Mon crime est d’avoir illustré un article dénonçant la barbarie de l’État islamique

Thomas Joly, secrétaire du Parti de la France, sera jugé, ce 24 octobre, par la cour d’appel d’Amiens. L’occasion pour nous de faire le point avec lui sur cette curieuse affaire…

Riposte Laïque : Vous êtes le secrétaire du Parti de la France, présidé par Carl Lang. Votre parti se porte-t-il bien ?

Thomas Joly : Le Parti de la France, qui se définit comme le Front national « canal historique », se porte très bien et fêtera d’ailleurs ses 10 ans en mars 2019 ; un grand banquet sera organisé à Paris pour fêter cela et les lecteurs de Riposte Laïque y seront bien sûr les bienvenus. Malgré une omerta médiatique totale et de scandaleuses persécutions politico-judiciaires, Carl Lang, les cadres et les militants du Parti de la France poursuivent le combat national afin de sortir nos compatriotes de leur léthargie, afin qu’ils aspirent à autre chose qu’à être les spectateurs résignés du déclin et de l’invasion de notre pays. Même si la tâche semble colossale, nous gardons espoir en la France éternelle et avons la volonté inébranlable de rendre la France aux Français et l’Europe aux Européens !

Riposte Laïque : Vous allez repasser en justice, le 24 octobre prochain, devant la cour d’appel d’Amiens. Pouvez-vous en expliquer les raisons ?

Thomas Joly : Mon crime est d’avoir illustré un article de mon blog dénonçant la barbarie de l’État islamique avec des photos de la décapitation du journaliste James Foley, exécuté à Raqqa le 19 août 2014, et d’Hervé Cornara, décapité à Saint-Quentin-Fallavier en Isère le 26 juin 2015. Le prétexte judiciaire utilisé pour me poursuivre est l’article 222-33-3 du Code pénal qui sanctionne la « diffusion d’images violentes accessibles à un mineur », alors même que ces photos sont accessibles à tous en quelques clics via n’importe quel moteur de recherche et sur, entre autres, les sites du Monde et de l’AFP ! Il s’agit clairement d’une procédure abusive déclenchée à mon encontre afin de m’intimider politiquement. Je signale que Marine Le Pen est également poursuivie pour les mêmes faits que moi.

Riposte Laïque : Quelles avaient été vos impressions, lors du premier procès ?

Thomas Joly : J’invite les gens que cela intéresse à relire le compte rendu détaillé de mon procès en première instance réalisé par un correspondant de Riposte Laïque :

J’étais au procès de Thomas Joly, jugé pour avoir montré des images de la barbarie islamique

Mon impression a été d’avoir affaire à des magistrats en service commandé. Ils ne voulaient absolument pas remettre les faits dans leur contexte, c’est-à-dire des images déjà diffusées un peu partout sur le net et par la presse généraliste, qui plus est sur mon blog politique, qui s’adresse à des électeurs et non à des mineurs, et enfin dont l’objectif était d’illustrer un article dénonçant ce fléau qu’est le terrorisme islamique. Ils souhaitaient s’en tenir à leur obsession : la possibilité pour un mineur de voir ces photos. Un peu comme si j’étais allé à la sortie d’une école primaire et que j’avais brandi ces photos de décapitation sous les yeux des enfants ! Mon avocat a eu beau souligner que, dans cette affaire, il n’y avait ni victime ni préjudice, puisque j’ai été dénoncé anonymement via l’OCLCTIC (Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication), rien n’y a fait et j’ai été condamné à deux mois de prison avec sursis et 2 000 € d’amende.

Riposte Laïque : Ressentez-vous, comme de nombreux citoyens, que nous avons affaire à une justice de plus en plus partisane ?

Thomas Joly : J’ai écopé d’une peine que ne reçoivent même pas les islamistes qui font l’apologie de Daech ou encore le logeur des auteurs des attentats du 13 novembre 2015 qui a même été acquitté « au bénéfice du doute ». Comment appeler une justice qui condamne un homme politique dénonçant les atrocités d’une entité qui nous a déclaré la guerre, tout en ayant la plus grande bienveillance pour les sympathisants voire les complices de l’État islamique ? Une justice de collaboration. J’espère que les magistrats qui me jugeront en appel feront prévaloir le droit sur l’idéologie et me relaxeront. Je tiens à souligner que je suis tout à fait conscient que la sanction que j’encours est sans commune mesure avec celles que subissent de nombreux patriotes ou nationalistes condamnés à des amendes délirantes, voire privés de leur liberté, pour simple délit d’opinion. Toutefois, les faits qui me sont reprochés sont tellement dérisoires et anodins qu’il y a, derrière cette procédure politico-judiciaire à mon encontre, une volonté de me faire taire, moi, mais aussi tous les Français lucides qui associent à raison colonisation migratoire afro-musulmane et attentats terroristes sur le sol français. Voilà tout l’enjeu de ce procès. C’est pourquoi j’appelle tous les patriotes attachés à la liberté d’expression face à la barbarie islamiste à venir me soutenir mercredi 24 octobre à 13 h 30 à la cour d’appel d’Amiens (14, rue Robert de Luzarches).

