NC, Référendum J-30 : beaucoup de Kanaks centenaires vont voter…

Publié le 3 octobre 2018 - par - 28 commentaires - 1 280 vues
Share

 

À un mois du référendum, ouvrir le quotidien local Les Nouvelles donne une image de plus en plus nette de la situation. Le feu couve et les flammèches surgissent un peu partout.

Il y a les braises habituelles. Celles de Saint-Louis, la tribu aux portes de Nouméa. Une jeune femme qui habite à Mont-Dore et qui donc emprunte chaque jour la route très fréquentée longeant la tribu me raconte que, chaque matin, la chaussée est nettoyée des cailloux et autres projectiles lancés à la faveur de l’obscurité sur les véhicules. Elle me dit que les épaves des voitures brûlées sont très vite évacuées. Pour elle, l’actualité est sérieusement tamisée pour que rien n’émerge de la chape de silence sur les événements quotidiens qui pourrissent la vie des Calédoniens.

Mais dans la nuit de dimanche à lundi, toujours à la hauteur de Saint-Louis, vers 2 heures du matin, un automobiliste a été visé par des tirs de fusil.

Un court article signale la tentative de meurtre. Les impacts des balles sur la carrosserie sont minimisés. « Heureusement, ce tir sur une voiture en pleine nuit n’a fait aucun blessé. Le responsable de cet acte est activement recherché par les autorités. »

On rit jaune. Le coupable n’est pas près d’être arrêté.

Quant au procureur de la République, il avance, pour expliquer les tirs, une réaction à l’incarcération d’un jeune de la tribu après des vols aggravés.

Donc, un type de Saint-Louis tenterait de tuer un inconnu en représailles à la mise à l’ombre d’un “cousin” ? Qu’est-ce que ce sera, le 4 novembre au soir, si les Kanaks de Saint-Louis constatent que l’indépendance n’est pas pour demain ?

Où est l’État ? Parti avec Collomb ?

Ailleurs en brousse, ce week-end, comme d’habitude, un médecin a été tabassé devant chez lui alors qu’il tentait d’empêcher le vol de son véhicule, l’infirmerie d’un village minier a été saccagée. Des actes récurrents.

Sans doute des supporters des médecines traditionnelles…

Médecines traditionnelles formidables, si l’on en croit l’état-civil coutumier tenu par une Direction de la gestion et de la réglementation des affaires coutumières (DGRAC) dont la compétence doit être au niveau de celle d’une méduse aux commandes d’un avion de ligne. Pour elle, la Calédonie compterait 12 335 personnes relevant du statut civil coutumier (comprendre des Kanaks) de plus de 90 ans, dont 9 901 centenaires. Ce qui représente dix fois le taux de la population nonagénaire française. Le régime igname, taro, viande de cerf, chair de tortue, banane poingo, bière, whisky et cannabis est beaucoup plus performant que le régime crétois !

La DGRAC ne doit pas avoir assez de coutumiers pour mettre à jour ses registres. À moins que, le 4 novembre, tous les hypothétiques Agecanonix kanaks ne votent pour la Kanaky sous l’œil énamouré des contrôleurs de l’ONU et des 250 magistrats envoyés par Paris.

À Bourail, à cent cinquante kilomètres au nord de Nouméa, le MGRK (Mouvement groupe révolutionnaire kanak) – ils sont six sur la photo des Nouvelles – bloque un hôtel. Ils réclament tout simplement que le Sheraton Deva leur revienne.

Ailleurs, les mêmes révolutionnaires, tout aussi nombreux, ferment un site minier de la SLN (Société Le Nickel). Il semble qu’ils revendiquent, là aussi, la propriété de l’endroit.

En réalité, il s’agit pour les indépendantistes de déstabiliser la SLN, groupe minier français dans lequel l’État a injecté 200 millions d’euros pour le maintenir à flot.

Pour sublimer l’ambiance, l’instauration de la taxe générale à la consommation (TGC), un mois avant une consultation majeure, pose question. Pourquoi ne pas avoir reporté son application après le référendum ?

Surtout, comme le dit un patron d’épicerie : « Comment peut-on discuter si longtemps et pondre des textes la dernière semaine ? »

Dans les commerces, c’est la valse des étiquettes. Personne ne saisit clairement ce qui se passe. Selon un gérant de grand magasin, la nouvelle taxe (censée en remplacer sept) oblige à une rectification quotidienne des prix. Mais le plus dangereux est qu’en entraînant une baisse des marges, elle aboutit à une augmentation importante du chômage. Des licenciements sont programmés.

Une manière de faire monter la mayonnaise indépendantiste ou la preuve de l’incompétence des politiciens locaux ?

Même dans les cantines scolaires ça grogne.

Depuis des semaines, après avoir mangé à la « cantoche », des centaines de gamins sont malades, à Nouméa et dans la banlieue nouméenne que l’on appelle ici le Grand Nouméa (Païta, Dumbéa, Mont-Dore).

