Mon cher Mohammed, on en a marre de ton islam qui n’est pas l’islamisme !

Publié le 25 octobre 2020 - par - 43 commentaires - 4 078 vues

Lettre à Mohammed, mon (vrai ?) frère et à tous les musulmans de France

 

Mon Cher Mohammed,

 

En premier lieu, tu voudras bien pardonner cette entrée en matière familière. Je t’appelle « Mohammed » car je ne te connais pas, mais je ne pense pas t’offenser en utilisant le prénom du Prophète, de son vrai nom Abū al-Qāsim Muḥammad ibn ʿAbd Allāh ibn ʿAbd al-Muṭṭalib ibn Hāshim, C’est ainsi que, dans ton pays, l’on interpelle celui que l’on ne connaît pas ; il paraît que c’est flatteur… 

 

Aujourd’hui, il faut oser. Il faut oser s’adresser directement à toi et à tous tes frères (et toutes tes sœurs). À vous tous qui placez votre religion de paix et d’amour et votre « islam des Lumières » au-dessus des lois de notre République et de notre culture gréco-judéo-chrétienne française. Il faut oser car votre silence récurrent après les égorgements, autant que votre cri « Allahu akbar » qui les accompagne ont, depuis de nombreuses années, fait beaucoup de mal à nos concitoyens, un mal impardonnable, très souvent jusqu’à la mort ! Et vous le savez, l’aura que vous tentez de mettre sur votre religion pâlit de plus en plus. Si vous continuez dans cette voie, elle risque de s’éteindre bientôt définitivement.

 

Aujourd’hui, en France, « Tout le monde se raidit, se tend, s’observe avec méfiance. La majorité des « petits Blancs* » comme les vulgarisent certains sociologues jugent que l’islam est une religion “intolérante”, tout le monde rejette un islam et des musulmans devenus « trop nombreux et trop voyants. » Ce n’est pas moi qui le dis, vois-tu, c’est notre ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, dans son « Plaidoyer pour un islam de France », publié en 2016. (Source : https://plaidoyerpourunislamfrancais.files.wordpress.com/2016/06/plaidoyer-pour-un-islam-franc3a7ais03062016-vf.pdf )

 

À chaque tragédie, à chaque attentat commis par l’un de tes coreligionnaires – la quasi-totalité depuis de nombreuses années -, mon cher Mohammed, tu nous ressors le « Pas d’amalgame » ! Tu pleures tes larmes « Lacoste » et nous assommes à longueur de journaux télévisés avec un soi-disant « mal » fait à ta religion, rejoint en cela par la cohorte des « dhimmis » officiels de la République, des médias et du showbizz, tous les islamo-compatibles qui sévissent sur les ondes, bien souvent nourris par nos impôts. À chaque attentat, tu leur laisses le soin, rejoints également par les foules « d’idiots utiles » islamophiles sévères (principalement de l’extrême-gauche, de la gauche et du centre), vêtus de blanc, une fleur ou une bougie à la main, de plaider ta cause quand ils descendent en nombre dans la rue pour pleurer des larmes qu’ils voudraient bénites mais qui ne font que s’évaporer sur le pavé encore brûlant du sang des victimes. Vous a-t-on vu une seule fois, toi et tes coreligionnaires, venus de partout – surtout des banlieues – pour crier votre amour des Français, de la France, de la République, dans cette rue où l’on vous voit psalmodier vos prières avec arrogance, protégés par des cordons de policiers ou défier ouvertement cette même police, qui n’en peut mais, avec vos rodéos, comme à Lyon dernièrement pendant l’hommage à Samuel Paty ? Non ! Au contraire, on a vu rigoler en masse une foule nombreuse de tes coreligionnaires sur les réseaux sociaux lors de cet hommage qui lui a été rendu le 20 octobre dernier. Une honte ! Une insulte ! Un blasphème, pour le coup ! Source : https://www.valeursactuelles.com/societe/video-ces-internautes-musulmans-qui-rigolent-de-lhommage-lenseignant-decapite-samuel-paty-124960 

 

À cela, il convient d’ajouter les menaces de mort à Zineb El Rhazoui, cette femme courageuse qui se bat pour alerter sur les dangers de ta religion, dans un silence tonitruant des médias, mis à part quelques journalistes courageux https://present.fr/2020/09/17/menaces-de-mort-contre-zineb-el-rhazoui/ et celles proférées par tes frères à l’encontre de la jeune Mila, plus de 30 000 à ce jour répertoriées. Tu conviendras, Khouia, que cela fait beaucoup de monde ! Beaucoup trop !

 

Mon cher Mohammed, vous profitez, toi et les tiens, de tous ces Français naïfs qui tentent de se convaincre des bienfaits de votre religion « des Lumières » – des lampes à huile, devrait-on dire ? – qui vous brûle le cerveau au point de vous ôter toute humanité et tout équilibre moral. Alors qu’ils n’ont jamais, pour la plupart, mis les pieds dans vos pays d’origine où la joie de vivre est chaque année de plus en plus étouffée par le chant des muezzins. Tu devrais leur donner à lire le livre de Wafa Sultan « L’islam, fabrique de déséquilibrés » ; cela leur permettrait au moins de se faire une juste idée de vos dévotions. Vous manipulez au quotidien tous ces moutons, tous ces « sans-noms » qui composent la nourriture populaire naïve que vous enrobez de votre dégoulinante et mielleuse obséquiosité pour une hypocrite « accolade fraternelle », la main sur le cœur, en vous réjouissant que « la santé, ça va, hamdoullah, c’est le plus important » ! 

 

Aujourd’hui, il est vrai, toi et tes frères (et sœurs), vous êtes très nombreux, installés dans notre pays (le vôtre, également ?) et votre présence commence à peser sur sa population comme le Coran sur une mouche, pour répandre les bienfaits supposés – mais hautement improbables – d’un « islam de France » dans notre beau pays. Vous vous infiltrez insidieusement dans les rouages de notre système institutionnel, vous avancez masqués dans notre société civile, taxis, chauffeurs, gardiens, vigiles, la noyautant chaque jour plus pour tenter d’en contrôler l’évolution dans un futur assez proche, en essayant de nous faire avaler qu’il existe une différence fondamentale entre « votre islam » et « leur islamisme ». Pourtant, comme l’évoque l’écrivain algérien Boualem Sensal, dans son livre « 2084 la fin d’un monde ». l’islam et l’islamisme sont concomitants ; « Indolent, incapable de critiquer l’islam pour ne vexer personne, l’Occident ne serait plus à même de s’opposer à la montée de l’islamisme. Et Boualem Sansal d’imaginer l’avènement prochain d’un « califat mondial », non pas emmené par Daech, qu’il considère comme un « épiphénomène », mais par des pays musulmans aux velléités expansionnistes comme l’Iran, la Turquie ou même l’Indonésie… »  Aujourd’hui, tu es devant tes contradictions. Devant tes mensonges, également ! Devant tes responsabilités humaines surtout ! Toi et tes frères algériens, tunisiens et marocains, notamment, qui peuplez notre pays, vous seriez mis dans ce cas devant un choix cornélien : rejoindre ce califat en abondant dans l’islam rigoriste, ou vous en éloigner et apostasier. Dans le premier cas, vous deviendriez nos bourreaux, dans le second, vous nous rejoindriez dans la soumission et l’asservissement au mieux, dans la mort au pire !

 

Il se passerait alors la même chose – l’Histoire se répète – qu’au septième siècle en Espagne avec Al Andalous, que les exégètes de l’islam et les idiots incultes veulent faire passer pour un « islam des Lumières » alors que ces lumières n’étaient que des lampes à huile. 

 

À cette époque lointaine, mon cher Mohamed, ce n’est pas le courage des soldats mahométans qui a permis la conquête de l’Espagne, ni leur intelligence créatrice, mais leur cruauté, leur ruse, leurs mensonges et – surtout – la compromission des édiles qui voulaient garder leur pouvoir. Il n’étaient pas bâtisseurs,  mais destructeurs. Cela n’a jamais été une époque idyllique entre les musulmans et les autres et c’est exactement ce qui arrive chez nous aujourd’hui où vous utilisez la laïcité pour justifier l’entrisme de votre religion, associé à la peur entretenue par les attentats qui, comme on l’a vu également, provoquent des courants de joie dans les zones majoritairement occupées par tes « frères » ! Aujourd’hui, en France, tu te sens soutenu par les idiots utiles qui, au sein de la gauche dévoyée, incluant les Verts et autres écolos. Je te suggère de lire à ce propos l’excellent ouvrage de Serafin Fanjul, qui « entend dissiper la brume pour “retrouver l’Espagne”. Et la réalité historique que son travail restitue est celle d’une péninsule où règnent entre les communautés l’intolérance et le conflit, la souffrance et la violence, bien loin de l’ouverture et de l’apaisement trop souvent soutenus. La minutie de l’argumentation de Fanjul permet ainsi d’entrevoir, à rebours de la représentation habituelle, une Espagne qui a trouvé dans la Reconquista la voie de l’émancipation et de la libération. » Et tu peux me croire, Serafín Fanjul n’est pas un homme politique de droite, mais un universitaire espagnol et arabisant mondialement reconnu. Il a consacré sa vie à l’étude de l’islam comme phénomène religieux, sociologique, économique et politique. Ses travaux majeurs, dont le présent ouvrage est la première traduction en français, ont fait grand bruit en Espagne et l’on peut aisément comprendre pourquoi. (Source : https://institut-iliade.com/al-andalus-linvention-dun-mythe-de-serafin-fanjul/ )

