Nabil agresse les femmes, les machinistes, les mangeurs de porc…

Publié le 5 juin 2017 - par - 152 commentaires
Share

Nabil Mhiri, 40 printemps au compteur et vivant on ne sait trop de quoi, a pour marotte de rôder autour de la gare d’Amiens afin d’importuner les jeunes femmes passant par là lorsqu’il les juge impudiques.

Gros et barbu, vêtu comme un chamelier du 7e siècle d’un ridicule pantalon de pyjama comme certains de ses coreligionnaires en portent depuis 14 siècles, lequel lui a valu le doux surnom de « Monsieur Pyjama », ce mahométan au déséquilibre affirmé n’en finit plus de semer la haine et la terreur dans ce quartier qu’il hante depuis de nombreux mois.

Le 18 février dernier, alors qu’il devait répondre de huit délits commis depuis 2016, Mhiri était condamné à huit mois de prison pour harcèlement envers plusieurs jeunes femmes, et pour avoir menacé avec un couteau un professeur dans le centre de formation où il suivait un stage de boulangerie. Les professeurs et les élèves ont décrit un comportement agressif tels que des coups d’épaule exclusivement donnés aux femmes non-musulmanes, des menaces de « baffes » mais aussi de mort.

Il s’en est justifié à la barre : « dès le premier jour ça s’est mal passé, ils ont voulu me faire faire du pain au lard, mais moi, je ne touche pas au porc ». Un argument qu’il a dû estimer imparable pour justifier les menaces de mort et les agressions physiques de femmes identifiées comme mécréantes.

En mars, il a passé toute une journée à suivre une stagiaire de la formation qui avait dénoncé ses violences, avant de l’interpeler par un aimable « pourquoi t’as fait un faux témoignage ? Salope ! Toutes les Albanaises sont des putes comme toi, rentre dans ton pays ! ». Après quoi il lui a arraché son téléphone portable.

Devant les juges, Nabil Mhiri s’est posé classiquement en victime en pleurnichant : « Je n’ai rien fait, j’ai juste demandé des explications, c’est elle qui me manque de respect ». Le pauvret qui s’est fait violenter par une méchante dame, si c’est pas malheureux…

Un témoin a attesté l’avoir entendu tenir des propos racistes et faire l’apologie du meurtre des Français d’origine : « Mécréants », « sales cons de blancs, y’a trop de blancs en France », « y’a pas assez d’attentats », « un bon homme est un soldat de Daesh ».

Mais la cour le relaxera finalement pour ce délit somme toute ordinaire au prétexte qu’on aurait « chargé la barque ». Le racisme anti blancs et anti Français, pourtant de loin le plus constaté, est largement accepté au mépris de la loi sur l’incitation à la haine, valide uniquement lorsqu’elle vise la diversité. On pensera à ce juge qui, dans l’odieuse affaire du viol collectif de la jeune Laure, a mis de côté le caractère raciste, anti blanc (« t’es blanche, tu manges du porc, on va te violer »), pourtant inhérent au viol, afin de ne pas stigmatiser les pauvres petits violeurs qu’on aurait pu suspecter de racisme et de ne pas compromettre les chances d’un « vivre ensemble » fantasmagorique.

Mhiri fait l’objet de nombre de mains courantes, les plaintes étant généralement abandonnées au profit de ces dernières à la demande des dirigeants successifs afin de masquer des statistiques catastrophiques. Le bon peuple ne doit pas surtout savoir que la France s’ensauvage à grands pas.

Au mois de janvier, une jeune fille portait plainte pour persécution manifeste, parlant de « cauchemar ». Elle a dressé le portrait de ce musulman bon teint comme étant « un Maghrébin de forte corpulence, barbu » qui l’attend « tous les jours à la gare. Il me suit jusqu’au lycée. Il me retrouve le soir. Il me prend en photo. Hier, il a collé son visage à la vitre du train. J’ai peur ».

Une autre a décrit des faits similaires, précisant que Mhiri lui avait demandé de « ne pas montrer ses jambes ».

Le respect de la charia c’est important, même pour les non musulmanes, comme on a pu le voir avec les viols collectifs de Cologne avec ces Allemandes qui auraient dû rester chez elles pour la St Sylvestre, comme on l’a vu à Sevran avec ces femmes qui ne devraient s’attabler dans un café, comme on l’a vu à Rotherham où des centaines d’enfants ont été violés en toute connaissance des autorités anglaises craignant de passer pour racistes, comme on le découvre toujours en Angleterre avec le viol d’une gamine de 13 ans là encore avec l’aval des autorités qui lui ont même fourni un stérilet en fermant les yeux pour se préserver là encore de toute accusation de racisme, comme on l’a vu enfin à la Chapelle-Pajol avec ces femmes dont la seule présence sur un trottoir – étroit qui plus est – justifierait qu’elles se fassent tripoter, menacer, insulter, humilier, violer.

