Tu n’auras que ta part !… Souviens toi du Poilu de Verdun !

Dans son édito en date du 15 mai, « Malgré les manipulations et la propagande, l’unité du peuple français reste vivace », Cyrano écrivait :

« … Il est de ces symboles qui nous tiennent soudés au-delà de toute tentative perverse de division. La mémoire collective et le respect de notre lignage sont demeurés vivants, et se sont récemment fait savoir…. »

Parmi ces symboles, était mentionné «  .. le plus intouchable : Verdun », sacré et intouchable !

Après les trahisons perpétrées durant les guerres d’Indochine te d’Algérie, jamais aucun Patriote n’aurait pu imaginer que de pseudo représentants de la Nation et autres bobos dégénérés, seraient capables d’organiser une sorte de sabbat grotesque en ce lieu :

« …Verdun, c’est sacré, on n’y touche pas ! ».

Le décor était planté : l’ossuaire et l’immense nécropole.

Un individu ayant oublié son nom mais répondant à l’hétéronyme de « Black M », doit y tenir le rôle du dieu cornu Cernunos : point de cornes mais une casquette ne tombant probablement pas chaque année, point de flambeau traditionnel en pareille occasion sabbatique mais un microphone indispensable aux éructations incantatoires !

Et, c’est là, sur les tombes de nos Poilus, qu’ils entendent entrainer les participants dans des danses les conduisant à un état proche de ceux des transes chamaniques !

Lamentable numéro de cirque, répugnant, en lieu et place du Devoir de mémoire !

Quelle haine de soi et de sa lignée !

Les milliers de Patriotes s’opposant légitimement au sacrilège sont immédiatement fustigés comme tenants d’un ordre moral nauséabond. Ce sont des fachos, des réac, des racistes

Quelle haine des autres !

C’est affligeant !

Il n’y a pas d’autres pays où l’on verrait cela, ni aux États-Unis, ni au Royaume Uni, ni en Allemagne, ni en Russie… non, il n’y a qu’en France.

Face à cette nouvelle ignominie montée, instrumentalisée par les membres de l’oligarchie au pouvoir, à quelque niveau qu’ils se trouvent, que chacun d’eux prenne bien conscience que le moment venu des élections :

« Tu n’auras que ta part !… Souviens toi du Poilu de Verdun !  »

Et, comme ces oligarques ont tout oublié, il est nécessaire de leur rappeler ce que sont Ceux qui sont morts pour notre Patrie et Ce qu’ils représentent, et Ce que la France, notre Patrie, est pour nous.

A cette fin, un poème de mon Camarade Claude BOUGEOT : « Morts pour la Patrie » et un ensemble de diapos « Notre Patrie ».

J’espère que vous les apprécierez et que vous les ferez vôtres !

« Morts pour la Patrie »

Dis, Mamie… C’est quoi « La Patrie » ?

La Patrie, mon petit, c’est…
C’est une grande famille…
Ta grande famille !

Mais, Mamie, ma famille… c’est…
C’est ma Maman, mon Papa, ma sœur, mon frère…
C’est, aussi, toi Mamie, ainsi que Papy…
Et l’autre Mamie et l’autre Papy !

Mon petit, ta famille, est bien plus grande…
Elle se compose… et ne l’oublie jamais…
De toutes celles et de tous ceux qui nous ont précédés…
De toutes celles et de tous ceux…
Sans qui nous ne serions pas ici, aujourd’hui.

Mais, Mamie, quel rapport entre ma famille et « La Patrie » ?

La Patrie, ta Patrie, est une belle construction…
Bâtie par tes ancêtres…
Bâtie par nos ancêtres…
Ancêtres venus de diverses contrées,
Avec pour seules volontés :
Vivre ensemble !
Partager un même idéal !
Tu vois cette inscription :
« Liberté – Égalité – Fraternité »
Elle figure sur la Maison Commune
La Maison Commune à tous les habitants de notre village…
La Mairie !

