Napoléon, superstar dans le monde entier… sauf en France

Publié le 21 février 2021 - par - 58 commentaires - 1 369 vues
Traduire la page en :

Résultat de recherche d'images pour "IMAGE NAPOLEON 0 LA GUERRE"

La France de ces 20 dernières années n’a strictement plus rien à voir avec cette illustre nation millénaire, qui n’avait peur de rien, qui a traversé les siècles en affrontant tous les périls, et qui était si fière de ce qu’elle était.

Les Français ont-ils oublié que sous Charlemagne, puis sous Napoléon et enfin sous la IIIe République, la France a bâti trois empires et imprimé sa marque sur tous les continents ? À part l’Angleterre, quel autre pays que la France a autant rayonné en Europe et dans le monde ?

Hélas, il a suffi d’une seule génération pour que l’idéologie mondialiste transforme un peuple courageux et fier en agneau timoré et tremblant.

La France de 2021 est un pays soumis, qui a honte de sa glorieuse histoire, qui rase les murs devant tous ceux qui la vomissent et lui crachent dessus, qui se couche systématiquement à la moindre critique, une nation sans courage ni fierté, par la faute de dirigeants tellement lâches qu’ils nous font honte, tous indignes d’un pays qui a derrière lui des siècles de grandeur.

C’est ainsi que pour le bicentenaire de la mort de Napoléon, le 5 mai 1821, la France de Macron assurera le service minimum pour commémorer cet événement majeur.

Tétanisé par la dictature du politiquement correct, totalement soumis aux diktats de la sphère décoloniale et indigéniste, Macron rase les murs et s’apprête à ignorer le personnage le plus glorieux et le plus illustre de toute l’histoire du monde.

Quel changement depuis 1969 !

À l’époque, Pompidou célébrait avec faste le bicentenaire de la naissance de Napoléon, le 15 août 1769. Mais à la fin des Trente Glorieuses, la France n’était pas encore devenue un nain politique honteux de son passé, uniquement soucieux de se vautrer dans une repentance aussi abjecte qu’absurde, un signe de faiblesse pitoyable.

C’est ainsi que Napoléon, Dieu de la guerre personnifié et plus grand administrateur de tous les temps, personnage illustre vénéré aux quatre coins du monde, est passé en quelques années du statut d’Empereur des Français, symbole de gloire et de grandeur, au statut de pestiféré, traité de “tyran”, de “boucher sanguinaire”, de “misogyne” et “d’esclavagiste”.

Quelle ingratitude, alors que la République lui doit tout !

Son crime ? Avoir rétabli l’esclavage dans nos colonies en 1802, après son abolition en 1794.

Il faudra attendre 1848 pour son abolition définitive en France et 1865 aux États-Unis.

https://ripostelaique.com/napoleon-cest-toute-la-grandeur-de-la-france.html

La France a perdu la tête, victime de ses délires mondialistes. Par lâcheté, elle a fait de Napoléon un polyprédateur qu’il faut rayer des livres d’Histoire.

Pourtant, ce vil personnage a inspiré des légions d’écrivains, “avec plus de livres parus que de jours écoulés depuis sa mort” (FigMag).

Parmi eux, Victor Hugo déclarait en 1841 : “Au commencement de ce siècle, la France était pour les nations un magnifique spectacle. Un homme la remplissait alors et la faisait si grande qu’elle remplissait l’Europe”. (Julien Aubert)

Mais tout cela a été balayé par les mondialistes, pour lesquels Napoléon est le devenu le Mal personnifié.

Car ce sont les minorités et les ayatollahs de la pensée unique qui en ont décidé ainsi, jugeant arbitrairement de ce qui est le Bien ou le Mal.

Et comme Macron a pour habitude de se coucher face à toutes les revendications communautaristes, il n’y aura pas de festivités pour commémorer la mort de l’Empereur.

Pour Macron, il est plus urgent de dissoudre le mouvement patriote de Génération Identitaire que de célébrer le plus illustre monument de notre Histoire.

