Moscovici : la paresse au service de l’ambition politicienne

Moscovici veut être le candidat Macron à la présidence de la Commission Européenne. Après une vie d’imposture politicienne sans fin, Moscovici s’imagine en « homme nouveau » à la présidence de la Commission Européenne. Eric Verhaeghe : « Dans son parcours, il a besoin de se désolidariser des naufrages (socialistes) des finances publiques pour (faire croire à) sa candidature. Moscovici a peur de la médiocrité socialiste.

« Et le champion européen de la paresse est… Pierre Moscovici ! » Le journal économique allemand Handelsblatt n’a pas fait dans la dentelle pour décrire le commissaire européen aux Affaires économiques, Moscovici, dans un article publié le 21 décembre. Le journal Handelsblatt juge très sévèrement Moscovici. La raison : une bourde lors d’une réunion avec l’Eurogroupe. Il serait ainsi « inattentif, ignorant et [ferait preuve de] désintérêt« . « Malgré cela, cela ne nuit pas à ses ambitions de carrière« , critique le quotidien. Pour étayer ce point de vue, Handelsblatt évoque une réunion européenne sur le cas grec. Le président de l’Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem aurait d’abord « lutté » pour se faire entendre : « Pierre, pouvez-vous dire quelque chose à ce sujet ? » a-t-il demandé. Le sujet en question était l’approbation ou non de la prochaine tranche de crédit pour la Grèce. À trois reprises, Jeroen Dijsselbloem s’adressera en vain à Moscovici, d’après le quotidien.

« Enfin, Declan Costello, représentant de la Commission européenne dans les négociations entre les créanciers et la Grèce, a envoyé une « antisèche » au Français. Moscovici, « apparemment sans méfiance« , selon Handelsblatt, lisait tout ce qui était écrit dessus : la question de Dijsselbloem et la réponse à apporter.

« Le malaise s’installant, le reste de l’Eurogroupe serait resté silencieux. Une séquence qui a inspiré le titre de l’article d’Handelsblatt : « Champion européen de la paresse« . Source : Rt.com » © dreuz.info

Les politiciens professionnels sont désireux de profiter normalement de toutes les bonnes rentes de situation de l’UE. C’est pourquoi avec Moscovici : on a l’éloge de la paresse et de l’ambition politicienne !

Pour ces gens-là, comme Moscovici, l’éloge de la paresse et de l’ambition politicienne agit pour la suppression de toute liberté de la soi-disant représentation démocratique des peuples européens. Mais ça ne constitue pas une difficulté du système bureaucratique médiocre et corrompu de l’UE germanique de Merkel.

Malgré cela, Moscovici veut sauver sa planque juteuse, comme la plupart des grands professionnels de la politique politicienne, les usurpateurs, profiteurs, et spécialistes en manipulations politiques. Le bon sens est du côté des politiciens professionnels de la « profitation » et cet enjeu, Moscovici ne l’oublie pas !

On conçoit le trafic de l’ambition politicienne de l’UE et la paresse qui en découle. Moscovici l’incarne avec précision. Avec Moscovici à la présidence de la Commission Européenne, Merkel risque de rire jaune.

Tous les politiciens professionnels médiocres de l’UE peuvent et doivent être remplacés ! Moscovici, futur président de la Commission européenne ? C’est un scénario digne de Hollande, le roi UBU déchu.

Eric Verhaeghe : « Moscovici a besoin du soutien de Macron pour être président de la Commission à la place de Juncker fin 2019. Après Bercy où il a brillé par (sa paresse, son ambition de politicien médiocre et) son immobilisme, Moscovici est passé à Bruxelles où il est (bien le socialiste friqué et planqué de service).

Sébastien Jallamion a écrit sur Riposte Laïque : « Moscovici, apôtre (de la bêtise) du multiculturalisme (et de l’Absurdistan), nie les racines chrétiennes de l’Europe ». Comme cela n’aura échappé à personne, Pierre Moscovici, aujourd’hui (déguisé par Hollande en) commissaire européen, n’est pas une lumière. (On cherche en vain la lumière, mais il n’y a personne !). Moscovici a cependant brillé (dans la sottise, comme le serpent à sornette socialiste) en affirmant ni plus ni moins qu’il ne croyait pas aux « racines chrétiennes de l’Europe« .

« Désir, un recasage (socialiste) en or massif ! Publié sur Adroite : « Je n’aime pas les riches ! » clamait (Hollande le faible). Alors que lui-même cumule de nombreuses retraites, (le) Désir (socialiste), recasé à l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, va toucher un (gros) salaire sans payer d’impôts.

Voilà ce qu’en dit Valeurs actuelles : « Elle est pas belle, la vie ? L’ancien secrétaire d’État aux Affaires européennes, Harlem Désir, fraîchement recasé au poste de « représentant pour la liberté des médias au sein de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe« , devrait être à l’abri des soucis financiers.

