Moscou: Soit nous gagnons cette guerre, soit ça se terminera mal pour l’humanité

***

Les Etats-Unis et la Russie ne sont pas officiellement en guerre, mais ça y ressemble furieusement. L’engagement US croissant dans le conflit ukrainien pourrait rapidement devenir un casus belli pour Moscou, avec les conséquences terrifiantes qu’on imagine.

***

Fin mars 2022, outre des équipements «très efficaces que nous avons déjà livrés» à l’Ukraine, Biden précisait que les nouvelles livraisons américaines comprendront «de nouvelles capacités», dont notamment «des systèmes d’artillerie» : 18 canons M777 Howitzer, des pièces d’artillerie de dernière génération utilisées encore récemment par l’armée américaine en Afghanistan – avec le succès qu’on a vu… –, 40 000 obus de 155mm, 10 radars anti-artillerie mobiles AN /TPQ36, deux radars anti-aériens AN /MPQ64 «Sentinel», des moyens de transport blindés et des hélicoptères.

Cette nouvelle tranche comprenait par ailleurs 300 drones «kamikazes» Switchblade, 1 400 systèmes anti-aériens Stinger, 500 missiles Javelin et «des milliers d’autres systèmes antichars», auxquels se sont ajoutés 200 véhicules blindés de transport de troupes M113 et 100 blindés légers Humvee.

Les Etats-Unis avaient jusqu’ici déjà fourni 12 000 missiles antichars (dont  5 000 Javelin), plusieurs centaines de drones kamikazes Switchblade, 7 000 fusils d’assaut, 50 millions de balles et munitions diverses, 45 000 lots de gilets pare-balles et casques, des roquettes à guidage laser, des drones Puma, des radars anti-artillerie et anti-drones, des blindés légers, des systèmes de communication sécurisée et des protections anti-mines. Les Etats-Unis ont donné à l’Ukraine le plus gros de l’aide militaire internationale reçue par Kiev depuis l’automne.

Avant l’annonce du 13 avril, le montant total de cette assistance militaire atteignait 2,4 milliards de dollars.

***

Le mercredi 13 avril dernier, Joe Biden a opéré un revirement stratégique majeur en abandonnant la distinction entre «équipements défensifs», et «armes offensives» qu’il refusait jusqu’alors de fournir à l‘Ukraine, malgré les demandes expresses de Volodymyr Zelensky. Lors d’un coup de fil avec son homologue ukrainien, arguant d’un  véritable « génocide » que l’armée russe ferait subir à la population ukrainienne – un de ces dérapages rhétoriques dont Senility Joe est coutumier, et qui place son administration dans un certain embarras… –, le président américain a annoncé avoir débloqué une nouvelle tranche d’aide d’une valeur de 800 millions de dollars, tranche qui comprendra donc des armes offensives.

***

Vendredi 27 mai dernier, citant des responsables américains, le New York Times rapportait que Joe Biden venait, sur sa lancée du 13 avril, d’approuver l’envoi de plusieurs systèmes de lance-roquettes en Ukraine. Les systèmes de défense acheminés prochainement en Ukraine pourraient être des M31 GMLRS (Guided Multiple Launch Rocket System), selon le rapport du Pentagone que s’est procuré le New York Times. Le M31 GMLRS est un véhicule à chenilles doté de systèmes d’artillerie à haute mobilité. Il a une portée de 70 km à 500 km selon les munitions. Le système peut être équipé de missiles guidés par satellite. Inutile de préciser que, pour faire fonctionner ces armes de haute technologie, les Ukrainiens auront grand besoin des spécialistes américains présents sur place…