Riposte Laïque : Comment analysez-vous la situation politique actuelle ?

Thomas Joly : La situation politique actuelle est paradoxale, les Français n’ont globalement jamais été aussi lucides qu’aujourd’hui sur la colonisation migratoire de notre pays et sur le danger que représente l’islamisation de notre société. Néanmoins, ils restent inertes, hébétés, sans réaction autre que, dans le meilleur des cas, de voter sans espoir pour un parti surendetté dont la présidente estime que l’islam est compatible avec la République et que le Grand Remplacement est un fantasme de complotistes d’extrême droite ; alors même que les partis opposés à l’immigration ont le vent en poupe partout en Europe et parviennent parfois à accéder au pouvoir comme en Italie, en Hongrie, en Pologne, en Autriche, en République tchèque… Je crois qu’il faut impérativement continuer de dire sans relâche la vérité aux Français et se rassembler sur le plus petit dénominateur commun : la survie de notre civilisation française et européenne face au déferlement migratoire afro-musulman. C’est ce que s’efforce de faire le Parti de la France qui, au nom de l’intérêt national, est favorable à un véritable rassemblement national : de Riposte Laïque à Civitas en passant, sans exclusive, par tous les patriotes, nationaux ou nationalistes qui ne veulent pas voir mourir la France française !

Riposte Laïque : Quelles sont les prochaines initiatives du Parti de la France ?

Thomas Joly : Les prochains événements du Parti de la France sont, tout d’abord, une manifestation contre l’immigration clandestine à Ouistreham (14) devenue, dans l’indifférence des autorités publiques, un nouveau Calais. Elle se déroulera samedi 27 octobre et j’y prendrai la parole.

Le samedi 3 novembre prochain, le Parti de la France rendra un hommage à Jean-Pierre Stirbois, le Secrétaire général du FN décédé tragiquement il y a 30 ans dans un accident de voiture. Celui-ci disait déjà, à l’époque : « Jamais nous ne laisserons notre pays s’arabiser ! »

Au mois de mars, comme indiqué plus haut, nous célébrerons les 10 ans de notre mouvement.

Enfin, un peu partout en France, nos différentes sections organisent réunions et actions militantes tout au long de l’année. Pour suivre l’actualité du PdF, voici 3 liens à consulter régulièrement :

www.facebook.com/lepartidelafrancecompteofficiel/

http://www.parti-de-la-france.fr

http://www.thomasjoly.fr/

Propos recueillis par Pierre Cassen

 

 

 

 

 

 

 

 

Propos recueillis par Pierre Cassen

image_pdf
0
0

44 Commentaires

  1. pourtant certains jeux vidéos……………..et les images des camps de concentration…………
    comme toujours : 2poids 2 mesures!

  2. Mr Joly.
    Vous faites bien d’informer le public français des crimes de guerre perpétrés, commandités, ou revendiqués par l’Etat islamique jusque dans notre pays.
    L’Etat veut interdire la diffusion des images de ces crimes, se faisant il interdit l’accès aux faits bruts. Or le public a le droit de savoir, et de prendre connaissance du réel, dans toute sa brutalité, parce que les images de crimes DOIVENT choquer le public. Celui-ci peut alors prendre ses dispositions pour se protéger.

    L’article de loi L222-33-3 en vertu duquel vous êtes poursuivi mériterait une QPC puisqu’il établi une discrimination juridique entre les professionnels de l’information et les citoyens. Or vous avez cherché à informer le public, et les scènes de crimes de guerre ne sont pas disponibles sur le Service Public Audiovisuel, n aucun media agréé par le CSA, ni aucun media subventionné.

    L’Etat organise une censure de l’information sur les crimes de guerre de l’Etat islamique, ce faisant l’Etat exonère l’ennemi d’un opprobre méritée, et réduit la capacité d’autodéfense de la Société française. N’est-ce pas une forme de collaboration sinon de complicité avec l’Etat islamique ?

