Hollande, vous avez failli à tous vos devoirs

hollande-la-france-va-mieuxUn chef d’Etat doit prendre des mesures drastiques pour protéger son peuple, ce que vous n’avez jamais été capable de faire.

Vous avez laissé les musulmans devenus français se radicaliser et tuer des Français, blancs de préférence, sur notre sol.

Vous persistez – et encore dans votre déclaration d’hier soir après l’attentat de Nice – à dire que vous intensifierez les combats en Syrie et en Irak.

Non, Monsieur Hollande. Votre combat doit se faire sur le sol Français.

Car nos terroristes sont nés en France et ils vivent en France.

Ce sont ceux à qui vous avez offert le gîte, le couvert et la nationalité française en prime.

Ce sont ceux que vous défendez bec et ongles, que vous protégez au nom du sacro-saint « Vivre ensemble » dont vous avez fait votre cheval de bataille depuis votre élection.

Parce que ces terroristes-là, Monsieur Hollande, sont les musulmans que vous faites entrer par millions dans notre pays.

En lieu et place d’affirmer, bêtement, que vous continuerez de combattre le terrorisme en Irak et en Syrie, prenez-donc votre responsabilité et faites votre travail en France.

Parce que vous savez qu’ils sont là, ici, chez nous, pas en Irak, pas en Syrie.

Et qu’avez-vous fait de cette simagrée d’Etat d’urgence, Monsieur ?

Savez-vous, seulement, ce que signifie Etat d’urgence ?

Dans cette situation, les militaires ou autres forces de l’ordre n’autorisent pas plus de deux personnes marchant ensemble dans la rue. C’est ça, un Etat d’urgence.

Vous, vous avez autorisé vos amis extrémistes de gauche nuit debout se réunir pendant trois mois sur une place publique dans la Capitale et le mouvement a fait des émules dans d’autres villes françaises. Qu’avez-vous fait pour l’interdire ?

Vous avez autorisé votre famille, les cégétistes, organiser des manifestations à plusieurs reprises dans la France entière. Manifestations desquelles ont découlé des barbaries dont ont souffert les commerçants et le peuple français, celui qui se lève tôt pour travailler. Vous n’avez pas eu le courage d’interdire ces mouvements de foule au prétexte que le droit de manifester ne peut être contourné.

C’est comme ça que vous concevez un Etat d’urgence décrété par vos soins dans un pays que vous dites « en guerre » contre le terrorisme islamique ?

Vous avez failli à tous vos devoirs.

Voilà ce que doit faire un chef d’Etat digne de ce nom.

Faire appel à ses troupes, toutes ses troupes. Les faire rentrer d’Opex où ils n’ont rien à faire dans des pays arabes et musulmans qui s’entretuent depuis la nuit des temps.

Envoyez vos militaires et vos CRS et vos gendarmes dans les cités de l’Ariane, des Moulins, de l’Agachon, de la Gabelle, des Œillets ou des Planquettes.
Dans toutes ces cités et ailleurs sur tout le territoire où se terrent les musulmans que la France n’a cessé de nourrir jusqu’à aujourd’hui et qui n’aiment ni la France ni les Français et ne rêvent que de les tuer.

Faites des perquisitions dans chaque appartement, ne laissez personne s’enfuir par les toits ou par les caves.

Procédez à l’arrestation de toutes les personnes de la famille dans lesquelles vous trouverez, une kalash, une grenade, un Coran ou un tract.

Entassez toute cette peste sur un bateau et renvoyez-la dans le pays de sa naissance.

Alors, oui, Monsieur Hollande, quand vous aurez le courage de faire ça, nous dirons que vous servez à quelque chose, en France. Nous dirons que vous servez le Peuple de France.

Mais, tant que votre seul objectif restera votre réélection en 2017, vous vous ferez complice de tous ces attentats contre le Peuple de France.

Il en va de même pour Messieurs Estrosi et Ciotti.

