1

Nadine Morano, symbole d'une France où on ne peut plus rien dire

Nadine se réveille et trouve les accents du peuple.
Nadine se réveille et trouve les accents du peuple.

Danielle Moulins a écrit le 7 juin 2015 sur RL : « Mulhouse (et) l’islam radical… Vous avez aimé le « Congrès des Musulmans d’Auvergne », vous allez adorer les « 5 èmes Rencontres des Musulmans de l’Est » qui, à n’en pas douter, vont illuminer Mulhouse ces 6 et 7 juin. Le thème de cette année, « Les religions : un rempart contre la violence »… enchantera sans doute nos experts islamo-promoteurs. »
On a pu lire : « Un projet unique en Europe (http://centreannour.org/un-projet-unique-en-europe/)
« À Mulhouse, se construit un centre islamique des plus ambitieux, sinon le plus ambitieux de toute la France. Le chantier du Centre Annour est nettement visible à l’entrée nord de la ville au niveau de la voie rapide. Sur les quelques projets de mosquées en France dont le budget de construction dépasse les 15 millions d’euros (Marseille, Bordeaux et Mulhouse), celui de Mulhouse est le plus avancé. Son coût est estimé à plus de 20 millions d’euros. Un peu plus de 8 millions d’euros ont déjà été collectés. Mulhouse, ville sud alsacienne de 112.000 habitants qui doit beaucoup sa libération en 1945 aux combattants musulmans venus des colonies d’Afrique et du Maghreb. Sa position géographique privilégiée fera de ce projet un centre régional. Il faut dire qu’ici, nous sommes à 25 minutes de Bâle en Suisse et 30 minutes de Freiburg en Allemagne. 
« L’AMAL (Association des Musulmans d’Alsace) voit grand et se projette dans l’avenir. Le Centre Annour comprendra un espace cultuel…
« La mosquée occupera une place centrale dans l’édifice. L’espace cultuel sera réparti entre la salle de prière des hommes et celle des femmes.
« Au total, il pourra accueillir plus de 2300 fidèles.
« La place de l’éducation et de la transmission est fondamentale dans le projet. L’espace enseignement comprendra 10 salles de cours, une ludothèque, une salle informatique et des bureaux pour la direction…
« En plus des cours organisés par l’école du weekend pour les enfants, l’institut du Coran, l’institut de langue arabe et l’institut de formation religieuse, le projet sera en mesure d’accueillir un établissement d’enseignement privé musulman. L’espace culturel sera un lieu d’échange afin de « faire tomber les préjugés sur l’islam et faire connaître l’exceptionnelle richesse du patrimoine de la civilisation musulmane ». Il comprendra la salle polyvalente, les espaces d’exposition, la salle de réception et la médiathèque.
« L’espace Santé & Bien être comprendra une piscine, une salle de sport, un hammam, un sauna et un jacuzzi. Ces services respecteront l’éthique et la morale islamique. Comme tout projet digne de ce nom, l’autofinancement est indispensable pour couvrir les charges de fonctionnement du centre. Ainsi l’espace réservé aux services et aux commerces (Waqf) comprendra une supérette, des salons de coiffure et autres commerces.
« Des terrasses végétalisées au deuxième étage et des équipements de jeux pour enfants seront installés. Enfin, d’autres espaces (associatifs et espace funéraire) occuperont des parties de l’édifice. Le projet du Centre Annour nécessite le soutien de chacun d’entre nous. C’est un projet d’avenir, pour nos enfants, pour les générations futures. »
Lu sur L’Alsace.fr par Frédérique Meichler, le 30/04/2015 : « La construction de la mosquée An-Nour (est) portée par l’Association des musulmans d’Alsace… Si le budget s’est envolé, les responsables d’Amal restent confiants… « Nous avons collecté environ 8 millions d’euros », indique Nasser El Kady, vice-président d’Amal chargé du suivi du chantier. L’Amal continue à recueillir des dons en ligne sur le site internet de la mosquée An-Nour où les visiteurs peuvent voir les témoignages des personnalités qui soutiennent le projet… Des prédicateurs comme Cheikh Youssef El-Qaradhawi ou Cheikh Abou Omar, des responsables de l’organisme Qatar Charity…
« Sur les 8 millions collectés, environ 5 proviennent de gros donateurs de l’étranger, essentiellement qataris et koweïtiens.
« Ce sont des gens fortunés qui payent la zakat – l’aumône dans la religion musulmane, calculée en fonction des revenus de la personne – et qui souhaitent que leur contribution soit affectée au financement d’une partie du projet, comme la salle de prière des femmes, la bibliothèque ou les salles de classes… »
« Le centre An-Nour ne lésine pas sur les matériaux nobles (bois, marbre…). Le bâtiment sera équipé de quatre ascenseurs au total… L’association projette de confier la gestion de la partie commerces et services à des investisseurs privés qui reverseront une partie de leurs bénéfices à Amal. « Nous avons déjà des candidats » , indiquent les responsables. »
Sylvia Bourdon a écrit le 7 juin 2015 sur RL : « On ne peut plus rien dire, sous peine de sanction de la part d’un régime (socialo-)autoritaire… (cf. la censure soviétique). C’est tragique dans un pays qui a l’outrecuidance de se revendiquer celui des droits de l’homme, de la liberté d’expression et du « je suis Charlie »…
Valeurs Actuelles ne s’y est pas trompé en titrant sa une de la semaine avec : « ON NE PEUT PLUS RIEN DIRE ». Yves de Kerdrel est venu rejoindre la liste non exhaustive des… dissidents, condamnés pour s’exprimer librement… mêmes les hommes politiques doivent désormais se taire. En particulier ceux, rares, qui disent la vérité.  De ceux-là est » sûrement la courageuse lorraine « Nadine je suis Charlie Morano » qui n’a commis aucune erreur en mettant enfin la caste politico-médiatique au pied du mur de l’hypocrisie des vieux roublards, les sarko-juppés.
« Nadine je suis Charlie Morano » a énoncé une évidence insupportable pour ceux qui militent pour détruire la France et imposer des communautés étrangères dans notre pays. Elle a osé rappeler que notre pays était d’origine judéo-chrétienne et de race blanche.
Mais « Nadine je suis Charlie Morano » ne pouvait pas s’excuser de faire usage de la véritable liberté d’expression. Comme il est de tradition, elle doit faire l’objet, comme Jeanne d’Arc, l’autre lorraine, devant ses juges, du lynchage médiatique UMPS. Et c’est pourquoi « Nadine je suis Charlie Morano » a bien fait de persévérer dans l’honneur des gens de la « vraie France » du Ch’Nord et de Lorraine. Si l’UMPS et An-Nour sont sûrs d’avoir l’Alsace, « ils n’auront pas la Lorraine ! »
Dr Thierry Michaud-Nérard