Reportage à la Mosquée de Paris : les questions qui fâchent imams et bobos…

20160110_150449

S’il n’y avait pas un chat pour honorer le premier anniversaire de la victoire des Charlie sur… on ne sait trop quoi d’ailleurs, c’est que les bobos gauchos étaient tous à la mosquée de Paris.

C’était la grande sortie dominicale des Parisiens en mal d’exotisme, et il y avait foule pour photographier et ingurgiter la taqqyia des imams arborant leur plus beau sourire et leur regard le plus angélique pour convaincre les foules ignorantes que l’islam ne serait que paix, amour et tolérance, et que les musulmans attendent avec une impatience difficilement contenue le retour de Jésus.

A la mosquée de Clichy, on découvrait « que l’islam ce n’est pas que des terroristes, c’est aussi des gens gentils, modérés, capables de faire de bonnes actions ». La taqqyia ? Connais pas ! Une visiteuse considérait même que « c’est une nécessité vitale de mieux les connaître, maintenant qu’ils sont là… ». Ah ben voui voui voui… Pendant la guerre, les Allemands gagnaient probablement aussi à être connus, maintenant qu’ils étaient là…

Il paraît que les visiteurs de Clichy ont eu droit à des dattes et à des cadeaux. A Paris, nous n’avons pas eu cette chance.

Cabinet-Boubakeur

Tapis

Dans la grande salle de prières, ça se bousculait pour entrer, ça s’agenouillait. Des petits blondinets filmaient la scène et des vieilles dames buvaient littéralement les paroles des beaux parleurs.

Quittant la salle, exceptionnellement mixte pour la circonstance, avec ma camarade Danielle Moulins armée de son coran bardé de post-it, nous avons entretenu des musulmans sur les sourates qui enjoignent à tuer des mécréants, sur la 47:4 qui ordonne de les frapper au cou. Bien entendu, c’est le contexte de la guerre, c’est la traduction qui n’est pas bonne, ce n’est plus valable et seuls les savants savent.

« Même un arabophone, parfois, il ne comprend pas bien les textes ».

Autrement dit, Allah s’exprime de manière très opaque et n’est pas accessible au commun des mortels. Lorsque Danielle a fait remarquer à cet homme que cela limite tout de même grandement la compréhension par le reste de l’humanité, il a rétorqué que seul ce verset-là spécifiquement ne pouvait être compris qu’en arabe, pour les autres, c’est bon. Nous lui avons fait remarquer que tout de même le coran est truffé de sourates abrogeantes très violentes.

Nous avons également mentionné à nos deux interlocuteurs que Dalil Boubakeur lui-même avait dit que l’islam était une « idéologie d’agression ». Manifestement ils n’étaient pas au courant du propos qu’ils découvraient l’air hagard, d’un air de dire ah, bon, il a dit ça le patron ? Merde…

 

 

Une voilée distribuait généreusement des feuilles vertes sur lesquelles étaient évoqués indistinctement le vivre ensemble, l’étendard de la nation, l’unité nationale, la loyauté des musulmans, les valeurs républicaines, « ce pays où nos parents et grands-parents vivent depuis des décennies », « notre » communauté nationale, la « guerre » que constituent les attentats du 13 novembre dont on essaie tant bien que mal de nous faire oublier qu’ils sont du fait d’hommes élevés au lait coranique. Les « perturbations du jugement » sont dénoncées et le texte appelle à un traitement soit par l’Evangile, « délivre-nous du mal », soit par la sourate 103. Sauf que la sourate 103 est pré-hégire donc abrogée, caduque, bref, elle n’est plus valide.

Bien entendu, les premières victimes des attentats seraient les musulmans. Bon, ce n’est pas comme s’il y avait eu des morts, n’est-ce pas… Le texte se termine par l’évocation de « notre union », sauf que je n’ai pas souvenir qu’on m’ait demandé si j’étais d’accord pour me marier…

Une petite jeune fille, qui n’a pas lu le coran mais qui a tout de même lu des livres sur le sujet (lesquels ?), s’est approchée de nous, disant que pour elle c’était un livre tout à fait comme il faut. Pourtant elle vit en Seine-St-Denis. Elle n’a jamais entendu parler des sourates abrogeantes, ni de l’assassinat de centaines de personnes, de tribus entières, par le « beau modèle » Mahomet, celui sur lequel il faut calquer son comportement. Pour un prophète en qui Allah a mis sa confiance pour faire le bien autour de lui, un tel comportement sanguinaire est plutôt inédit ! Imagine-t-on un Jésus dégommer des centaines de quidams au sabre ? Non, lui c’était plutôt la joue qu’il tendait, prêchant l’amour des hommes.