Mais que signifie le mot patrie pour un mondialiste ? Sans ambition pour la France, qu’il n’a jamais aimée, Macron ne peut que la salir et l’humilier.

Cette lâcheté a également frappé en 2005, lors du bicentenaire de la victoire d’Austerlitz, la plus célèbre de toutes les batailles napoléoniennes.

De Chirac à Villepin et Alliot-Marie, alors ministre de la Défense, tous s’étaient débinés pour éviter l’événement célébré en République tchèque. Pauvre France !

https://www.lemonde.fr/societe/article/2005/12/03/polemique-autour-des-celebrations-du-bicentenaire-de-la-bataille-d-austerlitz_717009_3224.html

En revanche, nous avons envoyé 5 navires chez nos amis Anglais pour célébrer Trafalgar. Leur victoire, mais notre défaite. Comprenne qui pourra…

La France n’assume son passé que s’il convient aux minorités, que s’il nous humilie.

Mais dans le monde, Napoléon pulvérise tous les records.

Les expositions en Chine et aux États-Unis attirent les visiteurs par millions.

En 2014, un bicorne de l’Empereur mis aux enchères est parti pour 1,8 million d’euros chez un collectionneur sud-coréen (FigMag).

J’en terminerai en évoquant le courage de Napoléon et son intrépidité à la guerre. Quel contraste avec la lâcheté de nos élus actuels !

Les campagnes militaires et l’odeur de la poudre, c’était l’opium de Napoléon.

Proche de ses grognards, au bivouac comme au combat, le “Petit Tondu” n’avait peur de rien. Au feu, il était exemplaire.

“À Toulon, il eut trois chevaux tués sous lui. Même chose en Italie et à Saint-Jean-d’Acre.”

“À Lützen, les balles sifflent à ses oreilles, emportent en passant des bribes du harnais de son cheval, boulets et grenades roulent à ses pieds. Pas un cil ne bouge, et les acclamations redoublent autour de lui.”

À Mézières, menacé par la lance d’un cosaque, c’est Gouraud qui intervient et tire sur l’ennemi.

À Montereau, se souvenant qu’il était artilleur dans sa jeunesse, il pointe lui-même les canons sur l’ennemi.

Et à tous ceux qui lui reprochent de trop s’exposer, il rétorque :

“Le boulet qui doit me tuer n’est pas encore fondu” !

Napoléon a toujours été très discret sur ses blessures, pour ne pas démoraliser l’armée. Ce n’est qu’après son autopsie que les médecins ont révélé ses nombreuses cicatrices (extraits du FigMag).

Et 200 ans plus tard, on a vu en décembre 2018, un autre chef d’État, protégé par 600 policiers et gendarmes, se terrer dans son bunker élyséen, sans donner signe de vie pendant huit jours, tétanisé par une poignée de Gilets jaunes.

Et quelques mois plus tôt, Macron avait renforcé sa protection personnelle, avec 50 policiers supplémentaires venus s’ajouter aux 77 membres du GSPR.

Certes, la France n’est plus en guerre permanente comme il y a deux siècles, mais quelle pitié de voir un chef d’État moralement aussi vulnérable.

Jacques Guillemain

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Deshayes Jean Pierre

Comment pourrait on comparer le géant qu était Napoléon au nain de jardin qu est le psychopathe narcissique usurpateur de l Élysée d aujourd hui.. Cet abjecte macron, président de pacotille, mais dangereux ennemi de la France, de ses valeurs et des Français, pourtant élu par les français fait aussi bien de ne pas rendre hommage à ce monument qu était Napoléon.. Ce nain répugnant dévoyé ne ferait qu offenser la mémoire de Napoléon et souillerait son image rien qu en l évoquant ou en lui simulant un quelconque hommage de décor…!

Gigi

Presque tous les peuples d’Europe doivent quelque chose à la France, par le Droit français que Napoléon leur a fait adopter.
S’il y a un caractére commun à dégager dans l’identité de l’Europe c’est le Code Civil Napoléon. Belgique Pays Bas Italie Espagne Portugal et……l’Etat de la Louisiane !