Monsieur Pyjama s’en explique : « Je voulais juste faire connaissance, leur parler, je m’y suis sans doute mal pris. Si je suis souvent à la gare le matin, c’est que j’y passe en sortant de la mosquée ».

Bref, une petite drague maladroite, m’sieur le juge !

Il serait bon de se demander si les sermons dispensés à la mosquée du coin ne serait pas de nature à encourager une gaudriole un peu appuyée et un fort sentiment kouffarophobe. Je dis ça…

Une autre de ses tocades est la compagnie de bus locale Ametis, au point que par décision de justice il lui avait été interdit de monter dans ses bus, exception faite toutefois, à la demande d’un juge, pour lui permettre d’aller visiter son conseiller d’insertion, lequel, on l’imagine, doit éprouver un certain soulagement d’être toujours en vie quand Mhiri quitte son bureau.

En avril 2016, notre brave mahométan avait menacé de mort un chauffeur. Une femme a également affirmé qu’il l’insultait régulièrement : « Salope, putain, tu mets des décolletés ». 

Mais quelle idée aussi de ne pas porter un voile en terre d’islam, à croire qu’elle cherche le viol, ma parole ! Elle se croit encore dans la France d’avant son enrichissement ou quoi ?!

Un jour, à un arrêt de bus, Nabil Mhiri s’était soudainement jeté sur elle et l’avait plaquée au sol, avant qu’un machiniste n’intervienne pour lui venir en aide, lequel a bien évidemment été aussitôt menacé de représailles.

A la barre, levant les yeux au ciel, Monsieur Pyjama endossait à nouveau la posture de victime : « C’est elle qui a insulté ma mère, moi j’ai rien fait. Et le chauffeur, c’est son petit ami ».

Bref, Mhiri se dit innocent comme l’agneau qui vient de naître, comme un de ces pauvres agneaux non encore égorgé en prévision des gargantuesques agapes du ramadan.

Caroline Alamachère

http://www.courrier-picard.fr/34373/article/2017-06-01/il-deteste-les-femmes-et-les-bus

http://www.courrier-picard.fr/11700/article/2017-02-18/le-vieux-garcon-voulait-quelle-couvre-ses-jambes

http://www.fdesouche.com/859623-grande-bretagne-vers-un-nouveau-scandale-de-viols-massifs-de-jeunes-filles-blanches

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
limone

mais n’y aurait il pas des hommes pour foutre une raclée à ce genre de dégénéré ! à plusieurs , je crois qu’il comprendra ! puisque les juges ne semblent pas faire leur travail

richard

Avec tout ça je vais entamer un saucisson pur porc rien de tel et un verre de muscadet.
Et peut être on verra pour une choucroute !!!!!!!! Pauvre France

Ducky Smogton

Pendant les éléctions une dame trés respectable juive praticante se fait tabasser chez elle, tortiré puis défénestré par un caïd du quartier. Selon Gerard Leclerc, chroniqueur sur la matinale de Radio Notre Dame, ce crîme fut totelement passer sous silence par les médias stipendiés, qui craignez un sursaut en faveur du vote Front Nationale.
Moi même, je me suis fait agresser verbalement par une mère porteuse de foulard au sujèt de mes opinions patriotes.
Votre article est trés bien écrit…. Bravo pour l’humour noir !

phil

un comme tout les autres a foutre sa merde dans nos rues et enmerder les honnetes citoyens francais s il se plait pas ici j ai quelques amis qui peuvent l aider a reprendre le chemin d ou il est ne et y rester s il y plait marre de marchant de moquettes qui tronent nos rues villes espaces ect ect

JACOU
Kounnar

Cela me donne envie de faire un détour par la gare d’Amiens lors de mon prochain passage en France :)

Abbé conner

La Koufarophobie tue! Il est temps que la peur change de camp…

Robert Le Priellec

L’islam reste le seul cas connu de maladie mentale contagieuse.

Jean Phi

Un déséquilibré est une personne qui commet un acte irrationnel souvent criminel pour assouvir un besoin irrationnel le plus souvent pervers. Ici, l’acte n’est pas irrationnel et le mobile n’est pas pervers. Ces individus ne sont pas déséquilibrés, ils sont conscients de leurs actes et soumis à une idéologie. Donc de véritables criminels au même titre que les nazis et leurs chambres à gaz.

