Montpellier : après le statue de Mao, à quand un mémorial Pol Pot ?

Publié le 6 août 2012 - par - 659 vues
Share

Il y a quelque chose qui est passé sous silence sur votre site et qui est, à mon avis, infiniment plus inacceptable que le ramadan et autres coutumes islamiques, fussent-elles d’un autre âge, je vous l’accorde.

Je parle de la statue de Mao Tsé Toung, inaugurée à Montpellier si je me m’abuse.

Je ne sais pas ce qu’en pensent ces millions de Chinois dont des proches ont été écrabouillés par les gardes rouges lors de la révolution culturelle.

Mao Tsé Toung, l’homme responsable de la mort de 70 millions de chinois, n’a jamais été rien d’autres qu’un dictateur psychopathe.

Il affirmait même être prêt à éliminer 300 millions de Chinois pour parvenir à ses fins.

A quand le Mémorial Pol Pot ?

Les nazis exterminaient les Juifs et autres peuples jugés « inférieurs », les communistes ont toujours fait beaucoup plus simple: ils se sont toujours contentés de massacrer, à coups de dizaines de millions de morts, leurs propres peuples. Pourquoi aller chercher ailleurs ce qu’on trouve chez soi ?

Facisme et communisme sont les deux faces d’une même pièce estampillée « Régimes Totalitaires ».

L’ennemi de classe – le bourgeois ou le petit propriétaire terrien – chez les communistes est remplacé par l’ennemi de race – le Juif ou le Slave – dans le nazisme.

Pour le reste, les ingrédients demeurent strictement les mêmes: régimes totalitaires, où des millions d’individus subissent l’oppression d’un dictateur psychopathe et sanguinaire, absence absolue de toute liberté de penser, de liberté d’expression, massacres de populations à coups de millions de morts.

Il est absolument intolérable, inacceptable et insupportable qu’on idôlatre et qu’on fasse l’apologie d’un tel meurtrier.

Il en va de même avec ces Cités Lénine, ces Place Lénine, et ainsi de suite. Lénine était un meurtrier psychopathe, qui a massacré dès le départ le tsar Nicolas II et toute sa famille sans aucun procès, cet individu est également responsable de la mort de millions de Russes.

Les Rollings Stones ont d’ailleurs parfaitement résumé le tout dans leur chanson « Sympathy for The Devil »:

I stuck around Saint Petersburg
When I saw it was a time for a change
Killed the czar and his ministers
Anastasia screamed in vain
I rode a tank
Held a generals rank
When the blitzkrieg raged
And the bodies stank

Je crois que vous devriez dénoncer également  cela sur votre site. Cela en dit long sur l’idéologie qui prédomine en France…

Jean Descarte

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.