1

Pour Le Monde, les Musulmans ont construit la France !

Resistants-collabos-une-lutte-a-mortUne fois de plus Le Monde, organe de presse subventionné, confit en relativisme et en amour de l’Autre, surtout celui qui nous détruit, nous livre aujourd’hui un article d’un certain Abdelkader Abderrahmane « analyste et consultant géopolitique », excusez du peu, pour tenter de nous convaincre, une fois de plus, que sans l’islam nous ne serions rien, probablement encore frottant deux silex pour allumer un feu au fond d’une caverne humide. Et de nous resservir l’islam des lumières, brillant de tous ses feux alors que nous végétions dans le Moyen-Age le plus arriéré : http://www.lemonde.fr/idees/article/2016/02/01/la-france-sans-les-musulmans-ne-serait-pas-la-france_4857016_3232.html

Comme le fait justement remarquer un commentateur éclairé, qui parle du « prétendu » apport des Musulmans à l’époque médiévale en citant les auteurs Rémi Brague et Gougenheim : «  Les Musulmans qui ont conquis les pays chrétiens puis Byzance ont repris à leur compte les savoir grec et romain présents dans ces pays, et tout ce qu’avaient apporté les échanges commerciaux avec l’Asie. Les arabo-Musulmans ont parfois servi de transmetteurs mais guère plus. »

Ensuite l’expert Abderrahmane aborde l’époque contemporaine si riche de l’apport musulman et là, tout y passe, les tirailleurs sénégalais, les travailleurs des trente glorieuses, Malek Chebel, Yamina Benguigui (si, si!) et, bien sûr Zidane, sans qui nous n’aurions pu gagner le Mondial de foot ! Je ne résiste pas au plaisir de le citer : « En ces temps de musulmanophobie et d’arabophobie nauséabondes, il serait bon de se souvenir aussi que c’est sa tête qui a permis à la France de remporter ce qui demeure à ce jour sa seule et unique Coupe du monde de football, un soir de juillet 1998. » Et de conclure : « Oui, sans hésitation aucune, la France sans les Musulmans ne serait pas la France. A cet égard, il ne faut pas oublier qu’il coule très probablement dans les veines de beaucoup de Français, hommes politiques y compris, quelques gouttes de sang de Boabdil le musulman, qui capitula sous les coups de boutoir de la Reconquista. »

Oui, monsieur l’ « analyste et consultant géopolitique » il est certain que sans Eux notre France ne serait pas ce qu’elle est devenue, elle serait notre France : Sans empaquetées, sans barbus en chemise de nuit, sans bases islamiques polyvalentes proliférant à raison d’une construction tous les cinq jours et formatant les terroristes qui, selon vous n’ont rien à voir avec l’islam, sans remugles de kebabs, sans saloperies halal, sans jeunes racailles haïssant tout ce qui est notre pays, dealant et saccageant ce qui leur est offert à prix d’or, sans colonies de criquets nidifiant dans les CAF, geignant à tout moment, pondant des forcenés de l’échec scolaire recyclés « emplois jeunes » ou chauffeurs RATP, sans prisons saturées par leur surreprésentation en dépit des abonnés à l’inutile bracelet électronique! Sans Eux la France ne se verrait pas imposer, un mois durant, l’insupportable ramadan, si incommensurable de stupidité que même les médecins algériens en dénoncent la nocivité. Sans Eux bêtes et gens ne subiraient pas l’égorgement à vif, une tradition qui leur tient tant à coeur! Sans Eux notre France ne supporterait pas le matraquage de propos insanes d’arriérés pathologiques, prêcheurs sur vidéos, vieux salafistes laids comme des culs de chameau, entorchonnées fières de leur servitude, tous rabâchant en boucle les pires âneries mortifères issues de leur foutu coran, monstrueuses atteintes à la raison, insultes à notre civilisation! Il y a encore quelques décennies ces propagateurs de l’obscurantisme le plus inepte auraient fait l’objet d’un mépris justifié doublé d’un coup de pied au cul les renvoyant directement en terre chamellière. Aujourd’hui ils inondent le web de leurs vidéos destructrices, ils recrutent sur les réseaux sociaux, ils envahissent les marchés de nos villes, ils courent les plateaux télé, conversent avec les ministres complaisants, déversent leur idéologie sexiste, raciste et terroriste. Aujourd’hui, riches à millions, ils organisent des « congrès » où, personne parmi ceux qui sont si prompts à museler toute parole dérogeant au politiquement correct, ne trouve à redire à la liste des participants, fleurons de l’islam le plus radical, comme ces « prestigieux » tarés conviés au raout de l’UOIF à Lille , le 7 février prochain.

http://www.uoif-online.com/actualites/a-9eme-ramn-qui-se-deroulera-le-7-fevrier-2016-a-lille/

affiche-RAMN-9-WEB--595x386

Sans Eux, les rayons « spiritualité et religion » des librairies de notre pays ne seraient pas vérolées par les textes salafistes les plus intolérables, par les enfumages poisseux de Tarik Ramadan, de Tarek Oubrou, de Malek Chebel ou les délires islamophiles de l’inénarrable Raphaël Liogier, lequel, toute honte bue, donnera chair à son « Mythe de l’islamisation » au congrès de Lille !
Sans Eux nos belles églises romanes peintes pourraient rester ouvertes et leurs bénitiers de pierre ne seraient pas transformées en latrines.

Sans Eux les jolies filles de France, y compris celles d’origine immigrée, pourraient laisser leur jupe flirter avec le vent d’été, montrer leurs bras ronds au soleil, se laisser courtiser, jouer de leur frivolité charmante, rire, sortir la nuit, savourer la vie comme lorsque j’avais vingt ans !

Sans Eux, Monsieur l’analyste au titre ronflant, et sans les traîtres qui les protègent, les nourrissent, les aident à la corrompre, à la violenter, à la détruire, ceux qui mentent et distillent leur propagande, tel Le Monde derrière vos propos, la France serait Notre France, celle qui aime ceux qui l’aiment, celle de la beauté aujourd’hui perdue, de la culture si riche, si prolifique et si respectée, celle des arts florissants, des jardins et des châteaux inaccessibles qu’aujourd’hui on donne en pâture aux « Exigeants » venus encore et encore les rejoindre, Ceux qui islamisent notre terre et qu’il faudra bien un jour remettre au pas, et vous avec !

Danielle Moulins