Désinfection après désinfection des locaux du prestataire, rien n’y fait. Les produits de vaisselle sont analysés. Les cuisines nettoyées, récurées, décapées.

Le service est suspendu. Les gamins bouffent des sandwiches à midi. Et les associations de parents d’élèves s’énervent.

Les politiciens calédoniens et les représentants de l’État, perchés sur leur cocotier, jouent aux trois singes : ne rien voir, ne rien entendre, ne rien dire (à part le discours lénifiant du « tout va bien »).

Les premières chaleurs de l’été austral s’installent. Les risques de départ de feu (au propre comme au figuré) augmentent.

L’incendie éclatera-t-il avant le 4 novembre ou tout de suite après ?

Lucette Jeanpierre

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

28 réponses à “NC, Référendum J-30 : beaucoup de Kanaks centenaires vont voter…”

  1. Dobermann dit :

    La France n’abandonnera jamais les 20.000 nautiques…….le Nickel est une chose, les fonds marins avec du gaz et du pétrole au large de Bourail (entre autre…), c’est une autre chose, les pleutres et ceux qui croient savoir ne savent RIEN !

    Le 5 Novembre, tout le monde va se lever et ira boire son café puis prendra le chemin du travail….point barre.

    Bien sûr il y aura des petits cons qui vont cramer ça et là une voiture, une barraque….mais le lâche Collomb aura été remplacé…

  2. Dobermann dit :

    Je le remets là et en rajoute : La France n’abandonnera jamais les 20.000 nautiques…….par contre elle se fout et contre fout de ce qui peut arriver comme exactions de toutes parts….elle sait très bien que tous les flingues sont chargés à la douille…….c’est bien pour cela que Collomb LE LÂCHE s’est barré sous prétexte de mairie…..il ne veut pas des 19 sur le dos…..ceux qui connaissent l’Histoire me comprendront, les pleutres continueront à voter….pour des Hollades des Microns et autres Bruxellois

  3. Dobermann dit :

    Collomb a quitté le navire, les rats quitte le navire avant qu’il coule…le ministre en charge de la NC NE VEUT PAS PRENDRE SES RESPONSABILITES. Collomb est un trouillard, un faible, un sans c., un véritable lâche…..en fait c’est une Collombe blanche qui préfére les marchands de bougies et se chier dessus…..Amen.

  4. HIRAM 2 dit :

    IL Y A UNE MAJORITE DE KANAKS QUI VEULENT RESTER FRANCAIS COMME IL Y A EN FRANCE UNE MAJORITE COTRE LA TSUNAMIGRATION MUZZ …MAIS UNE MINORITE LES BAILLONENT ET FOUTENT LE BORDEL COMME EN FRANCE .

    • Dobermann dit :

      BRAVO bien dit, 90% des Kanaks veulent rester français et 10% ne reconnaissent pas la démocratie tout court !!! et comme en France métro. 10% veulent l’islam la migration musulmane et font la loi ! Jusqu’à quand ?

  5. PANDRE dit :

    Youpi, c’est reparti comme en 1984. Tonton avait tout fait à l’époque pour déstabiliser le territoire et y est parvenu. Une poignée d’indépendantistes formés, encadrés, soutenus et financés par les socialistes ont foutu le bordel sans qu’on les arrêtent. Hallucinant. Il faut le voir pour le croire. Et bien, les amis, c’est reparti pour un tour. Et ne croyez pas que tous les kanaques veulent l’indépendance. C’est totalement FAUX.

    • REUILLARD Michel dit :

      D’accord ce triste constat. A 2 exceptions près : étant calédonien de plusieurs générations, je ne puis partager votre « youpi »‘ de satisfaction, même si je sais qu’il se situe au second degré. C’est ici l’avenir d’un pays (français !) et d’une population (française et multiethnique !) qui se joue. 2è nuance : l’indépendantisme reste minoritaire ; l’Etat (le vôtre et le nôtre !) doit faire respecter ce fait. Je vous accorde qu’il ne cesse de vouloir contourner ici la vérité.

  6. Michel dit :

    Lucette, vous êtes une des (très) rares personnes sur ce site à avoir compris la gravité de ce qui se passe en Nouvelle-Calédonie, territoire français que la france, depuis Mitterrand, a déjà décidé secrètement d’abandonner.
    Le référendum va faire droit aux Français, mais comme vous le savez sans doute, l’état a prévu de faire de nouveaux référendums, jusqu’à ce que le vote pour l’indépendance l’emporte. SI vous habitez là-bas, je vous plains.

  7. DUFAITREZ dit :

    Le OUI me rebrousse le poil ! Laissez-les dans leur Brousse !

  8. Paskal dit :

    La France veut garder la Nouvelle Calédonie alors qu’elle a du mal à garder le 9 3 ?

    • Michel dit :

      Détrompez-vous : la france ne veut pas garder la Nouvelle-Calédonie.