***

Le 28 janvier dernier, donc avant le déclenchement des opérations russes en Ukraine, Biden avait déjà annoncé l’envoi de soldats US en Europe de l’Est. Les États-Unis y ont déjà mis quelque 8 500 militaires en alerte. Une partie de ce contingent est manifestement à l’œuvre en Ukraine même. En bon petit caniche de l’Oncle Sam, Macron lui avait immédiatement emboîté le pas, précisant que « plusieurs centaines » de soldats de l’armée française seraient déployés en Roumanie, dans le cadre d’un éventuel appui sur le terrain des forces otaniennes à l’armée ukrainienne. Là aussi, une partie du contingent français se trouve sans doute déjà en territoire ukrainien, avec des résultats que l’on sait

***

Anatoly Antonov, l’ambassadeur russe aux États-Unis, a averti que « la militarisation de l’Ukraine par l’Occident est une menace directe pour la sécurité européenne et mondiale. »

« Soit nous gagnons cette guerre, soit cela se terminera mal pour toute l’humanité. » C’est ainsi que, pour sa part, s’est exprimée le 24 mai dernier la rédactrice en chef de Russia Today, Margarita Simonyan, sur le plateau de la chaîne de télévision Russia 1. « Les Occidentaux croient tous que nous allons perdre et que l’Ouest va gagner. Ils ne comprennent pas que c’est impossible. C’est simplement impossible, ça n’arrivera jamais », a affirmé la journaliste, ajoutant : « Les gens demandent combien de temps va durer cette confrontation avec les Occidentaux. Je ne vois qu’une réponse à leur donner : c’est pour toujours. Habituez-vous à cette nouvelle vie. »

Depuis plusieurs jours, des analystes de la télévision russe n’hésitent plus à évoquer ouvertement le risque d’une « troisième guerre mondiale », avec l’utilisation de l’arme nucléaire.

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni 

image_pdfimage_print
23
1

40 Commentaires

  1. Les « Occidentaux » – enfin, ceux qui dirigent les Américains – savent très bien ce qu’ils font. Le dollar va s’effondrer, bien aidé par l’intelligente stratégie monnaitaire et commercial russo-BRICienne, donc les Américains font la seule chose qu’ils font depuis 1945 quand ça va mal pour eux : ils déclenchent une guerre – chez les autres. Seulement à l’ère de l’hypersonique, la guerre mondiale est devenue la Guerre Proche

  2. Si les Russes sont mis au pied du mur, qu’ils sont au bord de l’anéantissement, c’est sûr et certain qu’ils sortiront l’arsenal nucléaire, parce qu’ils n’auront plus le choix. Cela a d’ailleurs été dit sur les plateaux télé: les Russes ne peuvent, en aucun cas, se permettre de perdre cette guerre. Par ailleurs, si le conflit devient mondial, la Chine, qui a de vieux comptes à régler avec l’Occident, pourrait se rallier à la Russie, et ce crétin de Biden ne ferait pas le poids face à plus d’un milliard de Chinois. Si la Chine entre dans la guerre aux côtés de la Russie, les USA et les Européens se feront écraser comme des cafards.

    • Et je pense qu’il n’y aura même pas besoin des Sarmat 2. La miniuratisation des bombes permet une utilisation tactique aujourd’hui. La dissuasion nucléaire a largement vécu. Le physicien Jean-Pierre Petit parle de bombes de la taille de balles de ping-pong. Et ça, c’est juste l’armement dont un quidam de base a entendu parler. La chose la plus intelligente que les Russes pourraient faire serait, non pas de nous raser nucléairement, mais de surfer sur le mécontentement général et favoriser un coup d’état chez nous. Pas besoin de »majorité » de vaccinés et autres téléspectateurs, on voit qu’une minorité décidée suffit à gouverner un pays. Comme ça a toujours été le cas.

    • Ce qui est pour le moins curieux est que la Russie a aboli la limite d’âge pour l’engagement militaire. Alors qu’auparavant, les citoyens russes pouvaient s’enrôler de 18 à 40 ans, l’âge limite est à présent repoussé à 61 ans passés.
      Les jeunes russes ne veulent peut-être plus servir de cible dans ce tir aux pigeons ?
      Les pertes doivent être encore pire que les estimations faites par les ukrainiens.
      Entre les lignes, on comprend que c’est dur pour l’armée Russe qui pensait être accueillie avec des pétales de roses… On comprend aussi que les jeunes Russes ne se bousculent pas pour aller se faire tuer dans une guerre où ils sont les agresseurs. Mais Poutine n’en a cure, seul son égo compte !