Gigi

Macron est un enfant de salaud.
Il a répudié tout ce qu’il y avait de français en lui.
Il nous fait honte car il cristallise dans sa petite personne toute la lâcheté de notre peuple qui n’est plus que l’ombre de lui-même …toujours soucieux de rester dans les limites du politiquement correct , un peuple sans couilles et qui me fait honte.
Les Algériens qui se rassemblent place de la République pour fêter l’anniversaire du Hirak.
Les Turcs qui font des meetings sur nos lieux de mémoire. Etc
On va finir par tirer dans le tas.

Anton

Si, la ville de Châteauroux, déclarée ville du souvenir napoléonien par la grâce insigne de son maire, prévoit un série de manifestations à la gloire du tyran (entre 600000 et 800000 morts françaises) créé par la Révolution de 1789 (et Paul de Barras, noble provençal et “Directeur” tout puissant). Mais les raisons du manque de commémoration sont ailleurs, dans la repentance habituelle à l’Etat français depuis des dizaines d’années.

Pierre Labbé

@nomane… Napoléon usurpateur, non, Napoléon dictateur avec combien de mort à son actif. Combien de soldats morts pour rien. Beethoven ne s’y est pas trompé. D’abord admiré, puis… assez vite oublié.

JRC 44

Vous connaissez bien mal l’histoire de votre pays l’empereur n’a pratiquement jamais déclaré de guerres mais c’est toujours défendu et s’il arrivait le premier sur le champ de bataille c’était pour choisir le terrain
D’autres part beaucoup de soldats étaient des mercenaires .
Il ne restait pas à l’Elysée lui

Feisstritz

C’est la III ème République qui a contribué à son oubli, voire au dénigrement de son héritage, alors qu’elle lui devait portant tant, dirigée par des Francs-Maçons, de bourgeois qui n’en voulaient que pour leur classe sociale, de gens de la “gauche caviar” dits progressistes à l’époque.
.

JRC 44

vous oubliez le vendeur du journal l’humanité ,je parles bien entendu du traitre jacques chirac !!! C’est sur que l’empereur était d’une autre trempe lui qui a réussi a faire l’admiration de certains de ses ennemis voir même anglais !

Feisstritz

le peuple n’a pas beaucoup bénéficié in fine. Ou encore, les applications tirées du concile Vatican II, qui ont conduit à une désaffection incroyable des fidèles à la pratique dominicale, en imposant une liturgie en langue vernaculaire (pour soit-disant mieux faire comprendre le fidèle, alors que tous les missels en vigueur faisaient les traductions appropriées, sans aucun décorum, à la gloire de Dieu, et dont le pratiquant était attaché.
Tous nos dirigeants ont commis en leurs temps des fautes. Seul celui qui ne fait rien, n’en commet pas. Mais, c’est au bilan, que l’on peut juger efficacement leur gouvernance.En cela, Napoléon mérite amplement d’être retenu et glorifié…

JRC 44

Bravo tout à fait d’accord

Feisstritz

Reconnaissons sans faille l’œuvre admirable accomplie par Napoléon. Soyons objectifs et honnêtes. On ne semble retenir de son rôle que les guerres qu’il a menées, contraint par les Anglais qui avaient rompu le traité de paix d’Amiens, pour oublier la plupart des réformes administratives engagées et réussies (Code civil et j’en passe car cela serait trop long de les citer toutes ici).

On a tendance à oublier le sens des faits eux-mêmes, pour ne retenir que des interprétations qui en découlent : c’est une erreur parce qu’elles les dénaturent. Voir à cet égard, les applications (en fait des interprétations) qui résulte de décisions prises par des assemblées dites constituantes, comme celle de la fondation de la Première République après une révolution dite populaire en fait bourgeoise, ou

Paskal

Charlemagne (Karl der Grosse) était allemand. Etre impérialiste, c’est être mondialiste.
“En 2014, un bicorne de l’Empereur mis aux enchères est parti pour 1,8 million d’euros chez un collectionneur sud-coréen”. Grand bien lui fasse ! Il y a bien des Européens qui voient en Gengis Khan un “homme d’état avisé”.

