Munich : les réfugiés musulmans laisseront-ils se dérouler la fête de la bière ?

Publié le 23 septembre 2015 - par - 21 commentaires - 2 696 vues
Share

Munich 1972

Il y a 43 ans, le 5 septembre 1972, alors qu’elle vivait une grande fête en accueillant la 20e édition des jeux olympiques d’été, la capitale bavaroise allait brusquement être plongée dans l’horreur après la prise en otage de onze athlètes israéliens par un commando palestinien.

Cette opération finira par la mort de 17 personnes, dont des otages et des membres du commando.

Aujourd’hui, au moment où se tient la traditionnelle fête de la bière, l’Oktoberfest, alors que l’Allemagne est prise d’assaut par des vagues de dits réfugiés qui déferlent sur l’Europe comme jamais et qui arrivent par milliers à la gare de Munich, l’inquiétude dans la ville bavaroise est de mise.

Après « l’incroyable élan de solidarité envers les réfugiés » qu’une certaine presse a cru devoir ânonner en long et en large, la tendance a vite viré à la peur et à l’anxiété.

« Il y a beaucoup de gens inquiets, rapporte l’AFP citant des témoignages, ils ne savent pas comment les choses vont se passer et redoutent des agressions ».

C’est une peur compréhensible lorsqu’on sait que les lieux de réjouissance de l’Oktoberfest ne sont éloignés de la gare de Munich, où s’amassent les réfugiés, que de quelques centaines de mètres.

Les forces de l’ordre allemandes semblent avoir réussi, jusqu’à présent, à éviter des affrontements qu’on était en droit de craindre entre les fêtards et les dits réfugiés, vu que ces derniers, en majorité des musulmans, « ne sont pas habitués à rencontrer en public des gens extrêmement ivres », comme l’avait brillamment relevé le ministre bavarois de l’Intérieur, Joachim Hermann.

Cette « vérité insoupçonnable » a poussé les autorités allemandes à prendre des mesures afin de permettre le bon déroulement de l’Oktoberfest. De forts contingents de police ont été déployés sur les lieux de la fête et tout est fait pour que les deux groupes, fêtards et réfugiés, ne se rencontrent pas. Mais ce n’est pas suffisant. Il faut faire plus. Alors, pour restreindre le flux des réfugiés sur Munich, l’Etat allemand décide la mise en sourdine des accords de Schengen et le rétablissement des contrôles à la frontière avec l’Autriche. La compagnie ferroviaire allemande Deutsche Bahn va suivre en suspendant sa ligne Munich-Salzbourg-Vienne-Budapest jusqu’au 4 octobre, soit jusqu’à la clôture de l’Oktoberfest.

Tout cela sera-t-il suffisant pour éviter à Munich une autre tragédie ?

La journée d’aujourd’hui, avec la célébration par les musulmans de la fête traditionnelle religieuse de l’Aid Al Adha, pourrait s’avérer particulièrement cruciale. C’est le jour où les musulmans procèdent à l’immolation d’un mouton pour faire gicler le sang qui leur permet d’honorer les préceptes de la religion d’amour et de paix qu’est l’islam et d’être en parfaite communion avec Allah.

Aidbarbarie

Ce même jour, les Bavarois et les visiteurs de l’Oktoberfest seront réunis pour la grande messe qui accompagne traditionnellement l’Oktoberfest depuis soixante ans et qui a lieu sous la magnifique tente de l’Hippodrom.

Que se passera-t-il si jamais il leur vient à l’esprit d’aller, en ce jour béni,  voir ce qui se passe sous cette tente de mécréants, maudits par Allah, et un peu plus loin, dans ce lieu de débauche dit Wiesn où se retrouvent les buveurs et où les femmes exhibent leurs généreuses poitrines dans de larges décolletés, chose que l’islam ne peut point tolérer.

Oktoberfest image

Ces réfugiés musulmans, qui ont brusquement décidé de fuir la guerre en Syrie (où la guerre perdure pourtant depuis plus de quatre ans et demi) et en Afghanistan (où l’on se bat depuis l’invasion soviétique en 1979), peuvent-ils se permettre de laisser une telle débauche se passer sous leurs yeux en ce jour béni par Allah ? Peuvent-ils rester inactifs devant cette insulte à l’islam qui leur enjoint d’ordonner le bien et d’interdire et de combattre le mal et le blâmable en tout lieu et en toutes circonstances ?