      • Mais non… Poutine est un vrai chef d’Etat, lui, qui défend les intérêts de son pays et ses concitoyens ! A commencer par les russes du Donbass qui ont été victimes d’agression par les nervis fachos ukrainiens pendant des années ! Poutine a été plus que patient…

  3. 4 gros avions en pleine gueule et ils n’ont toujours pas compris. J’espère que Vladimir va à sa manière leur expliquer …..

  4. Que les Russes rentrent en Russie et tout se passera bien. Les Russes et les Ukrainiens signeront un traité de paix et les américains n’auront d’autres choix que l’accepter.

    • Avec des « SI »…
      Non mais sinon, c est très drôle…

      On se demande bien pourquoi zèle en ski exige et réclame à cor et à cri des armes performantes… que les amerloques et leurs roquets s’empressent de lui livrer…
      Probablement qu’avec TRUMP, les EU aurait cesser de tout manigencer dans le but de forcer POUTINE à intervenir en Ukraine.

      Voir le travail de Jacques BAUD et ses livres, ses vidéos (hier je le voyais sur Odyssée).

    • Vous voyez Poutine ravaler sa fierté et accepter que les troupes rentrent au bercail ?

  5. Mais il n’y a donc personne pour dire à cette ordure sénile de Biden qu’il ferait mieux d’utiliser tout cet argent pour des gens qui, aux États-Unis, en ont sûrement bien plus besoin ?

    Je pense que l’administration Biden veut passer en force en Ukraine et battre les Russes avant les midterms, qu’elle pressent pas gagnée d’avance…

  6. qui sème l’atome récolte les bombes nucléaires
    et là ! en l’occurence ce sont les USA et l’UE
    qui sèment tout à la fois l’atome et la guerre nucléaire
    et qui seront atomisés hypersoniquement !

  7. La dernière et la meilleure leçon que doivent subir la meute des arrogants de ce monde qui mettent sans cesse de l’huile sur le feu pour faire plier l’ours de l’est, c’est la défaite.

  8. les « occidentaux » veulent faire payer leur dette aux Russes et c’est pourquoi ils vont pousser le bouchon jusqu’à ce qu’ils la règlent par la guerre pareil avec la Chine et ensuite l’Inde s’ils arrivent à consommer les deux premiers ce qui est quasiment impossible ; ben quoi, quand on se met du côté de satan on y va jusqu’au bout car on est persuadés que satan est plus fort que Dieu.

  9. Comment expliquer que les Russes ne voient pas arriver tout ce matériel militaire via leurs satellites espion et leur service de renseignement pour le détruire avant qu’il ne soit opérationnel ?

    • D où tu tiens que les russes ne voient pas arriver ce matériel ? Et qu’ils n en détruisent pas une certaine partie plus ou moins importante ?

  10. Lisez les aventures de Napoléon Bonaparte ! Très grand chef militaire, très grand homme qui a toute mon admiration. Toutefois, M Bonaparte, malgré lui, nous a appris que l’égo et la déraison sont très souvent les initiateurs du désastre ! M poutine a demandé au freluquet : « C’est la guerre avec la Russie que vous voulez ? » Le psychopathe et ses complices démocrates n’ont toujours pas compris la question… M Poutine, nous sommes vos amis, pas nos dictateurs dirigeants non élus !

  11. Les idiots qui nous gouvernent sont incapable d’assurer la sécurité des français mais veulent donner des leçons à la terre entière.

