Mon coup de gueule au sujet de l’esclavage ! 

Vous commencez vraiment à nous « pomper l’air » avec vos revendications, vos exigences de repentance, d’excuses et de recherche de responsables, sur l’esclavage dont ont été victimes vos « ancêtres ».

Adressez-vous aux vrais coupables, à ceux qui les ont vendus « aux plus offrants » : aux chefs de tribus noirs, aux roitelets nègres et parfois même aux parents qui ont marchandé quelques-uns de leurs enfants auprès des commerçants blancs et arabes. Ce sont eux les premiers coupables.

L’esclavage a toujours existé, depuis l’Antiquité. Il y a toujours eu des esclaves qui ont servi des maîtres. Les Gaulois ont été esclaves des Romains, les Grecs avaient des esclaves. L’esclavage « blanc » a duré plus de vingt siècles, l’esclavage « noir » moins de deux siècles.

C’est la conquête et la colonisation qui ont mis fin à la piraterie et à l’esclavage pratiqués par les « Ottomans » à Alger. C’est la France qui a aboli l’esclavage. Il n’y a jamais eu d’esclave au service des Français sur le sol de France.

Les pays musulmans ont, soi-disant, aboli officiellement l’esclavage mais il se pratique toujours dans certains pays, comme la Mauritanie, la Libye, etc. et vous le savez parfaitement mais on ne vous entend pas sur ce point.

Ou êtes-vous les SOS Racisme, les Ligues de défense des Noirs, les Taubira, Diallo et « tutti colori » ? Vos frères, vos sœurs se marchandent auprès des acheteurs des Émirats, de l’Arabie saoudite, etc. mais vous préférez l’occulter, comme vous avez « occulté » les enfants arabes, n’est-ce-pas Christiane Taubira « afin de ne pas les culpabiliser pour les crimes commis par leurs parents » ! 

On ne vous entend pas non plus sur ce point, et pourtant cela aussi vous le savez : « pour les « musulmans » et « le Coran » vous êtes une race inférieure, destinée à l’esclavage, et cela depuis la nuit des temps. » 

Mais ce n’est pas contre eux que vous vous révoltez, ce n’est pas eux que vous accusez, mais nous, qui vous considérons comme nos égaux, comme des citoyens à part entière.

Ce n’est pas nous qui confisquons vos passeports pour vous empêcher de partir et vous obliger « à crever au boulot pour un salaire de misère et à vivre un véritable esclavage », dans certaines nations islamistes comme les Emirats, l’Arabie Saoudite (dans ce dernier pays 83% d’esclaves pour 17% de maîtres).

Nous, nous subissons les migrants sénégalais (sources : le quotidien Le Monde) qui vendent la drogue dans le 19e arrondissement, les « mineurs isolés africains » qui terrorisent certains quartiers de la capitale et de la proche banlieue, et les centaines de milliers de clandestins illégaux qui circulent librement sur notre sol, et toutes « ces chances pour la France » ne descendent pas de l’esclavage mais arrive directement d’Afrique. Ils n’ont pas été « achetés » mais ont payé leur passage.

Il n’y a qu’une question à poser à tous ceux qui réclament et qui se lamentent sur l’esclavage subi jusqu’au début du XIXe siècle : « Où seriez-vous aujourd’hui si certains de vos ancêtres n’avaient pas été des esclaves ? ». 

Réécrivons l’histoire. Supposons que l’esclavage n’ait jamais existé, qu’il n’y ait jamais eu d’esclavage noir (l’esclavage « blanc » n’en parlons pas, tout le monde s’en moque, personne ne réclame !), vos « ascendants » seraient donc restés en Afrique noire, ils auraient connu la colonisation, qui leur a permis de se civiliser, puis la décolonisation, qui les a ramenés au même point précédent, et vous tous, ces millions qui vous estimez victimes soit de l’esclavage, soit de la colonisation, vous seriez encore plus de millions à vous précipiter vers les maffias de passeurs et les ONG, en vidant vos poches, en leur offrant vos économies, pout tenter de rejoindre l’Europe. Vous seriez des « migrants » illégaux, risquant vos vies, comme tous ces malheureux qui « dorment » actuellement au fond de la Méditerranée et de l’Atlantique.

