Municipales : il faut absolument transformer « l’essai »

Publié le 29 mars 2014 - par - 595 vues
Share

Nous voici donc arrivés dans la dernière ligne droite, que nous attendions depuis si longtemps. Le moment est enfin venu de donner le dernier coup d’accélérateur pour transformer « La gifle » en une magistrale raclée, une déculottée dont ils auront bien du mal à se remettre !!

Le moment, sans doute, pour certains, d’oublier les clivages habituels, pour se concentrer sur l’essentiel dimanche 30 mars : donner le « coup de pied au c.. » qui va placer un maximum d’élus PS et « con-sorts » sur un siège éjectable.

Amis Patriotes qui vous désolez de voir notre pays s’enfoncer chaque jour un peu plus dans la médiocrité, l’immobilisme, l’insécurité, le déni des réalités, d’une caste de privilégiés qui nous méprisent, vous qui vous êtes abstenus le 23 mars, oubliez juste pour un jour que ce vote ne correspond peut-être pas à vos convictions, mais est avant tout un vote utile, pour clamer votre colère et participer à un grand coup de balai.

Et pour vous – pour nous – donner du courage, un petit rappel de quelques faits récents, des plus réjouissants qui prouvent leur désarroi, à commencer par le premier du gouvernement, j’ai nommé J.M. Ayrault qui, par deux fois, s’est comporté en chef de parti, appelant « tous les républicains à faire barrage au FN ». Argument pitoyable, aussi affligeant qu’inefficace. Le pauvre ne sait pas encore que le « front républicain » a vécu et ne fait plus recette !

Dans un autre registre, Benoit Hamon a battu des records de cynisme en assurant « que si l’on n’a rien à cacher, ce n’est pas un problème d’être placé sur écoute ! ». Voilà qui nous a un petit relent stalinien…

Harlem Désir, l’air grave des jours de péril national, annonce le retrait de trois listes PS du second tour, dont celle de Tarascon…où le PS n’était pas qualifié ! Pas de chance !

Quant à l’inénarrable porte-mensonge du gouvernement, j’ai nommé Najat Vallaud Belkacem, elle ne rate jamais une occasion de se ridiculiser. Pour preuve : voyant à n’en pas douter le péril fasciste dans les futures municipalités frontistes, elle déclarait sans rire que celles-ci « obligeront les enfants à manger du jambon à la cantine » et « abonneront les bibliothèques municipales à Minute »

Mais Najat nous a habitués au grand « n’importe-quoi ». Souvenons-nous qu’elle déclarait déjà doctement, le 17 mars 2013, soit il y a un an, presque jour pour jour, sur le plateau de canal +, interrogée à propos des mariages forcés : « Alors, d’abord, ça ne concerne pas que les sociétés musulmanes, vous voyez. C’est aussi de ce point de vue–là qu’il faut, je pense, arrêter les amalgames ou la stigmatisation : le mariage forcé, ça peut concerner des sociétés catholiques. C’est vrai que ça concerne, on va le dire autrement, plus souvent des étrangères installées sur notre sol. ».

Najat Vallaud Belkacem et le mariage forcé catholique | Riposte Laique

Incorrigible Najat, qui ne sait plus où elle habite ! Rien d’étonnant d’ailleurs lorsque l’on sait qu’elle possède la double nationalité : Marocaine et Française…

Le monde du show-bizz, lui non plus, n’est pas en reste : avec un certain Olivier Py, directeur du festival d’Avignon, parfait inconnu jusqu’à sa déclaration aussi saugrenue que déplacée, évoquant une délocalisation du festival, en cas de victoire du FN !! Mais pour qui se prend-t-il, ce petit monsieur ? Il se croit sans doute irremplaçable !

Ceci rappelle, de façon plutôt cocasse, une autre déclaration, tout aussi tonitruante, d’un autre personnage du monde du spectacle,  dans la bonne ville d’Orange, je veux parler de Patrick Bruel, souvenez-vous :

Le 18 juin 1995, trois municipalités passent aux mains du Front National (FN), à la faveur de triangulaires au deuxième tour : Toulon, Marignane et Orange. Cette poussée du FN dans la région PACA provoque une vive émotion dans tout le pays. Aussitôt, le chanteur et comédien Patrick Bruel annonce qu’il annule ses concerts de l’été à Toulon et Orange.

Or, devinez : Patrick Bruel doit se produire…à Orange, le 7 juin 2014  (où le maire ex-FN Jacques Bompard, soutenu par son ancien parti, a été réélu au premier tour). Quel manque de chance pour « Patriiick » !

Josette Clery

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.