Najat Vallaud-Belkacem bientôt professeur en Suisse romande ?

Publié le 1 juillet 2015 - par - 1 356 vues

théorie du genre

Les « Etudes genre » font florès dans les Universités romandes !

Comme membre de la Faculté des sciences de la société de l’université de Genève, je reçois régulièrement divers courriers d’information générale.

Le dernier mail a retenu toute mon attention. Il s’agit de la mise au concours d’un poste de : « professeur-e-associé-e-ou professeur-e-assistant-e en PTC en Etudes genre » par la Faculté des Sciences sociales et politiques de l’Université de Lausanne, Centre en études genre  LIEGE, Interfaculty Platform in Gender Studies at the Université of Lausanne(PlaGE) ».

Tout un programme ! Et ce n’est pas terminé : parmi les cours à donner il y en a un sur : « l’introduction aux études genres 2h/année et un enseignement « Pouvoir, genre et inégalités  2h/ année.

« Le titulaire développera ses propres travaux… avec un intérêt pour l’approche en termes d’intersectionnalité… ».

Une nouvelle approche révolutionnaire?

On apprend aussi que l’UNIL possède une  « Plateforme interfacultaire en études genre » (sans s cette fois).

ThéorieGenreUNIL_SuisUniqueenMonGenreOn apprend par la même occasion l’existence d’un véritable Centre en la matière et donc une véritable Plateforme interfacultaire  axée sur l’intersectionnalité. Combien de personnes ? Quel coût ? Peut-on avoir des données à ce propos ?

Je suis très honoré d’avoir également reçu cette mise au concours mais ne pense pas que nous pourrons proposer une candidate parmi nos contributeurs et visiteurs, étant donné nos critiques sévères et répétées de ces Etudes genre, parfois Théorie du genre.

Nous y avons consacré une bonne douzaine d’articles ; pour les retrouver sur notre site, il suffit de taper : Etudes genre ou Théorie du genre.

L’existence d’un véritable Centre et d’une Plateforme interfacultaire peut surprendre par son ampleur, cela d’autant plus que d’autres universités internationales et reconnues ont carrément supprimé ces « Etudes genre » après avoir constaté les effets désastreux de certaines thèses émises, thèses qui ont même été infirmées par des travaux de recherches approfondis et dont nous avons également parlé sur notre site (il existe même un film très bien fait sur le sujet, lui aussi reproduit sur notre site).

Faut-il  en déduire qu’en province ont a tendance à courir après les modes avec un certain retard ? Voire quand elles sont carrément passées ?

Il est vrai que ces Etudes genre bénéficient d’un soutien et d’un lobbying très actifs et massifs des mouvements LGBT.

Nous faisons certainement preuve « d’esprit réactionnaire ».

Mais il y a mieux encore. Une Université suisse vient d’octroyer le titre de docteur (e ?) honoris causa à Judith Butler, l’une des plus « fameuses » théoriciennes de la Théorie du genre. Devinez laquelle ? Vous ne le croirez pas : l’Université dite catholique de Fribourg, donc en principe particulièrement attachée à la famille dans un sens plus traditionnel.

Mais voyons ! Les temps changent, toute association de deux ou plusieurs personnes peut être considérée comme une famille et a droit au mariage. Dans certains pays on peut déjà marier jusqu’à 3 ou 4 personnes ensemble. Décidément on n’arrête pas le progrès.

Les « réactionnaires » avec leurs oppositions dépassées sont vraiment insupportables.

Il est vrai que l’on fait fort dans les Universités romandes : l’Université de Neuchâtel a réussi un autre tour de force : engager comme professeur  l’ancien ministre français de l’éducation Vincent Peillon. Pour enseigner quoi et où ? La démocratie, et svp en Suisse !  Lui aussi voulait séparer au plus vite les enfants de leur famille afin d’en faire, dès le biberon ?, de vrais « républicains ».

En journalisme, la même Université de Neuchâtel, UNINE, invite aussi régulièrement le journaliste trotskiste Edwy Plenel pour former les étudiants en journalisme. Sans doute parce qu’ils ne sont pas encore assez à gauche.