Vont-ils marcher sur l’Hippodrom ?

L’Oktoberfest prévoit un feu d’artifice à la clôture des festivités, le dimanche 4 octobre. Mais il y a loin de la coupe aux lèvres.

La fête pourrait prendre fin bien plus tôt.

En tout état de cause, l’Oktoberfest, plongée dans la peur et l’inquiétude, n’est déjà plus une fête.

Les « réfugiés » ont tué une tradition allemande vieille de 182 ans.

« L’incroyable élan de solidarité » des Munichois envers les réfugiés aura été bien récompensé.

Messin’Issa

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
bremin

souhaitons que le clash arrive, et qu’il ne soit pas « etouffé » par les crétins bien pensants ( comme l’explosion des viols ) … celà ouvrira – peut être – les yeux aux plus aveugles d’entre nous

Torpillator

Il y a autant de différence entre la fête de la bière et de l’égorgement qu’entre la vie et la mort !!! …

CeliaC

L’Oktoberfeist va démontrer que les peuples européens sont à des années lumière des hordes qui déferlent actuellement sur le continent. Les autorités munichoises ont bon prendre toutes les précautions possibles, le « clash » va être inévitable, vu la masse de gens concernés (aussi bien chez les clandestins-envahisseurs que chez les fêtards venus de toute l’Europe).
Ce sera bien bien fait pour les crétins qui les ont accueillis avec des « fleurs et des flonflons ». Malheureusement, des gens qui n’étaient pas (et ne sont pas) d’accord avec eux vont aussi en subir les conséquences.

hathoriti

Ce n’est pas parce que Munich était la « ville préférée » de Hitler, qu’il faut accuser tous les munichois de nazisme ou plutôt de national socialisme ! Faut pas exagérer ! Si la fête de la bière ne plaît pas aux musulmans, que dire de leur saloperie de fête « égorgeons des moutons »? Espérons que les munichois auront les « corones » de leur foutre sur la gueule à cette engeance de merde et qu’ils repartent bouffer leur sable, adorer leur démon allah et leur immonde prophète auto proclamé ! Merde à la fin!

jacksoul

Munich, excellent symbole de capitulation… « Fête de la bière » ou « mise en bière »?

Marie

Les pauvres âmes sensibles des mulsumans ne supportent pas de voir des blancs picoler, mais nous devons supporter leurs sales coutumes qui sont autrement plus choquante (égorger de pauvres bêtes innocentes et apprendre à le faire à des gamins c’est de la barbarie). Si notre façon de vivre les insupportent autant qu’ils restent dans leurs cases en bouse de chameau et qu’ils arrêtent de nous faire chier.

Noway

Oktoberfest ne réuni pas que les Allemands, il y a beaucoup de Français, de Belges, un peu d’Italiens…..il ne manquait plus que les muz..

Marc

Mais QUAND les Peuples Occidentaux vont-ils ENFIN cesser de se faire perpétuellement HUMILIER et CRACHER DESSUS de cette façon??! POURQUOI cette capitulation totale vis à vis de dizaines de millions d’envahisseurs hostiles, qui ne rêvent que de nous réduire en esclavage ou de nous ANEANTIR??!! POURQUOI??
Personne n’a jamais pu me fournir une explication satisfaisante à ce sujet!

lommel

les explications vous les avez tout les jours sur ce site marc !

Blanche

En effet.
Il y a d’une part les dirigeants dont les intérêts sont totalement distincts des notres, engagés dans leur course folle vers un mondialisme apatride avec destruction ou a minima affaiblissement majeur des peuples pouvant avoir la force de s’y opposer (ce n’est pas la RDC qui pourra jamais s’y opposer)

Il y a d’autres parts tout les gens choqués par ce qui se passe, mais infoutus de faire autre chose que d’en parler. BOUGEZ VOUS bon sang ! Agissez en gagnants !

