Ne perdons pas le courage de désigner clairement nos ennemis

Publié le 27 avril 2019 - par - 27 commentaires
Share

Nous sommes tous sous le choc de deux récentes tragédies : l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris le 15 avril et les horribles massacres à Sri Lanka le 21 avril.

Depuis le 11 avril 2019, je suis de nouveau en France. J’ai pensé que je devais avant tout faire part de mes idées et sentiments à mes lecteurs tchèques. Je leur ai écrit deux articles. Mais peut-être les lecteurs français pourraient aussi trouver de l’intérêt à en lire certains passages.
Par exemple : Ce matin, j’ai regardé des rives de la Seine ce qui reste encore de la cathédrale Notre-Dame de Paris. (…) Les médias français obéissants se précipitèrent pour affirmer que vraisemblablement l’incendie avait été causé par un accident. (…) Si l’incendie s’était déclenché il y a un mois, par exemple, je dirais que les accidents sont possibles et que l’on ne peut accuser personne sans preuves. Mais l’incendie a eu lieu le lundi 15 avril, le lendemain du dimanche des Rameaux (Domenica in Palmis), le premier jour de la Semaine sainte de Pâques. Quel autre jour les islamistes pourraient-ils choisir pour incendier la charpente ? Celle-ci se composait des poutres en chêne de l’époque de Saint-Louis qui mourut en croisade, lors du siège de Tunis. Donc maintenant, ils lui régleraient son compte (…).

Avant d’être régicides, les Français étaient des bâtisseurs de cathédrales. Même la cathédrale de Prague fut bâtie par un architecte français, Matthieu d’Arras, que notre roi Charles IV, qui avait grandi à Saint- Germain- en- Laye et était neveu du roi de France, avait invité à Prague. (…)
Ce qui apparaît comme un malheur peut, quelquefois, être au contraire une chance. Espérons que l’incendie de la cathédrale de Paris réveillera les Français, qu’il les aidera à comprendre qu’ils ont le droit – et le devoir – de garder leur identité, d’être fiers de leurs racines. Et que finalement ceux, dont je pense qu’ils sont les auteurs de l’incendie, dans leur haine aveugle et leur basse jalousie, n’ont nui qu’à eux-mêmes.

Au sujet des massacres à Sri Lanka, j’ai écrit, entre autres : Il faut répéter et insister sur le fait que l’islam n’est pas tant une religion, dans le sens de la recherche d’une relation avec la cause première de notre être, qu’il est avant tout un effort en vue de la domination mondiale. Des gens comme l’actuel président français Emmanuel Macron, et tant d’autres, veulent ignorer ce fait.

Par ailleurs, puis-je ajouter des passages d’un autre article, que j’ai écrit encore avant mon départ de Prague :
Je viens de lire un livre « L’islamisme, le troisième mouvement radical de résistance », publié à Brno en 2018. Son original allemand « Dritte radikale Widerstands bewegung : der Islamismus », parut en 2009. Son auteur est Ernst Nolte (1923-2016). Il est présenté comme « un important philosophe et historien allemand qui a dans son œuvre analysé brillamment les régimes totalitaires du XXe siècle. »
En lisant ce livre, j’ai souvent pensé aux paroles du président français général de Gaulle :  « Les idéologies passent, les nations restent. » J’avais le sentiment que l’auteur s’efforce avant tout de libérer ses compatriotes des complexes de culpabilité à cause des crimes du nazisme.

L’idée essentielle du livre est que le marxisme-léninisme, le fascisme (y compris sa version radicale allemande) et l’islamisme sont trois mouvements qu’unit le refus commun du capitalisme libéral, qui serait incarné par l’Amérique et les Juifs.

L’auteur évoque avec insistance les sympathies dont l’Allemagne bénéficiait dans le monde musulman. Il écrit : « Le raciste Hitler était, pendant la guerre, la plus grande espérance des immenses masses populaires opprimées d’Orient. Il avait beaucoup d’amis dans les pays musulmans. »
Il parle longuement du grand mufti de Jérusalem, Hadj Amine el-Husseini, qui fut reçu par Hitler à Berlin, organisait les divisions SS musulmanes dans la Yougoslavie occupée, parlait dans les émissions en arabe de la radio allemande.
Nolte dit au sujet d’Amine Husseini qu’on « ne peut pas lui denier le statut d’un défenseur décidé de la liberté de son peuple, ainsi que des droits de l’homme universels ».

