Musulmans, ça suffit !

Publié le 30 juin 2015 - par - 2 571 vues
Share

musulmans vous nous mentezUne fois de plus, je suis en colère contre cet islam de merde qui ne respecte rien ni personne et dont les sectateurs ne cessent de polluer, de bousculer nos coutumes, de voler, de violer, d’assassiner, d’égorger, de commettre en permanence l’inadmissible.

Un islam de plus en plus indéfendable et insupportable pour ceux qui ont la malchance d’être au contact des arrogants esclaves de leur idole que l’on ne peut que qualifier de satanique. Une idole dont les valeurs sont une injure pour ceux qui croient en Dieu et dans les droits de l’Homme.

Nous le savons maintenant, il n’y a rien à espérer de l’islam. Il devient chaque jour plus urgent de comprendre qu’il n’y a aucun accommodement possible avec l’islam, dont le message coranique est de dominer l’humanité par tous les moyens. Un islam qui n’a rien de bon à apporter à l’humanité, sinon cela se saurait et, surtout, cela se verrait. Un islam dont la communauté se pense supérieure, comme l’affirme son Coran destructeur. Exactement la même certitude raciste que celle des nazis du siècle dernier !

Contrairement aux affirmations coraniques, nous pouvons vraiment nous demander en quoi un musulman pourrait se sentir supérieur alors qu’en toute objectivité, c’est le contraire qui semble plus proche de la vérité, comme chacun peut le constater tous les jours qu’Allah fait. Malgré tout, nous devons tout de même laisser à Allah ce qui est à Allah et reconnaître qu’il y a effectivement un domaine dans lequel l’islam est incontestablement supérieur depuis quatorze siècles : celui de sa barbarie permanente et de l’horreur quotidienne la plus sanglante !

Il n’y a plus aucune raison d’être tolérant, encore et encore et toujours, avec l’intolérance permanente de cette idéologie qui ne souhaite que la destruction de tout ce qui n’est pas elle-même. C’est-à-dire, en premier, les Occidentaux, donc nous, qui sommes une injure quotidienne pour tous les musulmans incapables de faire évoluer leur idéologie des ténèbres sans espoir.

Alors, qu’attendons-nous pour réagir, enfin, tous ensemble, contre cette bête immonde, destructrice de tout ce qu’elle approche ? Avons-nous encore besoin d’autres preuves sanglantes de cette idéologie de l’horreur, de cette secte obscurantiste dont Satan lui-même ne peut qu’être fier et qu’il ne pourrait certainement pas renier ?

L’islam c’est : djihad, haine, intolérance. Il n’y a pas à sortir de cette vérité d’un islam qui ne souhaite idéologiquement que notre soumission ou notre destruction, par tous les moyens, même les plus horribles.

Puisque nos lâches hommes et femmes politiques semblent incapables de nous défendre contre cette déferlante, ce tsunami islamique, c’est à nous citoyens français de prendre notre destin en main. Il devient chaque jour plus urgent de réagir et d’agir en toute conscience, tous ensemble, tout de suite, si nous voulons nous débarrasser de ce cancer mortel qui ronge notre société et nos vies depuis trop longtemps.

– Dans un premier temps, notre première défense et notre première attaque doivent être économiques pour bien montrer aux musulmans notre colère, notre refus et notre rejet de la détestable attitude permanente d’un trop grand nombre d’entre eux. Chez nous, tous ensemble, décidons d’éviter de dépenser un seul centime chez les musulmans. Abandonnons l’idée et le risque dangereux de vacances dans les pays musulmans. Plus de commerce avec les musulmans, boycottons leurs restaurants, leurs stands sur les marchés, enfin tout ce qui peut leur rapporter de l’argent. Frappons au porte-monnaie, là où cela fait mal. Suffit la tolérance à sens unique. Même avec ceux que nous pensons être modérés et trouvons même sympathiques. N’oublions jamais qu’un musulman est un musulman, qu’il peut se radicaliser à chaque instant et devenir une bête sauvage incontrôlable, comme l’ordonne son Coran. Ne pas être conscient de cette certitude devient une erreur fatale, comme notre histoire récente l’a largement démontré.

– Ensuite, chaque fois que nous croisons une de ces djihadistes affublée de son déguisement ridicule, sans oublier toutes celles qui ont simplement un torchon grotesque sur la tête, n’hésitons surtout plus à leur faire une réflexion. Même si cela est plus risqué à cause de leur violence, n’hésitons pas non plus à faire les mêmes réflexions à ces djihadistes barbus, sinistres, en chemise de nuit ou pas, de plus en plus nombreux, et souvent agressifs, ne serait-ce que par le regard haineux qu’ils nous lancent pour nous impressionner, espèrent-ils, lorsque nous en croisons. N’oublions jamais que nous sommes chez nous et dans notre bon droit de refuser cette pollution visuelle qui n’a rien d’innocent mais tout de la politique conquérante, djihadiste, que leur Coran impose à chaque musulman. Demandons-leur de respecter le pays qui les a accueillis, sa laïcité, ses coutumes et ses habitants. Imposons-leur de garder leur croyance et leurs certitudes à la maison ou de retourner vivre dans un des 57 beaux pays de malades mentaux dont ils sont si fiers. Surtout lorsqu’ils en sont loin, à l’abri et bien au chaud dans nos généreux pays.

C’est aux musulmans de régler entre eux les nombreux problèmes dont leur Coran et leurs orgueilleuses certitudes sont responsables. C’est aux musulmans de nous prouver leur bonne foi s’ils veulent rester chez nous. Ceux qui abandonneront leurs désespérantes et dangereuses croyances sans preuve, ceux qui décideront de respecter honnêtement nos coutumes seront toujours les bienvenus.

Agissons maintenant. Tous ensemble, tous les jours. Tout commence par nous-mêmes.

Ensemble, tout est possible et rapidement. Nous sommes chez nous et de très loin les plus nombreux et les plus forts. Personne ne peut nier cette évidence. Il est temps d’en prendre conscience. Nous n’avons pas le droit de laisser cet héritage infernal, dont nos hommes politiques de tous bords sont responsables depuis cinquante ans, à nos enfants. C’est à nous, maintenant, par notre attitude comme par nos votes futurs, qu’il appartient d’éradiquer ce cauchemar, sans plus attendre, avec le moins de violence possible, mais avec beaucoup de fermeté.

Trop c’est trop. Musulmans, ça suffit ! Nous en avons plein les basquettes de vos conneries, de vos états d’âme bidons, de vos mensonges permanents, de votre insupportable manque de respect pour ceux qui vous ont accueillis et qui vous nourrissent. Plein le dos de votre barbarie. Maintenant, ce sera respect, laïcité ou GO HOME… fissa, fissa ! Sinon, cela risque de devenir la « valise ou le cercueil »… mais cette fois pour vous ! Dans le sens unique de votre retour au bercail… et là encore, fissa, fissa, et bon débarras !

Non, Monsieur Valls, malgré vos affirmations délirantes, irresponsables, et le trop grand nombre de musulmans en France, l’islam n’a pas sa place dans une société démocratique des droits de l’Homme. Le Coran à lui seul en est la preuve. Lisez-le pour le comprendre, avant que la violence sournoise qui monte dans notre pays, dont vous serez responsable, ne devienne sanglante si elle éclate et n’éclabousse et tache vos belles cravates et celles de vos amis. Comme celles de votre sinistre ministre de l’intérieur, le sieur Cazeneuve, qui s’est empressé d’aller serrer la main de migrants illégaux, sans papier. Certainement pour mieux accueillir ces pauvres chéris et leur parler du regroupement familial et de ses avantages ! Ce jour là, avait-il conscience du nombre de djihadistes qu’il a encouragé à venir semer leur haine dans notre France que son gouvernement socialo méprise ? Un ministre de l’intérieur qui a osé affirmer le 5 août 2014 : « Ce n’est pas un délit de prôner le djihad » ! Tout est dit !

Hubert Lemaire

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.