Mrap-Licra-Parquet à Christine Tasin : touche pas à l’islam !

Publié le 12 mars 2020 - par - 46 commentaires - 2 057 vues

Dans la fameuse affaire des autocollants, Christine Tasin, qui avait été lourdement condamnée à 8 000 € d’amende, comparaissait aujourd’hui en appel au tribunal de Paris, à sa demande.

https://ripostelaique.com/autocollants-islam-assassin-je-suis-condamnee-a-8-000-euros-cest-tres-grave.html

Pour le détail, nous avions 100 jours-amende à 20 €, 1 500 € d’indemnités pour chacune des parties civiles, soit la Licra et le Mrap et 1 500 € pour ces mêmes parties, pour leur frais d’avocat, ce qui était chèrement payé compte tenu de la médiocrité de leurs prestations ! Total 8 000 € !

D’habitude, on avait droit, en appel, à une salle exiguë où il était difficile d’entrer, faute de place, mais avec le déménagement du tribunal à la Porte de Clichy, la confortable salle de la dix-septième chambre s’est offerte à nous. Anne-Marie Sauteraud, bien connue de nos lecteurs, présidait le trio des magistrats du siège. Elle expose calmement l’affaire dans les détails : celle-ci remonte à 2017 lorsque, le 10 octobre 2017, Riposte Laïque et Résistance Républicaine font état sur leurs sites internet d’une campagne d’autocollants « Islam assassin, islam dehors ».

https://ripostelaique.com/les-autocollants-rl-rr-permettent-aux-francais-dexprimer-leur-ras-le-bol-de-lislam.html

Une plainte du Mrap ne tarde pas à venir et il s’ensuit une enquête du parquet qui se rend sur les sites incriminés. La présidente lit l’intégralité de cet article, qui présente une chronologie des actes djihadistes perpétrés depuis 2015 et qui cite les propos de Jeannette Bougrab : « il n’y a pas d’autre choix que d’expulser l’Islam de la cité ». Le 1er octobre 2017, Laura et Mauranne étaient sauvagement assassinées au nom d’Allah à la gare Saint-Charles de Marseille et la campagne des autocollants n’est pas étrangère à ce drame.  La présidente invite la plaignante à présenter son association et à expliquer au tribunal le sens de sa démarche dans l’affaire des autocollants.

Christine expose son passé militant, de son engagement à gauche, de son adhésion à la Licra jusqu’à ce qu’elle prenne conscience que le véritable danger était l’islamisation de la France. Son implication en sa qualité d’enseignante, sur la question du voile islamique, a servi de déclencheur. « J’ai voulu travailler pour dire aux Français « attention », je ne savais pas encore les horreurs que nous allions vivre (…)  Pourquoi n’y a-t-il aucune mise en garde sur le fait que « le Coran » peut tuer, contrairement aux campagnes anti-fumeurs ? »

Elle fait référence au courage de Zineb El Rhazoui qui « a tiré la même sonnette d’alarme » et déplore la régression de la liberté d’expression, mise en exergue par l’affaire Mila. « On assiste à une restauration dans les faits du délit de blasphème (…) La solution est d’ordre politique, il faudrait une commission parlementaire sur l’islam, ce que nous avons demandé (…) Même Mohamed Ben Salman avait proposé en 2017 une révision de certains textes douteux du Coran »

La présidente revient sur la question centrale qui la taraude : « en parlant d’islam, que visiez-vous, une religion ou l’ensemble des musulmans ? ». Christine explique que si elle avait dit « communisme assassin » personne n’aurait imaginé que cela impliquait que tous les communistes étaient des assassins. « Au nom de quoi ferait-on une exception pour l’islam ? (…) Si j’avais voulu viser les musulmans, j’aurais dit les musulmans (…) Quant à « islam dehors », c’est un appel à séparer le bon grain de l’ivraie »

