Mort de Colonna : Macron coupable!

Grâce au laxisme et à l’indifférence de Macron et de son garde des Sceaux, Yvan Colonna est mort. L’on ne reviendra point sur le détail de cet assassinat par un islamiste enragé et les défaillances impardonnables et « inexpliquées » de la prison d’Arles et du système carcéral, pas davantage sur le fait que les responsables n’aient pas été démissionnés. Ce qui est fort édifiant.

Sous Macron, il n’est plus de responsables, il n’est, à son image, que des irresponsables, des incompétents et des amateurs, comme il s’est plu à en faire la promotion.
 
Nous ne savons si Yvan Colonna fut réellement le cerveau du meurtre du préfet Érignac, la justice l’a condamné… Postulons donc qu’elle a dit vrai. Ce qui est inacceptable fut d’entendre répéter sur tous les plateaux qu’il n’avait pas été transféré à la prison de Borgo par déférence à l’endroit de madame Érignac… L’État français ayant généralement peu de compassion vis-à-vis des familles de victimes, l’on ne peut que penser qu’il s’agit d’une ignominieuse invention pour cacher une grave défaillance voire autre chose… Il est fort à croire que, dans son deuil, l’essentiel pour madame Érignac fut que celui qu’elle considère comme l’un des assassins de son époux soit sous les verrous.
 
Beaucoup se sont interrogés quant à l’agression d’Yvan Colonna. N’était-ce point un contrat servant des intérêts gouvernementaux ?
 
Le décès de l’icône du nationalisme corse va-t-il servir l’autonomie de l’île et la réélection de Macron ?
 
En cinq ans de proximité du pouvoir puis en un quinquennat, Macron n’a fait que des catastrophes délibérées. Il a sciemment sabordé et saboté la France. Et pas que…
 
Ses jérémiades et gesticulations quant au conflit ukrainien sont insupportables et indignes. Consécutivement aux accords Minsk II, palliant l’inertie de Hollande, il se devait avec Merkel de les faire respecter. Au contraire, il a délibérément mis de l’huile sur le feu… Et lors de son entretien du bout de la table avec Poutine, l’on peut bien se demander ce qu’a raconté ce porte-parole de l’Otan, durant six heures… Et il ne faut pas être grand clerc pour comprendre qu’il ne fait que des images et des simagrées, nous entraînant dans des drames et une paupérisation dramatique dont aucun candidat à la présidentielle n’évoque très précisément, avec insistance… Ce qui devrait être répété et expliqué en boucle.
 
La mort d’Yvan Colonna est le triste symbole des incuries et manœuvres abjectes du candidat-président.
 
Qu’on se le dise !
 
Mitrophane Crapoussin
image_pdfimage_print

11 Commentaires

  1. Si le locataire est élu ce sera le feu en Corse ! L’instabilité permanente après ces deux assassinats, l’un sûr, l’autre pas, les corses ont la rancune tenace ! L’insécurité est partout même dans les prisons où un formatage est urgent ! Ce peuple a toujours aimé la vengeance et j’ai ouï dire qu’un gros saucisson corse allait être baptisé le « moretti » pour venger l’honneur ? Honneur aux corses !😇

  2. Représailles contre les muzz? A voire si comme ils disent ils pratiquent les vendetta 🤔 car les seuls responsables sont arbres et pas l état français, affaire à suivre.

    • l’imbécile qui fait concurrence à l’idiot qu’il est
      mais bien sûr que Si et que c’est l’évidence même que …
      l’Etat est aussi coupable que responsable
      que cette sale ordure de criminel Nazislamique emprisonné au même endroit
      que Yvan Colonna
      et que les mêmes institutions étatiques couvrent et protègent
      étant donné que cet assassin Mahométan Black-Muslim est son bras armé

  3. depuis combien de jours était t’il mort ? cet assassinat par un djihadiste, un de plus, démontre bien que cette engeance est maintenant partout, et l’Etat expose sans problème ses citoyens à ce danger permanent – Colonna était encore emprisonné en métropole sous des prétextes totalement inadmissibles, alors que les djihadistes bénéficient, eux, de conditions de détention, autrement plus favorables : cette affaire est un pur scandale – les corses auront à coeur de faire le « ménage » sur leur île, et ils auront raison

  4. Il est évident qu’il y a quelques chose de louche dans cette affaire. Pourquoi avoir mis autant de temps pour venir le secourir Colonna lorsque l’extrémiste a commencé à l’agresser ? Ensuite comment se fait il que des extrémistes peuvent aller et venir comme ils veulent ? Colonna a été agressé sauf erreur dans la salle de sport, si les extrémistes peuvent si rendre, N’IMPORTE QUI D’AUTRES étant blanc peut se faire agresser aussi. Pourquoi les extrémistes ont AUTANT DE LIBERTE de circulation ? Pourquoi ne sont ils pas isolés des autres détenus ? Cette agression a été mise A LA UNE parce que c’est Colonna mais si ça avait été UN AUTRE détenu est ce que l’affaire n’aurait pas été MISE SOUS LE TAPIS ???

  5. Je n’ai jamais été convaincu de la culpabilité d’Yvan Colonna. La reconstitution a mis en évidence des contradictions, et ceux qui l’accusaient se sont rétractés. C’était un procès sous influences, pas besoin de dire lesquelles, il n’avait aucune chance. Il est mort. La République est coupable deux fois. Et ce n’est pas l’autonomie qui pourra effacer cela.

  6. QUI a tué Colonna ?
    Un musulman .
    Sur qui les émeutiers corse jettent des
    cocktails Molotov ?
    Sur la police … A C est sur les fanatiques
    d Allah anti flic apprécient ce genre d émeute !

    • Qui a assassiné Yvan Colonna ???
      un Camerounais converti à l’islam
      ce musulman Africain missionné par l’Etat Français
      pour assassiner sous l’oeil de la caméra
      Yvan Colonna !..

    • L’électorat de mack-rond sont les alfrançais les retraités surtout les ados racailles voir les moins que riens et malades du syndrome de stocolm en fait les idiots sans cervelles vive les blaireaux alfrançais assassins encore un meurtre déguisé parmi tant d’autres.

  7. Je l attendais, celle là ! C est sûr, Macron est coupable de tout. De la sécheresse en Afrique, de la chute de Trump, de la folie de Poutine, des bébés qui naissent le jour de Noël, et même des idiots du village comme vous

Les commentaires sont fermés.