Fifi

Oui, c’est pour ça que parler constamment de « déséquilibrés » quand il s’agit de musulmans radicaux qui menacent, agressent ou assassinent au nom de leur religion est ridicule. Ils font ça pour leur idéologie religieuse qui est l’islam. Quant à ce Nabil Mhiri, comme c’est un musulman extrémiste, il harcèle les femmes parce qu’elles ne suivent pas les lois de l’islam : la charia. Il s’estime avoir le devoir de demander aux femmes qu’ils voient dans la rue, d’appliquer les lois de l’islam. Il leur demandait d’ailleurs de couvrir leurs jambes, et devenait de plus en plus menaçant et agressif envers… lire la suite

Olivia

Toujours un plaisir de vous lire. Mais, petite précision : dans le cas présent les faits se passent à Amiens… Or, La Provence de ce samedi relatait des agressions à peu près similaires, survenues à … Marseille… Ce qui signifie que ces « incidents » se produisent, en ce moment, sur tout notre territoire… A Marseille, petit résumé : « Malgré une schizophrénie, le jeune homme (Zouhir de son prénom), dont le procès en février, à Marseille, avait défrayé la chronique, a été maintenu en détention, avec une peine moins lourde »… Le pauvre, en effet, suçait son pouce pendant ce dernier procès… En… lire la suite

DE MANDIRAC

Le problème vient de notre jeunesse d’aujourd’hui. De mon temps ce merdeux ce serait fait matraquer dès la première affaire. Mais qu’est devenue notre jeunesse. J’ai honte , terriblement honte

Auguste

« … ridicule pantalon de pyjama… ». Chez nous, on qualifie ce type de pantalon de « cague en braille ».

sunset2046

quelle nuisance …que dire de faits pareils ..jusqu ou les francais et plus particulierement les autorites estimeront que la coupe est pleine et enfin agir pour enrayer et mettre au dipason cette engeance ? personellement je n arrive absolument plus a comprendre mon pays ,.. il vas falloir que l on m explique qu au regard de ce qui se passe dans le monde specifiquement encore dimanche avec un troisieme attentat terroriste en plein coeur de londres et les multiples attentats de paris dont l horrible , le pic le plus meurtrier fut celui du Bataclan comment ce type d… lire la suite

Jean Phi

C’est laisser Dutrou dans un lycée de jeunes filles h24, et même le nommer responsable des dortoirs…. À chaque fille morte, on pose des bouquets et des bougies. On met Dutrou au trou quelques temps puis il retrouve son poste et ainsi de suite…. Faut s’habituer à vivre avec et on ne doit pas avoir la haine car c’est ce qu’il cherche !

Dan de Bouillon

Beaucoup de bla bla concernant les faits de ce malfaisant. On porte plainte ok…fait cela a MA fille et ce sont trois balles de 9mm dans tes jambes. ..sans aucun remords. …a quand les mecs avec des couilles ??????

Laurent Droit

Un jour ce genre de types se feront purement et simplement assassiner dans les rues par des mecs cagoulés qui disparaîtront aussitôt sans laisser la moindre trace…

Dani de Suisse
Auguste

Ce vrai musulman ne devrait pas vivre dans un pays de mécréants , même tous les musulmans .

pierre estrelka

Couic !

Sacamor

Bonjour chère Caroline, enfin de retour parmi nous et avec un article un peu pousse au crime. Avez-vous remarqué que vous relayez des informations qui poussent certains lecteurs à écrire des commentaires limites passibles des tribunaux ?
Vous pointez du doigt un pauvre bougre un peu débile et qui n’a pas conscience de ses actes, les juges l’ont bien compris et n’ont pas jugé nécessaire de l’incarcérer car à ce jour, il n’a tué personne.
Votre nouveau président l’a dit: Il faut donner sa chance à tout le monde et une majorité de français sont d’accord avec lui.

Sniper83

Ca ferait quoi si il tombait sous un train??? rien ça peut arriver dans une gare !!! mdr !

Le gaulois

Personne à les couilles pour faire une raton à de et lui mettre une bastos?

Benly

La justice de merde il devrait être mis hors état de nuire

Torpillator

Déambuler en djellabah dans la Civilisation devrait ètre considéré comme un délit passible de peines d’enfermement immédiat et sans procès

SUN

Un taré que la » justice française » laisse faire sa loi dans l’espace de la République Française.Dans quel but ?

cayssials

déja qy’on vire tous ces connards de juges collabos et gauchos
on aura deja fait un grand pas
Quand a ce salopart de mus qu’on lui coupe les couilles et les lui enfoncer dans son gros cul de putain de mahométant
de toutes façons on dvrais tous les castrer ces fumiers avnt qu’ils ne contaminne la terre entiere