1

Nantes, Nice, Saint-Lys : révoltes contre l’insécurité ou l’invasion?

Malgré la volonté des médias de grand chemin et des politicards de cacher aux Français la réalité, l’insécurité et la sur-délinquance atteignent de tels niveaux que cela commence à bouger de partout.

À Nantes, pendant que la municipalité organise une fête soudanaise pour faire oublier le viol d’une femme par 3 clandestins, mille personnes se retrouvent dans la rue pour dénoncer l’insécurité et reprocher au maire son inaction.

https://www.fdesouche.com/2022/10/01/nantes-apres-avoir-subi-3-agressions-en-3-jours-olivia-restauratrice-lance-une-invitation-a-la-maire-ps-johanna-rolland-pour-lui-montrer-linsecurite-quotidienne-venez-madame-le-maire-je-vo/

À Nice, à l’appel de Philippe Vardon, élu municipal, 300 personnes marchent pour soutenir les policiers, et cibler les racailles, imitant les slogans antifas.

https://www.fdesouche.com/2022/10/01/pas-de-racaille-dans-nos-quartiers-pas-de-quartier-pour-la-racaille-a-nice-300-personnes-defilent-contre-linsecurite-et-pour-soutenir-les-forces-de-lordre/

À Saint-Lys, ville de 9 000 habitants, à l’appel du maire PS, 150 personnes se rassemblent pour protester contre la construction d’un centre pouvant accueillir 120 migrants, avant qu’ils ne quittent la France, version des autorités.

https://www.fdesouche.com/2022/10/01/au-sud-de-toulouse-la-commune-de-saint-lys-soppose-a-linstallation-dun-centre-daccueil-destine-a-recevoir-120-migrants/

À Strasbourg, les commerçants, abandonnés, pétitionnent, avec à la multiplication des violences et des vols dans le centre-ville et l’absence de la police.

https://www.fdesouche.com/2022/10/01/les-commercants-du-centre-ville-de-strasbourg-67-se-plaignent-de-labsence-de-la-police-et-lancent-une-petition-contre-linsecurite-on-se-fait-piller-tous-les-jours/

Et pendant ce temps-là, aux Mureaux, après les révélations chocs de l’adjoint Boris Venon, victime de racisme et d’homophobie, le maire François Garay assure qu’aux Mureaux, le vivre-ensemble fonctionne, et que dire le contraire, c’est stigmatiser sa ville…

Les Mureaux (78): après 11 agressions, du racisme anti-blanc, des menaces de mort et l’homophobie, un élu PS démissionne et quitte la ville (MàJ: le maire PS assure que “le vivre-ensemble fonctionne”)

La contre-attaque habituelle des négationnistes. Jean Messiha demandait, dans un entretien, aux Français s’ils étaient encore capables de défendre leurs territoire et leur identité. De cette réponse dépend l’avenir du pays.

Français, êtes-vous encore capables de défendre vos territoires et votre identité ?