En tant que bon Allemand, Nolte dit aussi que l’antisémitisme musulman ne s’était pas développé sous l’influence de l’antisémitisme européen. Son commencement était l’extermination d’une tribu juive par Mohamed lui-même. Il cite aussi le penseur juif Maïmonide qui a dit déjà au XIIe siècle que les Arabes musulmans sont les pires oppresseurs des Juifs.

Le lecteur du livre ne peut pas s’empêcher d’avoir le sentiment que les sympathies de l’auteur vont pleinement du côté de ces « trois mouvements de résistance radicaux » qu’il analyse. Comment comprendre autrement par exemple ces mots : «Dans la confrontation entre l’Occident et le monde islamique, il ne s’agit pas d’une lutte entre les avancés et les arriérés, mais d’une lutte entre les athées décadents et les croyants gardant leur volonté de vivre. (….) Qu’est-ce qui pourrait, d’après tous les critères actuellement en cours, paraître plus progressiste et plus révolutionnaire que cette phrase de Mowdudi : « L’islam est en réalité un programme révolutionnaire et idéologique, qui veut transformer l’ordre social du monde entier et le renouveler d’après ses propres principes et idéaux ? »

Nolte exige « la justice aussi pour Hitler ». Avec une certaine nostalgie, il phantasme : « Si en 1979 Hitler – alors âgé seulement de 90 ans – était encore en vie quelque part en Amérique du Sud, il devrait se poser la question de savoir s’il ne peut pas se comparer avec le grand prêtre qui, dans un pays important, vient de prendre le pouvoir. » Ce pays important était, bien entendu Iran, où Khomeini prit le pouvoir en 1979. Khomeini déclarait alors que « Israël, le noyau de la déchéance du monde musulman, doit être détruit ! »

Nolte compare le bombardement nucléaire américain de Hiroshima et Nagasaki avec l’organisation de « la solution finale de la question juive » par les nazis. Il dit qu’en 1939, la guerre a été étendue sur l’ensemble de l’Europe à cause de l’Angleterre. Il parle de la domination mondiale « américano -israélienne ». Il dit : « Mon livre ne représente rien d’autre que l’histoire de la confrontation de la pensée et de la vie juive avec les trois forces de résistance : le communisme, le nazisme et l’islamisme. »
On peut se poser la question de savoir pourquoi je parle si longtemps de ce livre. Je pense qu’il faut connaître nos adversaires, bien savoir ce à quoi ils aspirent et pourquoi. Ce n’est qu’ainsi que l’on peut les combattre efficacement.
N’oublions pas que toutes ces trois forces que Nolte appelle « mouvements de résistance » ont été et sont les pires fléaux de l’humanité. Le premier génocide du XXe siècle, celui des Arméniens, fut commis par le khalifat ottoman lors de la Première Guerre mondiale. Ensuite eurent lieu les génocides commis par les nazis et par les communistes.

À présent, le nazisme et le communisme représentent toujours des menaces que nous ne devons pas sous-estimer. Mais la menace la plus dangereuse est bien entendu l’islamisme.

Et puis, le nazisme et le communisme sont venus quand même de l’héritage culturel européen. L’islamisme est quelque chose qui nous est complètement étranger. Une Europe islamisée, dont la perspective prend déjà la forme dans les grandes villes de l’Europe occidentale, serait une aliénation non seulement culturelle, mais aussi physique. Elle serait une destruction non seulement morale et spirituelle, mais aussi physique des nations européennes.

Nous devons prendre ce danger au sérieux et faire tout ce qui nous est possible contre lui, tant qu’il est encore le temps.

Dr Martin JANECEK

Print Friendly, PDF & Email
Share

27 réponses à “Ne perdons pas le courage de désigner clairement nos ennemis”

  1. HADRIEN dit :

    ni le judaïsme ni l’islam religions et idéologies sémitiques de la PENINSULE ARABE n’ont rien à faire en Europe… ce sont des religions étrangères aux européens . leurs mœurs et leurs représentations nous sont nuisibles et étrangères … OUSTE et Trêve de propagande avec l’éternel joujou du nazisme et autres Billevesées pour tromper les français et les terroriser mentalement pour usurper leurs pays et leurs etats .. on connait le projet cosmopolite qui a conduit à la guerre mondiale en Europe et les millions de morts depuis 1917 , pour detruire ses nations et on connait le même Projet qui a installé ces millions d’immigrés musulmans et africains pour detruire les peuples d’Europe et démanteler les sociétés organiques aryennes en France et en Europe …

    • le Franc dit :

      voilà exactement la parole vraie de la réalité vraie ; a t’on encore le temps de brosser dans le sens du poil du politiquement correct afin de rester encore « visibles », j’en sais trop queuedalle, mais les vrais mots courageusement agencés dans les vraies phrases doivent urgemment surgir de l’inconscient parce que jusqu’ici techniquement maitrisés, mais suite à une longue traversée du désert, ils risquent de mourir étouffés à jamais. (« linké » up sans aucun effet)

  2. barbot dit :

    Excellent article,notamment en ce qui concerne NOLTE, le grand historien allemand contemporain.

