Monsieur Sifaoui, vous avez très bien compris

Publié le 21 février 2008 - par

Ces temps-ci, il est de bon ton de taper sur Riposte Laïque : M. Mohamed Sifaoui s’y met aussi !

Il y a donc bien des amis qui voudraient cantonner les rédacteurs de Riposte Laïque à leur très respectable lutte contre l’islamisme et contre l’intégrisme. C’est comme si nous disions que le code de l’infamie, le statut personnel dégradant réservé aux femmes, avec sa panoplie de voiles, de burqas et de tchadors, propres à la majorité des pays musulmans, avait été inventé par des islamistes ; avant même que le coran et Mahomet ne l’aient institué. Après Leïla Babès, voici donc notre ami, mais néanmoins contradicteur, Mohamed Sifaoui, qui nous reproche de vilipender l’islam et de ne pas nous en tenir au théologiquement correct, comme cela réussit si bien à tout ce beau monde de l’intelligentsia française. Comme c’est facile d’être progressiste à si bon compte ; sans se salir les mains pour un sou !

Clarifions d’abord une confusion majeure et récurrente : le noyau dur de l’islam est constitué du Coran+Mahomet (i=M+C). Tout le reste n’est qu’avatars historiques de l’islam, ses différentes manifestations, si diverses et si variées qu’il est impossible de les cerner, surtout pas dans un court article. Lorsque je parle d’islam, ici et ailleurs, je parle d’une religion : de pratiques religieuses bien précises et communes à tous les musulmans : l’inscription de la soumission dans le corps, l’espace et le temps, par exemple. Je parle de prescriptions coraniques comme le droit de battre sa femme si on craint sa désobéissance et ses incartades, le droit de la répudier sans en référer à un juge, etc. C’est en disant clairement NON à ces prescriptions d’un autre âge et c’est en les abolissant que certains pays musulmans ont fait quelques progrès. Si Bourguiba et le roi Mohamed V, grand-père de l’actuel roi du Maroc, avaient courageusement décidé de dévoiler leurs filles, c’est pour mieux nous indiquer que l’émancipation passait par là.

M. Sifaoui a très bien compris que Riposte Laïque a définitivement tourné le dos aux mensonges et à l’hypocrisie généralisée consistant à épargner le cœur de cible pour continuer à s’acharner uniquement sur la périphérie, sur les déviants qui allument constamment des feux de diversion. Justement pour nous empêcher de parler vrai, de désigner le réel problème : l’évident archaïsme des prescriptions religieuses judéo-islamo-chrétiennes. Ce n’est pas parce que beaucoup de chrétiens, de juifs et de musulmans les ont mises de côté qu’ils en ont changé la première teneur toujours en circulation libre.

Contrairement à ce que vous écrivez, M. Sifaoui, on peut faire les deux : lutter contre l’islamisme et dénoncer ce qu’il y a de foncièrement mauvais dans l’islam=M+C. Nous enfermer dans le premier terme de votre lutte, très juste et très sincère, qui est aussi notre lutte, c’est tout de même nous empêcher de traiter le mal à la source. C’est nous amener à rééditer l’erreur de la « révolution » algérienne et celle de Hassan II : ils avaient choisi la monoculture extensive de l’islam, très classique, pour constater dès les années 1990 les carences nutritives et les diarrhées sanguinolentes qui causent tant de ravages parmi les Algériens et qui risquent de contaminer tout le Maghreb.

Ce sont bel et bien les prescriptions religieuses qui sont la source de nos ennuis et de vos ennuis M. Sifaoui. Je n’ai pas à vous démontrer que c’est saint Paul et le Coran qui assignent aux femmes une position subalterne et prescrivent le voilement. Vous n’ignorez point que, même si vous étiez Tunisien, vous auriez eu droit à 2/3 de l’héritage de vos parents. Votre sœur, conformément aux prescriptions du Coran, n’aurait eu droit qu’à 1/3. Si la Tunisie a fait tant de progrès sur la condition des femmes et qu’elle bute toujours sur cette répartition d’une injustice mesurable, c’est parce que le coran le dit et qu’on ne s’amuse pas avec le partage voulu par Dieu, même s’il est très mal proportionné.

C’est bien l’islam=M+C qui rend malades tous ses enfants. Il vous faudra bien vous accommoder de ce diagnostic si simple à énoncer.

L’analyse détaillée du texte de M. Sifaoui est publiée ici : http://nouvel-islam.org/spip.php?article121

Pascal Hilout

Initiateur du nouvel islam en France

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi