Nancy : après Tous à poil, pourquoi a-t-on a arrêté un exhibitionniste ?

Publié le 17 février 2014 - par - 1 890 vues
Share

Ici j’avoue ne plus y rien comprendre.

nu1« Présenté hier au parquet de Nancy, un homme âgé de 33 ans a été mis en examen pour « agression et exhibition sexuelle sur mineurs de 15 ans », avant d’être placé en détention provisoire.

On reproche à cet habitant de Villers-lès-Nancy d’avoir exhibé ses parties génitales devant les enfants d’une association spécialisée notamment dans le soutien scolaire, à Jarville. Les petites victimes étaient âgées de 7 à 10 ans. Les faits ont eu lieu mercredi.

L’auteur présumé a ensuite suivi un enfant de 8 ans dans son immeuble, avant de l’embrasser sur la bouche dans l’ascenseur et de s’exhiber à nouveau. Interpellé par la police, le trentenaire a été placé en garde à vue le jour même, vers 16 h. Par le passé, l’homme avait déjà été condamné à trois reprises pour des faits à caractère sexuel dont un viol sur mineur. Il faisait actuellement l’objet d’un suivi socio-judiciaire.

Le récidiviste Villarois aurait évoqué des « pulsions » pour expliquer son comportement. »

Article de l’Est Républicain disponible gratuitement ICI 

Alors tous à poil, prof à poil, policier à poil et documentation avec images à destination de 5 ans et plus, on peut et c’est même encouragé par l’éducation nationale. Faire intervenir un travesti dans une classe de CM1 on peut aussi avec la bénédiction de Vincent Peillon. Expliquer aux écoliers qu’un garçon peut embrasser un autre garçon et idem pour les filles, c’est ce qui se fait quand les instits emmènent des cohortes d’écoliers aller voir le film Tomboy dans lequel on peut (j’avoue ne pas avoir vérifié) y voir une jeune fille nue sortir de la douche. C’est scolaire, pas pédophile, nuance subtile.

Et là paf ! Ce que ce monsieur a fait est répréhensible. Certes je le pense et je ne défends pas l’individu, mais il faut avouer que la frontière entre ce qui est autorisé et ce qui est interdit est plus que trés trés mince depuis quelques temps. Le système de défense du bougre peut être de se définir comme étant un bénévole qui donne la pratique à l’issue d’un cours théorique, de dire que lui aussi fait du soutien scolaire. La frontière entre le bien et la mal est à l’image de l’espace Schengen, poreuse, vaseuse. Espace dans lequel on ne sait plus quelle Loi appliquer puisque bon nombres sont contradictoires, celles de l’Etat membre et celles des commissaires politiques de Bruxelles.

Mais rassurez-vous braves parents, vos enfants risquent tout sans en souffrir avec la vaseline « Peillon National Deseducation Incorporated ». Vendue chère mais efficace, premier budget de l’état donc estampillée fiable même si non remboursée. L’individu étant multirécidiviste, Taubira le remettra en rayon avec -75%, c’est encore les soldes profitons-en et le produit en question a suivi un socio-judiciaire qui est un label de qualité bien reconnu: L’AOI, « Appelation d’Origine Incontrôlée ». Et il y en a d’autres du même calibre dans le magasin Taubira.

On peut affirmer que nos ministres sont compétents en ce qui concerne la démolition de la France à coup de pelleteuses mariages pour tous écologiques puisque ne fonctionnant pas au Gazoil mais avec du GPA (ne pas confondre avec le GPL, c’est encore plus naturel) et à grand coups de nettoyage de neurones pré-pubères. Par conséquent les indélicats qui oseront utiliser le nom incompétent (en un seul mot) seront jugés coupables et pendus au gibet de Montfaucon. C’est ainsi et ce n’est pas autrement dans notre Bonne Organisation Républicaine Démocratique Et Libérale.

Philippe Legrand

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.