Mosquée de Saint-Germain : Lamy (UMP) et Mosaïque reviennent à la charge

Publié le 16 juillet 2013 - par - 2 711 vues
Traduire la page en :

Les électeurs d’Emmanuel Lamy, que lui-même avait qualifiés d’ « Esprits Médiocres » lors de son exemplaire discours du jour de l’an en 2012, le savaient, le prévoyaient, s’y attendaient, y étaient préparés, mais cependant l’étonnement est violent. Quoi ! Il remet ça !… Après tout ce qui s’est passé en 2012,  après le long cortège de gens mécontents (euphémisme) qui sont venus le voir en mairie, lui ont téléphoné, écrit, ont exprimé leur indignation d’une manière ou d’une autre,  eh bien voilà : un nouveau projet  favorisant l’islam au détriment de nos lois vient de sortir du chapeau. En effet le conseil municipal vient de voter en toute discrétion le jeudi 11 juillet une modification du PLU  permettant de construire sur un terrain au 90 de la rue Saint Léger une mosquée, en dédouanant les constructeurs des contraintes normalement applicables à cet emplacement. Des modifications au PLU ont été introduites, créant ou supprimant des droits ou obligations pour l’ensemble de la ville, ceci afin seulement de satisfaire les intérêts privés de la mosquée. C’est bafouer la légalité et se moquer du monde.

Les conseillers municipaux n’y ont vu que du feu, car bien évidemment on ne leur a rien annoncé, rien expliqué, ils ont voté en toute innocence cette mesure, et ils réalisent juste maintenant  non seulement qu’ils se sont fait avoir, mais que tout était préparé en catimini depuis plusieurs mois dans le but de satisfaire Allah. Ils se réveillent comme après une cuite, avec la gueule de bois.  Certains se disent qu’au fond de lui même Emmanuel Lamy pense certainement comme les Esprits Médiocres,  mais qu’il obéit à des instances supérieures que je ne nommerai pas et qui lui enjoignent de construire une mosquée. Car nous sommes tellement tombés sur la tête que « le voyage au Qatar » est pour nos hommes politiques comme un parcours initiatique, et qu’avoir « sa » mosquée est pour un maire une consécration qui peut lui permettre les plus grands espoirs. Qui l’eut cru ?…

Comme par hasard l’association musulmane Mosaïque qui avait jeté son dévolu sur un magnifique terrain l’an dernier,   la mairie lui donnant 1100 m2 qui de fait en auraient fait 3000,  pour la somme  dérisoire et totale de 19 000 euros (alors que les Saint-Germanois et surtout les jeunes ont un mal fou à se loger, et qu’on a tellement d’urgences plus importantes que de satisfaire une infime poignée d’habitants qui de toutes façons ont déjà des salles de prière),  cette association à laquelle la mairie prête très gracieusement des salles de prières que l’association  a le culot de ne pas trouver décentes,  cette association qui semblait s’être faite toute petite depuis le scandale de l’an dernier, renaît manifestement depuis quelques temps et déclare sur son site qu’elle a trouvé un terrain et va construire une mosquée. Elle en est à chercher des dons mais je ne me fais pas de souci, si l’argent lui manque le « vilain petit Qatar » sera tout heureux de lui venir en aide.

Mosaïque semble garder une certaine amertume de son échec de l’an dernier Voilà qu’on trouve aujourd’hui sur son site : http://tagarins.free.fr/mosaiques/Projet.html :

“2/Historique
Le projet a été lancé en 2009 en collaboration avec la mairie de Saint-germain en laye qui devait mettre à disposition de l’association un terrain identifié de 1168 m²
La mairie a annoncé officiellement son retrait du projet en janvier 2012 suite à des attaques contre l’Islam et à des campagnes de désinformation sur le projet orchestrées par des structures d’extrême droite(riposte laïque, bloc identitaire, français de souche) et des intégristes catholiques (chrétiens libres)
Alors que :
Le dossier d’architecture était finalisé
La rédaction de la convention entre la Mairie et Mosaïque était entamée.”

Ce paragraphe superbe mérite bien une petite explication de texte, comme si c’était du Victor Hugo.

