Nation, République, laïcité, voile intégral, prières dans la rue, identité nationale, votation suisse… La cohérence de RL

Nos conférenciers ont eu une semaine chargée. Anne Zelensky à Nantes, Guylain Chevrier à Grenoble, Vienne, Roanne, Pierre Cassen à Conflans, et sur Radio J ont, chacun avec leur style, défendu le discours de Riposte Laïque devant différents publics.
http://www.bb-dsh.org/vivreEnsemble/products/
Depuis fin septembre, à Vichy, notre journal aura assuré, avec la dernière réunion de Brest, ce 16 décembre, la tenue de trente conférences, dans toute la France.
Anne Zelensky, Annie Sugier, Pierre Cassen, Guylain Chevrier, Pascal Hilout, Maurice Vidal, Brigitte Bré Bayle, Hubert Sage, Marie-José Letailleur n’ont pas hésité à sillonner la France, pour répondre aux invitations d’associations, ou de simples lecteurs ou correspondants de notre journal.
Quand nous avons lancé cette initiative, début septembre, nous ne pensions pas être autant sollicités. Certes, nous savions que la mission parlementaire sur le voile intégral était un enjeu important, mais nous ne pouvions pas prévoir que ce débat s’élargirait à l’identité nationale, et à la votation suisse.
Nous refusons de nous laisser intimider par les hurlements de toute une partie de la gauche, qui ne sait que glapir « Le Pen, Pétain » sur le débat lancé par Eric Besson. Nous ne nous laisserons pas impressionner par le lynchage des électeurs suisses par toute une bien-pensance refusant de voir que c’est tout un peuple qui s’est saisi de cette occasion pour dire non à un prosélytisme religieux qui étend son influence de manière de plus en plus visible.

Autocollant tiré à 10.000 exemplaires, tous ont été vendus.
Nous nous flattons de conserver une cohérence. Nous restons pour notre part convaincus que la question de la prolifération du voile dans l’espace public qu’il confessionnalise est aussi grave que la burqa, même si celle-ci fait plus symptôme. Nous savons aussi que l’interdiction de cette dernière sera déjà un tournant dans le combat que nous menons depuis plusieurs années. La loi d’interdiction des signes religieux à l’école du 5 mars 2004 fut une première victoire, et un premier message fort contre l’offensive islamiste et la loi du silence qui l’accompagnait.
Nous partageons l’analyse du député communiste de Vénissieux, André Gerin, sur le fait que le voile intégral n’est que la face visible d’un iceberg bien plus inquiétant. Nous sommes fiers que nos rédacteurs Annie Sugier, en tant que présidente de la LDIF, Hubert Sage, au nom de l’ADLPF, et Pascal Hilout, au nom de notre journal, aient pu témoigner devant la mission parlementaire.
Nous soutenons le fait, en dehors des calculs politiciens de Sarkozy-Besson, que l’identité nationale est progressiste, tout simplement parce qu’elle recouvre les valeurs de Nation, de République, de laïcité et de l’intégration, si française précisément. Comment refuser le rapprochement entre immigration et identité nationale quand, historiquement, des strates d’immigrés, dans le creuset républicain, ont contribué à construire l’histoire de notre pays ? Nous sommes reconnaissants à notre correspondant de l’Aube, Bernard Dick, de nous avoir représenté, lors du débat à la Préfecture.
Nous soutenons mordicus la votation suisse, d’abord parce que nous respectons la souveraineté du peuple suisse, comme celle du peuple irlandais, danois, hollandais ou français, quand ils refusent le TCE. Nous approuvons ce vote en regard de tous les autres peuples européens qui s’interrogent eux aussi.
Nous avons, la semaine dernière, lancé un appel à nos lecteurs, pour donner des pistes à la mission parlementaire. A la suite d’un travail constant, tout au long de la semaine, Chantal Crabère et Marie-José Letailleur ont sélectionné les principales pistes, et nous vous les présentons dans ce numéro. Ce n’est qu’un début, et nous allons lancer, dans nos colonnes, un grand débat sur cette question.
De même, des lecteurs signalent à Maxime Lépante d’autres endroits que Paris, Marseille ou Puteaux, où des musulmans confondent la rue et la mosquée, en s’appropriant un espace public. Cette semaine, Maxime a fait un tour à Clichy, et vous amène de nouveaux documents. Mais un courageux caméraman, par ailleurs membre de Debout la République (DLR) a été agressé par la milice islamique de Barbès, qui se targue du soutien de la municipalité parisienne. Jusqu’à quand ce scandale, cautionné par les duettistes Hortefeux-Vaillant, va-t-il continuer, en plein débat sur l’identité nationale ?

Cela se passe à Barbes, en 2009.
A Riposte Laïque, nous voulons réveiller les consciences. Nous pensons, et nous osons l’écrire, que l’offensive islamiste est grave, qu’elle menace notre civilisation et ses acquis progressistes. Nous osons écrire qu’elle s’apparente à un néo-colonialisme religieux. Ce dernier vise à faire disparaître l’esprit des Lumières, les conquêtes féministes et laïques, les beaux idéaux de l’identité française : la Révolution de 1789, les services publics pour tous, et la désacralisation de notre société au bénéfice de la liberté de conscience.
Le système que nous combattons à intérêt à imposer l’Islam comme valeur sacrée et incontournable, cheval de Troie du communautarisme laissant le champ libre, par les divisions qu’il provoque, au libéralisme et à la prolifération des inégalités.
Ces propos, nous les assumons dans tous les débats auxquels nous sommes conviés. Nous n’oublions pas la campagne de dénigrement et d’insultes que nous avons subies, en septembre, de la part d’associations se réclamant de la pensée libre, de la laïcité, du féminisme, ou de personnalités fortement médiatisées. Nous savons les intimidations que subissent les associations qui, faisant fi de ces calomnies, ont le courage de nous inviter.
Nous faisons plusieurs constats, au bout d’une trentaine de conférences. La majorité des auditeurs est consciente de la gravité de l’offensive islamique, et se montre inquiète de l’évolution de la France, d’ici une ou deux générations. Ils nous remercient souvent, tout en nous encourageant à ne rien lâcher !
Le racisme anti-Français, sujet tabou, est ouvertement évoqué dans nos réunions. Un de nos conférenciers nous a dit son émotion quand, à l’issue de son débat, un homme est venu le voir, les larmes aux yeux, et l’embrassant, lui a dit : « Merci pour ce que vous avez dit, je commençais à douter de moi, à craindre de devenir raciste, vous m’avez redonné confiance » ou encore, une femme exprimant : « Vraiment, vous m’avez permis de recoller les morceaux alors que tout vole en éclats ». De tels témoignages, nos conférenciers nous en racontent par dizaines, même s’ils ne sont pas tous marqués par autant d’émotion. Nous espérons, en 2010, être autant sollicités que nous l’avons été en ce dernier trimestre 2009.
Nous avons conscience d’être à l’initiative de l’élaboration d’une nouvelle pensée humaniste qui se fonde sur un combat sans concession vis-à-vis des dangers qui pèsent sur les plus beaux acquis des progrès de l’Homme dont la laïcité est un des biens les plus précieux. En face, l’islam tel qu’il se présente aujourd’hui est un péril mortel.
Nous sommes prêts à débattre, dans la transparence, sur ces questions, à l’invitation de toute association, ou de tout lecteur local de RL qui veut organiser une conférence dans sa ville.

Autocollant tiré à 10.000 exemplaires, qui tous ont été vendus.
Nous sommes également prêts à débattre avec tous nos contradicteurs, sans exception, dans un cadre qui permette une discussion sereine.
Nous pensons en effet que les enjeux de société posées par ces questions méritent bien mieux que les procès faciles reposant sur les bons sentiments qui laissent le terrain libre aux fossoyeurs de nos libertés. Il en va du sens de l’Histoire, de l’avenir de nos enfants : voulons-nous qu’ils vivent sous la loi de la République, ou sous celle d’une société où la charia se soit imposée ?
Nous avons choisi non seulement de résister, mais de construire de nouvelle réponses pour que progresse la laïcité, et nous sommes résolument prêts à nous battre pour cela.
PS. Nous interrompons nos suppléments week-end durant les fêtes de fin d’année, et les reprendrons début 2010

PROCHAINES CONFERENCES DE RIPOSTE LAIQUE

A Brest.
Voiles islamistes et autres signes religieux ostentatoires : trouble de l’ordre public ?
Mercredi 16 décembre
A partir de 19 h 45, à la fac Segalen.
Avec Pierre Cassen et Brigitte Bré Bayle
Soirée organisée par l’Association Familiale Laïque
Renseignements : 02 98 89 69 92

MIEUX CONNAITRE RIPOSTE LAIQUE

Interview de Pierre Cassen par Richard Abitbol, à Radio J, le vendredi 11 décembre 2009 : votation suisse, finance islamique, identité nationale.
http://www.bb-dsh.org/vivreEnsemble/products/
Interview donnée à Radio Libertaire par nos deux collaborateurs, Anne Zelensky et Pierre Cassen, qui expliquent fort bien la philosophie de notre journal (aller sur notre site, à droite, sous la présentation du livre « Les dessous du voile ».
Intervention de Pascal Hilout, à la mission parlementaire sur le voile intégral, le 2 décembre 2009.
http://www.assemblee-nationale.fr/13/commissions/voile-integral/voile-integral-20091202-3.asp
Conférence Pierre Cassen à Saint-Leu
1re partie
2e partie
3e partie
—————-

SIGNER LA PETITION CONTRE LE VOILE ET LA BURQA

http://www.ripostelaique.com/Halte-a-la-burqa-et-au-voile.html
—————–

COMMANDER LES AUTOCOLLANTS

http://www.ripostelaique.com/Tous-a-vos-autocollants-voile-et.html
—————-

COMMANDER LES DESSOUS DU VOILE A 15 EUROS JUSQU’AU 31 DECEMBRE

http://sitamnesty.wordpress.com/2009/03/11/livre-les-dessous-du-voile/

image_pdf
0
0