      • Bolopad dit :

        Pas la France, les traîtres au pouvoir.
        Les vrais fds qui ont leur nom sur autant de monuments aux morts que de guerres passées sont prêts à relever le flambeau. Ne lâchez rien.

      • Dobermann dit :

        La France n’abandonnera jamais les 20.000 nautiques…….par contre elle se fout et contre fout de ce qui peut arriver comme exactions de toutes parts….elle sait très bien que tous les flingues sont chargés à la douille…….c’est bien pour cela que Collomb LE LÂCHE s’est barré sous prétexte de mairie…..il ne veut pas des 19 sur le dos…..ceux qui connaissent l’Histoire me comprendront, les pleutres continueront à voter….

    • Émilie B dit :

      Bonne remarque. Mais la Nouvelle Caledonie, c’est le nickel. Bien sûr, ça ne profite pas aux Français mes aux grandes entreprises pro mondialisme. Les Français, eux, doivent payer les aides sociales trop nombreuses

    • Bolopad dit :

      La France des gauchos collabos veut lâcher la Nouvelle Calédonie comme elle va lâcher le 9-3 et tout le reste. Ils seront contents quand il ne restera plus RIEN!

  9. Emile ROUX dit :

    ce qui m’intéresse est de savoir ce qui nous coûtera le moins cher:
    -indépendance
    -Pas d’indépendance

    • Michel dit :

      Lourde erreur car vous pensez en termes financiers.
      je vais vous dire ce que va nous coûter l’indépendance (d’ores-et-déjà entérinée par les traîtres qui nous gouvernent) : un formidable appel d’air pour tout le reste des dom-tom, qui deviendront indépendants à leur tour, entraînant ensuite la corse, puis le pays basque, puis un jour la Bretagne, l’Alsace-Lorraine de l’Est.

      Quand cela arrivera, vous comprendrez.

      • Emile ROUX dit :

        A mon avis c’est vous qui ne comprenez plus le simple bon sens paysan

        • Bolopad dit :

          Reculer la ligne de front n’a jamais permis de gagner les guerres. Dans l’affrontement à mort en cours. La France est près de la fin. Nous aurons besoin de tous nos territoires potentiellement comme refuges pour les quelques fds qui survivront au génocide en cours en France métropolitaine.

      • Hoplite dit :

        A condition de garder les subventions naturellement

      • Bolopad dit :

        100% d’accord. Ceux qui raisonnent en comptables n’ont pas compris que la puissance géopolitique est OBLIGATOIRE car on ne peut pas être un petit sans devenir un laquais des empires. C’est ce qui se passe en France métropolitaine qui est colonie du Qatar, d’Israël, des USA! Y en a-t-il ici qui aiment le résultat ?

    • Bolopad dit :

      Le moins cher c’est de faire un pays musulman avec la charia et les subventions de tous les gentils pays du golfe. Il peut être rentable aussi d’héberger des bases militaires us, chinoises et autres et de prostituer nos fils et nos filles. C’est ce que vous voulez?

  10. Clarkounet dit :

    Je vais vous avouer un truc: j’ai beaucoup critiqué, et avec des mots peu amènes, « Riposte Laïque » .

    Mais là, Lucette Jeanpierre écrit deux articles sur la Calédonie à la veille de la Consultation, et je vois qu’elle est parfaitement dans la vérité du moment.

    C’est plus facile de se faire un avis sur un article, si on sait réellement de quoi il parle.

    Je reconnais dans ce texte ce que je vis au quotidien.

    Donc je vous félicite pour ces articles de bonne qualité.

    • REUILLARD Michel dit :

      L’article de L. Jeanpierre décrit effectivement la réalité de la vie quotidienne des calédoniens dont l’Etat se fout complètement. On retrouve le même problème, en France métropolitaine, avec des ingrédients différents.

  11. a.hourquetted'are dit :

    Merci de ces informations, sur le continent les médias n’en parlent pas et pourtant ce référendum est important.

    • Joël dit :

      Pourquoi « important » ? Quoi qu’il se passe, on continuera à les subventionner avec nos impôts. Comme pour toute l’Afrique et Madagascar.

      • Clarkounet dit :

        Pas exactement, mais oui: comme toutes les régions de France, on reçoit beaucoup d’aides.

        Mais en fait, moins que certaines régions.

        Et on en aurait encore un peu moins besoin, si l’Etat n’arrosait pas copieusement les Indépendantistes pour les faire siéger dans de multiples assemblées où ils ne font rien, et si on revenait à un peu plus de modestie dans nos ambitions politiques.
        Ici, on a des « notables de province » qui se prennent pour des « hommes d’Etat ». C’est une grosse partie du problème

    • nce mét dit :

      Il est très important en effet ; parce qu’il implique le devenir d’un pays français et de sa population également française, Egalement parce qu’il pose aussi la question de la verticalité de l’Etat et de son sens de la Justice, problème que l’on retrouve en France métropolitaine.