N.-D. : du boulot pour les manipulateurs, car tout indique que c’est un attentat !

Publié le 17 avril 2019 - par - 95 commentaires - 9 407 vues
Share

Cette fois-ci les manipulateurs professionnels de la politique politicarde vont avoir fort à faire, car il semblerait que l’incendie de Notre-Dame ait frappé les esprits de manière encore bien plus radicale que tout ce qui a pu le précéder dans le genre « tragédie ».

Heureusement, il n’y a eu ici aucune mort d’homme à déplorer, mais une immense blessure au cœur des citoyens français, qu’ils soient croyants ou non, ainsi que de tous les chrétiens du monde entier, auquel il faut ajouter les esthètes, les fous d’Histoire, les amoureux de la France…

Dans ce contexte douloureux, il est donc encore plus insupportable de remarquer la précipitation du procureur de la République (ou plus exactement de Macron !) à décréter immédiatement la thèse de l’incendie « accidentel » avant même que les 50 experts aient pu mettre un pied sur les lieux encore fumants… puisqu’il nous renvoie désagréablement à la même attitude chez son collègue, au lendemain du drame de l’usine AZF de Toulouse en septembre 2001 (dix jours après l’attentat du World Trade Center !), balayant rapidement la possible thèse d’attentat.

Ainsi que nous le rappelait Pierre Cassen dans sa seconde vidéo sur l’horreur de Notre-Dame en feu, Marc Mennessier a dénoncé « la parodie d’instruction judiciaire » dans son livre « AZF un silence d’État » :

« Ce journaliste scientifique au Figaro a consacré plusieurs années d’enquêtes à la catastrophe d’AZF. Son analyse méticuleuse des faits nous dévoile comment les autorités ont soigneusement privilégié la piste de l’accident chimique tout en négligeant les éléments de l’enquête qui auraient pu les mener sur celle d’un attentat ».

http://www.prechi-precha.fr/azf-silence-total-ou-silence-detat-sur-un-attentat-islamiste/

Au lendemain de l’incendie de Notre-Dame, nous sommes exactement dans le même cas de figure, nous obligeant à constater que rien n’a changé depuis 2001 sinon en pire… puisque les Français s’obstinent, scrutins après scrutins, à se choisir les pires crapules pour les représenter !

Pourquoi décider d’occulter un possible attentat sinon pour brouiller immédiatement une piste révélatrice de cette accointance de nos « zélites » avec l’islam ?

Il est pourtant vain, à notre époque, où le pire comme le meilleur peut être trouvé sur le Net, de vouloir taire à tout prix ce qui devient une évidence pour qui veut bien sortir des « désinformations » officielles !

Ainsi, il suffit de se rendre sur le site « l’Observatoire de la Christianophobie » qui se propose de répertorier le plus complètement possible les actes christianophobes en France et dans le monde ; la liste concernant ces actes, uniquement pour le mois de mars en France, est révélatrice de la gravité de la situation, non seulement par le nombre ahurissant de ces actes dont les médias ne nous parlent jamais, mais surtout par la volonté délibérée du gouvernement de Macron de les taire pour ne pas avoir à intenter immédiatement les mesures drastiques qu’elles imposent !

Quand on pense à l’inverse, au remue-ménage que provoque la moindre petite « action innocente » sur une mosquée (jet de lardons, tête de porc devant l’entrée), on a une idée vertigineuse de l’avenir que nous réservent ces collabos avec l’ennemi implanté sur notre sol… grâce à leur complicité active via l’import incessant d’envahisseurs illégaux, désignés comme migrants pour apitoyer les âmes sensibles et naïves !

file:///C:/Users/UTILIS~1/AppData/Local/Temp/Christianophobie%20en%20France.%2030%20mars%202019-1.pdf

https://www.letemps.ch/monde/centaines-dactes-profanation-deglises-passes-inapercus-2018

Comme toujours dans un cas semblable de « possible mise à mal » du gouvernement de félons qu’est le nôtre, l’acharnement des médias à noyer le poisson doit automatiquement nous paraître suspect, nous obligeant à fouiller, gratter, encore et encore pour déterrer systématiquement tout ce que ces collabos planquent sous le tapis pour le cacher au plus grand nombre.

