Nathan Smadja, l’apologiste du Remdésivir, dépose deux plaintes contre Riposte Laïque

NathanPeiffer.jpg

Concernant les propos indécents et les gesticulations sur Tweeter de Nathan Peiffer-Smadja, il est facile de répondre avec le Pr Didier Raoult : « La diffusion de l’ignorance est inquiétante » à propos de la crise du Covid.

Peiffer-Smadja collectionne les plaintes à l’Ordre des médecins et au pénal : il fait l’objet d’une plainte à l’Ordre du Pr Perronne, de l’association « Laissons-les-prescrire », et du journaliste Jean-Bernard Gervais. Et maintenant Peiffer-Smadja, impliqué dans la promotion du Remdésivir, porte plainte contre Riposte Laïque.

Question : Vous avez vous-même relayé les recommandations sur le Remdésivir avant de devoir écrire le contraire ? Peiffer-Smadja est particulièrement actif sur Tweeter et les réseaux sociaux !

S’il n’a pas de conflit d’intérêt direct, remarquons qu’il est très proche de son mentor et qu’il a pu écrire que le Remdésivir était recommandé (et donc en faire la promotion), alors que ce n’était pas le cas.

Peiffer-Smadja : J’ai toujours relayé les recommandations scientifiques, y compris celles du Haut Conseil de la santé publique, qui ont (???) recommandé le Remdésivir (un médicament dangereux et très coûteux) suite à l’essai randomisé du NIH publié dans le NEJM décrivant une accélération de la guérison (???) chez les patients traités. En parallèle, j’ai participé aux essais cliniques pour poursuivre son évaluation. Je suis moi-même investigateur de Solidarity et de DisCo-VeRy qui, dans leurs résultats préliminaires, n’ont pas retrouvé d’efficacité du Remdésivir sur la mortalité et sont à la base des recommandations actuelles de l’OMS.

C’est Macron qui a imposé aux scientifiques le remède de Gilead selon le témoignage du Pr Raoult transmis par Martine Wonner.

https://lemediaen442.fr/martine-wonner-transmet-le-temoignage-du-pr-raoult-cest-macron-qui-a-impose-aux-scientifiques-le-remede-de-gilead/

Elle raconte la première réunion du Conseil scientifique du 12 mars 2020 et dit pourquoi le Pr Raoult a claqué la porte. Désignée comme antivax par ses adversaires, elle n’a pas été réélue, remplacée par la macroniste Françoise Buffet. La corruption au plus haut niveau ! Le Pr Didier Raoult était présent à la première réunion du Conseil scientifique ainsi que le Pr Delfraissy. Macron et le président de Gilead France sont arrivés après 5 min. Ils ont carrément imposé le Remdésivir (Veklury®) comme l’unique remède contre le covid-19. Le Pr Raoult n’est plus jamais revenu et l’hydroxychloroquine est restée classée substance vénéneuse (par les soins du Pr Salomon et du ministre de la Santé Agnès Buzyn).

Le charlatanisme, c’est ça ! Pr Raoult, qui avait mis en cause l’indépendance du Conseil scientifique et laissé entendre que des conflits d’intérêts avaient pu favoriser le Remdésivir du laboratoire Gilead contre le coronavirus : « Je n’ai eu aucune recommandation du Conseil scientifique sur le Remdésivir » ! La France n’a pas commandé de Remdésivir, mais plusieurs milliers de doses de Remdésivir ont été achetées par Macron et la France à Gilead et par la Commission européenne dans le cadre d’un premier contrat en juillet 2020. Pour un traitement vendu 2 000 euros et dont le prix de revient est de 6 euros, quelques milliers de doses, cela fait quelques millions d’euros. Le Remdésivir, un médicament dangereux, est sérieusement mis en doute !

Les 8 et 22 juillet, la commission de transparence de la HAS procède à une évaluation en vue d’un remboursement du VEKLURY® (nom commercial du Remdésivir). Son projet d’avis, transmis à Gilead, est tellement négatif que la firme retire le 31 août sa demande de remboursement.

Elle se garde de transmettre des données qui auraient permis à la commission économique et de santé publique (CEESP) d’évaluer son efficience dans l’indication revendiquée, précise la HAS. Gilead savait en juillet-août que son Remdésivir ne valait pas un remboursement. Et le 4 septembre 2020, l’OMS retire le Remdesivir de ses recommandations. Malgré cela le 8 octobre 2020, la Commission européenne signe un contrat avec Gilead pour 500 000 doses de Remdésivir. À 2 000 euros la dose, cela fait 1,035 milliard d’euros au total ! Le 9 octobre 2020, l’UE est informée d’une étude de l’OMS que connaissait Gilead réalisée dans 405 hôpitaux et 30 pays sur plus de 11 000 malades du covid-19. L’étude, publiée le 15 octobre 2020, conclut que l’hypothèse que le Remdésivir peut empêcher un grand nombre des décès est absolument exclue !

