Moscou submergé par les prières musulmanes publiques

Publié le 13 juin 2011 - par - 4 525 vues
Share

 

Après Paris, (1) Athènes, (2) Bombay, (3) Rome, (4) nous continuons notre macabre tour du monde des prières musulmanes publiques.

Cette fois, nous vous emmenons à Moscou.

Actuellement, 2 millions de musulmans vivent dans la capitale russe, et 30 millions dans l’ensemble de la Russie. Les musulmans représentent donc plus de 20% de la population russe, qui se monte à 143 millions. (5)

Frappée par une dénatalité importante, la Russie est envahie, chaque année, par des centaines de milliers d’immigrés musulmans en provenance du Caucase, dont une partie vient grossir le nombre déjà élevé des musulmans qui vivent à Moscou, pour beaucoup illégalement.

Depuis des années, ces musulmans ont pris l’habitude de prier dans les rues et sur les places de Moscou, chaque vendredi, prétextant qu’ils manquent de mosquées. A l’inverse de ce qui se passe à Paris, à Athènes, à Rome, où les autorités n’ont pas délivré d’autorisation pour les prières musulmanes publiques, les autorités russes autorisent les musulmans à occuper l’espace public pour y prier le vendredi. Vladimir Poutine, lorsqu’il était président de la Russie, et depuis qu’il est Premier Ministre de ce pays, entretient d’ailleurs des contacts suivis avec les dirigeants musulmans, leur envoyant ses vœux à chaque fête musulmane. (6)

Lors des principales fêtes musulmanes (Aïd el-Fitr, dernier jour du ramadan ; Aïd el-Kébir, fête du mouton), les prières musulmanes publiques atteignent des proportions effarantes à Moscou.

Afin que vous puissiez mieux vous rendre compte par vous-mêmes de l’ampleur de ces prières musulmanes publiques, l’auteur a monté une nouvelle vidéo, à partir d’images qui ont toutes été tournées par des particuliers moscovites, et qu’aucun média n’a jamais montrées.

Regardez ces images incroyables, choquantes, cauchemardesques !

Selon un moscovite, avec lequel l’auteur est entré en contact, en 2008, lors de l’Aïd el-Kébir, 30.000 musulmans ont prié dans les rues de Moscou ; en 2010, ce sont plus de 60.000 musulmans qui ont fait de même. (7)

A Moscou, comme à Paris, comme à Athènes, comme à Rome, ces prières musulmanes publiques sont des agressions des musulmans contre les pays qui ont commis l’imprudence de les accueillir sur leur territoire.

S’il n’est pas mis fin rapidement à l’immigration musulmane, ces scènes de cauchemar se multiplieront en France et dans toutes les villes d’Europe.

Mais ces prières musulmanes publiques ne sont pas seulement l’une des manifestations les plus frappantes de l’invasion en cours de l’Occident par les musulmans, elles sont aussi et surtout la première étape sur le chemin de la prise de contrôle des pays occidentaux par les musulmans, afin de détruire les démocraties occidentales et de les remplacer par un califat islamique régi par la sharia.

Maxime Lépante

1) Voir la liste de nos vidéos sur les prières publiques illégales des musulmans dans les rues de Paris :

http://ripostelaique.com/toutes-nos-videos-sur-les-prieres-musulmanes-illegales-dans-les-rues-185.html

2) Coups de force des musulmans à Athènes !

http://www.youtube.com/watch?v=wiSw6TnZ3fk

3) Prières musulmanes illégales à Bombay !

http://www.youtube.com/watch?v=ksNk3pD7PKg

4) Déclaration de guerre – Prières musulmanes en plein Rome (22 avril 2011)

http://www.youtube.com/watch?v=XHfSUdmQho4

5) Selon le dernier recensement, la population russe s’élevait à 142.914.136 personnes au 1er janvier 2011.

http://fr.rian.ru/russia/20110329/189012115.html

6) Ainsi, le 20 septembre 2009, pour l’Aïd el-Fitr, Vladimir Poutine, Premier Ministre de la Fédération de Russie, a envoyé au Président des Conseils Spirituels Musulmans de Russie, un message de félicitation commençant par la phrase suivante : « Les traditions islamiques sont une partie intégrante du riche héritage culturel et spirituel de notre patrie multiculturelle ». Et voici la dernière phrase de ce message : « La voix de la communauté musulmane joue un rôle majeur dans la confirmation des idées de tolérance et de liberté religieuse, dans l’opposition à l’extrémisme et dans la consolidation de la position de la Russie dans le monde musulman ».

http://premier.gov.ru/eng/events/messages/5029/

7) En 2008, l’Aïd el-Kébir (fête du mouton) tombait le 8 décembre ; en 2010, le 16 novembre.

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.