Nantes : un procès ignoré par les médias, les tortionnaires étaient noirs !

Publié le 24 novembre 2020 - par - 23 commentaires - 2 769 vues

L’assassin a droit au floutage

Non, je ne suis pas obsédée par la blonde à lunettes, au contraire, je suis soulagée que les médias tous confondus ne nous imposent plus sa tronche à longueur de journée.

Et pourtant hier, en cherchant un terme sur linguee, j’ai soudain vu apparaitre dans le coin gauche inférieur de mon ordi une petite vidéo : la Fouillot et son époux, discret troisième rôle du feuilleton. LCI annonçait une « émission spéciale », avec des « document inédits » ! Que pouvait-il bien avoir encore d’inédit dans ce feuilleton. Vite, vite, la petite croix salvatrice, que je fasse disparaitre ce rabâchage.

Et pendant que tous les médias vous saoulaient du procès Daval (À quand l’avenue, le square, la place du même nom ?) un autre procès – bien plus douloureux – se déroulait à Nantes dans la plus grande discrétion… David (8 ans) torturé à mort par sa propre mère (chance pour la France) et son beau-père (lui aussi véritable aubaine pour le pays) après des mois de sévices et noyé dans la baignoire… Pourquoi un tel silence des médias ? Problème de politiquement correct ? Défaillance avérée des services sociaux ? Crainte d’être taxés de racisme ?

Guy-Roland, quel doux prénom bien français ! Un peu l’effet Ludovic Bertin…Un instant, on aurait pu croire à un meurtre bien gaulois !

Voilà la photo du malheureux enfant originaire de Côte d’Ivoire, comme ses tortionnaires. Nous allons subvenir à tous leurs besoins en prison 25 ans durant et les 7 autres enfants (oui, sept, vous avez bien compté, ce qui nous en fait 8. Pour une mère qui avoue « ne plus y arriver » ! Pour des parents qui affament leur petit garçon) seront – probablement à vie – à la charge de l’État :

https://www.20minutes.fr/justice/2913347-20201121-enfant-torture-noye-nantes-mere-beau-pere-david-condamnes-28-ans-reclusion

Ouvrier, Guy-Roland avait fondé avec son frère une société de paintball en Côte d’Ivoire, il s‘y rendait régulièrement.

Eunice, une mère, en apparence sans aspérités. Elle était sans emploi (qui l’eût cru ?) et devait commencer une formation en janvier. Elle était arrivée en France en 2008 et paraissait gentille aussi, “ses enfants étaient soignés, je n’aurais jamais cru ça d’elle !”, s’émeut ainsi une riveraine. Je me disais bien, on ne parle pas des voisins, dans cette affaire ?

Un procès sur lequel on se tait. Si courant, si banal : géniteurs issus de l’immigration, au chômage, 8 enfants, de la violence. Mais c’est d’une blonde que les médias préfèrent nous gaver.

Le verdict est tombé ce vendredi soir. La cour d’assises de Loire-Atlantique vient de condamner les monstres, parents de ce petit garçon maltraité et mort noyé, pieds et poings liés, dans une baignoire, à 28 ans de réclusion criminelle. La cour a également prononcé le retrait de l’autorité parentale d’Eunice K., 29 ans et de Guy-Roland D., 35 ans, sur leurs deux et cinq autres enfants respectifs, dont un petit garçon né de leur union. Ces gens-là (Jacques Brel), c’est tout ce qu’ils savent faire. Se reproduire comme des lapins. Concevoir d’autres futurs chômeurs qui finiront nourris, logés à nos frais, mauvaise conscience comprise.

Accusés d’actes de torture et de barbarie ayant entraîné la mort sans intention de la donner (“M’sieur l’juge, quand on ligote les pieds et les mains d’un enfant avant de le plonger dans une baignoire, serait-ce seulement pour le rafraîchir ?”), ils ont reconnu les violences régulières, depuis qu’ils avaient ramené David de Côte d’Ivoire où il avait grandi, tout en continuant à se rejeter mutuellement la responsabilité de la punition mortelle de la baignoire.

