Montreuil : que Jean-Pierre Brard (FG) fasse mordre la poussière à Razzy Hammadi (Verts-PS)

Malgré tout le mal que je pense de l’évolution communautariste et gauchiste de Jean-Luc Mélenchon, malgré la dérive d’un Parti communiste qui multiplie les actes d’allégeance à l’islam, espérant retrouver un nouveau prolétariat, il y a une circonscription où je souhaite la victoire d’un des candidats de Front de gauche : la 7e de Seine-Saint-Denis, celle de Montreuil-Bagnolet. Un duel féroce y opposera le député sortant, ancien maire apparenté PCF Jean-Pierre Brard, à Razzy Hammadi, soutenu par le maire de Montreuil, Dominique Voynet, et tout l’appareil national du Parti socialiste.

Il se trouve que j’ai déjà rencontré ces deux candidats, dans des circonstances fort différentes. En février 2007, je faisais partie, avec le regretté Simon Blumental, des organisateurs de la première rencontre internationale laïque, à Montreuil. Nombre de lecteurs seront sans doute surpris d’y voir le nom de certains invités…

http://www.republique-laique-quinet-briand.org/index.php?option=com_content&view=article&id=88:reportage-sur-la-rencontre-laique-internationale-montreuil-10-et-11-fevrier-2007&catid=24&Itemid=39

Avec Simon, nous avions rencontré Jean-Pierre Brard, qui en était encore le maire, avant qu’il ne soit pas battu, un an plus tard, par Dominique Voynet. Nous y avions rencontré un militant attaché à la défense de la laïcité, même si personnellement, je ne partageais pas certaines de ses approches, notamment sur la liberté religieuse et les baux emphytéotiques. Mais, au vu du naufrage communiste sur cette question, le maire de Montreuil, qui avait voté la loi contre les signes religieux à l’école, et luttait depuis toujours contre les dérives sectaires, paraissait un bon point d’appui. Il avait permis que ces assises se déroulent pour le mieux, et avait fait, en ouverture, une intervention très forte, et parfois émouvante dans l’hommage rendu à Simon Blumental, militant local très respecté.

https://ripostelaique.com/Interview-de-Jean-Pierre-Brard.html

J’ai rencontré, par ailleurs, sur un plateau de télévision, Razzy Hammadi. C’était à l’émission de La Chaîne Parlementaire « Cela vous regarde », le 27 janvier 2011. Le thème était : « Faut-il avoir peur de l’islam ». En compagnie de Malek Chebel, et de son islam des Lumières, il essayait de nous faire un grand numéro de pleurnicheur, stigmatisant les méchants organisateurs des apéros saucisson pinard et tous ceux qui doutent des bienfaits de la religion d’amour et de paix.

http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde/vod/10841-islam-bouc-emissaire-ou-danger-reel/razzy-hammadi-malek-chebel-pierre-cassen

Disons là, le contact avec ce roquet agressif, interrompant systématiquement son interlocuteur, n’avait pas été bon. Autant il est agréable de débattre avec une personne de qualité, sachant écouter son adversaire, autant, à quatre autour d’une table, il est pénible de devoir se battre en permanence pour pouvoir dire trois mots sans être interrompu, ce qui est une stratégie bien connue pour pourrir un débat quand on est en situation difficile.

Je me souviens avoir dû attendre plus de 20 minutes avant de parler pour la première fois. Ensuite, j’avais pu faire trois interventions de deux à trois minutes. J’avais qualifié, à juste titre, Razzy Hammadi de menteur, quand il avait nié, face à Marine Le Pen, la réalité des prières musulmanes dans les rues de Paris, osant dire avec un aplomb phénoménal que jamais Bertrand Delaoné n’autoriserait cela ! Je me souviens également lui avoir balancé un calendrier musulman distribué par FO au personnel de Peugeot Poissy, où on racontait aux travailleurs les conditions pour aller au pèlerinage de La Mecque, comment faire ses ablutions, et à quelles conditions une femme pouvait participer à des cérémonies religieuses. Chebel avait alors tenté une diversion, et le prétendu socialiste avait d’abord hurlé, avant de dire que cela était probablement un faux, et que je me comportais comme Marine Le Pen !