Le 21 octobre 2020, Salomon liquide les stocks de VEKLURY® en les distribuant gratuitement aux établissements de santé. Il ne sert à rien mais c’est gratuit ! Le 23 octobre, la Haute Autorité de Santé conclut à une efficacité faible à insuffisante. Le 20 novembre 2020, l’OMS déconseille officiellement l’administration de Remdésivir aux patients hospitalisés, quelle que soit la gravité, dans la mesure où rien ne prouve à ce jour que le Remdésivir améliore pour ces patients les chances de survie et les autres résultats sanitaires. Le 3 décembre 2020, le Haut Conseil de la santé publique conseille de ne pas prescrire le Remdésivir. Gilead multirécidiviste aux États-Unis, 97 millions de dollars d’amende pour escroquerie, pots-de-vin et corruption.

Peiffer-Smadja a insulté l’avocat maître Di Vizio qui défend des accusés de harcèlement contre Peiffer-Smadja lors d’un procès en correctionnelle renvoyé au printemps prochain. Peiffer-Smadja a accusé d’antisémitisme (dans une posture de victimisation) Jean-Bernard Gervais qui a ensuite perdu son travail.

Peiffer-Smadja a déposé une plainte pour dénonciation calomnieuse. Ceci est ennuyeux pour lui, car ce jeune médecin, interne il y a un an, postule pour un poste de maître de conférences des universités (MCU-PH) ! Il sera difficile de convaincre du bien-fondé de cette nomination les médecins de l’équipe du Pr Raoult qui siègent au conseil universitaire étant donné les propos particulièrement outranciers de Peiffer-Smadja.

Peiffer-Smadja a été adoubé par le Pr Yazdan Yazdanpanah (membre du Conseil scientifique du gouvernement, directeur de REACTing, et pétri de conflits d’intérêts, bien qu’il dise avoir « arrêté ses liens avec les laboratoires depuis 2017 »). Il travaille à l’hôpital Bichat et est particulièrement actif sur les réseaux sociaux.

Peiffer-Smadja n’hésite pas à usurper le titre d’infectiologue, ou du moins à l’anticiper : il ne peut se revendiquer « infectiologue » qu’après un an de clinicat, ce qui n’est actuellement pas le cas.

Dans une tribune on lit : « Le devoir de confraternité n’est plus opérationnel” Peiffer-Smadja est dit infectiologue à l’hôpital Bichat à Paris. Membre de Twitter depuis 2013. Radicalement “anti-fake news« .

Peiffer-Smadja : Dès février, quand Didier Raoult s’est mis à raconter n’importe quoi, il fallait trouver un moyen d’expliquer aux gens que ce n’était pas le point de vue consensuel de la science, leur dire de ne pas prendre un traitement non évalué, qui s’est d’ailleurs plus tard révélé toxique. (???) La stratégie des médias de dire qu’il faut mettre Didier Raoult face à ses contradictions est un échec patent. On ne pouvait pas lui abandonner le terrain des réseaux sociaux. Il y avait urgence à dire que c’était faux.

Question : Est-ce vraiment le rôle des médecins d’appeler à boycotter tel ou tel média ?

Peiffer-Smadja : Oui, si ceux-là propagent de fausses informations sur la maladie et la pandémie.

Mais je reste convaincu qu’il ne faut pas inviter des désinformateurs sur les plateaux télé. Ne pas leur donner de tribune devant le grand public. Je me suis employé à propager l’information qui faisait consensus au plan scientifique. Laquelle est évolutive !!! Twitter n’est pas qu’un champ de bataille idéologique. J’ai pu y discuter avec des gens de renom et faire de la vulgarisation scientifique. C’est un excellent moyen pour alerter la presse. Plus qu’un communiqué de société savante que le grand public ne va jamais lire.

Question : Et le devoir de confraternité dans tout cela ?

Peiffer-Smadja : Cela fait partie des éléments de notre serment. Le devoir de confraternité ne me semble pas quelque chose d’opérationnel à l’heure des réseaux sociaux et personnellement, cela me pose vraiment problème si cela met en danger des patients. Si en disant la vérité, on enfreint un code !

Peiffer-Smadja : Et de quoi voudriez-vous qu’on parle avec Raoult ?

En réponse à @nathanpsmad Nathan Peiffer-Smadja @nathanpsmad + 14 now.

Dans sa lutte contre la désinformation (???), Peiffer-Smadija a recours aux Tweets…

« Dans un contexte d’incertitude et d’angoisse face à la pandémie, alors que les attentes d’information médicale claire et accessible étaient immenses, les médecins ont cédé le champ de la communication aux champions des certitudes infondées et des simplifications scandaleuses. » (Source : France Soir.)

Peiffer-Smadja : des insultes et des menaces contre le Pr Didier Raoult et le Pr Christian Perronne ! Depuis la propagande de la peur du covid, nombre de médecins, habitués des plateaux TV et érigés au rang de spécialistes du covid, sont très actifs sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter.

Tout à fait, propos de Perronne malheureusement dénués d’expertise.

© Nathan Peiffer-Smadja @nathanpsmad : 24 août

Merci de continuer à dénoncer ce professeur qui raconte n’importe quoi.

Nathan Peiffer-Smadja @nathanpsmad – 16 juil.

Un infectiologue et un microbiologiste proches de la retraite sont persuadés qu’il y a un complot mondial contre leur génie. Derrière Christian Perronne, 65 ans, et Didier Raoult, 68 ans, la terre brûlée »

Nathan Peiffer-Smadja @nathanpsmad – 23 août

Professeur Perronne, sauvez des vies, prenez votre retraite.

Nathan Peiffer-Smadja @nathanpsmad – 15 oct.

C’est Perronne le coup du « les médecins gonflent les chiffres parce qu’ils ont une prime pour les patients diagnostiqués COVID » ? Quelle crapule !

Dans le mépris du Code de déontologie médicale, ces experts auto-proclamés, ces partisans très peu capés en virologie et en épidémiologie, répandent sur les réseaux sociaux leur arrogance et leur suffisance mêlant l’insulte et la diffamation. L’objectif : dézinguer quiconque s’oppose au discours mensonger officiel.

La pétition Stop aux comportements inacceptables des médecins sur les réseaux sociaux – le Conseil de l’Ordre doit réagir dénonce ces comportements inadmissibles, révélés dans une enquête de France Soir !

Nathan Peiffer-Smadja sur Twitter : « Je vous conseille cet article Jusqu’où ira Didier Raoult, l’idole des antivax qui s’accroche à son poste ? Cela fait à peu près 2 ans que j’alerte avec bcp d’autres sur ce qui nous est apparu d’emblée comme une dérive extrêmement dangereuse« . Twitter

En 2008 l’attribution des IHU a entraîné des tensions entre les ambitions des pontes de l’infectiologie. Le Pr Delfraissy n’a pas vu son projet d’IHU accepté au terme de l’analyse des dossiers. Les IHU sont ces instituts hospitaliers voulus par Sarkozy, qui avaient pour objectif de revaloriser la recherche française et de créer des pôles régionaux d’expertises. On comprend pourquoi Karine Lacombe doit désormais répondre en correctionnelle de ses déclarations publiques, éventuellement liées à ses conflits d’intérêts.

Le « harcèlement en meute« , méthodiquement organisé, devait rassembler citoyens et scientifiques dans la défense de la « doxa », pensée unique sévissant depuis le début de la pandémie, reléguant tout avis dissident au qualificatif de « complotiste ». Parmi les auteurs de tweets, l’omniprésent Peiffer-Smadja. Ce jeune interne a fait l’objet d’un article du Collectif Citoyen dénonçant son comportement agressif. Son nom est apparu dans la version finale d’une méta-analyse référencée alors qu’il n’était pas présent dans la version preprint. Cet acte constitutif d’une potentielle fraude a été déclaré à Prospero (registre international pour les méta-analyses où les auteurs enregistrent leurs intentions et méthodologie) et à la publication. Et maintenant Peiffer-Smadja impliqué dans la promotion du Remdésivir inefficace porte plainte contre Riposte Laïque !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print
18

24 Commentaires

  1. Beaucoup de traîtres hypocrites dans le médical depuis 2020, et qui continuent toujours aujourd’hui de prendre plus les gens pour des cons des incultes que pour des patients venus se faire soigner, les non-vaccinés subissent toujours des discriminations dans tout les domaines médicaux, tout les secteurs où l’on doit consulter régulièrement n’acceptent pas dans leurs locaux les non-injectés.