J’aime beaucoup le « devait » qui mériterait à lui seul un certain développement, qui prendrait trop de place, mais que doit-on à l’islam en effet ? Ne sommes-nous pas un état laïc ? Les catholiques, les protestants, les juifs, les boudhistes, les témoins de Jéhovah, les baha’is, les zoroastriens, les maoïstes, les taoïstes, les moonistes et toutes les religions de la terre ne doivent-ils pas en France se débrouiller tous seuls pour construire leurs lieux de prière ?  Pourquoi pour les musulmans serait-ce différent, quelqu’un peut-il m’expliquer ? Et dans ce « devait » n’y a-t-il pas la preuve d’un engagement du maire, mais quand, à quoi, au nom de qui et de quoi ?…

J’aime encore plus le « la Mairie a annoncé officiellement son retrait du projet suite à des attaques contre l’Islam… orchestrées par Riposte Laïque ». Or comme l’article incriminé avait été mon modeste  ouvrage, j’en déduis que je suis accusée d’avoir attaqué l’islam, comme un croisé l’épée à la main et la croix sur la poitrine, à la tête d’une bruyante armée de fantassins se pressant un matin devant Jérusalem, ce qui me fait un grand honneur, mais qui est faux : jamais je n’ai attaqué l’islam d’une telle manière, j’ai juste dit la stricte vérité, avec l’aide très appréciée de Riposte Laïque. La vérité, en 2012, était qu’il était scandaleux, surtout en période de crise, de brader les terrains de la ville pour favoriser la religion d’amour, de tolérance et de paix, de mentir aux électeurs sur le prix du terrain, et que cela ne pouvait être que source de discorde entre les citoyens de la ville, qu’ils soient athées ou non. Dire la vérité, ce n’est pas attaquer l’islam. A moins que l’islam n’aime pas la vérité ?…

Les « campagnes de désinformation » sont aussi à déguster. Car il s’agissait bien, tout au contraire,  de campagnes d’information. Il convenait que les habitants de la ville, auxquels plusieurs mensonges deux fois plus gros que leurs auteurs avaient été adressés, sachent ce qui se tramait avec leur argent, et ce que leur vote devenait, et  Riposte Laïque le leur a dit, sans ambages. D’ailleurs il est dès le début inquiétant qu’il faille mentir, biaiser, désinformer pour construire certains lieux de culte, comme par hasard uniquement les lieux musulmans. A-t-on jamais eu de problème pour les lieux de culte des témoins de Jéhovah par exemple ?…A-t-on vu des élus se mêler de les inaugurer ?… Nos élus devraient se poser les bonnes questions à ce sujet. Ces lieux de culte musulmans sont fondés sur le mensonge, ce qui sied mal à la fois à démocratie et à la religion.

Je pense enfin que toute l’équipe de Riposte Laïque va apprécier à sa juste valeur le fait d’être qualifiée d’extrême droite, alors qu’elle vient principalement de gauche et parfois d’extrême gauche, et enfin de tous horizons. Si avoir le souci de dire la vérité, d’appliquer la laïcité, l’égalité des droits entre citoyens, de lutter contre le communautarisme, si le souci de ne pas vouloir de charia avec son cortège de lapidation des femmes, d’exécution des apostats et des homosexuels, de ne pas vouloir de discrimination de personnes à raison de leur religion (qui doit rester privée) ou de leur sexe, discriminations interdites par nos lois et qui sont le fait de l’islam, lequel fait la différence entre musulmans et non-musulmans, et asservit les femmes en les habillant comme des momies sous prétexte de pudeur (comme si Allah qui les a créées avait honte de son travail), et en limitant considérablement leurs droits, si le souci de conserver nos lois, nos libertés chèrement conquises, notre culture, notre république et notre démocratie, et enfin nos clochers avec leurs cloches, notre cuisine traditionnelle avec ses plateaux de cochonailles (abattues avec étourdissement préalable),  toutes choses menacées explicitement par l’islam,  si  tout cela c’est être d’extrême droite, alors je veux bien être d’extrême droite ! D’ailleurs ce terme est utilisé pour paralyser, comme tous les mots nouveaux qui se terminent par « phobie ».

Enfin le fait que « l’architecture, et la rédaction de la convention avec la mairie étaient finalisés », eh bien c’est dommage, mais en tant qu’ Esprit Médiocre je vous dirai que je m’en moque, car tout cela était contraire à nos lois et plus simplement, à notre intérêt.

Concernant les Esprits Médiocres, ils n’ont pas encore tous les détails car tout n’a pas encore surgi, mais d’ores et déjà ils se retrouvent entre eux, l’épisode de l’an dernier leur a permis de se connaître, de se grouper,  de se compter avec soulagement et de se découvrir nombreux, nul doute qu’ils vont mettre en oeuvre une parade, une nouvelle fois. Mosaïque n’a pas forcément trouvé sa revanche, et il se pourrait bien que cette association se plante encore. Quant au maire, il se murmure de plus en plus que cela va lui coûter sa réélection. Car on ne lui a pas pardonné sa première erreur. Mais la réitérer avec tant de savante dissimulation laisse  véritablement pantois et amer. C’est une faute politique.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi