Mosquées de France : le thé pour cacher les assassinats coraniques

MahometBoubakeurTous les médias collabo ont relayé l’appel : les mosquées ont invité les Français à prendre le thé. Mais ces mêmes mosquées refusent que les Français connaissent les incitations à la haine et au meurtre contenues dans le Coran et la Sunna de Mahomet. Ces mosquées cachent avec une hypocrisie et un cynisme abject, le contenu de l’enseignement qu’elles prodiguent à des millions de personnes en France et à des centaines de millions d’enfants dans le monde arabo-musulman.

L’enseignement du Coran et de la Sunna de Mahomet endoctrine dès la tendre enfance les musulmans selon une logique implacable. Cet enseignement, pratiqué dans l’ensemble des mosquées de France ou d’ailleurs, montre qu’il n’existe ni islam modéré, ni islam extrémiste, mais un seul islam.
Ne pas discuter les préceptes du Coran.
En premier lieu, cet islam enseigne le Coran en tant que Parole d’Allah révélée à Mahomet :
(S57, V0) : « C’est Lui (Allah) qui fait descendre sur Son serviteur (Mahomet) des versets clairs, afin qu’il vous fasse sortir des ténèbres à la lumière… »
(S11, V1) : « C’est un Livre dont les versets sont parfaits en style et en sens, émanant d’un Sage, ayant la connaissance parfaite ».
(S27, V1) : « Voici les versets du Coran : un Livre explicite, un guide et une bonne annonce aux croyants, »

Dès l’enfance, le musulman est appelé à ne jamais laisser le moindre doute effleurer sa conscience.
L’islam exclut toute réflexion ou questionnement au sujet du Coran et précise qu’il n’y aura jamais de modification ou de changement dans cette Parole d’Allah. Les préceptes coraniques sont fixés pour l’éternité :
(S48, V23,28) : « Telle est la règle d’Allah appliquée aux générations passées. Et tu ne trouveras jamais de changement à la règle d’Allah.

C’est Lui qui a envoyé Son messager  pour la faire triompher l’islam sur toute autre religion. »

Le fidèle n’a d’autre choix que d’obéir :
(S33, V36) : « Il n’appartient pas à un croyant ou à une croyante, une fois qu’Allah et Son messager ont décidé d’une chose, d’avoir encore le choix dans leur façon d’agir. Et quiconque désobéit à Allah et à Son messager s’est égaré certes, d’un égarement évident. »

Ces principes fondamentaux à eux seuls, apportent la preuve du mensonge islamique qui utilise le mythe de la « contextualisation ». Ce mythe permet à la propagande musulmane de relativiser la violence du texte en prétendant que la violence du Coran ne concerne qu’un contexte limité dans le temps et dans l’espace.  Les idiots utiles de l’islam relayent ces mensonges. Ces dhimmis consentants veulent maintenir le peuple français dans un aveuglement suicidaire.

Et pourtant, la contextualisation des préceptes coraniques est en contradiction totale avec le fondement de l’islam : « Le Coran est la Parole incréée, éternelle, inaltérable et explicite d’Allah ». Cette Parole a été révélée à Mahomet qui l’a interprétée et mise en application par ses razzias meurtrières, son pillage et son esclavagisme. Aucune autorité musulmane n’a le droit de remettre en cause cette interprétation faite par Mahomet qui représente le modèle parfait pour l’ensemble des musulmans, toutes tendances confondues :
(S33, V21) : « En effet, vous avez dans le Messager d’Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoque Allah fréquemment. »
(S33, V6) : « Le Prophète a plus de droit sur les croyants qu’ils n’en ont sur eux-mêmes. »

L’islam ne laisse aucune liberté aux croyants qui doivent prêter allégeance à Allah et à son Prophète :
(S24, V52) : « Et quiconque obéit à Allah et à Son messager, et craint Allah et Le redoute… alors, voilà ceux qui récoltent le succès. »
(S48, V10) : « Ceux qui prêtent serment d’allégeance à Mahomet, ne font que prêter serment à Allah : la main d’Allah est au-dessus de leurs mains. Quiconque viole le serment, ne le viole qu’à son propre détriment ; et quiconque remplit son engagement envers Allah, Il lui apportera bientôt une énorme récompense. »

On constate ainsi que la doctrine qu’enseignent les mosquées de France n’est rien d’autre qu’une idéologie totalitaire. Mais les Français qui vont boire le thé avec les imamenteurs, ne connaitront rien sur la doctrine totalitaire qu’enseignent ceux qui les invitent.

MahometHollandeSi seulement ces Français se donnaient la peine de regarder ces quelques préceptes d’incitation à la haine dans le Coran que leur cachent les imamenteurs qui leur offrent le thé!
L’islam commence par déshumaniser les infidèles chrétiens, juifs ou polythéistes :
(S8, V55) : « Les pires bêtes, auprès d’Allah, sont ceux qui ont été infidèles et qui restent infidèles (à l’islam) »
(S9, V28) : « ô vous (musulmans) qui croyez ! Les infidèles ne sont qu’impureté. »
(S8, V6) : « Les infidèles parmi les gens du Livre (les chrétiens et les Juifs), ainsi que les infidèles qui associent d’autres divinité à Allah, iront au feu de l’Enfer, pour y demeurer éternellement. De toute la création, ce sont eux les pires. »
La deuxième phase réside dans l’incitation à la haine envers les infidèles.
(S60 : V1 et 4) : « Ô vous qui avez cru ! Ne prenez pas pour alliés (ou amis) Mon ennemi et le vôtre en leur offrant l’amitié, alors qu’ils ont nié ce qui vous est parvenu de la vérité ! » « Certes, vous avez eu un bel exemple [à suivre] en Abraham et en ceux qui étaient avec lui, quand ils dirent à leur peuple : “Nous vous désavouons, vous et ce que vous adorez en dehors d’Allah. Nous vous renions. Entre vous et nous, l’inimitié et la haine sont à jamais déclarées jusqu’à ce que vous croyiez en Allah, seul”. »

(S5 : V51) : « Ô vous les croyants ! Ne prenez pas pour alliés (proches ou amis sincères) les Juifs et les Chrétiens ; ils sont alliés (amis) les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés devient un des leurs. Allah ne guide certes pas les gens injustes. »

La troisième phase consiste à semer la terreur au sein des infidèles.
L’Etat Islamique a revendiqué les attentats du 3 novembre à Paris par ce verset du Coran :
(S59, V2) : « ils pensaient que leurs forteresses les défendraient contre Allah. Mais Allah est venu à eux par où ils ne s’attendaient point, et a lancé la terreur dans leurs cœurs…Tirez-en une leçon, ô vous êtes doués de clairvoyance ».

La justification du terrorisme pour semer la terreur au sein des infidèles, fait partie intégrante du Coran. On peut citer ces quelques versets :
(S3, V151-152) : « Nous allons jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants…Et Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche… »
(S8, V12) : « Et ton Seigneur révéla aux Anges : « Je suis avec vous : affermissez donc les croyants. Je vais jeter l’effroi dans les cœurs des mécréants. Frappez au-dessus des cous″ (pour décapiter) … »
(S33, V26) : « Allah a fait descendre de leurs forteresses les juifs… et Il a jeté l’effroi dans leurs cœurs ; un groupe d’entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers. »

Le Coran s’adresse ainsi aux fidèles musulmans :
(S69, V13) : « Vous jetez dans leurs cœurs plus de terreur qu’Allah ».

Les appels au meurtre dans le Coran :
La phase finale de cette logique implacable de l’islam, réside dans les appels au meurtre et à la violence guerrière envers les chrétiens, les juifs, les païens, les athées et les musulmans hypocrites ou apostats :
(S9, V30) : « les Chrétiens disent : “Le Christ est fils d’Allah”. Telle est leur parole provenant de leurs bouches. Ils imitent le dire des mécréants avant eux. Qu’Allah les anéantisse ! »
(S4, V89) : « Ils aimeraient vous voir mécréants, comme ils ont mécru : alors vous seriez tous égaux ! Ne prenez donc pas d’amis parmi eux, jusqu’à ce qu’ils émigrent dans le sentier d’Allah. Mais s’ils tournent le dos, saisissez-les a, et tuez-les où que vous les trouviez ; et ne prenez parmi eux ni allié ni secoureur. »
(S9, V14-15) : « Combattez-les. Allah, par vos mains, leur infligera le douloureux supplice, les couvrira d’ignominie, vous donnera la victoire sur eux et guérira les poitrines d’un peuple croyant (de la haine qui les habite). Et il fera partir la colère de leurs cœurs. »
Et Allah promet une récompense immense pour ceux qui tuent en son nom :
(S4, V95-96) : « Ne sont pas égaux ceux des croyants qui restent chez eux et ceux qui luttent corps et biens dans le sentier d’Allah. Allah donne à ceux qui luttent corps et biens un grade d’excellence. Et à chacun Allah a promis la meilleure récompense ; et Allah a mis les combattants au-dessus des non combattants en leur accordant une rétribution immense, des grades de supériorité de Sa part ainsi qu’un pardon et une miséricorde. »

Une nouvelle interprétation du Coran ?
À tous les imamenteurs qui affirment qu’il faut « savoir interpréter » le Coran et éviter d’en faire une lecture « littéraliste », on rappellera qu’ils ne peuvent trouver de meilleur interprète que Mahomet lui-même.

Il faut souligner que Mahomet, le fondateur de l’islam, a montré par ses actes et ses paroles comment interpréter le Coran. Aucune autorité musulmane ne peut remettre en cause Mahomet en tant que « modèle parfait de l’islam ». Alors, il faut regarder les sources premières de l’islam, qui ont fixés ces Hadiths, qui montrent comment Mahomet a compris la Parole d’Allah qui lui a été révélée. Pour cela, on se contentera de citer ces Hadiths :
« Ô gens de La Mecque : Par Celui dont la main détient l’âme de Muhammad je viens à vous avec l’égorgement. »
« Ma richesse est à l’ombre de ma lance. L’humiliation et l’abaissement sont destinées à ceux qui contredisent ma cause. »
« La victoire m’a été accordée par la terreur. Pendant mon sommeil, j’ai reçu les clefs des trésors de la Terre. Elles ont été mises dans ma main. »
« La guerre est faite de tromperie (ou trahison). »

Mais la vérité est soigneusement cachée à la majorité des français par les collabos et idiots utiles de l’islam : cette classe mediatico-politique veut à tout prix livrer la France à l’Islam conquérant et dominateur.

Zohra Nedaa-Amal

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. Pourquoi aussi, ne pas demander une audience auprès du ministre des cultes, pour lui faire la lecture du livre saint Nitouche, appelé coran. Cela ferait gagner un temps fou aux combattants de cette idéologie abominable, qui s’étend et semble s’installer sans qu’aucun laïc, digne de ce nom n’ y retrouve à redire. C’est notre mort programmée à nous tous occidentaux , trop occupés par nos loisirs égoïstes et nos petites vies individualistes pour se recentrer sur des sujets hautement plus urgents, à savoir la défense de notre identité. Il fautvse battre pour les générations futures, les sauver de l’embrigadement islamiste, islamique
    Bref, de l’enfer sur terre.
    .

  2. Zohra Nedaa-Amal, vous venez de donner une nouvelle preuve que le Coran est un programme de destruction massive. Merci pour votre article.

  3. Y aurait-il un moyen de faire parvenir cet article à Ali Juppé et de le lui faire lire. Cela lui éviterait de mourir d’ennui en essayant de lire le bouquin satanique. Il aurait un bon condensé dont il pourrait discuter avec son « frère musulman » Tarek Oubrou.

  4. Merci Zohra Nedaa-Amal c’est EXCELLENT je rajouterais si vous me le permettez que selon le coran les pires betes aux yeux du SALOPARD d’Allah ce ne sont ps les sauvages ARABO MUSULMANS esclavagistes, voleurs, égorgeurs, violeurs et sales pédophiles mais les mécréants HUMANISTES qui refusent de se soumettre à la sauvagerie ARABO-CORANIQUE

  5. Pourquoi ne pas coller des « stickers » avec les citations les plus sanglantes du Coran et autres Hâdiths, ça ouvrirait peut-être les yeux des passants et de tous ceux qui ne veulent ni voir ni débattre sur la vraie nature de l’islam.
    Du texte brut sans commentaires mais suffisamment édifiant pour ceux qui nous serinent le » pas d’amalgame » et le » c’est pas ça l’islam  » .
    En ce qui concerne les femmes, après les événements de Cologne surtout

  6. Une excellente contribution qui permet de comprendre la nature du danger qui menace l’Humanité toute entière.
    Une excellente contribution qui s’appuie sur une connaissance rigoureuses des textes.
    Actuellement, l’information est volontairement focalisée sur l’Etat islamique que les dirigeants français s’obstinent à désigner sous sous acronyme.
    Or, il existe actuellement de par le monde, des Amériques à l’Extrême Orient, plus de 200 mouvements terroristes qui se réclament de l’Islam (Al Qaida, Djebhat en-nosra, Boko Haram, les Frères Musulmans, les Shebbabs somaliens, le GIA et le GSPC algérien, al Mourabitoune, les Talibans…).
    Ne serait-ce qu’aux Philippines ou dans la pacifique Thailande, il existe plus d’une vingtaine de groupes terroristes.
    Ces groupes frappent en Europe, en Afrique, en Inde, dans l’ensemble de l’Asie et même en Chine…Le danger concerne tous les peuples et l’ensemble de la planète.

Les commentaires sont fermés.