Marc

C’est vrai! Mais il est tout de même incroyable que tous les Occidentaux aient pu se laisser ainsi laver le cerveau à ce point, et ce sans réagir!

Djemaa

Je peux vous livrer une réponse. Du moins, je vais essayer. Nos pauvres peuples européens ont été marqués à juste titre par les horreurs de la seconde guerre mondiale. Pour rappel, celle-ci a été enclenchée par le nationalisme, le racisme, l’antisémitisme, le militarisme. Bref, le patriotisme et le sentiment national même modéré ont été cloués au pilori pour les décennies d’après-guerre. Vous ajouter à cela, la décolonisation, l’appel à l’immigration dans les pays d’Europe de l’Ouest, l’apparition des premières associations antiracistes dans les années 70 et l’excellent travail de l’éducation nationale couplé avec la propagande médiatique, vous obtenez de nos jours des opinions européennes complètement « soumises » « formatées », « conditionnées » pour accepter le pire dans le domaine de l’immigration. Personnellement, je ne suis pas optimiste pour le futur car je ne pense pas que nos compatriotes finissent par se rendre compte de ce qui se passe. Pire, non seulement, ils ne veulent pas entendre parler d’islamisation radicale mais ils finissent par être pour. L’exemple le plus révélateur demeurant nos jeunes- les filles surtout!- qui sont bien souvent les plus grands défenseurs des migrants africains. Les accueillir sans limite ne les gênent pas du tout.

herve de bougelle

tout cela nous le savons tres bien merci ! et je n’aime pas ces messages en forme de sinceres condoleances .cela pue le defaitisme et la taqiya ! on connait desormais ce genre de strategie qui consiste a nous metre la tronche sous l’eau de maniere compassionnelle !

skipper

Pas de taqqya dans les dires de ce monsieur, il est sincère, vous avez mal lu son texte

malan

« nos peuple européens » … écrit par un « djemaa », ça ne marche pas !

Tu n’as rien d’européen puisque tu as un prénom arabe. Si tu t’étais appelé Paul ou Pierre, on aurait pu tomber dans le panneau.

Ne t’inquiète pas pour nous. On saura se démerder pour vous déradicaliser.

Quant aux « jeunes filles », c’est vrai qu’elles aiment bcp les arabes et les noirs. Laisse-les faire ! Ce sont celles-là qui vous haïront bien plus fort que les autres. Parce qu’elles auront appris à vous connaitre

Djemaa

Vous ne devriez pas le prendre comme ça. Il y a des personnes issues de l’immigration qui raisonnent différemment. Mon père était Tunisien mais je ne l’ai pas connu… Je n’attaque personne et je fais le même constat que vous, il me semble. Je suis parfois bien triste, croyez-moi, quand je vois des Dupont et Durand faire les hystériques pro-immigration. Il ne faut pas tirer de conclusions hâtives. Bonne fin de journée.

Skipper

Et ? Le raisonnement de ce monsieur est très réaliste

La Mécréante !

@Marc,
il n’y a qu’une explication : décadence.
Remonte l’Histoire aussi loin que tu peux, tu trouveras que les mêmes causes (décadence) produisent les mêmes effets (ce que nous constatons aujourd’hui).

Il n’y a qu’un exemple qui a échappé au processus : « Sodome et Gomorrhe » disparues en fumée, rayées de la carte par « le feu du ciel »…Mais c’est une allégorie.

(tout ce qui est dégénéré ne survit pas, ne se reproduit pas, ne transmet pas : juste bon à disparaître à jamais).

Il ne nous reste plus qu’à chanter « Adieu Angelina »…

La Mécréante !

« L’incroyable élan de solidarité » des Munichois envers les réfugiés aura été bien récompensé. »
———————————–
Bien fait pour la gueule des munichois !

Et puis, chaque fois que « des munichois » se mêlent de faits politiques ou de société, le monde entier peut s’attendre à une catastrophe générale…

« Munich » doit être « marquée » du signe de « la Bête »… (attendons la suite… Elle sera horrible)

lommel

a ce compte il ya beaucoup d’endroits marqués du fameux signe !

Marc

Munich, qui était, soit dit en passant, la ville Allemande favorite d’A. HITLER!…