  3. Nevada dit :

    Je pense au final, que les peuples se font manipuler comme des marionnettes par la finance qui elle même manipule les pouvoirs en place. Cela a toujours été le cas. Les capitaines d’industrie du 19e au moment de la révolution industrielle étaient députés de façon à orienter les décisions politico économiques qui les arrangeraient. Bolloré, c’est cela. Arnaud, idem. Etc, etc…
    Sur le plan mondial, Ford et une partie de l’industrie américaine financait l’allemagne nazie. Il est d’ailleurs tout à fait curieux de voir comment la finance mondialiste favorise encore aujourd’hui l’allemagne au détriment de la France…

  4. Nevada dit :

    D’accord avec ce constat. Mais, simplement une question: qui a foutu le bordel au Moyen Orient? Qui , par conséquent, a fait monter la haine de tous ces peuples contre les américains et donc également contre les alliés de ces derniers, nous en l’occurrence, qui les suivons comme des moutons? Qui a aidé à la mise en place de l’état d’Israël? Et qui l’a reconnu officiellement en 46? Je ne suis pas du tout du côté de l’islam et des islamistes, mais quand on cherche la bagarre, on finit toujours par la trouver.

    • Lisianthus dit :

      Les Juifs vivaient en Palestine bien avant la naissance du criminel pervers adoré par les musulmans, la preuve, un certain juif, Yeshua (Jésus) y est né, donc les colons fascistes, ce sont les muzz, qui veulent voler les terres des Juifs, évidemment leur « beau modèle » était un voleur.
      Et pour en faire quoi ? Un désastre, comme tous les pays muzz, sous-développés depuis 1400 ans.
      Les soi-disant « Palestiniens » feraient mieux de se demander comment les Juifs rescapés des camps nazis avec trois fois rien ont fait pour développer leur parcelle 100 fois mieux en 50 ans que les musulmans en 1000 ans…

  5. Olivia dit :

    J’ajoute que j’ai placardé quelques uns de ces autocollants, en illustration. Mais, ils ne font pas long feu. Sans doute se décollent-ils trop facilement… Je me permets de suggérer qu’il aurait fallu une petite phrase sous les gros titres : 270 Millions de morts en 14 siècles. Car, le citoyen lambda ne croira jamais que l’Islam soit coupable de 270 Millions de morts, même si, avec ceux du Sri Lanka, ce chiffre est largement dépassé !

  6. Olivia dit :

    J’ai visité Prague dans ma jeunesse, au temps du communisme. J’ai des amis Tchèques, non communistes, qui avaient une peur épouvantable de ce régime (même le courrier était ouvert et contrôlé – Il y avait des espions dans les rues, capables de vous dénoncer pour une futilité)… Pour nous, Français, c’était le temps du Général De Gaulle. Nous nous en plaignions… Mes amis ne comprenaient pas car pour eux, la France, comparé à leur pays, était vraiment la Liberté. Puis, il y a eu Mai 68… Et, je n’aurais jamais imaginé que la Liberté d’Expression, que les étrangers nous enviaient, nous échapperait, progressivement, à nous aussi et que nous serions menacés par la Charia ! Plus nous avançons, plus nous régressons !

  7. patphil dit :

    ils disent ce qu’ils veulent faire, seuls les bobos refusent de les écouter et de voir ce qu’ils font
    gaulois, n’oubliez pas d’aller voter

  8. CLOVIS dit :

    @ Julien & Jill : Aujourd’hui, le seul moyen existant de résistance (Laïque) et : Nos bulletins de vote. Alors, nous devons TOUS les utiliser à bon escient !

    • Jill dit :

      Oui mais tout est verrouillé de manière que même les bulletins de vote ne servent à rien.
      Aux dernières européennes le FN est devenu premier parti de France ;Ça a changé quoi ?
      Et voyez les régionales ;les deux tocards Bertrand et Estrosi ont réussi à se faire élire, alors qu’ils avaient Été ridiculisés au premier tour.