Elle ignorait qu’une nouvelle mosquée sortait de terre tous les cinq jours ½, croyait mordicus qu’il y a d’un côté les gentils musulmans, les modérés, et les méchants islamistes qui dévoient le coran. Je lui narrais la violence de musulmans modérés, bien plus remarquable que celle des barbus, après la diffusion de la vidéo des machinistes de la RATP alors même que ce n’était pourtant pas eux qui étaient ciblés. Dubitative face à un discours qui ne l’arrangeait pas, elle relativisait, disait vouloir le bien de l’humanité alors qu’elle n’avait de cesse de défendre une idéologie semeuse de mort, incapable de concevoir que si certains sur la terre veulent eux aussi le bien de l’humanité, ce n’est pas forcément le cas de tous les humains et que le bien pour les uns n’est pas nécessairement le même bien pour les autres. Manifestement, ça la dépassait.

Sans surprise elle a évoqué les Croisades, la bible, les chrétiens qui ont aussi été méchants dans le temps, bref le classique. Comme tous les autres bien pensants, elle n’avait que cela comme argument, à défaut de connaître le sujet. Nous l’avons engagée à visionner des vidéos d’Anne-Marie Delcambre, de Wafa Sultan, à lire les livres de Malika Sorel.

Une femme s’est approchée tandis que nous évoquions les viols de Cologne. Nos propos ne lui ont pas plu. Elle n’a pas entendu parler de ces viols donc elle n’y croyait pas. Nous lui avons dit que même la maire de Cologne a admis que ces viols massifs avaient eu lieu. Mais dès lors qu’elle-même n’était pas au courant c’était donc forcément que cela n’avait pas eu lieu, que c’était un mensonge. 379 victimes tout de même… « comment vous le savez qu’il y a eu des viols ? Vous y étiez ?! », nous demanda-t-elle agressive… Un tel déni est proprement hallucinant alors que tous les médias, même ceux avalisés par le régime, en ont parlé. Et avec un tel raisonnement, cela revient à dire que puisque nous n’étions pas présents durant la guerre de 14-18, nous pourrions donc légitimement considérer qu’elle n’a pas eu lieu…

A quelques pas de là, des cris se sont fait entendre. Curieuse, je me suis approchée pour voir de quoi il retournait. Une dame hurlait que l’islam est criminel, que les musulmans et les islamistes sont élevés aux mêmes sourates, que les imams présents étaient en train de pratiquer la taqqyia, que les gens venus étaient des moutons, que Mahomet était un pédophile qui a épousé Aïcha à 6 ans pour la consommer à 9 ans. Ca a été le tollé, la sidération, l’embarras. On avait dit que c’était la journée des moutons, pas des contestataires ! Mais que fabriquait Allah, nom de Dieu ?!

Des musulmans la regardaient avec condescendance tout en l’entourant pour l’isoler, faisant mine de signifier aux visiteurs qu’elle était zinzin, qu’elle perdait la boule, tout en l’embarquant manu militari vers la sortie, lui enjoignant de bien vouloir la boucler tandis qu’ils la tenaient par le bras.

Une fois jetée dehors au grand soulagement d’une voilée qui cachait mal son agacement derrière un sourire bien crispé, je suis revenue vers la jeune fille que nous avons fini par laisser en lui demandant de faire des recherches, notamment auprès d’apostats qui sont bien placés pour savoir de quoi ils parlent, de lire le coran, et lui avons demandé de protéger ses futurs enfants et de se souvenir, dans quelques années, quand malheureusement la situation aura empiré, de notre conversation de ce dimanche à la mosquée.

Elle était si jolie, avec un visage doux qui respirait la bienveillance et la sincérité, ne se départissant jamais de son sourire. Et le pire c’est qu’elle n’avait même pas l’air idiote en plus. Quelle misère ! Pourvu qu’elle se réveille avant d’avoir des gosses !