Reconnaître que l’incendie pourrait être d’origine criminelle mettrait trop la puce à l’oreille des électeurs sur les commanditaires, soulignant l’inaptitude de Macron et ses sbires à protéger les citoyens du grave danger qui les menace… ce qui doit absolument être tu, puisqu’en réalité le véritable but dévolu à Macron par ses « bailleurs de fonds » !

Deux thèses sont objectivement en opposition : celle de l’accident et celle de l’acte volontaire, autrement dit attentat !

Mais comme qui dit attentat dit forcément « musulman » puisqu’à ce jour aucun attentat bouddhiste (ou de toute autre religion, même si cela défrise les antisionistes) n’est à déplorer en France et dans le monde, on comprend bien que ce n’est pas le gouvernement de l’insipide Édouard Philippe, aux ordres de Macron, qui fera preuve d’objectivité pour analyser ces deux thèses opposées !

Ce qui revient d’ailleurs régulièrement dans la bouche ou la plume des commentateurs « officiels », c’est que l’on « privilégie la thèse de l’accident » !

Exemple avec les « très éminents » Décodeurs du Monde, prétendant que FDesouche aurait inventé l’info sur les deux foyers… annoncée par David Pujadas sur LCI.

« Dans cette optique, l’hypothèse d’un accident – celle qui est privilégiée à ce stade par les autorités – a rapidement été qualifiée par certains de « version officielle », qui serait forcément suspecte. Avec une sacrée dose de mauvaise foi ».

http://www.fdesouche.com/1192509-intox-sur-lorigine-de-lincendie-de-notre-dame-de-paris

Comment ne pas mieux démontrer que dans ce cas, l’objectivité n’y a aucune place puisqu’à partir du moment où l’on évacue une thèse pour mieux « privilégier » l’autre, cela signifie clairement que l’on « favorise » cette autre… C.Q.F.D. !

Ainsi le site Batiactu nous apporte le témoignage de deux « professionnels » semblant bien plus compétents qu’un simple procureur pour « trancher dans le vif » en évacuant immédiatement certaines possibilités :

Benjamin Mouton, architecte en chef des Monuments historiques (excusez du peu !), en charge de la cathédrale Notre-Dame de 2000 à 2013, pour laquelle il a piloté le lourd chantier de la détection incendie, affirme :

« En 40 ans d’expérience, je n’ai jamais connu un incendie de la sorte » ; estimant que la protection incendie mise en place dans la cathédrale était à son plus haut niveau, il affirme :

« Lorsque je me suis occupé de la détection incendie, qui a été un dispositif très onéreux, il fallait très peu de minutes pour qu’un agent aille faire la levée de doute ; nous avons fait remplacer de nombreuses portes en bois par des portes coupe-feu, nous avons limité tous les appareils électriques, qui étaient interdits dans les combles ».

Un expert du secteur de la construction confie également son incompréhension auprès de Batiactu : « L’incendie n’a pas pu partir d’un court-circuit, d’un simple incident ponctuel. Il faut une vraie charge calorifique au départ pour lancer un tel sinistre. Le chêne est un bois particulièrement résistant. »

https://www.batiactu.com/edito/notre-dame-apres-incendie-rien-n-est-fini-selon-ex-56147.php

Tout ceci n’est donc qu’une nouvelle preuve flagrante que Macron nous balade encore lorsqu’il prétend « nous rebâtirons Notre-Dame » ; une fois de plus il ment outrageusement puisque Notre-Dame, partie intégrante de notre Histoire, dont il se glorifie aujourd’hui quant il la niait hier… il s’en fout comme de ses nombreux échecs qui ne l’ont nullement empêché d’être là où il est, pour notre plus grand malheur.

