Ne plus se mettre des gants face au jeu perfide de nos politiciens

File:Juif errant.jpg - Wikimedia Commons

Ne plus bredouiller, ne plus tergiverser, ne plus appeler les fourbes des ignares – il faut une fois pour toutes ôter les gants et se mettre au labeur sans tarder, car tout retard que notre nonchalance ou indolence affichée, leur ouvre la voie à l’aventurisme sur le terrain glissant, sinon suicidaire, de la perte quasi-totale de l’État juif d’Israël.

Assez ! Fini l’interminable « pas en avant et pas en arrière » vers une solution qui devient de jour en jour plus critique, plus urgente.

Les Arabes d’Israël, les Bédouins, les prétendus Palestiniens, sont devenus en ces jours de véritables menaces à l’existence même du petit État juif. Rien de nouveau, me diriez-vous « nous continuons à jouer le jeu, tant que nos politiciens perpétuent leurs erreurs et leur manque de foi en leur droit d’exister…

Nos filles ne peuvent plus circuler dans les rues de leurs villes sans craindre d’être kidnappées. Nos religieux sont perpétuellement en danger de mort quand ils traversent les rues de Jérusalem, les coups de poignard, les voitures bélier, le vol, l’effraction, le banditisme, la violence, l’arrogance, la mort guette les juifs partout, qu’ils soient dans leur pays ou à l’étranger, qu’ils soient soldats ou civils, jeunes ou vieux.

Et cerise sur le gâteau, on apprend dans les nouvelles, que des recrues de l’armée israélienne au sein des bédouins jouent aux espions en faveur des groupes terroristes de la bande de Gaza. Il faut assumer aussi, que l’on ne nous révèle pas toutes les vérités sur le vivre-ensemble avec les Arabes d’Israël, les bédouins et autres minorités. Bien sûr qu’il y a en leur sein des éléments pacifiques, mais la majorité aspire au grand remplacement des Juifs par les Arabes. Beaucoup d’entre eux n’ignorent pas que ce remplacement ne leur ramènera que des problèmes… pour l’instant, cela n’est pas pris en considération… ce qui l’est, c’est la perte de leur dignité et celle de devoir se plier devant une Administration juive. C’est leur honneur qui parle, c’est leur Islam qui domine et leur haine du juif, tant pis s’ils se sentent bien et vivent bien à sa proximité. Tant pis si la démocratie et l’État providence leur accordent des bienfaits qu’ils ne connaîtront jamais sous une théocratie islamique.

Enfin, il faut aussi admettre que cette politique stagnante qui ne définit ni les frontières, ni la séparation physique avec les Arabes vivant au sein d’Israël, ressemble à un jongleur qui lutte pour conserver un semblant d’équilibre sur une corde excessivement tendue. Les non-définis finiront par définir notre fin à tous les Juifs israéliens.

Si certains Juifs d’Israël qui ne sont Juifs que de nom – principalement ceux de la Gauche radicale israélienne –  œuvrent d’arrache-pied pour la création d’un État laïc pour tous ses habitants, ils se trouvent sur une mauvaise pente. Tout d’abord, ce projet signifie la fin du foyer Juif… la fin de l’État Juif d’Israël. Plus de refuge, plus de sécurité, plus d’amarres… Et ces juifs, du jour au lendemain se verront contraints de subir un gouvernement complètement anti-juif, dirigé par des Arabes d’Israël et des territoires prétendument occupés, qui ne cachent nullement leur jeu – Je répète mot pour mot les dires de monsieur Mansour Abbas, député israélien : «  Nous sommes dans la coalition afin de nous occuper des Arabes d’Israël et de Palestine et de leur bien-être ». Rien à voir avec le bien-être d’Israël et des Juifs bien entendu. Leur révoltant toupet est l’équivalent de celui du gouvernement israélien qui leur offre un siège dans son parlement et une hache pour creuser la tombe de l’État juif.