Sans surprise donc, les bobos ébahis et enchantés sont repartis de cette journée plus enfumés et plus rassurés que jamais : l’islam, ouf, ce n’est pas ça…

Caroline Alamachère

Djellabah-rayee

Enfants

Salle

Priere

Imam

Priere-2

Journaliste

image_pdfimage_print

36 Commentaires

  1. Ben voyons…vous n’avez pas eu..il ne peut y avoir que des personnes gentilles pour faire des gâteaux aussi bons….

  2. Ceci prouve bien que la plupart des gens sont des imbéciles et qu’ils ont besoin d’un pouvoir fort pour les guider. Aujourd’hui ils sont assez cons pour croire la propagande multiculturelle, demain ils seront assez cons pour se convertir à l’Islam et répéter ce qu’on leur dit…

  3. Les bobos et tartuffes de saint germain des prés ne comprendront jamais que l’islam est une religion ou le fanatique enlève la tete du mécréant au couteau pendant que le modéré l’immobilise en lui tenant les jambes ……
    et puis de nos jours ,les musulmans dits « modérés » n’hésitent pourtant pas à feter l’aid en égorgeant un agneau bien vivant dans les baignoires de nos HLM ……

  4. je suis peu étonnée par la bobo et concon attitude de nos con…citoyens.
    Ils ont en effet, le cerveau ramolli et plein de récits éculés et répétés en boucle au sujet des croisades, de l’inquisition, des guerres de religion qui, ont certes existé mais qui datent vraiment maintenant.
    Dommage aussi que ces mêmes personnes oublient de mentionner tout le bien fait par des religieux ou des civils chrétiens, la liste est longue, citons l’abbé Pierre mais aussi, soeur Emmanuelle et Teresa (les plus emblématiques), les enfants juifs cachés pendant la guerre, etc, etc.
    Et puis , qui peut citer un seul membre du clergé musulman ayant fait le bien autour de lui…..
    Là, commence un vide sidéral.

  5. Etre islamophile, ça fait branché, ça fait ouvert, c’est à la mode….

    mais la mode, c’est ce qui se démode. bientôt, c’est le contraire qui sera tendance. il suffit de regarder la vitesse avec laquelle l’opinion évolue.

    et les quelques « charlies » dans les mosquées, que représentaient ils par rapport au nombre de ce qui n’y étaient pas ?

  6. Bravo Caroline, un beau reportage qui pourrait servir d’exemple aux faux culs de la téloche.Les muz y y ont mis le paquet car, si je ne m’abuse ils n’ont pas obligé les femmes à couvrir leur tête et ça en revanche je l’aurais admis. Des sacrifices pour mieux enfûmer. Quelle bande de cons ces béats mais la personne qui a hurlé ; Félicitations

  7. On se rassure leurs portes ouvertes takkyadistes n’a touché que peu de nos Cons-citoyens. C’est un fiasco (un flacon de chianti) comme auraient dit nos mélomanes italiens du 19ème siècle et plus, pour l’échec de l’opéra qu’ils étaient allés voir. Autres que portes ouvertes il faudra les fermer ces casernes musulmanes qui ont « fleuries » sur NOTRE TERRITOIRE en toute tranquillité sans que notre Peuple en soit informé de ses conséquences.

  8. J’ai donc bien fait de ne pas y aller car comme par tous les totalitarismes, j’aurais été expulser comme fou!
    ( et dire que dans ma jeunesses j’aimais contredire tous les sectaires dans le calme , à part les gauchistes, trop violents, comme les musulmans..)

  9. C’est juste hallucinant de voir comment se comportent ces bobos – il va falloir et c’est triste à dire, qu’ils bouffent un peu plus du muzz, et qu’ils y ait encore des morts (mais combien????? ) pour qu’enfin ils ouvrent les yeux………….. si toutefois un jour ils les ouvrent AVANT D’AVOIR ÉTÉ ÉGORGÉS

  10. Belles photos d’ une bande de branleurs le fion en l’air qui n’ont jamais bossé de leur vie !
    En chemise de nuit toute la journée !
    Ils vont pas payer ma retraite !

    Feignasses !

  11. Caroline, je comprends votre agacement et je le partage, car ce sont ces bobos-là qui voteront à gauche en 2017 et nous remettrons le père chysanthème au pouvoir.
    Comment je le sais ? Tout simplement parce que j’en côtoie plein dans le milieu enseigant.
    Parce que également, ma propre soeur que j’adore refuse de voir la réalité en face et parle comme cette charmante jeune fille intelligente. Sauf que ma soeur a 67 ans. Elle m’a déclaré l’autre jour qu’il fallait se faire à l’idée que notre population change, et s’habituer à vivre avec ces nouveaux venus (=les migrants)
    Ma gentille soeur habite en province dans une ville pas encore trop contaminée et comme vous, Caroline, je dirai : pourvu qu’elle se réveille avant d’avoir des petits-enfants !

  12. Je reste optimiste car j’entends de plus en plus de « personnalités » y compris de gôche, comme cet ahuri de Pelloux, et hier sur BFM Pascal Bruckner qui osent enfin dire que les musulmans doivent s’engager et dénoncer le terrorisme, qu’on ne les entend pas assez et Bruckner, particulièrement, a osé dire que l’islam il y a à boire et à manger et qu’il fallait s’en préoccuper. Les lignes bougent, car si ces gens-là osent commencer à l’ouvrir c’est qu’ils savent qu’il y a le feu à la baraque. La langue de bois semblait être absente de leur propos à ce que j’ai entendu ces deux derniers jours.

