Musulmans, vous n’êtes pas les Juifs de l’Allemagne nazie

nazislamist girls

Vous n’êtes pas victimes d’une quelconque loi raciale et discriminatoire comme les Juifs avec les lois raciales de Nuremberg du 16 septembre 1935 qui allaient servir de cadre juridique pour la persécution, la marginalisation et ségrégation des Juifs. Préludes de la solution finale de la question juive de 1942 qui conduira l’extermination de 6 millions de Juifs d’Europe

Vous insultez l’histoire en bafouant la mémoire de la Shoah, en cherchant à  vous faire passer pour des victimes que vous n’êtes pas.

C’est comme si vous-mêmes vous n’aviez pas  massacré, persécuté, humilié, les Juifs de chez vous.

Vous les traitiez comme des sujets de seconde zone, des dhimmis et avaient été les premiers à leur avoir infligé le port des insignes distinctifs de l’infamie.

L’islam comme le nazisme  s’est abreuvé de leur sang dès sa naissance.

Leur longue histoire chez vous est jalonnée de pogroms.

Les Juifs ne pouvaient pas sortir dans les rues de Berlin, comme vous le faites en France sans raison, pour dénoncer la politique inhumaine et immonde de l’Etat raciste allemand à leur égard.

Le jour du Sabbath, les Juifs ne colonisaient pas les espaces publics allemands, comme vous le faites en France le vendredi pour vos prières.

A ce jour, aucun mort ni blessé ni commerce détruit dans vos rangs en France, contrairement aux Juifs de l’Allemagne nazie des années 30.

Quels pogroms et quelle nuit de Cristal aviez-vous subis en France pour oser un tel parallèle avec les Juifs de l’Allemagne nazie ?

C’est les vôtres qui ont infligé à la France ses  nuits  de Cristal le 13 novembre 2015 et le 14 juillet 2016.

Vous oubliez les 14 victimes juives françaises de votre barbarie de ces dernières années

Les Juifs étaient réduits au silence et n’avaient jamais cherché à nuire à l’unité allemande et à comploter contre la sécurité de leurs concitoyens.

Malgré les appels au boycot de leurs commences et l’aryanisation de leurs biens, ils continuent à témoigner de leur attachement à l’Allemagne.

Les Juifs de l’Allemagne nazie, ce que vous n’êtes pas et honte à vous d’instrumentaliser le martyr d’un peuple à des fins propagandistes de bas étage, car on ne compare jamais un agresseur à une victime, étaient entre autres interdit de la fonction publique car considérés comme peu « Allemands ».

Les Juifs de l’Allemagne nazie n’avaient pas le droit de se marier, d’avoir des relations amoureuses avec un(e) Allemand(e) pour ne pas contaminer le « sang aryen ».

Tout ce qui était juif et supposé comme tel car pour les Nazis un Juif qui ne fréquente plus la synagogue pour athéisme ou agnosticisme ou converti au christianisme reste un juif ne peut continuer à exercer son métier d’avocat ou accéder y accéder. Le nombre d’avocats juifs est passé de près de 11 000 avant 33 à 2200. Et ne pouvaient exercer que dans les petites villes.

Spoliés et dépouillés de leurs biens dont une partie a atterri dans les banques suisses, comme ils l’ont été aussi chez vous de 1948 à 1967

Quant au simulacre de l’étoile à 5 branches que vous avez honteusement collée sur fond jaune sur les manteaux de vos enfants et le voile hideux de vos femmes, sachez que les Juifs ne l’ont jamais portée de leur plein gré et qu’ils y étaient contraint et forcé pour les distinguer du reste de la population allemande et en faire une cible pour ceux qui veulent casser du Juif. Alors que le voile qui est votre cheval de bataille et pour lequel vous êtes sortis par milliers pour dénoncer sa soi-disant stigmatisation, il ne vous a pas été imposé par les autorités du pays, c’est vous qui vous voulez l’imposer dans l’espace public et dans les enceintes de la République laïque.

Une République que vous voulez  voiler pour l’achever.

Une République que vous ne cessez des martyriser depuis trois décennies.

Salem Benammar

image_pdfimage_print
13
1

11 Commentaires

    • Pourriez-vous être plus explicite ? J’avoue que j’ai du mal à voir le rapport entre l’escroquerie intellectuelle des organisations islamistes et l’antifascisme.

  1. professeur dans les années 1970 dans un lycée du maroc, j’ai relevé graffiti (en français) dans les toilettes « hitler l’a pas fini le boulot »

  2. Les musulmans se disent stigmatisés ? Ce sont leurs déguisements ridicules et dégradants, insultants de bédouins du VIIe siècle qui les stigmatisent.

  3. ne possédant qu’un seul identifiant historique, les musulmans, ultra-narcissistes, n’accepteront jamais rien d’autre que l’islam sur terre et sur mars.

  4. God bless Hitler!… C’est sûr et certain que si l’âme d’Adolf Hitler est allé au paradis d’Allah, elle doit s’y sentir comme un poisson dans l’eau.

  5. Cela fait du bien de le lire, de le dire et le redire… et en même temps, quand on est immergé dans la vie sociale et pas simplement un retraité dont l’horizon se réduit à internet, on en connaît des musulmans apparemment gentils, discrets, pas agressifs.
    C’est un dilemme que de prendre position vis-à-vis de l’islam par rapport à ces cas. Cela pose un vrai cas de conscience.
    Seulement, au bout d’un moment on ne peut pas rester les bras croisés comme Macron à dire « tant pis, il faut s’habituer au terrorisme, au séparatisme… ».
    Il existe tant de belles religions et spiritualités, saines et sans ambiguïtés pour le vivre ensemble.

  6. Bravo : superbe article !
    Mais combien de muzzs vont lire votre article ?
    C’est une bouteille à l’eau…
    Mais pourquoi feraient-ils des efforts quand nos dirigeants se plient à toutes leurs exigences et leur livrent le pays ?
    Tant que çà fonctionne, les muzzs ne changeront pas leur tactique.
    Il faut remonter à Isabelle de Castille et Ferdinand d’Aragon pour trouver des dirigeants capables de dire : « Dehors sinon ce sera la corde ! ».
    Aujourd’hui c’est plutôt l’inverse qui se passe.

Les commentaires sont fermés.