Eux, qui ont laissé cette jolie ville de Nice, devenir un repère de terroristes. Du centre-ville aux quartiers périphériques, la population arabo-musulmane a envahi l’espace dans lequel les mosquées se comptent par dizaine.

Vous, Estrosi ! Vous êtes le complice de cet assassin islamique qui a décimé une tranche de la population niçoise.

Vous êtes aussi responsable que M. Hollande parce que vous n’avez pas respecté cet Etat d’urgence décrété en novembre dernier par votre président de la République.
Vous avez osé organiser dans votre ville un rassemblement de plusieurs centaines de personnes au prétexte que vous fêtiez un 14 juillet avec le feu d’artifice qui se prêtait à un acte de terrorisme.

Qu’y avait-il de plus important que de préserver la vie de ses concitoyens, Estrosi ?
Faire du fric pour la grandeur du maire de Nice ? Ou faire de la prévention, en sachant que les arabes musulmans sont à l’affût des rassemblements pour tuer des Français ?

Vous êtes responsable, au même titre que M. Hollande, de l’attentat dont ont été victimes VOS spectateurs à Nice.

Mais curieusement, votre combat à vous tous, gens de droite et de gauche, réside dans le seul objectif de ne pas laisser le Front National emporter une élection.

Vous espérez que l’électorat arabo-musulman vous fera gagner des voix, puisque vous multipliez les actions contre ceux qui les montrent du doigt.

Croyez-vous que tous ceux dont les attentats de Paris ou de Nice ont ravi des êtres qui leur étaient chers, vont vous remercier d’être venus vous recueillir sur les lieux de massacres, encadrés de bataillons de gendarmes et de forces de l’ordre ?

Vous, Hollande et Estrosi, qui entourez de tant de prévenance les Arabo-musulmans,
Vous, qui leur concédez le contournement des lois pour leur offrir, qui l’accès particulier à une plage, qui la nième construction d’une mosquée, qui la multiplication des visas d’entrée,
Vous êtes-vous quelques fois demandé ce que désirait le peuple de France ?

Le peuple de France veut vivre en Paix. Et ce que vous lui offrez, c’est la Guerre ! La guerre sur le territoire Français.

Et votre seul souci, votre seule inquiétude est de constater et de combattre la « radicalisation » des Français de Droite comme l’a soulevé le patron du renseignement intérieur.

C’est vous et vous seuls qui poussez le Peuple de France à se radicaliser contre l’islam en général et les musulmans, en particulier.

Vous portez, Monsieur Hollande, l’entière responsabilité de tous nos Français morts sous les coups des musulmans. Qu’ils soient loup solitaire ou en commando mais, extrémistes dans tous les cas.

Vous pouvez, demain, porter plainte contre cet article dont je suis l’auteur. Vous pouvez, aussi, demander à vos sbires de venir perquisitionner chez moi. Ou, encore, demander à vos larbins de SOS racisme et autre LDH, d’intenter un procès pour incitation à la haine.

Les Français n’ont plus peur, Monsieur Hollande. Cette haine, vous l’avez encouragée, vous l’avez façonnée, vous l’avez inculquée aux Français tout au long de votre mandat.

Nous ne savons pas de quoi sera fait « demain ».

Mais il est une chose certaine : l’abime que vous avez créé entre les Français métropolitains et les ressortissants des pays musulmans venus s’installer dans notre pays ne pourra plus jamais être comblé.

La faute ne revient pas à vous seul, certes. Elle doit être partagée par tous ces politiques conciliants à souhait, de droite, du centre et surtout de gauche qui, au mépris du peuple, ont menti et agi en fonction de leurs préférences et de leurs seuls intérêts.

La classe politique française n’aime pas la France. Elle veut seulement jouir, le temps d’un mandat, des ors de la République.

En attendant sa destruction totale.