    Tenez bon !

  3. Non seulement il faut dénoncer la barbarie islamique mais il faut la combattre par tous les moyens.

  4. De toute façon, monsieur Joly, tout est bon pour mettre des bâtons dans les roues des partis patriotes. Si ça n’avait pas été des photos, cela aurait été autre chose.
    Qui veut tuer son chien l’accuse d’avoir la rage

  5. j’ai bien connu karl lang dans l’oise et stirbois,ce sont des vrais francais,arretons des gens qui ont les memes idees,la guerre et que tout les partis patriotes ‘unissent au moins pour une election, la france se meurt et ce qui va arrivera nos enfants ne sera pas beau avoir,la guerre civile,peuple de france reveillez vous

  6. Le sens des mots dévoyés jusqu’à la dictature de l’absurde.
    La justice et son alliée la médiacratie se complaisent à dévoyer le sens des mots, dès lors que ces mots expriment le besoin citoyen inaliénable de Liberté.
    Ainsi, l’indignation, la dénonciation humaniste et salutaire d’un crime atroce commis par un barbare, est retournée et devient « apologie » de crime. Pas moins!
    C’est le même procès en négation de la liberté qui est instruit contre les Citoyens qui expriment leur peur physique induite par l’islamisme politique. L’islamophobie, comme chacun l’éprouve, cette peur face aux fous d’allah, cette peur est devenue un délit depuis que le MRAP d’Aounit a blasphèmisé le mot. La peur condamnée par la justice!
    Cette inversion liberticide du sens des mots, leur utilisation interdite par décret, leur condamnation par procès d’exception signent la mort de notre Laïcité.
    Les procès en sorcellerie ne sont plus seulement le fait des dictatures théocratiques.

    «Penser contre son temps c’est de l’héroïsme. Mais le dire, c’est de la folie.» (Ionesco)
    [ Eugène Ionesco ]

    La vérité interdite en France, en 2018! la France en marche… arrière!

  7. Curieux en effet que des images publiques reprises pour appuyer une thèse quelconque puissent servir de prétexte à une action en justice. Dans ce cas, il eût fallu bannir tous les
    films et images des crimes nazis.

    • Tout simplement une interprétation des magistrats formatés par l’ENM, comme d’hab

    • Curieux, non! Chaque procès politique devrait se prolonger par un nouveau procès… fait à la justice par le Peuple au nom de la LIBERTÉ d’expression.

    • parce que les etats ont vendus l’europe a l’islam,le protocole de Barcelone,pas la peine d’aller chercher plus loin.ils s’ecrasent,ils rampant,se font meme peloter pour respecter ce machin

  8. Il y a une chose que j’aimerais savoir au sujet de l’article 222-33-3 du Code pénal qui sanctionne la « diffusion d’images violentes accessibles à un mineur », si quelqu’un peut apporter ici des précisions.

    Je connaissais déjà la loi de 1949 sur les « publications dangereuses pour la jeunesse », loi inique qui permettait – et qui a effectivement permis – d’interdire tout et n’importe-quoi, mais apparemment cet article est récent. Sait-on quand, et surtout comment, il a été ajouté à notre Code pénal ?

    Je vais déjà regarder sur Légifrance, qui me donnera au moins la date.

    Effectivement c’est récent : 4 août 2014.
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417712

    Mais il y a une phrase perverse qui ouvre la voie à toutes interprétations subjectives : « Le présent article n’est pas applicable lorsque l’enregistrement ou la diffusion résulte de l’exercice normal d’une profession ayant pour objet d’informer le public ou est réalisé afin de servir de preuve en justice. »

    QUI décide que l’enregistrement ou la diffusion résulte de l’EXERCICE NORMAL d’une profession ayant pour objet d’informer le public ?

    Accessoirement, pourquoi aucun professionnel français ayant pour travail d’informer le public n’a-t-il osé publier les photos du Bataclan après le massacre, et pourquoi faut-il aller sur des sites internet étrangers pour voir les photos de l’horreur sans le grand rectangle blanc au milieu ? Heureusement que cette loi n’existait pas au moment de l’ouverture des camps nazis et que personne n’oserait même un rectangle blanc sur les images des films d’archives !

    Protection des mineurs, c’est comme la loi de 1949, mon c… (Cette loi avait initialement été promulguée, contrairement à son intitulé, pour protéger les dessinateurs français contre la concurrence américaine. Mais elle a très vite été utilisée pour la censure par les politiciens. Des petits malins, ceux-là !)