Enfant torturé et noyé à Nantes : Qui a infligé la punition mortelle à David ? La mère et le beau-père se renvoient la faute (20minutes.fr)

«Dans ce dossier, il y a un enfant de 8 ans qui a perdu la vie dans des circonstances qu’il faudra élucider. » Non, Monsieur le président, soyons honnêtes : il a été assassiné, torturé, il n’a pas seulement « perdu sa jeune vie » comme un vulgaire portefeuille.

Le médecin légiste, lui, n’a pas modifié une ligne de ses conclusions qu’il a détaillées ce matin : David ne s’est pas noyé de façon accidentelle, et de nombreuses ecchymoses, traces d’entraves et lésions, ont été relevées sur tout le corps du petit garçon.

Eunice sanglote (encore une habitude, chez ces gens)

Faut vous dire, Monsieur

Que chez ces gens-là

On ne pense pas, Monsieur

On ne pense pas

On tue !

Eunice K., 29 ans, reconnaît des punitions régulières, entre fessées ou douches froides, mais pas celle de la noyade. Tout ce qu’elle admet, c’est de n’être pas intervenue quand son béguin attachait puis enfonçait la tête du petit « à deux reprises » sous l’eau (on se croit aux mains des agents des services de renseignement américains en Afghanistan). En fait, elle dit avoir tout cautionné, même alors que le misérable, quelques semaines avant le drame, serait descendu dans la cave pour y punir son fils, attaché dans le noir pendant dix minutes. « David est mort parce que je ne me suis pas opposée, souffle-t-elle, avouant qu’elle aurait bougé s’il s’agissait de l’un de ses deux autres enfants. Avec lui, j’avais abandonné… Je n’y arrivais plus. ». Fallait demander de l’aide, Eunice, fallait pas assister immobile, au martyre du petit. Fallait appeler les services sociaux, vous avez l’habitude, tout de même ? Chez qui c’est que vous allez mendier vos allocs ? Et qui c’est qui vous file les sous ? Qui s’occupe gratuitement des plus jeunes, pendant que vous ne foutez pas une dalle ? Vous ne saviez pas ? Et ben, vous n’avez qu’à pleurer…..

Le mercredi du drame, le Samu reçoit l’appel. Véritable Judas, Guy-Roland, au bout du fil, prétend être inquiet après « avoir entendu un bruit dans la salle de bains» et entamer un massage cardiaque avant qu’un médecin ne prenne le relais. Et il n’a pas menti, Guy-Roland ? Il n’a pas « mystifié la France entière ? ». Il n’a pas fait semblant de s’inquiéter ? Ce fait divers insignifiant ne mérite donc pas plusieurs “émissions spéciales” et “document inédits” ?

Pourquoi toute cette discrétion ? Pourquoi n’ai-je lu cet article qu’après tant de temps ? Alors que, pas même 2 heures après la disparition de la joggeuse, l’Europe entière était au parfum ?

Près de quatre ans après l’abominable assassinat, cette vermine de 35 ans parle avec détachement, malgré les questions pressantes de la cour sur les circonstances du drame. Flexions, coups de règles, mains et pieds attachés avec une cravate… Il détaille l’escalade des violences infligées à cet enfant qui selon lui « ne l’aimait pas et prenait plaisir à le défier », jusqu’à l’idée de le plonger dans l’eau froide.

Vous ne croyez pas que David a le droit à la vérité ? Et maintenant ! », tonne l’avocate de l’association « Innocence en danger» qui s’est constituée partie civile. « On ne peut pas faire ce qu’on veut avec nos enfants, ce ne sont pas des objets de torture, on ne cache pas nos enfants derrière les murs, il faut qu’ils sachent ça, ces tortionnaires », ajoute-t-elle.