Que les citoyens éclairés, avides de vérité, soient très vigilants sur ce qui va suivre, car le diabolique hystérique qui loge à l’Élysée a déjà réussi à se tirer d’autres mauvais pas, notamment grâce à l’appui qu’il a toujours auprès des médias pour lui « arranger les coups », et ce même si un nombre appréciable de ses « proches conseillers » ont déjà joué « les filles de l’air » en l’abandonnant au fiasco qu’ils pressentaient…

L’impact de l’incendie de Notre-Dame sur le monde entier pourrait normalement être un atout pour connaître toute la vérité… mais ce serait sans compter le machiavélisme et la puissance des mondialistes fous, œuvrant dans l’ombre !

Et pendant que Macron se tait sur les horreurs perpétrées sur nos édifices religieux, des assassinats ne cessent de se multiplier également, dans le silence assourdissant des ordures qui se précipitent aux obsèques et « marches blanches » la larme à l’œil, en l’honneur de… leurs victimes !

https://www.youtube.com/watch?v=6YYi_akRPrg&t=8s

« Macron démission » me semble largement dépassé parce que totalement utopique ; aujourd’hui c’est « Macron échafaud » que je voudrais voir fleurir sur toutes pancartes brandies par les Français en colère, qu’ils portent un gilet jaune ou non.

Josiane Filio, au nom de la Liberté d’expression

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
MORISSON

IL n’y a qu’en France que l’on peut sans crainte écrire ce genre de menaces. DANICO 77

FrancisFR

Evidemment que ces traitres devront répondre et demander grâce ou repentance car ce sont ouvertement des traitres et ont contribuer à l’ascension de la vermine présidentiel.
Pendant les primaires quelles chaines de télécollabo quels journaux magazine de gauchiasse (Libé et marianne en tête) n’a pas fait un éloge ou un portrait glorieu du tyran qui était à ce moment là simple candidat à la présidence et sorti de nulle part juste après avec quitter le gouvernement Hollandouille.

Pas de pitié pour les admirateurs du Croissant et des Franc-Macons

jodunBord

Bien des journaleux devront un jour rendre des comptes au tribunal du peuple, dés le départ du président actuel ( maladie, agrassion
, démission,et autre cause de sa disparition ) Toutes les tromperies volontaires qui nous ont mené au cahos, ils doivent le payer en jours de prison !!!

Jean Pierre NOSZCZYNSKI

Embrasement complet au maximum deux heures après le début de l’incendie. Sauf s’il est démontré par un essai au feu dans un laboratoire indépendant comme le CTICM que ce bois de charpente s’embrase comme de la paille, l’hypothèse d’une propagation naturelle ne peut pas être expliquée.
En conséquence, même si erreur d’ouvrier ou des surveillants, l’embrasement généralisé ne peut pas être justifié de façon naturelle.

Jean Pierre NOSZCZYNSKI

Surface Totale de la toiture d’environ 2 000 m², constituée de trois rectangles d’environ 400 m² et d’un rectangle d’environ 800 m², sur une longueur totale de 100 m. A l’intersection des 4 rectangles, une structure en pierre faisant coupe-feu.
Les différentes videos, nous montre des combles non aménageables avec une seule passerelle parallèle aux faitages. Aucun élément n’est entreposé, donc pas de matière combustible. Système de détection incendie classique complété par détection de différents détecteurs par filtration forcée de l’air.

Fleur de Lys

I-Média n°246 – Possible acte criminel ? Silence de cathédrale des medias (VIDEO TVL)

https://www.tvlibertes.com/i-media-n246-possible-acte-criminel-silence-de-cathedrale-des-medias

Fleur de Lys

Pour Notre-Dame, Emmanuel Macron “envisage un geste architectural CONTEMPORAIN”

https://www.fdesouche.com/1193697-pour-notre-dame-emmanuel-macron-envisage-un-geste-architectural-contemporain

Sans doute pour ne pas stigmatiser les cafards qui sont entrain de nous remplacer… quelle horreur !!!