  13. Bravo les copines !!!! Vous êtes super !!!!! Les bobos adorent se laisser enfumer, ça leur évite de réfléchir , ils sont comme cela toujours du bon côté sans se fatiguer .Ceci dit, il y a beaucoup de gens qui commencent à en avoir ras la casquette de toutes ces mises en scènes : 30000 invitations à la commémoration de la Répu….. 600 présents…… »Qu’ils expurgent leurs textes au lieu d’offrir le thé » a dit une charmante dame de mon quartier….

  14. Les communistes ont fait pareil avec la Fête de l’Huma, de 1945 à 1991. (aujourd’hui le journal ferait faillite, comme le Monde, l’Obs, Médiapart, et toute la « presse » de gauche, sans les subventions). C’était vraiment génial la fête de l’Huma… Saucisses frites, bière, flonflon, grands artistes, grand soleil, campagne de communication ad hoc, une vraie Fête à Neuneu, … Ce qu’ils ne nous disaient pas à l’époque, c’est que la véritable « huma », sous Staline, dans les goulags et les logoaï se faisait massacrer à la pelle par jour. 600 logoaï en Chine encore aujourd’hui. 1000 peines de mort par an. Je ne parle pas de l’Arabie Saoudite et de l’Iran…

    Ici, pour ce qui nous concerne, voir Moyen-Orient :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Application_de_la_peine_de_mort_dans_le_monde

  15. J’ai connus cette situation dans les année 40 les chantier de la Seyne/Mer étaient gardés par de vieux soldats Allemand et certains nous donner (a nous les enfants ) du pain avec de la confiture ou du beurre ! et…nous trouvions que finalement c’était bien que ces allemands soit la car il nous donner a manger…et pendant ce temps dans les camps Nazis des millions d’hommes et de femmes étaient exterminer…! Alors je pense a cette petite fille dans la mosquée que vous citer dans votre article et je me dis que elle aussi ouvrira les yeux un jour.. mais hélas pour elle il sera trop tard car la charia sera la , plus de ‘Ricains’ plus de ‘popof’ et surtout plus de résistants Français pour la défendre, car ..la France a perdus définitivement ses Couilles . J’ai a ce jour 80 ans ,pour moi la vie a passer mais je ne peux m’empêcher de penser a tous ces enfants et leur devenir..Faut’ il que les Français soit tomber aussi bas pour ne pas comprendre ce qu’il se passe..?

    • Mon père me racontait la même chose, mais c’était du thé et des biscuits dans un village prés de Reims.

  16. Cela rappelle quand même la façon de recruter des sectes. Un gentil sourire, un air compatissant, nier tout ce qui ne va pas dans leur sens…. Dans les années 70, quelques-uns de ma famille se sont fait avoir par les témoins de Jéhovah, je me dis que en version 2015 ils se seraient certainement convertis à l’islam. Bon nombre de personnes ont besoin d’avoir un « guide », l’église catholique ne fait pas son boulot, elle ne sait ni retenir ses jeunes qui ont été baptisés, fait leur communion, ni attirer de nouveaux fidèles et c’est pas avec son pape suce babouches que cela va s’arranger.

  17. Affligeant de voir tous ces bobos, gentils idiots et gentilles idiotes, se laisser manipuler de la sorte par ces sinistres barbus tout droit sortis du Moyen-Âge.

    • Gentils « idiots utiles » il faut le préciser. Il faut rappeler à tous et à toutes que ici en France, comme en Iran (par les idiots utiles, journalistes, artistes, élites iraniennes mondialisées, bobos de l’époque, etc…), Khomeiny était considéré comme un saint homme et protégé comme tel. A Neauphle-le-Château avec presque rang de Chef d’État et l’argent qui va avec. Une fois rentré en Iran en 1979, avec notre aide, il fit fusiller en 6 mois tous les idiots utiles, tous ceux qui l’avaient auparavant soutenu et donc amené, par leur influence interne et externe, au pouvoir. On parle de 1000 exécutions par jour en Iran à cette période.

      https://www.youtube.com/watch?v=MYy0arqzXU0&index=16&list=PLwMcFCuewSBwQVnp3Y 0yP1jOR9HPXa37k

      A qui veut-on faire croire qu’une idéologie capable d’édifier 57 dictatures dans le monde (OCI) fera différemment ici ?

