Najat, Fourest, BHL, Crif, Noah, antiracistes : ça ne marche plus !

Publié le 30 mars 2014 - par - 2 585 vues
Share

A la veille du second tour des municipales

La république se meurt, agonise, geint et râle.

Quand à Henin-Beaumont, Steeve Briois s’installe,

Ailleurs, c’est plutôt la débandade générale.

Ils ont beau rameuter, raffuter, racoler,

Au-delà des associations subventionnées,

Des pourfendeurs antiracistes proclamés,

Et quelques nouveautés, c’est un bide, c’est un fait !

Pourtant ce n’est pas faute d’avoir tout essayé,

Pour combattre la bête immonde du sombre passé,

Qui renait de ses cendres…ou bien plutôt du ventre

Fécond aux heures tardives qui rugit dans son antre…

Leurs références historiques étant incongrues,

Je me borne à ma liste soigneusement tenue.

Récapitulons donc, une flopée d’artistes,

De pseudo écrivains, chanteurs et journalistes,

Des ministres en action, des éditorialistes,

Mettent en garde contre un supposé péril fasciste.

C’est qu’ils ne lésinent pas non plus sur les moyens

Entre bus affrétés pour les journées du bien,

Des vidéos tournées aux frais des citoyens

Rien n’est trop beau pour l’acmé du républicain.

Ainsi, s’avance Najat en tête d’escadrille

Qui craint que le jambon s’affiche en estampille

Dans les mairies tenues par le front national,

Peut-on lui rappeler qu’ailleurs c’est du halal ?

L’inénarrable Fourest, babillarde politique,

Son comparse BHL qui se font les critiques

De cette démocratie qui permettrait les votes,

D’abrutis, d’inconscients, de stupides et d’idiotes.

Le CRIF, l’UEJF et SOS RACISME,

La Licra qui donnent des leçons de « citadisme ».

En tête de gondole figure bien sûr Noah

Sa colère lui valant une place de premier choix.

Copé, Ayrault, Le Roux, Boutih, Yade et consorts

Unanimes, se dressent dans un mutuel effort

Qu’ils appellent front républicain, une galéjade

Que les Français voient comme une piteuse mascarade.

Les indéboulonnables Soubré et BRP

Et autres journaleux, démocrates avérés

Qui dès le terme FN tombent quasiment en transe

Comme dit un certain, « Ménard, quelle déchéance ! »

Terra Nova a lors ses adeptes exhibé

Science-potistes certifiés, pour contrer le danger.

Ils ont même sorti pour l’occasion des placards,

Elkabbach, Jean-Daniel et surtout Léotard

Qui nous font le remake des fameuses années 30

Du FN de Vichy aux racines fascisantes.

Z’arrivent même à trouver une tribune de Plenel

Quasi « copiée-collée » sur celle de Duhamel !

Bref, toute la litanie des poncifs habituels

La horde est libérée pour son nonosse ronger !

Mais cette année ils ont décidé d’innover

Et pour ce faire, ont lâché les intellectuels

Enfin les supposés, parce qu’entre Olivier Py

Qui veut mettre fin au Festival d’Avignon

Sous prétexte que la ville serait prise par le Front

Pour les habitants, ça équivaut au mépris.

A Villeneuve Saint Georges, c’est Castro l’architecte

Qui renie une mairie FN qui le débecte,

Et offre ses dessins, à qui veut, de tout cœur !

C’est qu’ils ont des principes, c’est qu’ils ont des valeurs.

Philippe Joubert nous en fait la démonstration

Avec  une vidéo aux subtiles conclusions

Qui utilise le Ku Klux Klan, subliminal

Entériner l’image du raciste national ?

Ah je précise aussi que le sieur Boudjellal

Ne veut plus que Toulon et Béziers se confrontent

Si Ménard est vainqueur, ce serait trop la honte

De se battre contre une ville aux couleurs nationales…

Et puis j’apprends ce soir, cerise sur le gâteau

Que l’ex première dame, virée par le p’tit gros

Y va de sa diatribe, fustigeant le facho

Décidément, on a la crème des intellos.

J’attends l’avis de Loana, de Nabilla

Pour pouvoir m’orienter sur mon vote de dimanche

Parce qu’au vu des experts aux idées claires et franches…

Un doute sur l’objectivité de ces gens-là…

Oréliane

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.