Patapon

Je recommande à tous les admirateurs de l’épopée napoléonienne la lecture des” mémoires du sergent Bourgogne”,humble héros qui relate avec talent sa campagne de Russie.Ce texte est accessible en pdf libre et gratuit.

Jean05

Ou encore les “Cahiers du capitaine Coignet (1799-1815)”, avec là aussi le récit de la campagne de Russie.

JRC 44

Merci

En Berry

Il conviendrait en effet, d’assumer notre histoire qui est celle de tous les français de souche puisque Napoléon a vécu dans un pays sans immigration!

Jill

C’est d’autant plus étonnant que nous vivons sous les institutions créées par Napoléon… sans doute l’homme le plus admiré dans le monde. L’empereur a fait l’objet de milliers de livres.

JRC 44

c’est cet homme qui a le plus inspiré les écrivains plus que n’importe qui même sut le Christ

theodore

se complaire dans le passé ( napoleon ou d’autres personnages du passé Français ) ce n’est franchement pas bon…Il ne faut avoir aucun regret pour le passé, aucun remords pour le présent, et une confiance inébranlable en l’avenir. ( mon cas, même avec l’algerie de papa )

Jacques Guillemain vous êtes un incorrigable nostalgique pessimiste ! il faut avoir de la mémoire c’est vrai mais ne pas vivre dans le passé..
Quand on a touché le fond ( ce qui est tous les jours l’actualité francaise ), on ne peut que remonter inevitablement…!!!!

je suis plus optimiste que vous, car je vois du progres chez le peuple par rapport a il y a 20 ou 30 ans ou j’etais bien seul…( ils ouvrent les yeux )

BCG

Mais dites donc, votre Napoléon, il ne fait pas un salut nazi, par hasard ? Donc, à l’évidence, ce type était un admirateur d’A.Hilter ! Ah Ah ! j’espère que LFI, A2, Médiapart et tous les valeureux médias Sorosisés vont se regrouper pour faire brûler cet abominable tableau fachiste en place publique !

domipa

Vous n’êtes pas net ou alors toutes les conneries entendues vous montent à la tête.

Sylvie Danas

Et vous, vous avez une singulière myopie pour identifier un commentaire au second degré !

BCG

Merci ! C’est agréable d’être compris.

BCG

Apprenez à lire, mon petit, et pas seulement dans la littérature pré-ado !.

Paoli

Pourquoi tant d,hesitations ?NAPOLEON était un grand ..alors il est nécessaire et normal de célébrer le bicentenaire ….son auréole générait elle quelques malsains pas à la hauteur …,,lui au moins aimait la France ..!!! Chez nous il est partout ..et nous sommes très admiratifs …bien sûr. Actuellement ce n,est pas minus qui sera dans les manuels d,histoire .. ,,,nous notre grande ambition : confinement ,amandes ,vaccins ,censure ,et Casse en tous genres ……vive l,Empereur !!

Alexandre Vézère

That’s true !
Même en Angleterre .

Maître Corbeau

Oui, Napoléon Bonaparte est un personnage très important de l’histoire de France et lui rendre de nombreux hommages est la moindre des choses mais qu’attendre d’individus qui ont fait courir des gamins sur les tombes de nos grands’peres à Verdun et qui ont célébré la victoire de 1918 avec les turcs mais sans les Serbes ?
Anecdote personnelle, j’ai un ancêtre qui a tiré un mauvais numéro en 1809 et qui a épousé une vieille de 10 ans son aînée pour ne pas participer à la gloire de l’empire !

patphil

cracher sur le passé de la france, c’est une tactique qui marche
avec la complicité des zélites mondialistes

François Desvignes

C’est bien la preuve que :

– EM n’est pas français
– parce que la République n’est pas française

La France est occupée par ses ennemis.