Je la vois, Mamie…
Je vois, aussi, sur le monument :
« Morts pour la Patrie »

Sur le monument as-tu remarqué ce nom…
Ce nom, parmi beaucoup d’autres…
C’est celui de ton arrière-grand-père…
Celui de mon Papa…
Le nom que je portais avant d’épouser Papy…
La Patrie c’est une grande maison…
Dans laquelle se retrouvent…
Tous les descendants de ceux qui l’ont bâtie…
De tous ceux qui l’ont défendue…
De tous ceux qui sont morts pour elle !
La Patrie c’est une grande maison…
Dans laquelle y sont bienvenus…
Toutes celles et tous ceux qui partagent les mêmes valeurs…
Je te les rappelle :
« Liberté – Egalité – Fraternité »
La Patrie est une grande maison :
Où l’on vit, travaille, prend du repos…
On s’y amuse, on s’y instruit, on s’y soigne…
On s’y abrite des intempéries…
On y reçoit les amis !
On ouvre les fenêtres… Pour s’ouvrir sur l’extérieur…
On regarde le paysage, les gens…
Les malheureux que l’on se doit d’aider…

Mais, Mamie, si c’est cela la Patrie
Pourquoi on meurt pour elle ?

Petit, je ne veux pas te traumatiser…
Mais une belle maison attire, parfois, la convoitise…
De voleurs, pire d’assassins…
Ta Patrie a connu ces dangers :
Il a fallu la défendre…
Défendre tous ses membres…
Protéger tous ses membres…
Tous les membres de cette grande famille…
Vivant sous ce même toit :
LA PATRIE ! TA PATRIE !
Espérons qu’il ne sera plus nécessaire… Pour ce faire…
De faire la guerre…
Que les guerres ne seront plus une fatalité…
Le devoir de mémoire est important !
Ne pas commettre les mêmes erreurs…
« Se souvenir » !
C’est pour cela que sont organisées les cérémonies
Devant le monument aux « Morts pour la France ».
Lors de ces commémorations,
De ces moments de recueillement,
Tu vois des vieux messieurs :
« Les anciens combattants »,
En compagnie de plus jeunes hommes :
« Les Soldats de France »
Tu vois, aussi, une partie de la population,
Celle qui rend hommage aux « Morts pour la Patrie ».

Mais, Mamie, j’ai entendu prononcer le mot de « ringard »…
C’est quoi « ringard » ?

Le mot « ringard » a plusieurs sens…
Espérons que ceux qui le prononcent…
Évoquent l’instrument qui sert à attiser le feu…
Pas le feu de la violence…
Mais la flamme du souvenir !

Notre Patrie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

image_pdf
0
0

14 Commentaires

  1. Je ne sais pas qui a fait le logo de dernière vue mais il faut le féliciter.
    Pour illustrer un poème qui glorifie notamment la langue française, écrire « AIMES LA OU QUITTES LA », soit une faute grave de conjugaison à chaque verbe, il a fait fort.
    Encore bravo !

  2. Pour ma part, cette polémique de concert rap amène une réflexion de fond. D’abord, le rap est une musique avec des paroles qui apparemment séduisent largement au-delà des personnes issues de l’immigration récente en France et ailleurs. Même au FN, on trouve des admirateurs ! Enfin, d’un certain rap, j’espère bien. Mais ce que je constate malheureusement, c’est l’attirance d’une partie de notre jeunesse pour des textes dans lesquels on trouve la haine du flic, l’homophobie, l’antisémitisme, la misogynie, etc. En général, ce sont souvent des jeunes filles -j’en connais !- qui sont toutes émoustillées par des Black M. mais qui hurlent à Pétain et au « retour du nazisme » si un quelconque rock identitaire français parle de notre pays en terme « virils ». Voilà la réalité. Mais il faut retenir aussi qu’on n’a pas le droit de ne pas aimer les groupes de rappeurs ! Je l’ai vérifié plusieurs fois ! Aussitôt, on vous « balance » à la figure les « heures les plus sombres de notre histoire « !

  3. Merci mon Colonel pour ce paragraphe patriote (il fait chaud au cœur )

  4. Si nous avions eu un vrai gouvernement, digne de ce nom (j’allais écrire normal!) nous aurions pu avoir à Verdun, la magnifique Jessye Norman, cette cantatrice afro américaine dont la voix sublime aurait pu saluer nos poilus en leur chantant « la Madelon » par exemple, car c’est ainsi, non, qu’ils sont partis ces pauvres gosses qui allaient se faire tuer pour rien ! Pour RIEN ! Elle aurait fait monter jusqu’aux étoiles, ensuite « le chant des Partisans », et ensuite « La Marseillaise ».. On se serait souvenu encore plus du sacrifice de ces héros inconnus dont les corps reposent encore sur ces terres sacrées . mais non ! Ces salauds veulent souiller notre mémoire! Ne nous laissons plus faire et foutons à la porte cette bande de traîtres-collabos-voleurs !

