystiques pour refuser toute discussion !
Il faut aimer tout le monde ! (Sauf les racistes et les fachos…)

J’ai écris un texte « Aimer tout le monde, c’est n’aimer personne » très exactement sur cette question du « tout aimer » qui nous est imposé : https://blancheurope.wordpress.com/2015/09/25/aimer-tout-le-monde-cest-naimer-personne/
J’y montre l’inanité de la verroterie verbale à ce sujet qu’on nous sert jusqu’à la nausée.

Dhoby

S’il advenait (inch’Allah) que des représentants de « l’islam authentique » soient en mesure d’imposer leur loi en France, ça sera la fête des humanistes comme « l’Aid » est la fête du mouton, avec des boucheries à ciel ouvert.

Les humanistes sont une abomination pour les adeptes de « l’islam authentique ». L’humaniste de 2015 ressemble d’ailleurs beaucoup à un mouton.