  12. dire que les russes voulaient faire partie de « la maison commune » dans les années 1990 ! ils les ont « stigmatisés » renvoyés, et aujourd’hui ils s’étonnent

  13. Le père de Klaus Schwab Patron de Davos, c’était Eugen Wilhelm Schwab, un NAZI, Directeur général d’Esher-Wyss & Cie, une société qui a fourni des équipements aux nazis, pendant la Seconde Guerre mondiale.
    Et c’est Schwab qui s’occupe de la mort en doux de vous et de vos enfants, et de la mise en place d’une dictature mondial sous pretexte covid et « rechauffement planetaire ». Combien de temps les gens éduqués vont continuer à accepter ce moins que rien, à collaborer avec ce mensonge grotesque, ce génocide ?
    https://twitter.com/CVT1001/status/1496367428510617601
    https://guyboulianne.com/tag/eugen-wilhelm-schwab/

  14.  « Prions pour la Russie qui mène un combat magistral contre le mondialisme… », l’abbé Mathieu Salenave démarre fort!: ttps://youtu.be/gmbTfc0ZTQY

  15. Si la Russie échoue, le monde deviendra bien plus sombre qu’il ne l’est.

  16. Pourquoi dites-vous « Nous » ? Je ne suis pas en guerre, ni contre la Russie, ni contre l’Ukraine. Je constate juste qu’un pays en a envahi un autre, et que ce dernier cherche de l’aide. Assez classique finalement..

    • C’est bien PRESTIT, tu as bien appris ta petite leçon. La maîtresse est fière de toi !
      Si tu continues comme ça, l année prochaine, tu pourras aller au cours élémentaire 1ère année.

  17. Raisonnement d’un enfant de 4 ans, c’est un peu plus compliqué que ça. Après c’est du niveau de ce qu’on entend dans les merdias.

    • Gretch

      En répondant à Prestit, je n’avais pas vu votre commentaire fort à propos…
      Belle synthèse.

    • bonjour , le gouvernement us et autres salopards de l’Otan commencent à serrer les fesses avec les preuves que les Russes ont récoltés sur leurs labos secrets d’armes chimiques dissimulés sur le territoire ukrainien .le vieux crabe sénile de bidon et son gouvernement lâche le joueur néonazi de piano à la bite , ça commence à sentir le roussi pour le néonazi zelensky .Nous savons très bien que nos  » courageux  » corrompus préfèrent prendre de la distance avec le régime de Kiev , mais en attendant foutriquet l’assassin leurs a livrer 12 canons Caesar .Il y a eu des REVOLUTION pour moins que ça !

  18. Comment ça, « les Etats-Unis et la Russie ne sont pas officiellement en guerre » ? Quand bien même on ne serait pas d’accord avec la Cour Internationale de Justice selon laquelle la fourniture d’armes à un pays en guerre est une entrée en guerre (simple confirmation d’une évidence multiséculaire du droit international coutumier), on peut difficilement ignorer les dizaines de déclarations officielles étatsuniennes depuis 2014, bien plus explicites que la déclaration française du 3 septembre 1939 envers l’Allemagne, comme on l’a montré dans le Onzième Coup de minuit de l’avant-guerre (https://www.lulu.com/fr/fr/shop/-stratediplo/le-onzième-coup/paperback/product-1qk6rjjj.html). Les Etats-Unis, comme tous les pays de l’Alliance Atlantique ou de l’Union Européenne, sont activement et officiellement en guerre contre la Russie.

  19. Nous tournoyons dans la nuit, et nous voilà consumés par le feu. C’est en effet ce qui peut nous attendre. La folle nuit des imbéciles occidentaux au pouvoir, la nuit du feu nucléaire. Ce qui peut rassurer les écolos, c’est que la dure nature reprendra sa route sans eux. (sourire)

  20. Trés bien ce matériel nous avons pouvoir le racheter au marché noir pour libérer la France

  21. ET APRES CA , certains se plaindront de la censure sur RL ! et ben non RL n est pas bfmerde . n empeche que si ca pete , le petit poudre va vite aller se refugier en CALIFORNIE ; LA VRAIE CALIFORNIE pas celle du 93 OU C EST QU IL Y A PAS LA MER … L IMPORTANT SERA D EMPORTER LES CODES DE BANQUE A L ILE DE MAN PAR EXEMPLE .vous imaginez bien qu il n irait pas a LIVERPOOL ou il ne serait pas applaudi dans les rues !