  2. Yazdan Yazdapanah et Nathan Peiffer-Smadja ont même publié un article en mars 2022 : « LE REMDESIVIR A UNE ACTIVITE ANTIVIRALE IMPORTANTE ».
    https://academic.oup.com/jac/article/77/5/1404/6540540?login=false
    https://eu-response.eu/news-events/

    De plus, leur projet https://eu-response.eu/ pour faire un réseau européen pour pousser leurs agendas pharma est une extension de Discovery (bidon) et reçoit des dizaines de millions d’euros (voir plus de 100) de l’union européenne, argent des peuples contribuables.

    • 30 ans de mensonges sur les vaccins en Angleterrehttps://anna-bellas.com/2022/09/21/30-ans-de-transcriptions-officielles-secretes-montrent-que-les-experts-du-gouvernement-britannique-dissimulent-les-dangers-des-vaccins-boum-la-verite-commence-a-sortir-enfin-merci-the-expose/

  3. À la lecture de cet article je conclus que le vrai poison dans cette affaire est le contenu de la sinagogue. Parce que ça commence à bien faire les Cohencidences, merde !

  4. C’est plutôt aux familles touchés par la perte d’un proche « tuer , assassiner  » au Remdésivir , de porter plainte contre cette saloperie de toubib assassin qui a distribué le Remdésivir comme du petit lait , je le dis nathan smadja assassin ,tu mérites de monter sur la bascule à Charlot ordure!

  5. La susceptibilité de ce débutant en médecine face à ses contradictions va une fois de plus venir encombrer les tribunaux qui ne sont pas le réservoir scientifique de référence en cas de litige.

  6. la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf, posture habituelle d’un insignifiant

  7. SMADJA, crapule et assassin ! Le 11 mars 2020, un certain Nathan Peiffer Smadja (NPS) recommandait l’utilisation du #remdesivir contre la Covid19.
    Problème, cette molécule n’ayant eu aucune AMM, son usage était délictuel et dangereux. https://resistancerepublicaine.com/2021/09/25/incroyable-dossier-de-france-soir-sur-les-harceleurs-des-pro-raoult-lacombe-marty-peiffer-smadja/ _ https://reseauinternational.net/baroud-du-deshonneur-pour-les-empoisonneurs-ils-devront-rendre-des-comptes/ _ https://ripostelaique.com/qui-est-ce-smadja-petit-comploteur-contre-raoult-et-perronne.html

  8. Des batailles d’égos sans doute…ou d’intérêts. Et la science au service du public dans tout ça ? Que la science puisse tâtonner lorsqu’elle ne sait pas, c’est normal, qu’on lui fasse dire ce que l’on veut, ça devient criminel.

  9. Un petit dictateur de poche. Le jour où il devient président de la république, prévenez-moi, je m’exile en Russie. Je ne sais pas où il exerce, mais je préfère consulter le vétérinaire qui soigne mes compagnons à quatre pattes.

    • vivent les compagnons à 4 pattes, jamais ils ne vous ont trahi une seconde sauf pour rigoler marquer un trait d’humour.

  10. Nathan Smadja c’est la même origine que Shylock Pfizer, non ! Ils veulent vraiment obtenir leur livre de chair !

  11. Que des gens aussi sectaires, incapables du moindre recul, de la moindre modération, voire de la moindre interrogation et nuance relativement aux convictions, contraires aux leurs, exprimées par des confrères ou futurs-confrères, soient en passe d’assumer des responsabilités dans des établissements de soins, cela fait peur ! En réponse aux allégations de Mr Pfeiffer au sujet du « traitement non-évalué qui s’est d’ailleurs révélé plus tard toxique » du Prof. Raoult, « Mygaiver », selon Vérantanplan, je préciserai simplement que ma compagne, mon fils, ma belle-fille et son mari, tous atteints du Covid à des degrés plus ou moins importants, ont bénéficié du protocole du Prof. Raoult qui les a remis sur pieds en moins d’une semaine. Mr Pfeiffer va sans doute nous dire qu’on ne peut pas faire de quelques cas particuliers une généralité. Ok, affaire suivante !

  12. ce type est un faux cul comme Salomon et bien d’autres mais pas plus que le Ministère de la santé avec son mensonge qui tourne toujours en boucle
    « tous vaccinés tous protégés » alors que la réalité c’est « tous injectés et tous empoisonnés mais labos et VRP tous enrichis »

  13. Remdesivir c’est beaucoup d’argent. Aux USA, le protocole des hôpitaux était Remdesivir et archi mortel. Voir les témoignages sur RedVoiceMedia.com.

  14. C’est possible de commenter sur RL sans être censuré par une enflure incrustée ?

Les commentaires sont fermés.