Quelle chance vous avez eue d’avoir des ascendants esclaves puisque cela vous a permis d’être « hors l’Afrique », d’exister, tout comme nous, dans des mondes plus modernes, de bénéficier, tout comme nous, des progrès de la civilisation.

Oui, quelle chance vous avez eue de n’être pas restés en Afrique !

Manuel Gomez

image_pdfimage_print

44 Commentaires

  1. Vrai ! Les potentats noirs ont une responsabilité plus grande encore : sans eux, l’esclavage n’aurait jamais perduré si longtemps…

  2. hé oui, un président du Sénat était petit fils d’esclave ! qui s’y réfère ?

  3. On se demande vraiment ce que font les paras de ma sue, mais, comme dit la fable, patience et longueur de temps……………. ,.tout vient à point a qui sait attendre, la guerre d’Algérie n’est pas finie, loin de là, ne rien oublier, ne rien pardonner; honte à une partie des forces de  » l’ordre » pour ne pas dire une milice au service de cet usurpateur, gloire à une grande partie des militaires et des paras qui ont servi en Algérie, un jour viendra où l’on se vengera, ne jamais rien oublier, ne jamais rien pardonner, le pardon est la signature des faibles, et honte aux policiers qui nous surveillent sur internet et qui planquent devant mon immeuble, honte à ces policiers.

    • Merci pour les anciens Paras, j’en fais partis, mais le pardon est chrétien, il élève l’homme vers le Créateur. Seulement le pardon, si il fait du bien à celui qui pardonne autant qu’au pardonné, ce n’est pas du tout l’esprit bisounours, le pardon Divin est directement fonction du regret sincère de ceux qui nous ont fait du mal. Hors ce pardon là Divin, n’est pas dans l’esprit de l’islam, chez les musulmans c’est automatiquement la vengence, la même que dans le Talmud, éternelle, c’est purement satanique. Tout est satanique dans ces sectes islamo-talmudique, ce sont deux soeurs inspirées directement de Satan.

  4. 95% des esclaves africains du 18e siècle ont été produits par des africains. Seuls 5% auraient été « volés » par les occidentaux. Je tiens à rappeler que les Gaulois, et plus généralement les Celtes, ne pratiquaient pas l’esclavage car ils éliminaient leurs prisonniers de guerre.

  5. mes ancêtres, serfs de la creuse pendant des siècles et personne pour me dévictimiser

    • pour le simple raison que vous êtes toujours en servage , un ouvrier .

  6. Il valait mieux être vendu aux acheteurs blancs , catholiques et protestants : au moins ceux là ont pu laisser une descendance .
    Malheur à ceux qui tombaient entre les griffes des « .chasseurs  » travaillant pour le compte des arabo musulmans : les mâles étaient systématiquement castrés avant de mettre pied sur les terres du prophète ; femmes et filles utilisées comme défouloirs sexuels : leurs « .petits  » étaient jetés au fumier ou aux hyènes . Ce qui explique , naturellement , l’absence de noirs chez les esclavagistes musulmans d’Afrique du nord , empire ottoman , partie de l’Asie …..

  7. Quelle honte !!!!
    Agresser de la sorte nos… frères musulmans…
    PTDR..

  8. Belle démonstration et d’une logique implacable ! Mais les Rats-cialistes ne voient et entendent que ce qui les intéressent !

  9. L’esclavage existe encore, à Madagascar certaines mère vendent leurs filles au plus offrant pour acheter leur riz.

    • Ben ouais, alors qu’avant de nous foutre dehors, ils avaient le riz gratuit ou presque.

  10. Dans le même ordre d’idées, qu’est ce qui différencie l’esclavage des blancs de celui des noirs ? Les blancs ont été traités comme des kleenexs alors que les noirs dans la pure logique capitaliste ont pu se reproduire pour offrir de nouvelles forces de travail.
    C’est un peu la différence entre les déportés (mes 2 parents ont été déportés) et les prisonniers de guerre pendant la 2eme guerre mondiale.