  18. Oh, par le plus grand des hasard ( ne regardant jamais la télé) je suis tombé sur un reportage montrant des gens dans une mosquée, l’air de parfaits bobos , heureux de se trouver là, l’air totalement ahuris que l’on s’en prenne aux musulmans comme si le Bataclan n’avait même pas eu lieu .J’ai tout de suite éteint mon poste , mon taux d’adrénaline étant déjà arrivé à son paroxysme

  19. et comment tu le sais que la terre est ronde???non mais , tu l’as pas vu , tu le sens qu’elle tourne ?????
    pas de pire engeance que ces « bobos gochisants », prédateurs colonialistes au fond avec leurs attitudes paternalistes…des masos pur jus !..tjrs en mal d’exotisme dans leur cocon urbain!

  20. Sans surprise en effet, non, aucune. Ce sont les mêmes « gogos » qui se laissent manipuler par les politiques, et qui votent au mépris de leurs idées ou convictions, submergés par la pensée unique et les discours de propagande des « bien-pensants » leur faisant prendre des vessies pour des lanternes.

    • Ils ne veulent surtout pas que cela change,ils y perdraient beaucoup, alors ils préfèrent voter pour celui qui les laissera tranquilles. Pas d’inquiétudes, quand l’islam aura pris le pouvoir, ils seront égorgés comme les autres.

  21. Fouler un tapis de prière avec des escarpins, çà a du être le pied.

  22. Dans la logique de la réglementation, et si la jurisprudence décidait de faire enfin honneur à sa fonction:
    Sur chaque coran, obligation d’imprimer sur la couverture dans un rectangle noir sur fond blanc:
    « L’abus de versets est nuisible à la santé de votre entourage. »
    « L’islam bouche la pensée et provoque des attaques terroristes. »
    « Le coran tue. »
    Au verso des photos de décapitations ou lapidation.
    Sur chaque vêtement autre qu’une burka, une étiquette: « Le port de cette tenue peut vous amener à avoir des rapports sexuels non consentis. »
    Sur chaque album: « Risque d’engloutissement dans le centre de la terre. »
    Mention « 72 vierges non comprises » obligatoire sur les facturettes des terrasses…

  23. « comment vous le savez qu’il y a eu des viols ? Vous y étiez ?! »
    L´argument est imparable. De même qu´il faut avoir été sur la lune pour savoir qu´il n´y a pas d´athmosphère, cette dame était très certainement présente quand Mahomet a reçu la parole divine. Jeanne Calment, petit bras !

  24. Je vous trouve tres courageuse d’aller les affronter sur leur territoire ,et la gentille « foldingote » qui hurle dans la mosquée ,trop bon ,. Je dis foldingote ,car super dangereux de se comporter ainsi ,malheureusement.

  25. Et ça continue, pauvres gogos qui sont venus se gaver de dattes et de thé à la menthe, dans le même registre, avec la même réserve mentale ils se laissent avoir.

    La taqiya c’est la pause , le petit jeu du je te tiens tu me tiens par la barbichette, mais le premier qui rira rira le dernier, il n’y a nul paix en islam, juste une trêve avant la reprise de la conquête(pas par hasard que la plupart des moisquées récemment inaugurées s’appelle « Al Fath », « La Conquête »!
    ‘Alors, n’ayez pas le cœur faible et n’appelez pas à la paix si c’est vous qui avez le dessus’ [Coran 47:35] ».
    En attendant , mentir ou dissimuler est permis.

  26. Sur ce même verset 3:28 du Coran, Ibn Kathir (décédé en 1373), une autre autorité de premier plan sur le Coran, écrit : « Quiconque, en quelque lieu et en quelque temps que ce soit, craint… qu’il lui soit fait du mal [par des non-musulmans] a le droit de se protéger par son attitude extérieure ». À l’appui de cette interprétation, il cite un proche compagnon de Mahomet, Abu Darda, qui disait : « Sourions à la face de certaines personnes alors que notre cœur les maudit ». Pour un autre compagnon, simplement connu sous le nom de Al-Hasan, « pratiquer la taqiyya est admissible jusqu’au jour du Jugement [c’est à dire éternellement] » [9].

  27. Formulation de la taqiyya

    Le verset 3:28 du Coran est souvent considéré comme le principal de ceux qui préconisent la dissimulation envers les non-musulmans : « Que les croyants [les musulmans] ne prennent point pour alliés des infidèles [les non musulmans] plutôt que des croyants. Ceux qui le feraient ne doivent rien espérer de la part d’Allah, à moins que vous n’ayez à craindre quelque chose de leur côté » [7].

Les commentaires sont fermés.