Foot, quotas : vidéo sous-titrée de mon débat sur al-Jazeera

Je suis heureux de vous présenter ici la vidéo sous-titrée du débat auquel al-Jazeera Sports m’a invité le 13 mai 2011.
Pour mon contradicteur algérien, Dr Zidane Khoulif(1), tous les moyens sont bons :

  • A partir de la 13e minute, il émet l’hypothèse que je n’ai jamais lu la constitution. Ceci lui permet de se positionner, à si bon compte, comme professeur et donneur de leçons : « Vous devez vous abreuver de sa constitution avant de défendre la France » me recommande-t-il,
  • Ne voulant pas admettre que des joueurs comme Zidane sont bel et bien Français et que les chasseurs de têtes algériens, marocains et africains, font leur marché sur les terrains de France, il m’accuse « de malhonnêteté intellectuelle » (16e minute),
  • Il me considère « de la même espèce qu’un certain Ben ‘Arafa », roi du Maroc, qui a assuré l’intérim lors de l’exil de Mohamed V  (1953-1955) [16:20], juste pour pouvoir affirmer que je serais plus royaliste que le roi ; c’est à dire plus Français que les Français,
  • Ayant lu sur notre site que Riposte Laïque n’avait que 48 heures pour m’apprendre que le ballon de foot était rond, il en profite pour insulter, sans raison, et mon formateur et l’élève que je suis (20e minute),
  • Il prétend revenir au foot pour juger que mon raisonnement mérite un zéro ! J’en ai bien rigolé [20 :15],
  • J’ai eu encore droit à une accusation d’ignorance en matière de Droit des contrats : « le contrat se conclut entre contractants », m’a-t-il asséné [27:35],
  • Il avance une hypothèse et affecte indûment mon père au Tabor marocain [34 :20] (je lui indique que non de la tête). Son but : culpabiliser l’infidèle à son père que je serais et vilipender la France qui ne serait pas reconnaissante aux Africains qui l’auraient libérée,
  • Il m’accuse d’être complice de la politique française responsable des massacres du 8 mai 1945 [35:13]. Je n’étais pas né, mais ça ne fait rien !
  • Et puis tombent deux qualificatifs à mon égard, répétés plusieurs fois par la suite : « Arabe de service » et « Indigène de service » [45:35] puis [49 :10] et [56 :20]
  • Ne voulant pas admettre que, contrairement à la France, l’Egalité est encore un mot creux en Algérie, mon contradicteur se met à me donner une leçon d’histoire ; celle de St Augustin qui était Algérien comme tout le monde le sait. Sa phrase commence comme suit : « Comme votre niveau intellectuel n’est ni fait ni à faire,… » [47 :45]
  • Le modérateur ayant émis l’idée que la France serait inégalitaire lorsqu’elle interdit le voile intégral [50 :20], j’ai expliqué en quoi le voile est, en soi, une rupture d’égalité et que ni St Paul, ni le Coran n’ont le droit de voiler ni ma mère ni ma sœur[51 :20]. A ce moment là, mon contradicteur ose m’intimer l’ordre, tenez-vous bien, de ne plus les appeler « mère » et « sœur » [52 :25]. Sous-entendu : celui qui ne se soumet plus aux ordres du Coran est apostat et, par conséquent, n’est plus le fils ou le frère d’une musulmane !
  • C’est à la fin du débat que s’est exprimé clairement l’idée de rancœur à l’égard de la France et de ceux qui s’identifient à elle [55 :05].

Dr Zidane Khoulif, mon contradicteur, n’a pas réussi à m’attirer sur son terrain : celui de l’insulte personnelle. L’accusation que j’ai étayée stipule tout simplement que les Marocains, les Algériens et les Africains ont, à juste titre, conquis leurs indépendances, mais qu’ils ne prenaient pas au sérieux leurs responsabilités pour se libérer ; notamment en formant leurs joueurs chez eux et en les gardant chez eux au lieu de venir braconner sur nos terrains de foot et dans nos clubs.
Les pays d’Afrique et d’Afrique du Nord viennent semer la zizanie dans nos rangs. Ils ont bien évidemment intérêt à ce que leurs émigrés et leur descendance restent attachés par quelque corde au pays d’origine. C’est ainsi qu’ils disposent, en quelque sorte, de vaches à lait paissant dans les belles prairies de France et d’Europe. Elles fournissent en beurre et en fromage des irresponsables qui ne méritent rien d’autre que de dégager le plancher. Certaines vieilles gardes ne tirent leur gloire que du combat contre la France. Et c’est pour cela qu’ils continuent à tourner le couteau dans notre plaie des guerres coloniales, de la guerre d’Algérie et des guerres d’indépendance.
Dr Zidane Khoulif a du mal à me considérer simplement comme Français et c’est d’ailleurs le même problème qu’il a avec tous les joueurs de l’équipe de France et avec les champions olympiques qui font la gloire de la France sans que leurs aïeuls n’aient pour autant été Français depuis plusieurs générations.
Par ailleurs, cette vidéo prouve, s’il en était besoin, que la ségrégation n’est pas là où on nous donne à penser. La France n’est pas raciste, mais elle suscite tant de rancœur qu’on peut se demander comment en guérir certains cœurs.
Amusez-vous bien, comme je me suis bien amusé dans les studios d’al-Jazeera au Qatar.
Le débat fut sportif et le « match » vaut la peine d’être regardé jusqu’au dernier coup de sifflet
Pascal Hilout

________________________________________________________________
1) Pour le dimanche 22 mai 2011, mon contradicteur est annoncé comme intervenant à un colloque organisé par l’IIT France, en tant que « Pr Zidane KHOULIF (Université SORBONNE NOUVELLE) »
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xiuwmx_al-jazeera-pascalhilout-13-05-2011_news[/dailymotion]
image_pdfimage_print