    • A mon sens, cet article du code serait applicable si
      il s’agissait d’images originales non diffusées, ou d’un montage de circonstances.

      • Mouais… Je pense qu’il devrait tout simplement être abrogé, tout comme la loi de 1949.

        Cette histoire de protection de la jeunesse, même si en 2014 on utilise le terme « mineurs » au lieu de « jeunesse », c’est de l’hypocrisie pure et simple pour ne pas employer le mot « censure » !

        Mais la loi de 1949 n’a jamais été abrogée, et je vous fiche mon billet que l’article ne le sera pas non plus.

        L’article EST applicable… Pour censurer !

    • Bonne analyse. cet article de loi L222-33-3 est pervers. D’une part il exonère l’établissement d’une preuve destinée à la justice, et il exonère aussi les professionels de l’information.
      Sur ce dernier point, cette loi mérite une QPC question prioritaire de Constitutionnalité. A quel titre informer le public serait réservé à des professionnels, à une profession ? D’autant plus que ces preuves de crimes ne sont pas disponibles sur le Service Public Audiovisuel, ni sur les media du ressort du CSA, ni dans la Presse subventionnée.
      Avec de telles lois, l’Etat se rend lui même COMPLICE de ces crimes de l’Etat islamique, puisqu’il cherche à restreindre et à interdire la circulation des PREUVES de Crimes de Guerre, donc élude la responsabilité des djihadistes (terroristes islamiques).

      • Je pense que l’article a été créé sur mesure dans ce but.

        Ce que j’aimerais bien savoir, c’est comment, par qui, il a été élaboré, et comment il est passé : par vote ? Par décret ?

        Comme de juste il est passé au mois d’août !

        La première fois que j’ai appris que cette interdiction existait, c’était lors de la décapitation d’Hervé Cornara, c’est-à-dire presque un an plus tard, Je pense que je n’ai pas été le seul à être surpris.

  9. Je jubile enfin d’entendre des politiques dire clairement ,la colonization arabo musulmane,la justice de collaboration.dans cette etat de collaboration.enfin vous osez,J’attendais les memes mots de la bouche de MLP.

  10. Le marxisme internationalisme de ces magistrats statutairement irresponsables bien qu’indépendants est devenu franchement insupportable ils se comportent en parfaits ennemis du peuple français et usurpent le droit de juger en son nom, bref se sont des traitres, cette situation ne peut plus perdurer

    • Ah non, là ce ne sont pas les magistrats, il s’agit bel et bien du législateur élu.

      J’appelle ça une forfaiture. QUI en France, quel électeur, même ceux de Hollande, leur a donné mandat d’édicter une loi pareille ?

      Je me demande s’il existe des pays où les députés sont élus sur des mandats précis (une sorte de cahier des charges) et révocables. Ca serait pas mal !

      • Ce ne sont pas les putes parlementaires qui interprètent des textes abscons et incohérents pour les forcer à dire tout ce qui va dans le sens de leur idéologie

        • E.Roux, vous devriez ouvrir les yeux et les oreilles.
          Les lois scélérates Pleven, Gayssot, Taubira, les parquets et les tribunaux d’exception, les DILCRAH et autres organisations faits-du-prince ont été VOULUES par les exécutifs. C’est l’exécutif -les « politiques »- qui édictent ces lois iniques, qui inventent de nouvelles punitions contre les Français fiers de leur culture et de leur histoire… et qui nomment les procureurs. Chaque semaine les gugusse technocrates de macron pondent de nouvelles lois, la dernière en date « condamnant » la « glossophobie » et les imitateurs à la canteloup…-non, pas canteloup, il va à la soupe- mais les Mélanchon. Les communautarismes tueurs de liberté rendent fou leurs adeptes!

        • Ce sont quand même eux qui les votent en sachant pertinemment que les juges iront dans le sens du poil.

          Pourquoi les textes seraient-ils abscons et incohérents, sinon ? Ce ne sont pas les juges qui les rédigent. Ils se contentent de les interpréter selon le sens du vent. On appelle ça l’indépendance de la justice.

          • Ah bon ? Moi je veux bien, mais donnez-moi l’article de loi, ou bien les cas de jurisprudence, qui disent qu’un député peut être destitué s’il n’a pas tenu ses promesses !

            Je serais curieux de voir ça !

        • A condition d’exister. Sans loi, pas de sauce.