  22. C’est la sécurité de l’Europe qui fera les frais des gesticulations criminelles de ce salopard de Biden.
    C’est un plan de longue date, préparer l’Ukraine pour que le chaos arrive jusqu’en Europe.
    En fait l’Europe fera office d’amuse gueule.
    Les Américains visent le sauvetage du dollar et ils sont prêts à tout pour abuser le monde avec leur monnaie de singe.
    Quant aux Rosbifs il faut mettre fin à leurs méthodes de canailles à la City. Les Anglais sont des truands.

    • Amerloques, 30000 (trente mille) milliards de $ de dette ! Cela correspond à 80000 $ de dette par tête de pipe, depuis l’ enfant au berceau jusque aux vieux au bord du tombeau.

      Ce ne serait pas des années pour la rembourser, mais plutôt des siècles.
      Heureusement, ils ont la presse à billets pour pouvoir continuer à imprimer leur monnaie de singe.
      Avant le $, c’était la £ sterling, ensuite le $, après ce sera le rouble et le Yuan, avec sans doute le japonais, le Yen.
      Voila pourquoi Bidon robinet il a chaud aux fesses.

  23. Votre haine des ecolos vous aveugle sur un point pourtant stratégique en terme de souveraineté. La conversion du parc de transport terrestre a l’électrique ne changera pas notre dépendance à certaines ressources (métaux rares, demi conducteurs par ex)
    En revanche nous ne dépendrons plus en états terroristes comme les émirats les US ou la Russie pour l’énergie nécessaire. Mieux vaut dépendre de notre parc nucléaire et pouvoir prendre des décisions souveraines lorsque nécessaire. C’était pourtant assez facile à voir

  24. Bonjour Monsieur ! Et tout est dit ici, dans le titre de votre excellent article, « Moscou: soit nous gagnons cette guerre, soit ça se terminera mal pour l’humanité ! » Ce qui pour moi ne fait pas le moindre doute !!!!

  25. et dire que ce guignolo de joseph robinette biden vient pleurnicher devant les médias pour faire interdire la vente des armes sur le territoire américain alors qu’il fournit par milliards de dollars des armes encore plus meurtrières à l’Ukraine !
    ce vieux pépé pédophile de 80 ans de fils de pute va nous déclencher un conflit mondial nucléaire si il continue son pouvoir de nuisances ! je ne comprend pas le congrès là bas qu’ils ne déclenchent pas une procédure d’impeachment à son encontre ! il doit être stoppé de gouverner par tous les moyens cette ordure de biden !!! svp il faut prononcer biden à la française et non pas à l’américaine !!! ça en est insupportable ! biden prononcé comme bidet ou bidon !!!!

  26. Quel drame que ce que l’on considère comme des « humains » puissent avoir, au XXIème siècle, des vues complètement opposées ! Pas divergentes. Complètement opposées ! Pour les uns, les russes sont des anges, pour les autres ils sont des barbares. Ou c’est l’Occident qui est angélique, et inversement. Et on se croit rationnels ?… et on se prend pour des civilisés ? Du moins au niveau des plus grands dirigents du monde ? Des fous, oui… des connards de la pire espère ! Voilà à qui l’humanité pacifique qui ne demande qu’à vivre en paix est livrée ! Y a-t-il pire malédiction que celle qui nous a mis entre les mains de ces déments ?

  27. Poutine ne pourait-il pas en envoyer une toute petite sur St Denis ? il rendrait bien service à la FRANCE .

Les commentaires sont fermés.