      • CLOVIS dit :

        Mais si ils servent ! mais il faudrait déjà que les abstentionnistes se bougent le popotin, et… qu’ils réfléchissent juste un peu et écoutent beaucoup moins le mé(r)dias qui les emberlificotent !…. Sans ça….

  9. Michel dit :

    La disparition de l’islam est programmée depuis belle lurette. Et c’est le gnome qui est aux manettes en ce moment. Avant lui, c’est flamby. Le gnome a pour mission de ramasser les plus de voix musulmanes en leur promettant monts et merveilles et ensuite… surprise pour les musulmans. Surprise mortelle. L’islam (donc tous les musulmans) sera déclaré comme une secte dangereuse et ce sera sa fin en France d’abord… La fin par macron.

    • Jill dit :

      Vous rêvez…

    • haddock dit :

      On peut rêver,… Certes le gnome comme vous l’appelez, veut combattre l’islam politique et faire rentrer tous ces territoires perdus dans le giron républicain,… Belle parole, ainsi que celle qu’il a dite devant les entorchonnées qui se plaignaient de ne pas être embauchées à cause de leur voile, vous vous en souvenez je suppose,… Il ménage les muzzs, ce n’est rie n d’autre à mes yeux, pour l’instant,… Quant à combattre l’islam politique, j’attends de voir (fermeture de mosquées/expulsion d’imam etc)

  10. Julien Martel dit :

    Il y a un autre totalitarisme à l’oeuvre qui est actuellement beaucoup plus puissant que l’islam et qui utilise ce dernier ainsi que terrorisme, guerres, dictatures, propagande médiatique, l’immigration, féminisme, porno, mouvements LGBT, mouvements antiracistes, labos pharmaceutiques pour détruire l’ensemble des peuples et des nations afin de créer le nouvel ordre mondial.

    Pour détruire l’islam en France, il ne suffit pas de combattre l’islam car il est soutenu par les mondialistes au pouvoir. Il faut d’abord – ou en tout cas aussi – prendre le pouvoir sur les mondialistes.

    L’attentat de Notre-Dame est plus certainement une destruction orchestrée par les multinationales : https://ripostelaique.com/notre-dame-vaste-spoliation-en-vue-dun-tresor-national.html

  11. Jill dit :

    C’est clair, si la plupart des politicards se refusent
    à voir l’Islam comme ennemi ;cette terrible organisation poltico-religieuse nous a bien dans
    le collimateur;nous, notre civilisation, notre société, notre culture… Elle entend bien nous détruire pour faire de la France un pays islamique.

    • tchuss dit :

      Qui a envie de défendre un pays qui autorise 275 milles avortements par ans depuis 75 ou 76 .Y a pas besoin d’islam vous vous détruisez tout seul comme des cons ;)

      • Jean dit :

        Peut être vaut il mieux tolérer l IVG, l encadrer et éduquer plutôt que de faire cela dans un souk avec un cintre en fer. Et puis on est peut être pas obligé de se reproduire comme des bonobos… C est plutôt une preuve de civilisation de commencer a gérer notre natalité par rapport a nos ressources finies. Les pays avec une natalité démesurée sont ils les plus « avancés » du monde ?

      • mére d'Alice dit :

        La démographie inconsciente des pays sous développés causera la fin de notre civilisation si on laisse faire c’est vraiment ce que vous souhaitez ?

        • tchuss dit :

          Non la démographie inconsciente n’existe pas,si dans les pays pauvres on fait généralement beaucoup d’enfants c’est qu’il faut des bras pour travailler la terre .On remarque qu’une famille au revenus confortable a moins d’enfants puisque le confort matériel compense .Seul les couples traditionnel catholiques françaises ont 5 ou 6 enfants mais là ça a voire avec le faits de croire en Dieu .
          Votre civilisation est morte à cause de la perte de foi en dieu

      • CLOVIS dit :

        @ Tchuss : Vous êtes tout schuss dans le rétrograde. Vous êtes probablement un beau mâle machiste !…. Si vous étiez une femme, certes vous ne tiendriez pas de tels propos…

      • Boadicea dit :

        Si les femmes étaient considérées par certains « hommes » (sic) autrement qu’en tant que reproductrices tout juste bonnes à faire le ménage la bouffe à la fermer et à ouvrir les cuisses elles feraient certainement plus d’enfants. Ce ne sont pas vos sacs à foutre.

      • Lisianthus dit :

        Moins les peuples ont d’enfants, plus ils sont éduqués et intelligents, et donc développés, c’est simple à comprendre !