Eunice a fait un malaise à l’annonce du verdict. Eunice s’est sentie mal lorsque le président lui a fait connaître son châtiment, mais pas quand sa moitié torturait le petit, encore et encore ? Eunice est tombée en pamoison à la lecture de la sentence, mais permettait à l’individu de ligoter les bras et les jambes de son propre enfant. Eunice s’évanouit à la pensée de sa captivité, mais restait de glace quand le beau-père suppliciait le petit garçon.

Ce n’est pas ici, dans ce procès, que la France entière parle de fausseté, de larmes feintes, de gigantesque mascarade, de stratagème, c’est dans un autre. Dans le procès d’un homme blanc. Ici, ni meute de journalistes, ni détails sur le menu de la veille, ni de « pire scénario pour une famille ». Pas de parents “polytraumatisés”. Pas de rabâchage nauséabond. Hello, Simple oubli, ou intention ?

L’institutrice de la petite victime lui a rendu hommage en dépeignant le portrait d’un enfant « très souriant, joyeux, au contact facile et bien intégré dans sa classe ». Malgré des difficultés scolaires liées à une arrivée précipitée de Côte d’Ivoire, six mois avant le drame, l’élève de CE1 «progressait», assure celle qui avait la veille téléphoné à la mère de David pour la prévenir qu’il avait abordé un inconnu parce qu’il avait faim.

C’est pour cette « bêtise » que le petit garçon, avait été puni !

Aucune feuille de chou ne montre la famille. Le visage d’Eunice reste caché. Eunice l’infanticide a le droit à la discrétion, elle.

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Fabiola FERRANTE

MILLE BRAVOS pour votre article !
Je pense que ces odieux tortionnaires mériteraient facilement une mort par découpage pratiquée en Chine jusqu’au début du 20e siècle :
http://turandot.chineselegalculture.org/Textual.php?ID=102&CF=2&Fa=2
Ils ne méritent pas de vivre ces cafards, ces bactéries nuisibles !
MALEDICTION SUR EUX
Et c’est en France qu’ils viennent nous pomper NOS IMPOTS, NOTRE FRIC pour commettre leurs crimes pourris ??!!
HONTE AUX JOURNALOPES qui ont caché cette horreur !
Eux aussi méritaient la UNE de tous les journaux pour leurs exploits de la HONTE !!
Tuer son enfant : quelle honte, quelle horreur !!!!

Thierry

Pour de tels crimes il faudrait rétablir les travaux forcés bien rudes 😠😠

Phil93

contactée, BFMTV confirme qu’elle ne fera pas de série sur ce meurtre sordide car fait par des Chances Pour la France dont il ne faut pas ternir l’image resplendissante

UltraLucide

J’aime……
Dans les médias progressistes, les acteurs noirs doivent jouer des rôles de bons et remplacer les blancs dans les rôles phares, comme César, Cléopâtre, ou Napoléon. Les rôles de monstrueux assassins débiles seront dévolus aux blancs. J’ai tout bon, là, Mme Delphine Linotte?

Huineng

Anne Schubert , moche dedans , moche dehors !!
Votre odeur pestilentielle n’en finit pas de sévir sur Riposte Laïque , avec des phrases manichéennes du genre
” …. Mais c’est d’une blonde que les médias préfèrent nous gaver….”…

Lisianthus

Alors allez sévir et baver ailleurs puisque vous trouvez Anne Schubert pire que ces monstres assassins d’enfant, révélant là votre système de valeurs !

Huineng

” Alors allez sévir et baver ailleurs ” !!
Quoi qu’est-ce que tu me baves dans ta barbe, triste abruti, je suis l’un des premiers contributeurs de Riposte Laïque sur demande de Pierre Cassen himself ,,pour qui j’ai écrit 158 articles de 2007 à 2014 et ………..j’ai adopté un petit Sénégalais, né sans aucun bras , afin de le sauver de sa vie de misère ….
France Gall a presque fait la même chose que moi avec son petit ” Babakar ” qui lui est quand même né avec ses deux bras.

