Ne manquez pas la prochaine messe à Sainte-Rita, même si vous êtes athée !

Publié le 28 mars 2015 - par - 1 777 vues
Share

sainterita

Nous vous avons déjà longuement parlé de Sainte-Rita, église gallicane pleine à craquer tous les dimanches et pourtant vouée à être démolie et remplacée par des logements sociaux sans que la Mairie ne lève le petit doigt. Merci Delanoë et Hidalgo.

On lira ici le récapitulatif de l’histoire :

http://resistancerepublicaine.eu/2014/sainte-rita-eglise-gallicane-abandonnee-des-catholiques/

http://resistancerepublicaine.eu/2014/samedi-rassemblement-pour-defendre-leglise-sainte-rita-a-paris/

http://resistancerepublicaine.eu/2014/samedi-rassemblement-pour-defendre-leglise-sainte-rita-a-paris/

Et la dernière manche ici, où l’on découvre que pour 150000 euros, Monseigneur Dominique Philippe, responsable de l’association cultuelle dont dépend Sainte-Rita aurait vendu son âme, dépouillé les murs de Sainte-Rita… et mijoterait même de la fermer à clé (et de jeter la clé dans la Seine, tant qu’à faire !)…

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/03/21/01016-20150321ARTFIG00043–sainte-rita-le-torchon-brule-entre-le-pretre-et-les-paroissiens.php

Où l’on apprend que pour une dette de 45000 euros un bijou de notre histoire et de notre patrimoine va être démoli.

Juste quelques chiffres en regard :

Célébration du ramadan à la Mairie de Paris : 70000 euros

Subventions à la Ligue des Droits de l’homme : 80000 euros

Subventions pour la construction de L’Institut des Cultures d’islam : 26 millions d’euros plus une autre subvention de 1 million d’euros….

ici

Crédits de fonctionnement de l’Institut du monde Arabe : 12,6 millions par an….

Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage. Quand on veut faire disparaître notre patrimoine chrétien et une église en activité, on la laisse se dépatouiller au milieu des soucis financiers, on regarde ailleurs…

J’étais lundi invitée sur Radio courtoisie pour parler des Assises, de la liberté d’expression, et de Sainte-Rita, j’ai évoqué à ce propos la « haine de soi » professée par Hidalgo et les siens.

Une seule réponse, mobilisation autour de Sainte-Rita. La prochaine messe, ce sera dimanche à 10h30, 27 RUE FRANCOIS BONVIN 75015 . Et si une bonne âme avait fermé l’église, foi de Résistants, la messe aura lieu devant l’église, célébrée par monseigneur Samuel Poué, qui racontait avoir eu les larmes aux yeux de devoir officier dimanche dernier dans une église aux murs désespérément nus…

Ce n’est pas la laïque que je suis qui jettera la première pierre à l’association Les Arches de Sainte-Rita et à l’évêque. Contrairement à ce qui se passait pour les prières dans la rue qui étaient une façon d’imposer l’islam en France, d’obliger les pouvoirs publics à subventionner la construction de mosquées malgré la loi, de montrer la force islamique en territoire français, ici il s’agit de préserver notre héritage, qu’on soit chrétien ou pas, et de s’élever contre un deux poids deux mesures absolument inacceptable.

Christine Tasin

Résistance républicaine

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.