Ce qu’avait reconnu Napoléon :

– la république n’est pas française parce que la révolution sa mère ne l’est pas
– et la Révolution n’est pas française, mais l’AntiFrance, parce que pour elle, l’Homme est dieu CONTRE DIEU et donc la France n’existe pas,
– alors que pour la France, l’Homme est fils de Dieu et le Christ son Roi et donc la patrie est le sanctuaire de sa filiation divine

Seul un chrétien peut être Français

Joël

Vous aurez pu remarquer que depuis de nombreuses années, les politiques parlent de république et de ses valeurs.
Les mots France, nation, sont bannis de leur vocabulaire. Le pire, qui provoque une tétanie chez ces choses, c’est le mot “patrie”. Ils en sont arrivés à comparer ce mot honni au nazisme.
Je ne comprends même pas qu’ils tolèrent encore le 14 juillet et la Marseillaise.

DELLACOSTA Rafael

Cher François Desvignes,
IL y avait déjà des synagogues en France avant qu’une seule église ne soit construite !! Bien à vous.

Paskal

Et ?

François Desvignes

Il y a une identité parfaite entre : Christ/ Patrie/ Monarchie/ Chrétienté/ France
Et une identité parfaite contraire et incompatible entre : Satan/ Mondialisme/République/ Athéisme/ Monde

Paskal

Sous Salazar le Portugal était une république mais très catholique.

François Desvignes

Bien sûr que non : l’évangélisation de la France a commencé avec lLazare Marthe et Saint Denis soit bien avant la destruction de Jérusalem par Titus en l’an 70 qui marque la date de départ des juifs de la terre d’Israël

François Desvignes

Et à supposer même qu’il y ait eu une synagogue dans une arrière cour, il y avait aussi des druides.
Ca n’a pas empêché la France d’être exclusivement catholique à partir du jour de sa naissance sur les fonts baptismaux de Reims en l’an 496.
C’est très bien expliqué dans le testament de Saint Rémi et dans le préambule de la loi salique

Gigi

Est-ce que ça donne à une poignée de juifs le droit de nous dire comment nous devons vivre, ce qui est bon et ce qui ne l’est pas , ce qui est juste ou pas ?
Ça commence à bien faire d’obéir aux oukases de ces escrocs !
Les Celtes étaient là bien avant l’exode des juifs chassés par Rome.
La France républicaine n’ appartient plus aux Français. Elle appartient aux étrangers, à des groupes de pression hors sol.
Nous sommes ce cadavre de chèvre que les cavaliers mongols s’arrachent.

vivelarépublique

J’admirerai toujours le Consul Bonaparte qui a rétabli l’ordre dans la Première République, qui a promulgué tant de grandes réformes modernisatrices.

Mais je ne lui pardonnerai jamais l’instauration de l’Empire, a fortiori héréditaire. Et j’exècre Napoléon l’Empereur!!!

Après avoir conquis jusqu’à la moitié de l’Europe en 1809, il aura tout perdu en 1814 jusqu’à revenir aux frontières de 1792, rendant ainsi vain le sang versé des grognards pendant 15 ans et plus.
(sans compter quelques places fortes supplémentaires à cause des Cents jours)

Rochefort

Encore heureux que vous admiriez le général et consul Bonaparte…
Reste à comprendre pourquoi il ne faudrait pas lui pardonner l’instauration de l’Empire. C’est oublier que cette instauration fut approuvée par le peuple français ! Rappelons également que la guerre lui fut imposée par l’Angleterre en 1803. Personnellement, je ne lui reproche aucune faute ou presque… SAUF, malheureusement, la déposition des Bourbons d’Espagne au profit de son frère Joseph. Ce fut une erreur d’appréciation à peine croyable de sa part. Il l’a d’ailleurs reconnu à Sainte-Hélène. Il faut savoir que beaucoup d’anciens conventionnels le poussaient à cette mesure. Il était persuadé que les Espagnols seraient reconnaissants d’apporter les Lumières, dans un pays archaïque, rétrograde. Grande fut sa désillusion !