L’avocate du Mrap, Orly Rozlan entre en scène et s’autorise une avalanche de questions. Sous prétexte de vouloir « éclairer sur le profil de l’accusée », elle tente d’attirer l’attention sur certaines activités, à ses yeux suspectes, comme l’apéro saucisson-pinard ou la lutte contre les prières de rue. Pas de chance, non seulement Christine Tasin assume, y compris son engagement aux côtés des militants de Bloc Identitaire (« qui n’ont jamais tué personne »), mais elle en profite pour peaufiner son argumentaire politique : « on sait bien qu’un certain nombre d’associations passent leur temps à diaboliser ceux qui aiment la France (…) C’est pourtant grâce à cette opération avec les Identitaires que les prières de rue ont cessé ».

Finalement, tout ce cinéma tourne à l’avantage de Christine qui rappelle que Napoléon, en échange de l’octroi aux Juifs de la nationalité française, leur avait demandé de mettre en conformité leur dogme avec la loi française.

La présidente, passablement agacée par cette passe d’armes s’adresse ainsi à la greffière : « je ne sais si vous avez bien réussi à tout noter ! »

Arrive enfin la plaidoirie proprement dite et maître Gozlan reprend la parole. Désolé pour nos lecteurs, mais l’élocution était tellement mauvaise que je n’ai pas tout suivi ! Après avoir reproché à Christine son « manque de courage » (un comble ! ), elle lui reproche de ne pas avoir suffisamment détaillé ce qu’elle critiquait du dogme islamique. Puis elle rappelle que la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen, dont Christine se réclame, garantit la liberté de conscience. Enfin elle insiste sur la violence du message des autocollants qui, selon elle, entretient l’idée que « les musulmans sont des assassins ».

L’avocat de la Licra, Nicolas Verly, dont la qualité d’élocution n’est guère meilleure, nous fait du « en même temps ». Il nous dit d’abord qu’on a le droit de critiquer une religion, puis ajoute : « mais de là à jeter l’opprobre sur ceux qui pratiquent cette religion, c’est de l’incitation à la haine ! ».

Mais le pompon revient au procureur de la république, Mme Anne-Françoise Tissier. Elle commence très sûre d’elle par un « l’islam, c’est quoi ? » Puis se moque de la définition de l’académie française de 1935, « qui doit être le livre de chevet de tous ses militants », lance-t-elle avec mépris en direction de Christine Tasin. Et voilà Christine taxée de ringardise ! La prof réac, bien que de gauche, cherchez l’erreur ! Encore une magistrate aux ordres et adepte du « le monde change, il faut s’adapter ! ». Puis elle reprend l’argument de l’absence de critique du dogme islamique, comme si certains hadiths nécessitaient une exégèse approfondie! « C’est bien d’individus dont on parle » dit-elle en évoquant “la 5e colonne”, les imams prétendument modérés et la nécessité de la remigration massive. Pour elle, la culpabilité pénale ne fait aucun doute et elle demande la confirmation de peine prononcée par le premier juge.

Heureusement, Frédéric Pichon intervient pour élever le débat.

« On veut interdire toute critique de l’islam et frapper les plus visibles et les plus bruyants » lance-t-il au tribunal. Puis il développe un argument plus juridique selon lequel, des éléments « extra-textes » ne sauraient être utilisés pour dénaturer la signification des mots utilisés, faisant allusion au texte publié sur les sites de Riposte Laique et Résistance Républicaine, et largement exploité par les juges du fond. Il cite la jurisprudence Gollnisch, mettant en garde la juridiction contre une éventuelle sanction par la Cour de Cassation : « Elle parle d’islam, point à la ligne, vous ne pouvez donner aux mots un sens différent ! ”

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?idTexte=JURITEXT000020821426

« Si on ne peut plus critiquer l’islam sous prétexte que cela désignerait « les musulmans », c’est grave ! ». Indirectement, il accuse l’appareil judiciaire de faire le jeu des Frères musulmans qui souhaitent que l’on arrive à une « criminalisation de la critique de la religion ». Et d’ajouter : « on peut combattre le chômage sans combattre les chômeurs ». Puis il explique ce que sa cliente a voulu dire : condamner les actes de djihadistes, condamner ceux qui préfèrent la charia aux lois de la République. Bref, « s’opposer à l’islamisation ne veut pas dire s’opposer aux musulmans ! ».

« Il faut laisser cette possibilité de critique, c’est la meilleure garantie d’une possible intégration ».

Puis d‘ajouter : «  les musulmans qui ont une foi spirituelle (et non politique), c’est le meilleur garde-fou contre une lecture essentialiste du Coran ».

La dernière prise de parole revient à Christine Tasin, qui reprend les alertes de Zineb el Rhazoui mais aussi du préfet en retraite Michel Aubouin.

https://www.sudradio.fr/societe/michel-aubouin-la-police-nentre-plus-volontairement-dans-certains-quartiers-depuis-les-emeutes-de-2005/

Bon courage à la présidente qui devra trancher ce dossier à la croisée du juridique et du politique !

Gageons que les événements à venir, par exemple les coups de boutoir de l’impérialisme ottoman, feront sortir nos magistrats de l’angélisme droit-de-lhommiste dans lequel le politiquement correct les enferme.

Le jugement de la cour d’appel sera prononcé le jeudi 2 avril 2020 à 13 h 30

Hector Poupon

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
saurer

Christine, on est de tout coeur avec toi, ton courage est exemplaire ! …

breer

Le système judiciaire est devenu absurde, incohérent, et de plus en plus inquisitoire…
La pensée gauchisée est devenue dogme incritiquable, indiscutable .. étrangement comme les dogmes du Coran au final… Si les magistrats et avocats continuent sur cette voie, ils finiront par devenir eux même les vecteurs de la progression d’une charia islamique, dans nos sociétés.

Philippe Mangé

Quoi qu’il en soit, le coran est incompatible avec la Constitution française !

J’ai espoir que le bon sens reviendra à des magistrats qui ne sont pas plus bêtes que la moyenne des français qui eux, réalisent in situ, dans la rue, la réalité de l’islam !
La question n’étant pas les “musulmans” dont la plupart n’ont pas lu le Coran et encore moins les hadiths, mais la volonté des islamistes, musulmans par définition, voulant appliquer une charia dont ces mêmes musulmans cités plus haut, ne veulent pas, surtout les femmes!
Il reste l’apostasie me direz-vous, mais j’imagine les difficultés familiales que cela signifierait pour beaucoup ! En attendant, notre devoir est de lutter contre un système totalitaire contenu dans l’islam, dans le Coran et qui interdit le raisonnement, le droit de réfléchir, et la liberté de choisir sa religion ou pas de religion du tout!

Jill

Ne donnons pas dans le détail ;il faut virer l’Islam de notre environnement et ceux qui sont attachés à cette épouvantable organisation.

POLYEUCTE

Un nouveau procès du Blasphème ! Un de plus !
Islam ou Musulmans ? C’est pareil !
Un condamnation serait une incongruité, si l’on se réfère à l’affaire Mila !
Ce chef d’accusation avait été retiré.

zéphyrin

le délit de blasphème est en route…à petite vitesse mais en route.
la future loi ne s’intitulera pas ainsi, mais peu importe le flacon….
peut être est ce le premier étage de la fusée…le second pourrait interdire les critiques ou gauloiseries envers nos élites méritantes.
Certains juges doivent bien se poser des questions, mais…

ricco delestaque

Vraiment très étrange quand même, vous dites Islam et les juges disent que vous avez finalement prononcé ” musulmans ” ? Les mots n’ont plus la signification qu’on penserait ? J’ai bien remarqué la pertinence des avocats bafouilleurs, mais ça ne fait rien, c’est bon quand même, Le combat est rude, courage, car il en faut, je crains que là ils condamnent et fassent sauter les condamnations avec sursis, après l’étranglement pécuniaire.