Selon « l’Opinion, qui a enquêté sur la grille de salaire du poste, (le) Désir (socialiste aura droit) « à une rémunération annuelle de 192 236 dollars brut ou 142 476 dollars net, ce qui correspond à la grille des salaires à la date du 1er janvier 2017. Soit l’équivalent de 122 195 euros au cours de ce jour ». Ben voyons !

« Désir devra-t-il payer des impôts sur le revenu ? Non, la situation est avantageuse ! Car « la plupart des États membres de l’organisation ont exempté les employés de l’ONU de tout impôt sur le revenu et si dans les quelques pays où les ressortissants nationaux sont imposés, ces derniers se voient « remboursés«  de cette somme par l’ONU« . À la veille de l’augmentation de 25 % de la CSG sur les « bonnes » retraites, c’est-à-dire au delà de 1 200 € par mois », (ce « recasage en or massif » de Désir Harlem provoque l’écœurement).

(Peut-on) « citer une seule action réalisée par Désir Harlem quand il était secrétaire d’état aux affaires européennes ? » Pas de quoi décourager Moscovici avec l’éloge de la paresse et de l’ambition politicienne !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

17 Commentaires

  1. Pour être boulanger, mesuinier, électricien, etc. il faut des connaissances sinon on ne fait pas illusion longtemps. Mais pour être politicard à la commision européenne, il suffit d’avoir des potes aux bonnes places puisqu’ils se cooptent, se renvoient l’ascenseur, se couvrent, s’entre félicitent devant les caméras. Et ils ne craignent rien de personne puisqu’ils ne sont pas élus et ne sont révocables que par ceux qui les ont nommés. C’est sans espoir : nous ne nous déferons jamais de ces incapables, fainéants et parasites. Remplacer un pou par une puce ou une punaise n’empêchera pas le patient de se gratter…

  2. La moscovici-dose asphyxiera l’Europe, qui n’a déjà pas besoin de ça pour aller de mal en pis. Sortons de ce gourbi et respirons un grand coup !

  3. Sortons de cette UE qui se fiche de nous. Nous ne les élisons même pas ce qui est une honte et ils perçoivent des sommes injustifiées. Une Europe des Nations avec le respect de la souveraineté der chacun OUI. Ceux qui sont à la tête de cette institution donnent envie de vomir.

  4. Peter Drucker parlait, jadis, de « sublimation percutante », ce niveau où les neurones lâchent, mais sont déifiés ! Mosco… vite atteint !
    Ministre à 15.000, Commissaire à 26.000 €, par mois… Très jeune épouse !
    Au Bon Coin, on cherche un Pdt de Commission ou un Ministre européen des Finances.
    Au Coin ! Avec un bonnet d’Ane !

  5. N’est ce pas une députée européenne, qui lors de son « investiture » de commissaire lui a dit : « De braconnier vous passez garde chasse ». Belle image de nos politicards gauchiasses.
    Un beau spécimen de fainéasse.

  6. Moscovici, un des pires : la caricature des caricatures à lui tout seul. Payé 25000€ par mois sans les « à côtés » à ne rien faire hormis à débiter son « idéologie » gôcho libérale et universaliste, quand il se décide à aller au bureau ou impose sa présence dans les médias. Souvenez-vous sa déclaration sur « les enfants qui n’appartiennent pas à leurs parents mais à la République ». Ah elle belle sa République ! Une vraie tête de faux c… Comme un jésuite qui raserai les murs en sortant du bordel. Ah si un jour les gens de son espèce pouvait avoir à rendre des comptes pour l’ensemble de leur oeuvre. Ne rêvons pas, si ça devait arriver, lui et tous ses semblables, riches comme Crésus grâce à l’imposture de l’UE, prendront la poudre d’escampette bien avant. Il ne vole pas mon profond mépris…

    • Il est une justice à laquelle on n’échappe pas, tout comme la mer, avec le temps, l’histoire recrache ses déchets…

  7. J’admire Moscovici,comme Desir,Dray,et d’autres …ils n’ont jamais rien branlé et toujours vécu aux frais du contribuable .Ils devraient ouvrir une école afin d’enseigner la méthode,car à ce niveau,c’est du grand art .

    • ouvrir une ecole merci pour l humour vous oubliez djamerde de vache de bouse pardo n yannick noha et dans d autres parasites

      • Debouzze et Noah,des méritants assûrément,mais ils ne sont pas entièrement à la charge du contribuable …Et si on ajoute à 3 juifs,un islamique,et un noir,on pourrait dire que je suis …tout en fait .

  8. Mais c’est bien sûr, Moscovici le politicard dans toute sa splendeur de médiocrité qui sait prendre les airs , moi « je sais » et qui en fait ne sait qu’une chose c’est qu’il va encaisser le pactole à chaque fin de mois. Tiens ce qu’il a fait à la mode la barbe de 3 jours « ca fait classe »

  9. et que devient edouard martin et le poste attribue a Segolene royal , vous savez , ce nom , frere soeur , cite comme proche du gouvernement de tonton ,responsable ( tonton , ah non Hernu ) de l’attentat contre le Raimbo Warrior , il y a maintenant 32 ans

Les commentaires sont fermés.