J’approuve totalement. Faire une division entre le Consulat et l’Empire est réducteur. Il faut sans arrêt rappeler que c’est l’Angleterre qui rompit le traité de paix d’Amiens signé avec la France. C’est elle qui bouta le feu et finança les guerres en Europe pour sa politique de libre échange, et sa volonté de dominer. L’Angleterre est notre ennemi depuis des siècles, quasi depuis toujours, et il faut remonter à nos Rois, à Jeanne, pour le comprendre. Napoléon a fait ce qu’il a pu face à la perfide Albion.
Le seul reproche que je lui fait c’est de ne pas avoir voulu utiliser la machine Fulton (un sous marin de poche).
Imaginons s’il avait voulu l’utiliser contre la flotte anglaise, de ne pas avoir avoir modernisé son armée avec les fusils et les grenades, etc. Les anglais l’ont fait.

Entièrement d’ accord avec vous: depuis Henri VIII TUDOR, l’ Angleterre est l’ ennemie de la France à l’ exception des STUART et de la très francophile Elisabeth II. A partir de 1717, l’ Angleterre a fomenté la subversion et le soulèvement en France avec la secte noire maçonnique satanique mondialiste liberticide génocidaire et a toujours dressé la France contre l’ Allemagne depuis le milieu du XIXe siècle tandis que l’ Allemagne soutenait la république afin d’ affaiblir la France et avoir ainsi les coudées franches contre l’ Angleterre…. alors même que les révolutionnaires ont permis la création de l’ Allemagne en rassemblant les plus de 400 états du Saint Empire Romain Germanique de 1789 en 40 états en 1815 et un seul en 1870 dans la Galerie des Glaces plus quelques autonomies dont…

…la Bavière. La révolution est directement responsable de l’ empire allemand uni et du IIIe reich.

Gigi

Les banques anglaises suisses hollandaises furent en 1ère ligne pour faire tomber la monarchie française, spéculer sur les Assignats etc
Aujourd’hui encore, toujours les mêmes à l’oeuvre, raison pour laquelle il faut haïr ces saloperies d’Anglais que vous trouvez toujours en travers de notre chemin.

Un détail: Bonaparte Napoléon était affilié à la secte noire maçonnique satanique mondialiste génocidaire et liberticide et il a renié son serment de fidélité prêté à l’ Ecole Royale Militaire de Brienne en tant qu’ officier d’ Artillerie; il a certes servi la république même à son profit mais en trahissant la France et les Français comme tous les républicains l’ ont fait, le font et le feront.

Didier

Macron est la plus grande mauviette de toute la France.

Gigi

Sarko et Mimolette , non ?
Un des rares qui n’était pas un eunuque : Pasqua.

En ce qui me concerne, l’ objectif n’ est pas de dénigrer Bonaparte ou Napoléon mais de vérifier l’ exactitude des propos dans le contexte historique. Je ne reviens pas sur les rétablissements effectués sur https://ripostelaique.com/la-faute-a-napoleon.html voici un bon mois. Vous évoquez trois empires: celui de Charlemagne a duré peu ou prou un siècle du sacre à Rome en 800 jusqu’ en 889 avec la mort de Charles III le Gros et en 900 les Robertiens prennent, sous Charles IIIe le Simple roi, le pouvoir qu’ ils exercent par délégation jusqu’ en 987 L’ empire révolutionnaire ou napoléonien a duré moins de 15 ans, 26 ans si on inclut la révolution du fait que Bonaparte a trahi son serment de fidélité d’ officier d’ Artillerie prêté à l’ Ecole royale militaire de Brienne; ajoutons-y…

… éventuellement les 18 à 22 ans incluant la 2e république du second empire (qui fut nettement supérieur au 1er) et on arrive à un maximum de 48 ans d’ empire napoléonien révolutionnaire. L’ empire républicain ou colonial a duré moins de 80 ans: de la fin du XIXe siècle à 1960: le Tonkin, l’ Annam et la Cochinchine tombent en 1954, l’ AOF et l’ AEF autour de 1960 avec l’ union française avortée (dernier titre de la constitution de 1958 jamais appliqué). L’ Algérie était française depuis Charles X en 1830, les Comores depuis 1840 environ au détriment des sultans batailleurs jusqu’ en 1975 et il n’ en reste que Mayotte Bien qu’ exploré par La Pérouse sous Louis le XVIe, le royaume de Tahiti et dépendances est un protectorat depuis la fin du XIXe siècle devenu TOM fin 1945 puis COM et enfin