Une suggestion : ces deux universités pourraient se mettre ensemble pour inviter également comme future professeure la ministre française actuelle de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem, elle aussi adepte de la théorie du genre, mais, qui, dit-elle, de façon mensongère, n’existe pas alors qu’elle impose déjà son application dans certaines écoles « expérimentales ». Cette  ministre finira bien par être « libérée » du gouvernement socialiste tant elle participe à la destruction de l’éducation (même les professeurs de gauche descendent dans la rue, révoltés qu’ils sont par ses « réformes ») et donc de la famille traditionnelle. Et la générosité de la Suisse en matière d’asile est connue. Sa nomination ne devrait pas être trop compliquée.

Ces deux universités pourraient déjà lui chauffer la place et penser à un titre pour une future Plateforme d’intersectionnalité révolutionnaire sur la famille, le genre, la démocratie et le journalisme, et réunir ainsi tous ces fameux invités dans une même Unité interuniversitaire de l’intersectionnalité genrée, en formation continue par exemple. Cela aurait de l’allure et un succès garanti grâce à un appui assuré et inconditionnel des médias.

Ce n’est qu’une suggestion. Car faite par un réactionnaire, elle n’a évidemment aucune chance d’être acceptée. Pourtant cela ferait un tabac et les moyens financiers engagés en vaudraient largement la peine. Ne soyons pas toujours pingres et mesquins. La nouveauté et l’innovation, surtout lorsqu’on y ajoute l’intersectionnalité, cela a un coût.

Je vais quand même faire une recherche afin de voir si un groupe de personnes parmi nos contributeurs ne voudraient pas réfléchir à une Plateforme concurrente, ayant une orientation totalement opposée puisque les « genrés » sont encore très minoritaires à côté des deux sexes biologiques traditionnels et qu’il est connu que l’université est par définition pluraliste et adore la confrontation des idées avec intersectionnalité à l’appui, genrée ou non.

 

Uli Windisch, 29 juin 2015

 

Ci-dessous le texte, tel que reçu par mail, de la mise au concours de ce poste déterminant pour un avenir progressiste, genré et riches en « avancées » de nos sociétés.

.

De: Eléonore Lépinard <Eleonore.Lepinard@unil.ch>

À: recher-ceg-liege-iss-ssp@unil.ch” <recher-ceg-liege-iss-ssp@unil.ch>

Objet: Pour diffusion – poste professeur.e en études genre + migration Université de Lausanne

Date: 26 juin 2015 17:07:51 UTC+2

Bonjour,

Merci de bien vouloir diffuser l’annonce suivante (English below) :

 

La Faculté des Sciences Sociales et Politiques de l’Université de Lausanne met au concours un poste de

PROFESSEUR-E ASSOCIÉ-E ou PROFESSEUR-E ASSISTANT-E EN PTC EN ÉTUDES GENRE

 

Entrée en fonction: 01.08.2016
Durée du contrat: Professeur associé : 6 ans renouvelable. Professeur assistant en PTC : 2 ans renouvelable 2 fois.
Taux d’activité: 100
Lieu de travail: Université de Lausanne, bâtiment Géopolis, Lausanne
Référence: Offre n°3632
Annonce du: 22.06.2015
Offre parue en: Français, English

 

Description des tâches

Enseignement
Il s’agira d’assurer 6 heures hebdomadaires par an (168 heures) d’enseignement :
– un enseignement de type cours de niveau bachelor sur l’introduction aux études genres, 2h/année
– un enseignement de niveau bachelor à déterminer, 2h/année
– un enseignement de master « Pouvoir, genre et inégalités », 2h/année
Les enseignements décrits peuvent changer en fonction des plans d’études.
Le/la titulaire encadrera des travaux, des mémoires et des thèses à tous les niveaux du cursus.

Recherche
Le titulaire développera ses propres travaux de recherche dans le domaine de spécialisation du poste, avec un intérêt pour l’approche en termes d’intersectionnalité et, si possible, pour l’analyse d’enquête.
Elle/il devra être capable de s’intégrer au sein de l’Institut des sciences sociales (ISS), du Centre en études genre LIEGE (CEG LIEGE ) (http://www.unil.ch/liege/home.html ) et participera au développement de la Plateforme interfacultaire en études genre de l’Unil (PlaGE) (http://www.unil.ch/plage/home.html).