    • Ca dépend de la traite dont vous parlez : ils ont pu se reproduire avec la traite Atlantique mais pas du tout avec la traite Arabe vu qu’une des premières chose était de castrer les hommes.
      Pas beaucoup de descendant d’esclaves dans l’ex empire Ottoman ou en Arabie non plus…malgré les millions d’esclaves Africains et Indiens razziés ( au point que les prix en devenaient « dérisoire » tellement ils étaient nombreux sur le marché…)

  11. Mardi dernier, E.Z a terminé son émission par une mise au point sur l’esclavage. On peut dire qu’elle est résumée dans l’article de Mr Gomez. J’ai pensé que tous les antiracistes de salon allaient déclencher une bronca du tonnerre de Dieu !
    Eh bien non, un silence de mort… Ce qui prouve que le soi-disant antiracisme est un racisme anti blanc aussi lâche que dégueulasse !

  12. Bravo pour votre article, c’est en effet la bonne question, et, comme je l’ai déjà dit, les esclavagistes modernes sont ces passeurs qui se gavent de l’argent de ses rêveurs à qui ils ont fait miroiter l’Eldorado de l’Amérique et de l’Europe.

  13. arrettons de parler du passé mais present!!! l esclavage moderne existe tjr c est celui la qu il faut combattre deja l islam les gens sont esclave de l islam esclave aussi de BFM tv

  14. Et en observant les « descendants » de ces esclaves qui hurlent aux esclavagistes « blancs », tant aux US que dans les territoires français, anglais, etc. …on se dit qu’ils ont assez bien évolués au regard de leurs « cousins » restaient en Afrique… C’est peut-être ça qui leur manque, alors pourquoi n’y retournent-ils pas ?…

    • Et puis les Européens se sont corrigés, depuis longtemps! C’est simple, ils ont été tellement maltraités et castrés qu’il n’y a aucune descendance en Arabie saoudite ni au Moyen Orient; Il y a des esclaves noirs dans le conte des mille et une nuits, c’est bien un conte oriental; ça ne ressemble en rien à la littérature de l’Europe.

  15. l’afrique est le seul continent qui n’a pas invente ….la roue !

  16. Faux. Le pendant Africain de l’esclavage idoine est le cannibalisme. Plusieurs livres anciens le relate, Clémenceau lui-même décrit la scène « des invendus » proposés à la découpe dans « la mêlée sociale ». Laisser à ses propres coutumes, l’Afrique aurait réglé son problème de surpopulation par des voies devenues impensables pour un esprit occidental.

    • Merci a Manuel Gomez de rétablir la vérité sur l’esclavage, très bien expliqué mais vu que les français ne lisent plus ils ne peuvent être informé, que certains aillent vivre un mois a Gorée au Sénégal, l’histoire est écrite de partout et prenez le temps de visiter quand les chefs africains vendaient leurs frères. De Gaulle avait raison : les français ont la mémoire courte.

  17. @ Rédaction RL
    J’ai encore eu plusieurs commentaires virés sans raison par le lâche modo troll qui salit le site depuis des lustres, sans raison bien sûr, juste par haine et jalousie du prestige français éternel ..
    Comment RL a pu donner un droit de censure à une telle roulure cyprienne ennemie des patriotes et alliée des muzz ? …
    C’est un grand mystère pour moi !
    Cordialement

    NDLR IL Y A PLUSIEURS MODOS. REPOSTEZ SI CENSURE. POSSIBILITÉ ECRIRE redaction@ripostelaique.com

  18. La bien-pensance ne veut évoquer l’esclavagisme qu’en fustigeant le blanc.
    Et pourtant les pires salauds dans l’affaire furent les Africains eux-mêmes qui vendirent leurs frères, voire leurs enfants.
    Mention particulière aussi aux arabes qui transformaient les esclaves noirs en chapons.

  19. Les tribus noirs après avoir massacrés une autre tribu ramenaient les prisonniers pour en faire des esclaves bien avant que les blancs fassent pareil. Qui allait dans les villages traquer et faire prisonniers des noirs et les ramener enchainés aux négriers qui en faisaient le commerce SI CE N’EST DES NOIRS AU SERVICE DES BLANCS. Qui continu TOUJOURS L’ESCLAVAGE si ce n’est les noirs ENVERS D’AUTRES NOIRS ET LES ARABES sans que cela ne gène LE MOINS DU MONDE les noirs en France, Amérique et autres et tout ceux qui se servent du motif de l’esclavage pour FOUTRE LA M…DANS LE MONDE ENTIER alors qu’il n’en ont rien à faire SAUF avoir le plaisir satanique de voir LES GENS S’ENTRETUER pour un fait qui ne pourra JAMAIS ÊTRE EFFACE puisqu’il est dans l’histoire de tout les pays et donc du MONDE !

  20. Si les blancs n’avaient jamais colonisé, on ne serait pas envahis par l’Afrique, il n’y aurait pas 1 milliard d’africains juste bon à copuler grâce à l’aide au « dévelopement ».
    Un proverbe africain parait-il dit « donne un poisson à un homme, il mangera une journée, donne lui un filer il mangeara tout les jours ».
    Faudrait l’appliquer, arrêter de leur filer des centaines de milliards chaque année, qu’ils se démmerdent.
    Macron a raison, la colonisation a été un crime contre l’humanité, c’est à dire contre les blancs.
    Un fait divers qui illustre la façon dont les noirs se comportent entre eux.
    https://www.fdesouche.com/2021/05/15/ivry-sur-seine-94-une-jeune-fille-de-17-ans-tuee-a-coups-de-couteau-par-un-adolescent-de-15-ans/
    Une noire tuée par un noir.
    Faut décoloniser l’Europe.

  21. Cela ne rend pas moins l’esclavage abominable et ses acteurs des monstres. Juger différemment le fournisseur, l’intermédiaire ou le client final selon son origine est stupide, mais vous le faites pour nourrir votre idéologie. Quant à votre tentative pathétique de récrire l’histoire, que dire ? Le vide démographique en Afrique causé par deux millénaires d’esclavage (par les différentes civilisations comme l’Égypte, l’empire romain, les ottomans, etc.) peut expliquer des choses sur le retard de développement. Quand aux bienfaits de la colonisation, retournez lire le discours de Clémenceau en réponse à Jules Ferry sur les propos colonialistes de ce dernier.

  22. Les noirs d’Afrique ne sont pas descendants d’esclaves de Blancs, mais de noirs éventuellement..et même pour certains, descendants de marchands d’esclaves..la famille Traoré en particulier..grands marchands d’esclaves du Mali..

  23. Bravo, il est vrai que parler de l’esclavage en stigmatisant les occidentaux, fait partie des fondements de la pensée unique. J’habite Nantes connue pour ses expeditions trianglaires, 300 familles Drouin, lefebvre utile (Lu), Decré,…. se sont grassement enrichies avec ce commerce, 30 % du patrimoine imobilier Nantais leur appartient… on parle de repentance? Qu’attendent ils pour restituer ces fortunes accumulées aà leurs victimes ? Il est vrai que si l’argent n’a pas d’odeur vela rend sourd, aveugle, et amnesique.

  24. Les Gaulois n’ont jamais été les esclaves des Romains.
    Les Romains avaient des esclaves et leur sort n’avait rien à voir avec celui des habitants de Lugdunum ou de Burdigala ou alors il faudrait dire qu’un musulman habitant de Bougie ou de Philippeville en 1930 était « esclave ».
    Il faudrait que Manuel Gomez cesse d’essayer de parler d’Histoire.

    • sauf les captifs de guerre et les tribus vaincues encore un ignorant comme tous les non aliens

    • Petit schtroumpf au petit cerveau en 1930 il n’y avait plus d’esclavage depuis longtemps et l’Algérie était française avec de pauvres bougres qui ont donné une âme à ce pays. Je crois que Monsieur Gomez a l’expérience de son âge et nous avons la chance de pouvoir encore en profiter. Donc d’autres devraient en prendre de la graine !!!!

  25. arretez de mentir -612 A 1492 l esclavage en europe medievale trafiquants juifs chretiens musulmans article

  26. Les noirs vendaient les leurs à d’autres noirs et ensuite aux esclavagistes qui se présentaient. L’esclavagisme était notamment pratiqué dans l’antiquité. Il faudrait qu’ils se calment un peu car ils n’ont jamais connu l’esclavagisme et nous-mêmes sommes étrangers à ces pratiques. Ils veulent quoi au juste ? Du chantage ? Quelle malséance de venir ainsi chez les gens et leur déclarer la guerre !

Les commentaires sont fermés.