1

Mon médecin va savoir que je ne suis pas vaccinée : qu’il ose m’appeler…

Les non vaccinés, ou les ceusses qui sont destinés au goulag…

La CNIL a finalement dit oui. Le fichier des nouveau lépreux va donc circuler… être envoyé aux médecins traitants.

https://www.lefigaro.fr/conjoncture/la-cnil-valide-l-envoi-aux-medecins-traitants-de-la-liste-de-leurs-patients-non-vaccines-20210707

Et une liberté de plus qui s’envole.

Dès le début, ils ont parlé du fichier des vaccinés, qui serait utile pour circuler… mais se sont bien gardés d’évoquer le fichier inverse, celui des non vaccinés, sauf les Espagnols qui, dès décembre 2020, ont mangé le morceau.

Voici ce que nous écrivions, alors que le Ministre socialiste de la Santé annonçait la création d’un fichier des non vaccinés… qui serait partagé avec les autres pays de l’UE ! Chez nous on commence par le partager avec les toubibs, ensuite ce sera, sous prétexte de faciliter les contrôles sanitaires aux frontières il y aura une mention sur notre carte vitale, voire sur nos papiers d’identité ; fichier qui sera partagé forcément avec les compagnies d’assurances… Vous voulez un prêt pour votre maison ? Faites-vous vacciner, très cher !

L’enfumage continue, à grande échelle. Le Meilleur des mondes, c’est maintenant. La Chine, c’est en UE, et c’est maintenant.L’Espagne socialiste vaccine à tour de bras…

Tout en affirmant, la main sur le coeur, que, non, la vaccination ne serait pas obligatoire, le ministre socialaud de la santé annonce qu’un fichier de ceux qui refusent la vaccination va être créé… il ne sera pas rendu public mais sera partagé avec les autres pays européens !!!!

.

Dans une interview à la chaîne de télévision La Sexta, le ministre espagnol de la Santé Salvador Illa a de nouveau souligné que la vaccination contre le coronavirus, qui a débuté dimanche en Espagne comme dans de nombreux autres pays de l’Union eurpéenne, ne serait pas obligatoire.

En ce qui concerne les personnes qui ne voudront pas se faire vacciner, «ce qu’on va faire, c’est un registre qui, de plus, sera partagé avec d’autres pays européens», a-t-il poursuivi, précisant qu’il se référait «aux personnes auxquelles on l’aura proposé (de se faire vacciner, NDLR) et qui, tout simplement, l’auront refusé».

«Il ne s’agit pas d’un document qui sera rendu public», a-t-il toutefois assuré, ajoutant que ce fichier serait élaboré «avec le plus grand respect pour la protection des données».

https://www.cnews.fr/monde/2020-12-29/coronavirus-lespagne-tiendra-un-registre-des-personnes-refusant-detre-vaccinees

.

Vaccin pas obligatoire, fichier des non vaccinés, protection des données, partage avec les autres pays européens… On remarque qu’il n’y a aucune explication à ce stade, aucune raison alléguée…

.

A quoi ça rime ? A quoi peut bien servir un fichier des non vaccinés ? A quoi peut bien servir, en sus, que ce fichier soit partagé avec d’autres pays européens ? 

 

J’ai quelques hypothèses, quelques idées… qui me semblent de moins en moins farfelues.

-La première, je l’évoquais lundi dernier  dans un article sur le « fichier des vaccinés » que constitue notre vénéré sinistre de la santé à nous, Véran.

Par ailleurs constituer un fichier des vaccinés revient à constituer par défaut..le fichier des non vaccinés… Si vous n’êtes pas dans l’un vous êtes dans l’autre. Qui dit que ce fichier officieux ne sera pas utilisé et communiqué aux compagnies de transport, aux pays que vous voulez visiter, aux employeurs, aux assureurs… ???? Quelle garantie ? 

https://resistancerepublicaine.com/2020/12/27/la-vaccination-de-la-honte-commence-aujourdhui-accompagnee-dun-fichier-des-vaccines/

Si l’Espagnol Illa communique son fichier des non vaccinés aux autres pays européens, c’est bien pour qu’ils en fassent quelque chose… et ce quelque chose sent le laisser-passer des vaccinés et l’interdiction de circuler et de voyager, même en voiture, d’un pays à l’autre. Cela sent aussi l’impossibilité de s’installer dans un autre pays européen, à l’époque de la libre circulation, de louer, acheter, vendre… et donc ASSURER quelque bien que ce soit en Europe. Cela sent l’emprisonnement ad vitam aeternam. Gravissime.

–La seconde, c’est que l’on peut supposer que ce fichier des réfractaires au vaccin pourra constituer une fichier de « Résistants« , de résistants à la mondialisation, de politiquement incorrects à surveiller, enquiquiner à coups de contrôles fiscaux, d’erreurs de l’administration… Bref, des gens à persécuter légalement, histoire de leur faire payer leur opposition à l’imposture sanitaire.

-La troisième serait que, comme je ne sais plus quel toubib collabo l’avait susurré sur un plateau, que ceux qui auront refusé de se faire vacciner soient soignés A LEURS FRAIS s’ils attrapent le Covid, voire qu’on leur fasse payer une taxe spéciale pour compenser les contaminations dont ils seraient, forcément ! responsables.  Mais cela n’a de sens que pour un fichier strictement espagnol, non ?

–Il y a en a sans doute d’autres que je ne vois pas pour le moment mais nul doute que nos lecteurs auront de très bonnes idées pour compléter mes hypothèses.

 

https://resistancerepublicaine.com/2020/12/29/veran-fait-un-fichier-des-vaccines-lespagne-un-fichier-des-non-vaccines-lue-cest-la-chine-communiste/

6 mois après il n’y a rien à changer à ce que j’avais écrit… Je ne m’appelle pas Madame Irma. Tout cela c’est la chronique d’une dictature mondiale en train de s’abattre sur l’Occident…

Alors si mon médecin osait m’appeler malgré les échanges sans équivoque qu’on a déjà eus sur le sujet, je crains qu’il n’y ait des mots définitifs entre nous… bien qu’il soit devenu très difficile de trouver un médecin traitant par chez moi, avec tous ces médecins débordés qui ne prennent plus de nouveaux clients. Merci le numérus clausus, il ne restera bientôt que les services d’urgence tenus par Mamadou…

Parce que, donc, si mon médecin m’appelle, cela ne changera rien à ce que je sais ni à ma détermination et ce sera juste une occasion de lui dire tout le mal que je pense de sa démarche et donc de lui. Par contre s’il m’appelle moi, ça veut dire qu’il aura appelé tous ses non vaccinés et en premier lieu les plus fragiles  par le corps et/ou par l’esprit, ceux qui sont encore éblouis par le titre de « médecin » et considèrent ce dernier comme un gourou détenteur d’un savoir presque magique. Ceux qui, élevés à l’ancienne, se mettent à genoux devant le savoir et ceux qui sont censés l’incarner.

Cela s’appelle de l’abus de faiblesse et je me ferai un plaisir de l’expliquer au collabo s’il m’appelle. Cela peut même être considéré comme de la tentative d’assassinat… voire de la participation à un génocide s’il appelle des gens jeunes, s’il s’attaque à ceux qui, jeunes ou dans la force de l’âge, n’ont rien à craindre du Covid…

Christine Tasin