Profil souhaité

Domaine de spécialisation : MIGRATION, MOBILITÉ, ETHNICITÉ, INTERSECTIONNALITÉ OU NATIONALITÉ

– Doctorat en sociologie ou en sciences sociales ou un titre jugé équivalent
– Expérience d’enseignement universitaire dans le domaine des études genre
– Recherches attestées et publications de niveau international dans le domaine des études genre démontrant un intérêt pour l’analyse d’enquête.
– Bonnes compétences en méthodes quantitatives et/ou qualitatives
– Une approche d’intersectionnalité serait un atout
– Bonne insertion dans les réseaux internationaux

Dossier de candidature

Les personnes intéressées sont priées de nous faire parvenir par courriel en format pdf à l’adresse rhssp@unil.ch un dossier contenant : lettre de motivation, curriculum vitae, copie des diplômes et titres, une liste des publications ainsi que cinq publications principales en format pdf.
Seules les candidatures envoyées par ce biais seront prises en compte.

Remarques

Soucieuse de promouvoir une représentation équitable des femmes et des hommes parmi son personnel, l’Université encourage des candidatures féminines.

 

Délai de candidature

Candidatures jusqu’au: 31.08.2015

Personnes de contact

Prof.
Nicky Le Feuvre Nicky.LeFeuvre@unil.ch

Références

Centre en études genre LIEGE
http://www.unil.ch/liege/home.html

Interfaculty Platform in Gender Studies at the University of Lausanne (PlaGE)
http://www.unil.ch/plage/home.html

 

FOR A FULL DESCRIPTION OF THE JOB and attached documents:

https://applicationsinter.unil.ch/inter/noauth/php/Po/pooffres.php?poid=3632&langage=37

 

 

ENGLISH:

 

Please circulate widely.

 

The Faculty of Social and political sciences of the University of Lausanne announces an assistant (tenure-track) or associate professor position in gender studies, with a strong interest in migration/ethnicity/nationality and intersectionality.

 

 

Teaching
It will be necessary to assure 6 weekly hours of teaching per year (168 hours):
– one bachelor level course on the introduction to gender studies , 2hr per year
– one bachelor level course to be determined, 2hr per year
– one master level course titled « Power, gender and inequalities », 2hr per year
Teaching may change according to study programs.
The incumbent will supervise projects, theses and dissertations for all levels.

Research
The selected candidate will develop his/her own studies in the specialised domain of the post, with an interest in the intersectionality approach, and if possible, that of inquiry analysis as well.
He/she will be able to integrate into the core of the Social Sciences Institute (ISS), the Centre of Gender Studies LIEGE (CEG LIEGE ) (http://www.unil.ch/liege/home.html) and will participate in the development of the Interfaculty Platform in Gender Studies at the University of Lausaunne (PlaGE) (http://www.unil.ch/plage/home.html).

Profil souhaité

Field of specialisation: MIGRATION, MOBILITY, ETHNICITY, INTERSECTIONALITY OR NATIONALITY

– Doctorate degree in sociology or in social science or equivalent
– University teaching experience in the field of gender studies
– Recognised research and internationally published articles in the field of gender studies demonstrating an interest in inquiry analysis
– Good mastery of quantitative and/or qualitative methods
– An intersectionality approach will be an asset
– Well established in international networks

Dossier de candidature

Interested candidates are kindly requested to submit via email a letter of application, curriculum vitae, copies of degrees, a list of publications and the five most significant publications in pdf format to: rhssp@unil.ch.
Only applications received in the above manner will be considered.

Remarques

Seeking to promote an equitable representation of men and women among its staff, the University encourages applications from women.

 

Délai de candidature

Candidatures jusqu’au: 31.08.2015

Personnes de contact

Prof.
Nicky Le Feuvre Nicky.LeFeuvre@unil.ch

Références

Centre en études genre LIEGE
http://www.unil.ch/liege/home.html

Interfaculty Platform in Gender Studies at the University of Lausanne (PlaGE)
http://www.unil.ch/plage/home.html

 

FOR A FULL DESCRIPTION OF THE JOB and attached documents:

https://applicationsinter.unil.ch/inter/noauth/php/Po/pooffres.php?poid=3632&langage=37

 

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi