Moralisation de la vie publique : et les potes à Mélenchon ?

Publié le 6 juillet 2017 - par - 11 commentaires - 2 393 vues
Share

En matière de moralisation de la vie publique, rien n’a été prévu contre les dérives syndicales. Pourtant un rapport parlementaire existe sur les financements opaques et souvent très douteux des syndicats. Le tribun Mélenchon qui veut mettre le feu aux poudres en réponse à la réforme du Code du Travail est mutique sur l’affaire. Voici pourquoi.

Cahuzac, Thévenoux, Le Roux, Fillon, Bayrou… quelques personnalités publiques, parmi celles qui ont été épinglées, parmi celles qui, pour l’instant échappent aux demandes d’explications de la justice, ont conduit à un projet de clarification de la vie publique. Voilà bien un minimum qui devrait depuis longtemps régler la vie des parlementaires et nous verrons bien de quelle souris va accoucher la montagne.

Urgence de la moralisation de la vie syndicale 

Et de fait, penchons-nous sur une incroyable lacune du texte qui sera soumis au Parlement : rien n’est prévu au sujet des syndicats !

Argent des syndicats : l’intégralité du rapport Perruchot

Le Point.fr l’a publié en intégralité le 17/02/2012 Cliquez ici pour consulter la version intégrale du rapport Perruchot (sans les annexes consacrées aux auditions) http://www.lepoint.fr/economie/argent-des-syndicats-le-rapport-interdit-16-02-2012-1431943_28.php

Ce rapport Perruchot a depuis été enterré.

« Or ce rapport a été purement et simplement censuré  mais cette fois, il est hors de question que le projet de loi sur la moralisation de vie publique fasse l’impasse sur les syndicats. C’est même l’occasion ou jamais d’amorcer une vraie réforme du syndicalisme en France. Réforme qui demeure indispensable pour pouvoir amorcer toutes les autres.» vient d’informer un certain Bruno en lançant une pétition en ligne au Président de la République, Emmanuel Macron et au  Premier ministre, Edouard Philippe » (1)  http://www.citizaction.fr/petition-stop-corruption-vie-syndicale/

«…  il ressort de ce rapport que les syndicats (salariés et patronaux) bénéficient sans aucun contrôle sérieux d’aides considérables des pouvoirs publics. Des aides qui sont donc financées par le contribuable ; autrement dit, vous et moi. Des aides directes mais également indirectes pour ne pas dire dissimulées et peu avouables…

 En tout, le pactole dont disposent les syndicats a été évalué à près de 4 milliards d’euros – ce qui représente la moitié du déficit de l’État de cette année ! – C’est considérable et sans aucun équivalent dans les autres pays européens. Or, paradoxalement, cette somme ne cesse de croître alors même que le nombre d’adhérents des syndicats est en chute constante. Désormais, seulement 8 % des salariés sont syndiqués, et encore… » Ndlr JC :  en réalité seulement 4% des travailleurs !

Les gros syndicats et les organisations patronales sont richissimes et bienveillants les uns envers les autres

Malgré tout, les pouvoirs publics continuent à les gaver de notre argent :

« l’Inspection générale des Affaires sociales avait tiré la sonnette d’alarme sur des pratiques massives d’emplois fictifs : « il est (…) de notoriété publique que de très nombreux permanents syndicaux sont mis à disposition par l’État, les organismes de sécurité sociale, et les entreprises privées ou publiques, sans aucune base juridique. 17 000 équivalents temps plein dans la fonction publique seraient dévolus aux syndicats. 

– le rapport précise qu’il ne s’agit que d’une estimation minimale et que les mêmes pratiques existent dans les entreprises publiques (SNCF, RATP, etc.) et à la Sécurité sociale » 

Et le texte accompagnant la pétition de préciser :

… « Dans la fameuse affaire du CCAS (comité d’entreprise richissime d’EDF – 500 millions d’euros de budget par an),  huit personnes ont été condamnées : des syndicalistes de la CGT mais également des membres du PCF (dont une ancienne sénatrice), car des fonds étaient détournés depuis près de vingt ans pour financer le vieil appareil communiste. Au CE de la RATP, la Cour des comptes a dénoncé des dérives pour des centaines de milliers d’euros : « abonnement à des revues équestres, bouteilles de champagne à étiquette personnalisée pour un mariage, GPS, produits de beauté », etc. Enfin, en 2013, six syndicats : l’UNSA, Sud Rail, la CFTC, la CFDT et FO ont été condamnés en correctionnelle pour détournement de fonds au sein du CE Rhône-Alpes de la SNCF… »

Les syndicats, troupes de choc de Mélenchon

Le bateleur fonctionnarisé de la révolution sans risque pour lui, Jean-Luc Mélenchon, était l’invité de RMC Bourdin, hier.

Bien que caressant l’idée d’un soulèvement populaire contre la réforme du Code du Travail (un opuscule de 500 grammes devenu un pavé indigeste et inapplicable de 1kg et demi en 38 ans grâce à la grasse machine paritaire du sacro-saint consensus) Mélenchon a toutefois numéroté ses abattis face au journaliste-procureur qui voulait lui faire répéter son appel au « soulèvement populaire ».  Courageux, mais pas téméraire, l’imposteur Mélenchon s’est dérobé.

