N’acceptons plus l’inacceptable : ils doivent tous démissionner !

Spartacus est un petit collectif qui regroupe des personnes seulement reliées par Internet, d’horizons très différents, et qui s’est constitué ponctuellement pour proposer à nos concitoyens de réagir à la situation alarmante du pays à travers une pétition. Français de cœur et de culture, citoyens, notre pays est en plein naufrage. La crise sanitaire actuelle pourrait bien le couler par le fond tant la gestion de cette épreuve par le pouvoir actuel est catastrophique.

Notre pays doit se ressaisir, ou c’en est fini de son histoire singulière et de sa place dans le monde, c’en est fini de notre existence propre et de notre héritage, si délabrés et agonisants soient-ils devenus au fil des dernières décennies. Nos dirigeants, au premier rang desquels Emmanuel Macron, président de la République, se sont révélés en la circonstance incompétents dans l’exercice du pouvoir, incapables de se faire obéir d’une administration inopérante (sauf pour empêcher l’action privée ou publique), impuissants en tout. Héritiers désastreux d’une impéritie de longue date organisée par nos gouvernements successifs, ils en sont à penser que gouverner c’est seulement communiquer, à travers des médias serviles comme jamais ils ne l’ont été en République.

Parlotes, enfumages, tromperies et pirouettes langagières : ils ont imposé le règne du mensonge en guise de gouvernement. Au fil de ces derniers mois, ils n’ont reculé devant rien pour masquer leur totale défaillance, et c’est le mensonge d’État, pur et simple, éhonté, répété, qui n’a cessé de sévir. À un tel degré, il ne s’agit plus d’une faute, il s’agit d’une trahison, et venant des plus hautes autorités de l’État, la plus grave de toutes : la Haute Trahison. Et pour finir l’irréparable, l’imprescriptible : les multiples conséquences sciemment criminelles de ces errements pitoyables. Par leur faute, nombreux sont ceux qui auront perdu la vie, nombreux sont ceux dont la santé sera définitivement ruinée, nombreux sont ceux qui auront perdu leur travail, leurs ressources, leur niveau de vie et tous nous aurons été privés de notre liberté.

Les morts silencieux, en ville ou dans les Ehpad, qui ne comptent pas, l’euthanasie rampante, l’inhumanité des conditions du deuil qui devient l’ordinaire, l’économie de la France qui est au bord d’un collapsus irréversible, les libertés fondamentales, rognées, niées, bafouées : l’âme du pays est lacérée, nous avons d’ores et déjà obéré à tout le moins une décennie de notre avenir, un déclassement à tous égards et une paupérisation se profilent à l’horizon proche… Et tout cela pour rien ! Le confinement pourrait cesser aujourd’hui que cela ne changerait rien, le 11 mai il en sera toujours de même. Nous n’avons fait que reculer pour mieux sauter à pieds joints dans la pandémie.

Toutes les gesticulations de nos dirigeants — des couards s’abritant piteusement derrière d’improbables comités de scientifiques plus ou moins politiques eux-mêmes —, n’ont servi  ce jour à rien, strictement rien. Le confinement, cette maltraitance à peuple en danger, la santé publique sinistrée, l’empiètement croissant sur les libertés publiques les plus élémentaires : tout cela est inutile ! Et malgré le temps qui a passé depuis le début de cette crise : toujours pas de masques pour tous, pas de tests, pas de moyens adéquats, pas de véritable stratégie. On peut assurer que la crise est pour l’essentiel encore à venir. Défaillance étatique, impuissance politique, mensonge avéré, et responsabilité criminelle dans une situation de crise majeure obligent à un jugement, une condamnation, et un sursaut.

C’est pourquoi nous demandons instamment la démission collective de l’ensemble des personnes qui sont comptables du désastre en cours, à commencer par le responsable en chef de cette épouvantable gabegie : M. Macron. Lui et son gouvernement doivent passer la main, dans l’attente des sanctions politiques et judiciaires qui devront venir. Nous appelons tous les hommes et femmes politiques, de quelque bord qu’ils soient, à refuser de tomber dans le piège d’une Unité nationale de façade. Si l’Union sacrée doit se faire, elle se fera pour la défense et le salut de notre nation qui exigent en premier lieu l’éviction et le jugement de ses naufrageurs. Nous appelons tous les citoyens de ce pays à se lever pour exiger et obtenir le départ et la condamnation de ces criminels. Pour la Justice et la Liberté. Pour la survie de la France.

Si vous vous retrouvez dans ce texte, signez-la pétition qui s’en inspire ici : https://www.change.org/SpartacusCrise

Didier Bourjon

image_pdfimage_print

3 Commentaires

  1. ne rêvez pas ils ne se suicideront jamais
    le suicide de deux balles dans la nuque, c’est pour les gaulois !

  2. Un assassin est traité et condamné par les assises, donc ce n’est pas une démission qu’il faut exiger mais une destitution du criminel et de ses complices.
    Vu l’état d’esprit de macron le psychopathe, si ce tueur ne comparait pas devant un tribunal pour y être jugé et condamné, une immense porte s’ouvrira devant lui pour qu’il puisse, à son bon vouloir, continuer son génocide.

  3. « Emmanuel Macron, président de la République, se sont révélés en la circonstance incompétents dans l’exercice du pouvoir, incapables de se faire obéir d’une administration inopérante » … non non manu-l’arsouille est compétent car il ne fait qu’obéir à ses patrons! principal conseiller, Alexis Kohler ! vous connaissez son pédigrée ? ses origines ? ses liens familiaux avec les milliardaires cosmopolites ? non macrouille fait son job, à nous de le dégommer lui et toute la clique qui détruit la France

Les commentaires sont fermés.