Razzy Hammadi, franco-tunisien, s’était fait jeté, quelques jours auparavant, à la Bourse du Travail, quand il essayait, en tant que socialiste, d’apporter son soutien à ce que les bobos parisiens appelaient la Révolution de Jasmin (avec le résultat qu’on connaît). Là encore, il fallait un culot phénoménal à ce militant pour oser prendre le train en marche, quand son parti avait tout le temps soutenu Ben Ali. Il n’avait jamais pu finir son discours, conspué et hué, et avait quitté la tribune en larmes.

C’est encore lui qu’on voit applaudir béatement sa cheftaine Martine Aubry, en 2006, quand elle annonce qu’il lui faut 35 % de maghrébins pour se sentir bien, et qu’elle s’emmerde avec les seuls Français.

[dailymotion xc0cw]

Jeune bureaucrate socialiste, un temps président du MJS, le voilà aujourd’hui parachuté dans la circonscription de Montreuil-Bagnolet, malgré un lourd passif que les socialistes locaux ne manquent pas de rappeler. Le moins qu’on puisse dire est que ce parachutage ne se passe pas pour le mieux…

http://www.rue89.com/rue89-politique/2012/05/25/montreuil-continuons-comme-ca-et-va-faire-peter-la-gauche-232397

http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2012/05/cp_assez1.pdf

Affolé, sentant venir une défaite de plus en plus probable, voilà donc Razzy Hammadi qui cherche à limiter les dégâts. Dans une interview à Oumma.com, il court après le vote musulman dans la circonscription, comme Hollande a su le faire nationalement. Le voilà qui conteste la loi contre le voile des nounous, et naturellement rassure les membres de sa communauté, quant à sa future action, s’il était élu, au service de l’islam !

[youtube e-Gf6DzvW1w]

http://www.youtube.com/watch?v=e-Gf6DzvW1w&feature=player_embedded

Le site oumma.com, qui parait soutenir Hammadi, ose faire passer Jean-Pierre Brard pour un islamophobe, parce que ce dernier, courageusement, avait fait interdire, sur sa commune, en 2007, un défilé de femmes voilées… interdit aux hommes !  

Les bureaucrates socialistes ont décidément bien du mal à caser Razzy Hammadi, dont personne ne veut, on se demande bien pourquoi ! En 2007, ils avaient décidé qu’il pourrait succéder au maire communiste d’Orly. Gamelle électorale terrible, 13 %, bien que soutenu par le PS et le PRG. En 2008, ils essaient de la caser conseiller régional dans sa région natale, Toulon, encore raté ! Même Le Canard Enchaîné, pourtant peu suspecte d’être féroce avec la gauche, parle d’emploi fictif, le concernant, en 2008 et 2009, avec des salaires conséquents, payés par les HLM ! On va jusqu’à parler d’accord avec Raymond Soubié, conseiller de Sarkozy, pour lui trouver un autre travail, fort bien rémunéré… jusqu’à ce qu’il fasse virer pour incompétence ! Si tout cela est vrai, comme l’affirment les socialistes locaux, comment le PS et les Verts peuvent-ils soutenir un tel candidat ? Il est vrai que certains, en Tunisie, le voyaient même devenir ministre !

http://www.tunisiensdumonde.com/a-la-une/2012/05/un-franco-tunisien-dans-le-gouvernement-de-hollande/

C’est pourquoi, malgré toutes mes réserves sur le Front de gauche, et la dérive immigrationniste et pro-islam de la majorité de ses leaders, j’espère que Jean-Pierre Brard fera mordre la poussière au faux socialiste Razzy Hammadi. Cela ferait un député de moins au Parlement pour soutenir l’offensive islamiste.

Pierre Cassen

image_pdf
0
0