Mais il verrait tout de même bien ses troupes dans la rue le 12 juillet et en tout cas à la rentrée, surtout si quelques éléments prétendus « antifas », d’ordinaire amalgamés aux cortèges, faisaient du grabuge. Il fallait entendre le vieux politicard expliquer à l’antenne le dispositif de l’opposition où il faut distinguer les députés de la France insoumise et le mouvement La France insoumise, l’action des syndicats et l’action politique.

Autrement dit le coup du bonneteau, du bonnet blanc et blanc bonnet, avec l’assentiment Macron/Philippe prêts à tolérer les vandalismes de rue pourvu qu’on ne parle pas de la lutte contre l’islamisation de la France.

Tout comme le pouvoir macronien sait pouvoir compter sur la mobilisation d’une grande partie de l’anti-France mélenchonienne, il saura en retour lui faire des concessions. Et même des arabesques et des pas chassés en matière de réduction d’un tiers des parlementaires.

Et dire qu’il s’est trouvée une Marine Le Pen pour croire qu’elle pouvait pêcher des voix dans pareils marigots et briguer des dizaines de députés FN !

http://ripostelaique.com/valls-accuse-melenchon-detre-mouille-avec-les-islamistes-cest-la-guerre.html

http://ripostelaique.com/francais-si-vous-ne-voulez-plus-dimmigration-arretez-de-voter-macron-melenchon.html/comment-page-1#comment-247784

http://ripostelaique.com/militants-de-gauche-virez-le-camarade-depute-melenchon-complice-dobono.html

Jacques Chassaing

(1) 

Pour mettre une pression maximale sur le président de la République ainsi que sur son Premier ministre, et faire en sorte que le projet de loi sur la moralisation de la vie publique traite en priorité de la vie syndicale, nous devons être en mesure de mobiliser des dizaines de milliers de personnes supplémentaires à travers tout le pays.

Alors s’il vous plaît, n’hésitez pas à partager cette action au maximum autour de vous ! Copiez/collez ce lien et envoyez-le par email à tous vos contacts : http://www.citizaction.fr/petition-stop-corruption-vie-syndicale/

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Arnaud

J’aime beaucoup révéler l’histoire vraie de la famille Mélenchon, tant il aime à la falsifier : -Né de deux parents Espagnols, naturalisés Français en Algérie Française. -Ses deux parents auront été FONCTIONNAIRES COLONIAUX, le père fonctionnaire colonial pour La Poste, la mère fonctionnaire coloniale pour l’éducation nationale. -Francs-Maçons dans la secte GODF de père en fils depuis sur plusieurs générations. -Sénateur socialiste durant des décennies. Il a passé sa vie à exiger des Français sans jamais se repentir pour avoir été élevé et gavé à la gamelle coloniale, qui plus est en qualité de FONCTIONNAIRES COLONIAUX. Intente des procès à… lire la suite

dufaitrez

On sait tout ça depuis la nuit des temps… (8% dont 5 pour la Fonction Publique)…
Comme pour les Partis politiques, les ramener à leurs cotisants ! Psttt ! Plus personne !
Une grande chance pour la France !

bm77

Comment pouvez-vous affirmer que les voix du FN viennent des seuls milieux de droites ou aisés alors que beaucoup de gens issus de la gauche prolétaire ont comme moi rejoint les patriotes. Ne vous déplaise la composition des électeurs FN s’est beaucoup modifiée jusqu’à ne plus représenter cette extrême droite chère à nos détracteurs, car la diabolisation a bien arrangé tout ceux qui ne voulaient pas que l’horizon politique ne bouge y compris parmi les admirateurs de JMLP qui avec ses provocations qui n’ont fait plaisir qu’à lui même et a obligé Marine a faire cette gymnastique de mise au… lire la suite

ouais

LIEN INDISPONIBLE ?

Chassaing Jacques
Zorglub

Bon le lien est mort. Mais j’aime bien le portrait de mélanchon il est tout à fait réussi, pour le reste , tout le monde est au courant et tout le monde s’en fou alors…..

Chassaing Jacques
Chantal

Marine Le Pen : « Nous sommes confrontés à une submersion migratoire sans précédent et personne n’en parle ! » (VIDEO)

VIDEO #MarineLePen:«L’#Italie menace de fermer ses ports et réclame que la #France accueille des milliers de #migrants.Personne n’en parle!»

http://www.prechi-precha.fr/marine-pen-sommes-confrontes-a-submersion-migratoire-precedent-personne-nen-parle/

Patrick Granville

Valérie PECRESSE une fois élue à la tête de la région IDF a fait un audit des pratiques de l’ancienne « gouvernance » socialiste pour découvrir horrifiée les millions d’euros des contribuables franciliens détournés via la Palestine et autres associations post syndicales. Un autre vrai scandale à l’image de celui de la CCAS qu’il faut d’urgence dénoncé.

Mille

Lien pétition impossible à ouvrir .

Chassaing Jacques