          Le premier amendement de la constitution américaine est bien là pour le prouver.

          Les juges américains ne se priveraient pas de faire autant de censure que les nôtres s’ils en avaient les moyens.

    • Cessez d’accuser Marx, sans savoir de quoi vous parlez!
      Marxisme = une philosophie, le matérialisme dialectique et une science politique utilisant cette « philosophie ». Marx n’a jamais eu de « pouvoir » politique.
      Marx était un scientifique qui a « décortiqué » les mécanismes économiques et politiques de son temps, le milieu du XIXème siècle. Ce sont d’autres hommes, Trotsky, Lénine, Staline, Guevara, Castro ou PolPot, qui ont mis en pratique ce qu’ils croyaient avoir compris du pouvoir des prolétaires, le transformant en dictatures personnelles.

      • Dit Léo le marxiste: Il ne s’agit pas de pouvoir mais d’idéologie qui formate les esprits comme le tien

        • Oui, enfin je ne suis pas sûr que tout ça soit contenu dans les écrits de Marx !

          Il faut quand même se souvenir de ce qu’était la condition ouvrière à l’époque où il a écrit.

          Et puis excusez-moi, mais « Le marxisme internationalisme de ces magistrats », c’est une expression fourre-tout qui ne signifie pas grand-chose.

          De l’eau a coulé sous les ponts depuis Marx, et d’autres idéologies sont venues se surajouter à celle-ci.

  11. L’avantage que nous avons en 2018 c’est que les collabos actuels seront beaucoup vite épinglés le jour de la libération que ceux de 39 45 …..leurs tetes de vendus sont a portée de toutes les mains ce qui n’etait pas le cas il y a 70 ans (et pourtant beaucoup ont été flingués)….un seul patriote dans une tour de controle et la fuite est impossible

    • la soi disant épuration de 45 s’est traduite par l’ouverture des portes des institutions aux traitres communistes lesquels ont accueilli l’envahisseur avec des fleurs en 39 pour ensuite le combattre en 42 non pas pour la France mais pour y instaurer leur idéologie de merde qui a formaté depuis beaucoup trop de français devenus pro musulmans et anti chrétiens

        • Exceptions tellement exceptionnelles que mon histoire familiale me conduit à retenir l’exemple de boudarel pour illustrer les « bienfaits » du marxisme qui continue à formater les esprits depuis 1945
          au regard des commentaires débiles sur RL et des références des activistes pro immigration musulmane

      • je vous rappele que les communistes francais ont pactises avec les allemands,jusqu’en juillet 1941,quand le pacte germano sovitique a ete casse par adholf,leur chef maurice thorez,deserteur de l’armee francaise et condamne a mort par contumace,planque a moscou pendant la guerre et gratier par de gaulle a la liberation

      • « l’envahisseur avec des fleurs en 39  » Petite erreur historique, en 1939, l’envahisseur c’était nous, les Allemands sont arrivés en France en mai 1940…(de toutes manières ils étaient dèjà venus à la suite des Romains…mdr)

    • mais ils entreront dans la résistance au dernier moment et les franCONS diront « mieux vaut tard que jamais »; et le tour sera joué.

  12. Merci Monsieur Joly !! Je passe mon temps à dire que MLP est, contrairement à ce qu’elle essaye de faire croire, UNE ISLAMO COLABOS COMME LES AUTRES.
    Elle à déclaré à de très nombreuses reprises l’Islam « compatible avec la France », parle de « compatriotes musulmans », les invite même à voter RN. Cette femme et ses sbires sont des imposteurs. Les idiots utiles de la politique. Il nous fait de vrais leaders, de vrais patriotes. Des Orban, des Salvini… MLP est une lèche babouche.
    Et pour Ouistreham, moi qui suis à Cabourg un week-end par mois au moins, je peux vous assurer que c’est encore pire que ce dont Monsieur Joly parle.

      • Je vous emmerde Emile. Contrairement à votre génération qui à laissée l’islam envahir la France et en prendre le contrôle sans bouger, moi je me bats. Je suis un identitaire. J’agis !!

        Je ne suis pas un baby boomer d’après guerre moi. Je ne me contente pas de blablater des heures sur des sites alors que je suis responsable de ce qui arrive.

        A bon entendeur….

      • Gardez vos menaces pour vous. La seule chose dont j’ai peur c’est que le ciel me tombe sur la tête. Je suis chez moi ici. Et je dis ce qie je veux.

Les commentaires sont fermés.