Danièle Lopez

image_pdf
0
0

8 Commentaires

  1. Magnifique article, Danièle. Je crois que la quasi-totalité d’entre nous approuvent ces excellentes lignes que vous venez d’écrire et que nous partageons tous cette même colère envers son accablante culpabilité (car il n’est pas seulement responsable mais aussi coupable).

  2. Danièle,

    (…/…) Elle veut seulement jouir, le temps d’un mandat, des ors de la République.

    Sauf que parmi nos élites politiques, beaucoup font carrière.

    Le temps de leurs mandats est comme une vis sans fin, interminable.

    Et pour quels résultats ?

    Un pays sans frontières, ouvert à tous les vents, un pays dirigé par des élus qui obéissent, tels des serviteurs dévoués à leur maître, aux injonctions des commissaires de Bruxelles, un pays où ceux qui pensent mal sont pourchassés, un pays qui ne tardera pas à être boudé par les touristes étrangers qui craignent de mourir la gorge tranchée, ou sous le feu nourri d’une Kalachnikov, ou sous les roues d’un poids-lourd lancé sur de paisibles passants, un pays qui pleure les nombreuses victimes des terroristes islamistes sans jamais réclamer vengeance, un pays où l’on ordonne à ses concitoyens de se métisser, parce que le métissage est inscrit dans le plan des mondialistes.

    C’est à prendre ou à laisser !

  3. Vite la guerre anti terroriste et anti islamiste sur le territoire français, pleins de kouffars sur lesquels une fatwa anti mécréants pèse lourdement et fait de gros ravages.
    Rappeler l’armée et les troupes qui se fatiguent pour rien au Mali, en Centrafrique..
    Laissons faire Poutine en Syrie et puis expulsion des cartes de séjour délinquants dans un premier temps.

  4. Inutile de vous égosiller , chère Danièle, ce Hollande cherche certes à être réélu , mais pourquoi ?
    parce que son but, avec tous se complice est de détruire la Patrie Française. Lui et tous ces gens sont des traites à la patrie , rien d’autre. Ils agissent en fonction cela. Avec leurs complice internationaux ,ce sont des traitres à l’humanité..
    Ils ont pris fait et cause pour le totalitarisme musulman.
    C’est tout

  5. J’espère vraiment que Marine sera élue en 2017. Sinon c’est que les cons de français méritent ce qu’il leur arrivent !!! Si après tout ça ils élisent encore un Juppé ou un Sarkozy c’est qu’ils le méritent.

    • oui mais des attentats comme le « ‘bataclan »‘ ou « nice » il n y avait pas que des électeurs socialistes et pourtant ils sont morts ou handicapés à vie alors par pitie pour eux ne dis pas que ce qui risque d arriver encore est de la faute de ceux qui votent ! il y a certainement au bataclan comme à nice des innocents et des tourristes

      • Plus que ‘certainement’. Mais une évidence. Déjà au Bataclan… Mais c’est encore plus indiscutable à Nice vu qu’à Nice il y a de nombreux enfants parmi les victimes.

        Or un enfant n’a encore jamais eu l’occasion de mettre en action sa responsabilité par le vote.

        Et puis il y a trop de gens aujourd’hui qui oublient qu’en 2012 d’innombrables français n’avaient pas vraiment voté POUR HOLLANDE… mais CONTRE SARKOZY. Autant les uns comme les autres s’en mordent les doigts maintenant, car il était déjà évident qu’il fallait voter pour la seule personne à l’époque capable de nous sortir de ce bourbier UMPS : Marine Le Pen.

        Ceux qui avaient voté délibérément POUR HOLLANDE, oui, je les ACCUSE de responsabilité totale. Ceux qui avaient voté Hollande en réalité pour voter CONTRE SARKOZY je les ACCUSE d' »irresponsabilité », ce qui est une nuance mais dont les conséquences sont aussi graves.

        Par contre les enfants n’ont jamais voté.. Et tuer ces enfants restera le crime le plus odieux!

Les commentaires sont fermés.