Sei

La “blonde à lunettes”, comme vous la décrivez, se serait bien passé de cette célébrité. Inutile de la critiquer avec autant de véhémence.

christian nivault

c’est véritablement l’horreur absolue, le diable s’est vraiment infiltré dans notre pays

WhiteLivesMatter

https://whitelivesmatter
Des dizaines d’histoires de ce genre…

patphil

dans la série les journaleux se taisent, cette décapitation de 50 jeunes d’un village du nord mozambique par des…musulmans bien sur, chut pas d’amalgame

UltraLucide

Ah oui, là on n’est pas du tout poliitiquement correct, silence on passe à autre chose, comme l’attitude super digne de Jonathan….

Hectorperrier

Des noirs, des assassins en plus, des tueurs d enfants…. Je vous invite à découvrir les tueurs en série au usa, en très grosse majorité des noirs… On nous aurais menti. Lire aussi l excellent livre le racisme anti blanc de Hervé ryssen qui témoigne des nombreux mèutres réalisés par les arabes et noirs en France, c est édifiant et évidemment aucun média n en parle. Visiter les prisons très grosse majorité de noirs et d arabes.

Une patriote

Vous pouvez faire ce que vous voulez, leurs gènes d’hommes de la brousse ressortent à la moindre colère et ils redeviennent des sauvages !

Villechobi

Espérons qu’il va morfler !

En attendant il peut toujours se faire défoncer la rondelle par mohamerde !

Paul

Cela me débecte totalement. Pauvre gamin, torturé par des monstres. Et ça fait gosses sur gosses. Pourquoi ? Les capote ça existe. Ils en distribue même à profusion au secours populaire. Et les médias qui se taisent. Le français lambda aurait été horrifié, dégoûté de voir au JT de telles ordures. Les médias préfère Daval en long, large et en travers. Les médias sont des merdes oui de vraies merdes.
J’ai la haine de lire ce qui est arrivé à ce môme. Pauvre gamin innocent.

Ivan Greindl

Vous avez raison, Paul, on ne peut pas mieux dire. Pauvre petit innocent, qui ne demandait qu’un peu de nourriture et d’amour…

limone

les médias se taisent, il vous suffit alors , chacun , d’envoyer tout ou partie de cet article aux journaux locaux ! vraiment ! effacer ce qui peut être considérer comme du racisme, exposez seulement les faits, en effaçant avant d’imprimer .. c’est notre travail !

Phil93

“Et ça fait gosses sur gosses. Pourquoi ? ”
sérieux, vous ne savez pas pourquoi ?
c’est à cause ou grâce à ces 3 lettres magiques qui vous dispensent de travailler quand vous avez de nombreux enfants : CAF

Lessentiel

Exact

Victor Hallidée

C’est sûr que les crimes sordides commis par des Blancs sont très appréciés par les journaleux qui leur accordent un espace privilégié dans leurs poubellications.Tandis que les meurtres sordides commis par les « diversitaires » sont tellement fréquents, majoritaires… qu’ils sont gênants pour les multiculturalistes journaleux qui voudraient bien réussir à nous faire gober le vivrensemble malgré les crimes diversitaires, les migrants à couteaux, machettes, les massacres à la Kalach, les decapiteurs… qu’ils préfèrent fermer les yeux, les oreilles et la bouche comme les petits singes aux ordres qu’ils sont. Mais de là à s’en prendre aux parents d’une jeune-femme assassinée, à s’émouvoir des larmes de crocodile de l’assassin, de grâce ! Laissez ça aux juges du mur des cons !

lessentiel

je cites
” sa propre mère (chance pour la France) et son beau-père (lui aussi véritable aubaine pour le pays)”
un CPF comment sont il entré en france =========> BABY BOOMERS !!!!!!

Lire Aussi