Tombois

Ps ah oui excusez-moi moi pour lles fautes d orthographes cela fait parti de mon handicap la mémoire finalement l e pharmacien arabe savait mes points faibles même à distance dde 700 km

Tombois

D Amiens a Périgueux j ai prévenu par e mail la gendarmerie numérique a Issy les moulineaux de mettre fin à mes jours aucune réponse je pense que se battre contre un maghrébin c est perdu d avance mon avocat avec l aide juridictionnelle m à dit la solution si vous m ettez fin à vos jours votre épouse n aura pas à réglé les 5000 euros c est une bonne chose dans quelques temps au niveau des actualités un homme à mis fin à ses jours devant le tribunal d Amiens vous savez que c est guy tombois bien sur ils vont dire c est un malade mais je pense que Pierre ou Christine pour ont dire la vérité ah oui Pierre le courrier va bientôt partir très cordialement et bravos a tous Guy tombois

Michel Lapaix

Ressaisissez vous. Croyez en la Beauté de la Nature, au moins.

ricco delestaque

Ah oui, c’est vrai, la beauté sauvera le Monde, les gens ne sont plus sensibles à la beauté avait on lu dans un article.

Tombois

Une voiture de police ou gendarmerie passe dans la rue .M’on epouse avait un local commercial a côté d un café tenu par un algérien un ancien braqueur de banque de voyou un grand copain au pharmacien tous les problèmes que nous avons eu j ai déposé une quinzaine de plaintes à la police rien tous affaires classées normal un ami commandant du bureau police des police m à dit que le mec du café est un indic de la police le mieux c etait de partir de la c est pour cela maintenant je suis en Dordogne a côté de Bergerac est malgré le déménagement il a réussi à me bousiller ma vie je suis victime d un raciste même pharmacien anti blanc je suis désolé ça m à fait du bien de parler comme je peut pas payer le tribunal j ai prévu de m immolé devant le tribunal d amiens j ai écris au préfet au tribuna

Olivia

Vous immoler ? Vous serez le 1er puni – dans d’atroces souffrances – faisant ainsi plaisir à vos ennemis. Pensez également à votre épouse. Quel drame pour elle, en plus du reste. Il y a forcément d’autres solutions que votre suicide programmé… Rejoingnez un groupe patriote.

Peg

Cher monsieur Tombois, n’étant pas à votre place, je ne me permettrai pas de juger votre décision qui montre un désespoir total. Mais s’il vous plaît, réfléchissez encore une fois avant de passer à l’acte.

Phil93

bon sang au lieu de vous suicider dans d’atroces souffrances et mourir pour mourir autant aller essayer de régler leur compte à ces empaffés !
le jour où je déciderai moi aussi de partir, je ne partirai pas tout seul !!!!
si les 600 agriculteurs qui se sont suicidés l’année dernière étaient descendus sur paris ou ailleurs faire payer quelques députés, il y’a longtemps que leurs problèmes auraient été résolus par le gouvernement ! seulement voilà…

Sim

Qu est ce qu on s en tape de ce fait divers, face à la situation actuelle ?

jean carpin

Çà c’est de l’Humanisme. Hein Sim

Tombois

Tombois suite désolé du retard oui je disais à cause de l armée qu’ il m on vacciné à base d aluminium tous les 2 ans et une grosse dépression en gendarmerie je suis là pas pour longtemps. J ai eu 60 ans je suis trop con pour aller sur mon compte Facebook j ai été obligé de prendre un informaticien pendant 10 minutes pour lui mon compte à été piraté par le pharmacien algérien a 99%99 J ai pas la force de me défendre pour une plainte parce que lui ette racaille il a osé pour la deuxième fois une fausse déclaration dont la première il m à mis une gifle et à voulu me serrer le cou contre ma voiture malgré que j etais handicapé même au niveau des muscles. Il y a quelques semaine j ai voulu mettre fin à mes jours encore là je suis trop con la preuve je suis encore là. Ce mec il m à détruit

ricco delestaque

“ce mec là il m’a détruit”, c’est curieux, c’est tout à fait le genre de façon de parler des …

Olivia

En tant qu’handicapé vous devez avoir droit à des aides, notamment psychologiques. Avez-vous porté votre histoire à la connaissance d’une assistante sociale, de la gendarmerie ? Il est incroyable qu’on puisse vous gifler et pratiquement vous écraser ou vous étrangler sans que l’auteur ne soit appelé à comparaître. Au moins ça…

Jill

L’Islam a Été fondé sur le djihad guerrier, et que je sache, les musulmans n’ont pas et ne renient pas les bases de cette terrible organisation poltico-religieuse. Pourquoi les juges veulent ils chipoter ?

Jill

Que d’hypocrisie ! Oui, à vrai dire peut-être, l’Islam
engendre quelques légers désagréments, mais les musulmans n’y sont pour rien.
Autrefois, on aurait pu dire, le nazisme est une saloperie, mais évidemment pas les nazis…
Staline est une ordure, mais les staliniens, oh les braves gens.
On se fiche de qui ?
Une organisation est condamnable davantage par ses adeptes que par sa doctrine qui pourrait rester confidentielle faute d’adhésion.

Francis NERI

Il y a quelque chose de bizarre à prétendre critiquer l’islam sans critiquer les islamistes …çà me rappelle mon procès contre Martine Aubry :-)

Eric des Monteils

Le vent a déjà tourné, et seuls les abrutis baignant dans la même idéologie gaucho mortifère ne s’en rendent pas compte, tant ils sont imprégnés de phrases toutes faites.

André LÉO

Le blasphème n’est pas un fait religieux, mais politique.
Critiquer l’obscurantisme islamique est une démarche citoyenne, rationnelle et quasi scientifique, bien que les croyances échappent par nature au champ de la Science
Ce ne sont pas les dieux innombrables qui sont “insultés” par les blasphémateurs, mais leurs clercs, leurs ecclésiastiques. D’où leur riposte militaire, policière, médiacratique, “juridique”… lorsqu’ils sentent menacés leurs pouvoirs bien “terrestres”.
La mondialisation a BESOIN des communautarismes ethno-religieux pour détruire les Nations et leurs Peuples. Aussi ses relais européens font-ils “condamner” les Citoyens qui s’opposent à l’islamisation-mondialisation.
Une “justice” supra-nationale ne peut pas être imposée au Peuple Français.

Personne

Bravo ! Rien à ajouter.

Phil93

donc “personne” n’a Rien à ajouter ?!? ;-)

Jill

Quel ragoût ;tout cela à cause de cette effrayante organisation politico-religieuse qu’est l’Islam.
Pourquoi d’ailleurs vouloir ménager les musulmans ? Ils reconnaîssent et imposent les préceptes abjects de cette religion et sont donc responsables par leur passivité des crimes qu’elle engendre.
Christine Tasin doit être relaxée et les associations toxiques qui se portent parties civiles pour gagner de l’argent devraient être lourdement condamnées pour procédure abusive. Je croyais que la justice était débordée ;il faut croire que non puisqu’elle accepte de donner suite à de pareilles âneries.

angora

orly rozlan??? kezaco?
mrap, licra………..rien à ajouter.

Bob

Frédéric Pichon: « les musulmans qui ont une foi spirituelle (et non politique), c’est le meilleur garde-fou contre une lecture essentialiste du Coran ».
Cet avocat n’a apparemment rien compris à ce qu’est l’islam.

Jill

Vous n’avez pas tort en théorie… mais les musulmans qui donnent uniquement dans le spirituel ne sont ppas des musulmans ;l’Islam est un tout, et l’idée de conquête est prédominante.
Me Pichon est rusé ;il évoque ce qui n’existe pas.

Personne

Il ménage les hargneux. Il a très bien compris ! Une attaque de front serait préjudiciable à la prévenue.

Phil93

et vous vous n’avez rien compris à sa défense !
c’est un défi qu’à lancé maître Pichon aux musulmans et une logique imparable face à l’accusation !
et il de fait que si les muzz restaient dans le domaine de la religion comme les cathos, les juifs et les bouddhistes et non dans le domaine politique, il n’y’aurait aucun problème avec cette soit-disante “religion”

Bob

Je vois que vous aussi vous n’avez rien compris à ce qu’est l’islam, comme une grande majorité de français d’ailleurs, c’est pour ça que nous en sommes là aujourd’hui. Pauvre naïf va !

Phil93

je préfère passer pour un naïf auprès de quelques uns que pour un idiot qui ne comprend rien à rien auprès de tout le monde…
vous avez déjà entendu parler du mot “stratégie” ?!?

Tombois

Bonjour a tous merci à M Hertor Poupon a grand merci à Christine et Pierre des gens très courageux ils nous défendent de ses envahisseurs avec des idées pas nettes pour moi ils sont des barbares criminelles mais dire la vérité les magistrats sont pas prêts à écouter Christine et Pierre dans notre combat.
Même moi trois ans après ma condamnation a 100 jours à 25 euros et autant pour la crapule de pharmacien algérien d Amiens mais malheureusement c est pas la vérité j ai été agressé par lui un faux cul et le pire en octobre 2019 j ai reçu la gendarmerie car le même pharmacien a piraté mon compte Facebook et il a détourné des pages en modifiant l intitulé. Ayant une bonne carrière militaire je suis actuellement invalide à 90% en 2007 par la gendarmerie suite

a.hourquetted'are

Merci pour cet article qui nous ramène à la dure réalité.
Merci du fond du cœur à Christine et Maître Pichon et tous ceux qui luttent.

4711

Pas touche à cette secte…..

La_Soupape

Admirable Christine, admirable Pierre, admirable Me Pichon désormais obligés d’expliquer à certains félons déguisés en juges qu’une idéologie débile de soumission de milliards de gens puisse s’avérer être un cancer fulgurant si on ne ĺaisse pas ces oncologues mettre en place les bonnes thérapies pour le combattre au risque de leur vie.

Quelle honte de laisser ces associations scélérates avoir ne serait-ce que le droit d’exister et quelle tristesse de constater que cette institution qui devrait défendre l’opprimé au nom du peuple s’acharne sur lui au nom de la soumission sans qu’on sache pourquoi du reste.

Quelle misère…

leviet06

Bravo a Christine Gazon pour son courage et son opiniâtreté dans la lutte contre cette religion sectaire cet mortifère !

leviet06

Christine Tasin et non gazon , correcteur imposant et texte non relu
Milles excuses

Phil93

Oui, dommage que la rectification pendant quelques mn des textes émis ait été supprimée !
même en me relisant j’arrive à laisser passer des coquilles que je vois lors d’une autre lecture…

patphil

osez tous avoir le courage de christine (et pierre)
osez aussi lire le coran ! corvée certes mais si salutaire

Bob

Pas besoin de lire ce torchon qu’est le coran, perte de temps inutile, le comportement des musulmans sur toute la planète est largement suffisant pour comprendre ce qu’est cette secte infâme et la detester.

Esprit critique

Le Coran fondement unique de L’islam contient des appels au meurtre. Des crimes sont commis en France au nom de l’islam, ce ne sont pas les jeunes femmes égorgées de la gare Saint Charles qui vont dire le contraire. Les Plaignants et les juges dans cette affaire sont d’une parfaite malhonnêteté intellectuelle et morale, ils n’ont pour but, complice, que d’imposer iridologie mortifère de l’islam.

Lire Aussi