 

Les ingrédients du drame français sont là

 

Bien sûr, toi, tu te sens réconforté et entouré quand nos responsables politiques français – toutes  idéologies confondues – déclarent que l’« l’islamisme » et les « islamistes » te font du tort, à toi, musulman pacifique. Mais je te le demande, resteras-tu justement « pacifique », illuminé de paix et d’amour, le jour où les islamistes, leur coran à la main, te demanderont de choisir entre la République et la charia ? Essaieras-tu de les convaincre que « ce n’est pas ça l’islam » et qu’il ne faut pas s’emporter et te punir pour ton allégeance citoyenne ? Préféreras-tu rejoindre et défendre la cohorte des dhimmis, soumis et honteux que tu servais avec bonheur dans ton « épicerie du coin », que tu livrais aux commandes de ton camion « Chronopost », que tu conduisais dans ton autobus de la RATP, que tu contrôlais quand tu étais policier ou que tu protégeais en bon marin à bord du “Charles de Gaule” ? Interdiras-tu à ta femme, comme le supposais notre valeureux ministre de la Justice, de faire le ménage chez les bobos à Paris, à Lyon ou à Marseille ? Feras-tu comme en Algérie, dans les années soixante, quand de fidèles collaborateurs tournèrent brusquement leur gandoura pour se mettre du côté des assassins du FLN ? Tu le vois, les interrogations sur ton comportement, le jour venu, sont nombreuses et délicates. Que peut-on attendre de ta religion qui, dans son livre sacré, exalte la mort, incite à la haine d’autrui et récompense la violence ? Que peut-on attendre de cette religion qui apprend fièrement à ses enfants le rituel de l’égorgement du mouton pour « l’Aïd el-kebir », après qu’ils l’eurent choyé, – comme tous nos enfants sont supposés le faire avec les animaux -, pendant les jours précédant la « fête » ?

 

Aujourd’hui, 74 % des Françaises et des Français – et non des “petits Blancs”, ont peur de l’islam.  Déjà acté par un sondage IPSOS du 24 janvier 2013, cette opinion est renforcée par les résultats de l’enquête menée par l’Ifop pour le JDD en octobre 2019 ! On le voit, monsieur Darmanin à tout compris de la situation qui prévaut en France… A tout compris… Enfin, on l’espère ! Il ajoute dans son plaidoyer. « Entre les millions de musulmans vivant en France et la République, il y a désormais un risque de rupture. Il n’est plus exceptionnel d’entendre que l’islam serait incompatible avec la République. Il n’est plus extraordinaire d’entendre qu’un bon musulman ne peut vivre selon les lois de la France. Les ingrédients du drame français sont là. À nos portes, derrières nos murs, sous nos toits. » Nous sommes rassurés. Poser le problème, c’est déjà le résoudre un peu… On a le droit de rêver !

 

Après cet attentat horrible qui a coûté la vie à notre compatriote Samuel Paty, ton frère l’imam de Bordeaux,  Tarek Oubrou, adulé en son temps par Alain Juppé, s’inquiétait… oh, pas pour le devenir de la famille de Samuel, non, mais bien pour votre religion de paix et d’amour ; je le cite : « Automatiquement les gens vont faire un lien entre la religion et ces crimes, et c’est terrible pour les musulmans ». Cet imam dûment investi par… (par qui ?), pleurait sur le sort des musulmans au lendemain de l’attentat à Conflans-Sainte-Honorine. Ce à quoi Georges William Goldnadel lui répondait aussitôt, et à juste titre « … tout simplement parce que LA religion en question, l’islam, est le lien unique de causalité avec cet assassinat horrible, comme avec les 269 autres en France depuis 2012 ! Cessez de vous voiler la face et de tenter de garder vos mains propres ! »

 

Et oui, Mohamed, c’est bien sans aucune ambiguïté l’islam qui a guidé la main de l’assassin du professeur. Avec ce modus operandi désormais en signature insidieuse bien connue, la décapitation. Tes frères auront beau s’en inquiéter, encore et toujours, la main sur le coran, la chaîne mortifère de causalité des victimes d’attentats, en France, ces dernières décennies, mène bel et bien vers les sourates de votre livre sacré. 

 

Pour finir, mon cher Mohamed, si toi et tes « frères » (et tes sœurs également), vous n’arrivez pas très vite à vous définir de manière claire et définitive dans notre société française, il restera deux hypothèses. La première, tu continues à affirmer que ta religion, étant au-dessus des lois républicaines, continuera d’imposer ses règles et là, l’affrontement avec nos compatriotes – nos femmes et nos hommes politiques ayant, on l’espère, retrouvé le bon sens et la raison – sera inéluctable. Dans ce cas, sache que nous serons intraitables et il te faudra plier, y compris par la force républicaine s’il le faut. L’Histoire nous dit d’ailleurs que c’est ce qui risque d’arriver  inéluctablement, car  notre ministre de l’Intérieur, qui semble bien connaître le problème, l’indique – toujours dans son plaidoyer – « Non seulement la guerre civile couve mais, si elle advient, elle sera la pire de toutes : elle sera religieuse. » Voilà pour la première hypothèse. 

 

La seconde, tu te plies aux règles stricte de notre société civile et, dans ce cas, notre laïcité protégera ta liberté de culte comme elle protège la liberté de culte des autres religions, et on n’entendra plus parler de toi, sauf quand tu prendras la parole publiquement pour désavouer massivement tes frères musulmans quand ils se rendront coupables d’attentats. Alors, on ne te verra plus, non plus, en compagnie de tes frères (jamais de tes sœurs), bloquer des rues entières pour vos prières. Vous n’imposerez plus des gynécologues femmes pour l’accouchement de vos femmes. Vous ne réclamerez plus des horaires pour vos sœurs dans l’univers des sports. Vous n’interdirez plus certains cours d’histoires à vos enfants en raison de vos croyances négationnistes dangereuses d’un autre âge et vous cesserez de harceler les professeurs qui, parmi la grande masse des « islamophiles », ont le courage d’enseigner les vérités qui nous guident dans l’évolution de notre société. Tu cesseras de provoquer et d’attaquer la police et et les pompiers comme tu le fais quasiment tous les jours… En clair, tu cesseras de faire la une de l’actualité mortifère dans notre pays. Ainsi, journalistes et chroniqueurs n’auront plus besoin, sur les médias, de planquer l’actualité qui te mets en cause dans une très grande majorité des « faits divers ». Tout le monde y gagnera et les Français pourront espérer vivre un peu plus sereinement, dès que l’on aura fini de les harceler avec la censure de leurs peurs sur les réseaux sociaux et les plateaux de télévision. Tu le vois, il est temps pour toi, tes frères et tes sœurs, de vous remettre sérieusement en cause si vous souhaitez que nous « vivions ensemble » ! Si cela est encore possible !

 

Et, mon cher Mohammed, ne venez pas nous dire, comme l’ose un certain Ratiba Hamache, membre de la CGT (tiens, cela fait penser au dernier livre édité par Riposte Laïque : « L’islam, nouveau cancer du mouvement ouvrier ») dans une tribune intitulée « Nous, musulmans » sur le média « Réseau International » en date du 23 octobre dernier, que c’est grâce à vous que la France a été sauvée du nazisme et de bon nombre d’autres maux…  Vraiment ?

 

Tariq Ramadan, l’islamologue célèbre pour ses positions « halal » ambigües et ses amours « haram » islamiquement dévoyées, mis en examen aujourd’hui pour d’autres viols sur une cinquième femme, appelait un jour à réfléchir sur la lapidation – qu’il ne rejetait d’ailleurs pas explicitement – et en débattait avec Hafid Ouardiri, porte-parole de la mosquée de Genève. Ce dernier, encore plus fidèle que lui aux préceptes du Coran, lui répondait : « Il n’y a rien de nouveau dans [son] appel, estimait-t-il. Nous discutons de ces problèmes dans notre communauté et nous continuerons à en discuter. On y réfléchit d’ailleurs depuis le début de l’islam. »

 

Il y aurait encore tant et tant à dire, sur le sujet… Mais il est difficile, ici, de résumer plus de vingt années de terrorisme islamo-islamique, cher frère, tant cela est devenu récurrent. De la simple agression physique au meurtre, partout dans notre société, c’est quasiment quotidien aujourd’hui. Espérons de tout cœur que cela provoquera ta conscience au point de la déranger. À moins que cette petite flamme de conscience humaine qui sommeille en toi ne s’éteigne définitivement sous le souffle du déni.

 

Tu as compris, j’espère, mon cher Momo, que cela fait quatorze siècles que vous vous empêtrez dans des discussions sur la bonne lecture du Coran, de ses sourates et des hadiths, ainsi que sur vos relations avec ceux que vous appelez « les mécréants », sans être jamais parvenus à clarifier et à apaiser le débat. Tu penses bien que l’on ne va pas attendre encore mille-quatre-cents ans pour que toi et tes frères (et tes sœurs aussi) arriviez à vous faire oublier dans notre pays qui, jusqu’à votre arrivée en nombre depuis les années quatre-vingt, vivait apaisé avec les religions depuis 1905.

 

Jean-Louis Chollet

 

* Le terme « petits Blancs », dans le texte de monsieur Darmanin, même s’il attribue ce vocable à certains sociologues qui le « vulgarisent », emporte quand même une touche de mépris de sa part pour les 2/3 des Français qui craignent l’islam… Cela n’est pas sans rappeler les « sans-dents » du Président précédent, François Hollande. Décidément, les « élites » font aujourd’hui bien peu cas des Français qui les nourrissent !

 

« Khouia » : frère, en arabe.

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
LJJ

J’approuve entièrement tout le message et le résumé me convient bien:

Tu as compris, j’espère, mon cher Momo, que cela fait quatorze siècles que vous vous empêtrez dans des discussions sur la bonne lecture du Coran, de ses sourates et des hadiths, ainsi que sur vos relations avec ceux que vous appelez « les mécréants », sans être jamais parvenus à clarifier et à apaiser le débat. Tu penses bien que l’on ne va pas attendre encore mille-quatre-cents ans pour que toi et tes frères (et tes sœurs aussi) arriviez à vous faire oublier dans notre pays qui, jusqu’à votre arrivée en nombre depuis les années quatre-vingt, vivait apaisé avec les religions depuis 1905.

Laurent P

L’adresse postale publique de votre voisin Moham[m]ed en France se trouve sur l’annuaire PagesBlanches.fr
(URL : https://www.pagesblanches.fr/ )
En indiquant QUI : mohamed Où : (votre ville)
Imprimer l’article et l’envoyer par La Poste à votre Moham[m]ed.
Pour imprimer :
cliquer sur l’icône verte Print Friendly, en bas à gauche de l’article
(URL direct : https://www.printfriendly.com/p/g/qe7pWG )
Choisir taille de texte 90% et taille d’images 25%
puis télécharger la version PDF en 6 pages et l’imprimer en 4 pages seulement sur 2 feuilles recto-verso (1-2 et 3-4)
Voilà, inviter l’envahisseur à démigrer ça commence comme ça.

zéphyrin

j’ai eu presque un orgasme…j’ai entendu super laic zéribi affirmer que les musulmans en france dans leur écrasante majorité sont tous amoureux de la laicité (sourire) il a juste coincé quand un autre invité a rappelé la présence du culte musulman à la manif contre l’islamophobie.
il a rassuré l’assistance en précisant qu’il y avait plein de gens de gauche à cette manif….donc aucun risque. (c’était avant la décapitation) En plus il n’aime pas erdogan, plus laic que lui, c’est juste pas possible….quel beau candidat pour la présidence de l’état. Pour un peu j’aurais pour la première fois de ma vie acheté un kébab…(rire)

R2D25

Ce zéribi avec l’accent de pagnol est une vraie pourriture arabe.
Soutenu par la non moins pourriture ferrari.

François BLANC

Le parallèle est facile entre d’un côté musulmans radicalités et communistes ou écolos et de l’autre musulmans non radicalisés et socialistes ou progressistes
Deux idéologies compatibles et complices entre islam importé et marxisme importateur

geronimo

Moi je ne vais pas dire mon cher Mohamed, je vais juste dire, eh toi mouloud, abdoul, rachid, mohamed…sache que je t’emmerde toi, tes freres, tes soeurs, tes parents, tes ancetres, ta religions et tes pays de merde ou des chiens comme toi crevent de misere et de betise crasse.
je t’emmerde car tu ne fais pas parti de mon monde, tu n’es rien, mais même en tant que rien tu es nuisible….et pour ça, jamais je ne te laisserais en paix, et je te combattrai toi et toute ton engeance jusqu’au bout.