    • il y aurait pu avoir une des grandes voix françaises non ? toujours aller chercher ailleurs ce que avons chez nous pour représenter NOTRE FRANCE. LA MADELON oui, LA MARSEILLAISE OUI et aussi : LES CONNAIS TU LES TROIS COULEURS DE FRANCE CELLES QUI FONT REVER LES COEURS DE GLOIRE ET D ESPERANCE…etc bravo pour cet article et tout ce qui l ‘illustre : LES PAGES RAPPELANT LA PATRIE j’aime, c’est ma vie c’est ELLE QUI ME FAIT VIBRER et le fera jusqu’à mon dernier souffle paule di Malta

  5. Ma patrie ? Elle se trouve de l’autre côté de la Méditerranée… Elle a été lâchement vendue par un « grand patriote », un nommé Charlot ! Désolé, Jean François, mais je ne l’ai pas encore digéré, même après 54 ans !

    • on peut aimer les pays qui nous vu naître et grandir, moi aussi je suis issue de Tunisie que j’aime mais j’ai aussi grandi à l’ombre du DRAPEAU BLEU BLANC ROUGE et si nous n’avons pas pu garder nos chers pays gardons au moins ce qui nous rassemble comme dans un mariage d’amour : c’est pour le meilleur et pour le pire, VERDUN EST LA POUR NOUS LE RAPPELER VIVE LA FRANCE et CEUX QUI ONT PERDU LEUR VIE POUR QUE NOUS RESTIONS FRANCAIS GLOIRE A EUX MERCI ET RESPECT il n’y a pas que des charlots ok ? MERCI A JEAN FRANCOISde nous rappeler cette PATRIE paule di Malta

    • Mon Vieux Camarade,
      Tout comme toi, tu le sais, je n’ai pas encore digéré, en ce qui me concerne cela ne sera jamais.
      Si, aujourd’hui, avec les forces qui me restent, je participe modestement au combat c’est que je n’imagine plus qu’il me soit possible – comme il y a 54 ans – de rester l’arme au pied et d’accepter un quelconque ordre inique !
      Et puis, nous avons des enfants, des petits enfants, et quand nous ne serons plus, la Nation française, Elle, sera toujours là : à nous de le rendre possible !
      A notre âge, nous n’avons que deux droits :
      – donner l’exemple pour que nos descendants ne subissent pas. Nous avons subi et nous le payons encore;
      – montrer, expliquer à nos descendants les conneries que nous avons faites. Il n’est pas utile qu’ils les refassent.
      Et nous avons un devoir : leur enseigner l’amour de notre Patrie, pour qu’elle demeure. S’il le faut, les armes à la main !

      • Merci pour ta réponse, mon cher frère du 11 ! Elle me réconforte. Merci également à vous, ma chère « presque » compatriote. Vous atténuez quelque peu ma souffrance de déraciné.

  6. Moi … j’ai appelé ma fille Marianne ! Même si un jour, par confusion, les arabes l’appelleront Meryem, sans savoir que Marianne est la représentation de la République, Meryem c’est tout de même dans le Coran, la mère du Christ. D’une pierre … deux coups !

    • Marie s’appelle MIRYAM en hébreux et non mériem en arabe paule di malta

  7. pour cernunos un peut de respect comme pour le chamanisme l europe est paienne voir video latvia festival song pour la deesse de la nuit hecate et article l europe paienne guillaume faye festival castlefest beltane ect NOUS NE SOMMES PAS CHRETIENS et le mouvement est mondial un film tendance le gout du sang

    • Votre commentaire est complètement hors sujet !
      Au cas où vous n’auriez pas bien lu ou compris, c’est de la Patrie dont il est question.
      Quant à votre insistance à déclarer « nous ne sommes pas chrétiens », je ne vois pas ce que vient faire cette déclaration qui ne regarde que vous et qui ne fait l’objet de la moindre allusion dans mes propos, alors que c’est bien l’État laïque qui est mentionné dans l’une de mes diapos.
      « Ce n’est pas parce que l’on n’a rien à dire qu’il faut ouvrir sa g….. », grande de préférence !

    • Pas Chrétien? Vous peut être, mais c’est votre problème, pas le nôtre.

Les commentaires sont fermés.