…POM. Toutes les îles françaises de l’ Atlantique et de l’ océan indien ainsi que la Guyane remontent aux Bourbons d’ avant 1789. Quand à la Louisiane (environ la moitié des USA: bassin du Mississippi exploré par Cavelier de La Salle, Jolliet et Marquette sous les Bourbons) fut bradée par Napoléon pour 14 millions de francs de l’ époque: une misère alors qu’ il s’ agissait d’ une formidable réserve de richesses pour plusieurs décennies!
Pour le reste, je n’ ai pas d’ autre remarque et je suis assez d’ accord avec la conclusion et avec le post de Gérard BRAZON.

Bel article sur l’Empereur qui, immigré de Corse, parlant à peine le Français, est arrivé à galvaniser ses troupes en Egypte (40 siècles vous contemplent) en Italie en battant les Autrichiens à plate couture et en risquant sa vie avec ses hommes. En 1805 à Austerlitz, cette bataille immense qui a fait l’objet d’études durant des décennies par toutes les armées du monde.
Son génie militaire et administratif était si évident qu’il épuisait tous ses secrétaires, et faisait l’admiration de ses généraux, et ses maréchaux. Honte et trahison de Chirac d’avoir refusé de commémorer Austerlitz, et accepter de participer à la victoire des anglais à Trafalgar. Renversement des valeurs ! Faire cette saloperie pour les Anglais fût la pire trahison qui soit faite à ceux qui sont morts sur nos bateaux en se battant pour la grandeur de la France. C’est un Président Français qui a baissé par deux fois sa culotte. Jamais un “sans culotte” n’aurait trahi sa patrie.
Alors quoi, que reste-t-il donc à faire comme saloperie? Fêter les soldats Prussiens de Sedan, saluer les soldats allemands de Verdun, et pourquoi pas, ceux l’occupation de Paris en 1939. Quelle saloperie sont-ils encore capable de faire à notre France?
Aucun officiel de haut rang pour rentre hommage aux grognards morts lors de la campagne de Russie en 1812 que Vladimir Poutine a fait ensevelir avec les honneurs militaires la semaine dernière. Honte à vous les Macron, Castex et autres Darmanin.
Ceux qui nous gouvernent depuis 40 ans, se comportent comme des lâches, des lavettes, des salauds diraient les grognards, les Marie Louise, et les Poilus. Ils déshonorent les morts pour la France. Ils déshonorent nos ancêtres!

ralbol

Entièrement d’accord avec vous, y compris pour les salauds qui nous gouvernent. Seulement voilà, en grande partie, les salauds c’est aussi une partie du peuple français qui les ont mis au pouvoir. Cornaqués il est vrai par une idéologie gauchiste depuis des années avec le renfort de la “chienlit” des Verts et autres entrepreneurs spécialisés par le démantèlement de notre Nation. Il est encore possible de renverser la situation, espérons que le “Bonaparte” providentiel ne se fasse pas trop attendre…
Un grognard dans une vie antérieure…

Jacques Guillemain

bravo !

Claude

@ ralbol,
Effectivement, le temps presse.
Si le ” Bonaparte ” providentiel se fait trop attendre, les Grands fossoyeurs de la France resteront au pouvoir.

Gigi

Bientot ces vermines trembleront de peur.

Rahuel

Bonsoir Mr Guillemain, merci pour ce rappel historique. Napoléon tient dans notre cœur une place irremplaçable, éternelle. Pour avoir bourlinguer un peu je confirme que notre Empereur est toujours source d’émotions (positives) chez nombre d’étrangers. Ne pas l’honorer en cette année de bis-centenaire serait la honte absolue bue jusqu’à la lie pour celui dont on n’ose même plus prononcer le nom tant il est synonyme d’infamie à l’endroit de la Nation FRANCE. Belle soirée à tous.

Mossad

Comparer un minus pede avec l’illustre Napoleon est un excercice difficile, 2 mondes les separent.

Lire Aussi