Emile 2

Islam assassin
Islam dehors

UltraLucide

“La seconde, tu te plies aux règles stricte de notre société civile et, dans ce cas, notre laïcité protégera ta liberté de culte comme elle protège la liberté de culte des autres religions, et on n’entendra plus parler de toi, sauf quand tu prendras la parole publiquement pour désavouer massivement tes frères musulmans quand ils se rendront coupables d’attentats”
Impensable! Pour un musulman, la laïcité est une variante inacceptable de l’athéisme, c’est pire que le christianisme. Un musulman qui plie le genou devant des athées est un traître au djihad et donc un apostat. Et un musulman qui désavoue d’autres musulmans n’est pour eux plus un croyant mais un apostat qui blasphème. Dans les deux cas, pour des musulmans même ordinaires, il a perdu la tête. Donc, Fatwa et éxécution……

Ivan Greindl

Excellent article, M. Chollet, exhaustif et courtois. L’analyse est fouillée, les arguments cohérents et profondément justes. Ce sont de tels articles qui rehaussent le niveau de notre chère R.L. qui en manque cruellement. ;-)

Jean-Louis Chollet

Bonjour et merci beaucoup pour votre commentaire, Monsieur Greindl. J’aimerais vous répondre plus longuement et plus directement ; Habitez-vous en Belgique, comme je le crois ? Dans l’affirmative, je saurai vous joindre en message privé… D’avance, merci pour votre réponse. Cordialement.

meulien

demandez aux survivants des massacres d’Oran,en 62 (3 000 morts) ce qu’ils pensent des musulmans “moderes”

Tripes aviseur

En effet, c’est ce que j’ai écrit la semaine dernière en réponse à un autre article. Moi je l’ai ressenti dans mon âme d’enfant de 12 ans à l’époque.

Sylvestre

Je suis né et j’ai vécu en Algérie française jusqu’en 1962 date à laquelle ,80% les français m’ont expulsés par référendum. Je trouve l’auteur de cette tribune encore et toujours trop naïf en croyant qu’il y aura deux voies ou deux choix possibles quand l’islam prendra le pouvoir par les urnes. Il n’y aura aucun choix possible, ils se rendront dans les mosquées pour confirmer leur attachement à un nouveau pouvoir qui les rendra maîtres de votre maison, de votre femme et de tous les trésors de la France. Car l’enjeu est là, bien que personne n’en parle, la razzia fait autant partie de leur culture que la rapine, le mensonge, la domination sans effort. Oui, c’est la guerre civile qui nous attend, et cette guerre sera si vile par la lâcheté des gouvernants depuis cinquante ans

Natou

@ Sylvestre : je suis d’accord avec vous à 1000% ! Toute ma famille était PN alors l’histoire je la connais et les musulmans idem !!!!
Il n’y a pas de modérés !!!!

Jean-Louis Chollet

Merci pour votre réaction, Sylvestre. Je suis parti d’Algérie (Ouargla) en 1962 également. Cet article est une mise en perspective, une question fictive, une interpellation… loin de moi l’idée d’une forme de naïveté, comme chez beaucoup de français qui se rêvent en vacances à “Kech” quand ils vont chez “l’arabe” du coin comme je le cite dans mon article. Bonne soirée.

Chromium

Et pourtant même en faisant le distinguo entre Islam et Islamisme !
Voir les joyeusetés que nous souhaitent les arabes.
Alors bonne chance à ceux qui veulent parler d’islam au lieu d’islamisme !!!!!!!!!
Moi je dis que la France est déjà partiellement soumise à la charia : la preuve il est impossible de publier les dessins de momo ailleurs que dans un bunker !
Merci à la clique pourrie des mondialistes !!!!!

Vague de cyberattaques ciblant des sites Internet français, des centaines de commentaires islamistes prônant la décapitation et la guerre ouverte avec la France

https://www.fdesouche.com/2020/10/25/vague-de-cyberattaques-ciblant-des-sites-internet-francais-des-centaines-de-commentaires-islamistes-pronant-la-decapitation-et-la-guerre-ouverte-avec-la-france/

War Gear

Pourquoi avoir voulu demander a Mohammed de lire cette lettre il ne sais décoder votre discours . De plus saurait il lire votre discours ne peut se transcrire dans ça langue. Le plaidoyer d’un démocrate n’émeut pas un theocrate. Contrairement a ce que vous dites vous entendrez toujours parler de Mohamed sauf si il apostasie

jones

pourquoi les francais ne manifestent pas pour aleteter sur la connivence de la france avec les monarchies petrolieres a qui elle vend des armes qui exterminent les yemenites et des europeens innocents,,,?pour accuser fabius et ses relations avec daesch,?,pour accuser BHL d’avoit provoquer la guerre contre la libye avec les consequeces sur l’immigrtion et le terrorisme que connaissent les francais? d’accuser macron d’avoir libere 300 terroristes malien en echange d’une vieille boomeuse negrophle?,,arretons l’hypocrisie,les responsables sont ces importateurs de musulmans pendant des decennies qui se decouvrent islamophobes et font la chainesur les plateaux tele pour le clamer toute honte bue,

Husty

“Les importateurs de musulmans se découvrent islamophobes”. Bien vu jones !

Emile 2

Mon cher Mohammed……?????
Ça va pas , non !?!?!
Balancer du ´´ mon cher ´´ à ce pédophile assassin voleur ?????
L’instigateur ( il ne mérite même pas le titre de prophète ce menteur qui faisait passer ses crises d’épilepsie pour des entretiens avec alala) de cette Non religion de haine , d’intolérance et de guerre
Il n’y a que les races de cons qui peuvent gober une telle saloperie

Ivan Greindl

La grossièreté de votre propos est 1. inutile et 2. sans aucun effet : que voulez-vous donc prouver ou même avancer comme argumentation, si vous ne pouvez manier les mots et vous adresser à l’auteur avec courtoisie ?

Emile 2

La grossièreté de mes propos est à la hauteur de mon exaspération face à la barbarie de cet te pseudo religion qui massacre mes compatriotes
Il n’y a rien à prouver , ni argumenter, seulement constater ce que sont effectivement les arabo/muzzs
La courtoisie de l’hauteur n’a plus lieu d’être en ces circonstances
Allez allumer des bougies et défilez dans les marches blanches , là est votre place .

Winston

Voir la célèbre lettre de Charles de Foucauld au député Bazin , tout y est écrit.
En 1917 !

denfer VICTORIA

Version imprimable
Lettre de Charles de Foucauld à René Bazin
https://pointsdereperes.com/charlesdefoucauld-a-renebazin/

Michel Lapaix

Mohamed, un livre qui contient des appels au meurtre au fil des pages est un meurtrier en puissance.

BLNSC

Malheureusement il n’y aura point de salut sans une confrontation frontale. Trop de laxisme a entrainé un sentiment de super puissance dans toute cette communauté qui ne pourra qu’etre annihile que par la force. Un combat de grande ampleur arrive et tout cela par lâcheté de nos dirigeants politique, les intellectuels, les artistes, les journalistes, les syndicalistes, le grand patronat, tout ce beau monde se sauvera a la premiere confrontation et crieront leurs indignations de loin. Le jour s’approche ou vous répondrez de vos actes et surtout de vos compromissions. Honte a vous mais vous n’avez pas de honte car vous ne connaissez meme pas le signification réelle de ce mot.

Anton

Oui il y en a qui devront courir très vite le jour venu…Et la liste est prête.

François Desvignes

– Hans était allemand mais n’était pas de la Wehrmacht
– La Wehrmacht état allemande mais n’était pas nazie
– Tous les nazis étaient allemands mais pas tous tortionnaires
– Tous les tortionnaires nazis donc allemands n’avaient pas le pouvoir
– D’ailleurs tous ceux qui avaient le pouvoir étaient certes nazis, donc allemands, mais rarement tortionnaires.

Et donc, en conséquence de ce qui précède, tout allemand était notre ennemi
Et tous ceux qui prétendirent le contraire, des traitres.

ven85

tout les musulmans,ne sont pas des terroristes mais tout les terroristes sont des musulmans

Maximilien

Cela ne sert a rien d essayer de palabrer avec l islam qui est une religion d actions de conquête de sans retour.

Viktor

L’Histoire nous rappelle, pour qui veut rester libre, on ne négocie pas avec l’islam. A la France de réajuster en sa faveur le rapport de forces.
Ce que les traitres qui nous gouvernent, oublient, c’est que l’islam qui a métastasé l’ensemble de nos institutions à tous les niveaux, armée comprise, est au bord de prendre le pouvoir, avec en prime le feu nucléaire. Y-a-t-il encore des gaullistes dans la salle ?

patphil

lisez le coran, plume en main !

Ben Amar

Très Belle analyse Monsieur Chollet,
l’islam et l’islamisme sont les deux faces d’une seule et même pièce. Les islamos-gauchos et autres couards auront beau faire toutes les circonvolutions qu’ils voudront, Cette religion est incompatible avec les lois de la république Française. Ceux qui croient pouvoir élaborer un islam de France sont vraiment naïfs ou/et complètement inconscients. cf la tentative de Mahmoud Mohamed Taha (Théologien Soudanais) qui voulait réformer l’islam dans son pays (exécuté pour apostatsie).
Cordialement un ex musulman.

Laurent Raggos

@Ben Amar
Islam de France? Pourtant, le mot “France” leur brûle la langue, à nos politiciens. C’est “raie publique” qui leur plaît. Ils n’ont que ce mot-là à la bouche. Les valeurs de la République, on n’entend que ça. En réalité, il s’agit des valeurs de la France. Mais pour l’islam de France, comme par hasard, ils se rappellent du nom de leur pays. Pourquoi ne disent-ils pas islam de la république? Peut-être parce que ça fait peut-être trop penser à république islamique…

Asma bint Marwan tuée par Mahomet

@ Laurent.
Pardonnez moi mais je me sens insultée par ce vocabulaire de troufion (si je puis m’exprimer ainsi) à savoir la “raie” publique, comme si la raie était inférieure à un zizi tout mou.Je suis fière d’en avoir une ainsi qu’un gentil clitoris qui ne tombera jamais en panne.OK, vous en avez marre de l’emploi du mot République au lieu de la France.Ce n’est pas la peine d’utiliser le même fond de commerce misogyne que nos chers ennemis.
Sinon, quelle différence avec eux ????

Denys

Je n’attends rien des musulmans mais tout de l’Etat et du peuple français, de nous donc. Ce que nous avons fait par naïveté ou par opportunisme, nous allons devoir le défaire. L’avis des musulmans n’a aucune importance pour moi. Autant demander à des enfants comme G Thunberg de nous expliquer par quoi passe notre indépendance énergétique (indice : ce ne sont pas les éoliennes). Force doit faire loi. Les langues se délient à propos de cette force. C’est un mot, autrefois honteux, voire honni. Il commence à nouveau à se dire mais pas encore à plein volume pour crever les tympans des musulmans sourds depuis longtemps : France.

Jill

Comme je le dis et le répète, il n’y a qu’un seul Islam, à l’intérieur duquel il y a les activistes et les passifs… les seconds approuvant les exactions des premiers tout en faisant semblant du contraire.

Anton

Enfin on parle d’islam et non d’islamisme sur RL, mais cela a mis du temps, un assassinat de trop, hélas.

R2D25

Très bien vu.
Les passifs….AIGUISENT LES COUTEAUX pour les actifs….
Exemple: Mohamed Sifaoui et sa Taquiya .

Yves.

Entièrement d’accord avec vous !!!

jéremie Lecouvert

bravo pour cet article Jean Louis Chollet ! il est parfait, tout est dit et bien dit.
Puisse t il circuler abondamment sur le net et sur les rézos, car il est de nature à pouvoir ouvrir les yeux de certains retardataires, et “Dieu” sait s’il y en a encore beaucoup (trop) qui sont dans le déni et l’aveuglement !!!

BERNARD

Je ne fais que constater que, outre que les “gentils muzz” ne dénoncent pas en force l’application littérale du Coran,

Que pour “les autres” c’est reparti : la tête de Samuel n’est pas encore froide que la bien-pensance universelle revient au galop avec ses “padamalgam” et “cpasçalislam”
Quant à la dissolution du CCIF, de l’UOIF et des frères muzz, ainsi que pour l’exportation des 231 étrangers fichiers S islamisés promis par dard-malin qui mousse quant on le secousse… ON ATTEND, et comme soeur Anne, je ne vois rien venir, sinon que la gauchiasserie ose encore la ramener, c’est juste HALLUCINANT !

patphil

paroles fortes mais actes insignifiants, blabla macronien habituel, soeur anne va rester longtemps à espérer voir venir

Lire Aussi