Où allons-nous ? Tous les essais des chefs d’État israéliens d’accéder à une pacification, à une entente, à accorder des concessions rapidement avalées par la corruption et la terreur, n’ont mené qu’au redoublement de la violence et de la mort des deux côtés.

On ne peut plus reculer… c’est eux ou nous !!!

Le choix est entre vos mains, Juifs d’Israël, laïcs et religieux. À vous de décider si vous voulez vivre et protéger votre État Juif ou alors l’abandonner aux Arabes et foutre le camp.

Reprendre le baluchon, retourner aux pays qui vous ont vomis, et subir les aléas de votre identité juive à perpétuité.

Thérèse Zrihen-Dvir

image_pdfimage_print
10

9 Commentaires

  1. Le problème d’Israël, je l’ai écrit ici il n’y a pas longtemps, c’est uniquement la démocratie, le gna gna gna politique. Israël baisse de plus en plus son froc et montre de plus en plus son cul pour se faire mettre. Il doit se ressaisir, se ressouder, cesser une bonne fois pour toutes, toutes ces bagarres intra-juives ou plutôt intra-israéliennes, retourner à ses sources. ETRE IMPLACABLE AVEC LE MONSTRE DEGENERE QUI L’ENTOURE … ET LE PENETRE CAR CE MONSTRE LUI, DEPUIS LE 14 MAI 1948, N’A PAS BOUGE D’UN POIL : il est à l’image de l’islam, une cristallisation cérébrale, la haine faite granit. Israël, pénétré de démocratie lui, s’est ramolli, avachi, il est devenu argile pire, flasque comme une méduse. Un virage à 360° s’impose. Sinon, bientôt, ce sera la mort et de nouveau encore, ce sera la diaspora TOTALE.

  2. « Le choix est entre vos mains, Juifs d’Israël, laïcs et religieux. À vous de décider si vous voulez vivre et protéger votre État Juif ou alors l’abandonner aux Arabes et foutre le camp ». ???? Mais quel est le rapport avec un site patriote français ? Toujours à se mettre au centre, n’importe où, n’importe comment. « pays qui vous ont vomis » ? Précisez donc votre pensée pour voir.

  3. « Les Arabes d’Israël, les Bédouins, les prétendus Palestiniens, sont devenus en ces jours de véritables menaces à l’existence même du petit État juif. »
    Les « Arabes d’Israël » sont les Palestiniens, et vous auriez dû écouter ceux de vos coreligionnaires juifs qui vous déconseillaient dès 1945 de fonder un Etat juif au beau milieu d’un océan d’islam.
    Vos filles n’arrivent plus à circuler en sécurité ? Les nôtres aussi.
    Vos rabbins sont en danger ? Nos prêtres aussi.
    Sauf que dans votre cas, ce que vous vivez résulte de vos choix, alors que dans le cas des Français, l’immigration afro-musulmane leur a été imposée par la nomenklatura judéo-maçonnique, et gare au patriote qui osait protester !
    Il était traîné en justice par des associations juives (comme la LICRA) ou fondées par des juifs (comme S.O.S. Racisme) ou gérées par des juifs (comme la Ligue des Droits de l’Homme), qui le nazifiaient et le marginalisaient.

    • Très juste Eva. Sans compter les videos du rave Touitou que madame Thérèse ferait bien de visionner.
      Par ailleurs, n’y a-t-il pas d’autres sujets qu’Israel et la question juive qu’elle pourrait traiter, et de lui rappeler qu’on est en France encore !

  4. Vous pourriez écrire le même article pour la France mais l’accès aux armes y est moins facile qu’ en Israél

  5. Bonjour Madame,
    Votre pays saura résister a l envahisseur.
    Moi ne en Algérie Française, je connais le monde muzz .
    Nous vivions bien avec les Muzz de mon quartier.
    Mais la politique de la Grande Zorah a fini pour nous achever.
    Les Franquaouis ou les Patos. comme on les appelaient en Algérie. ne comprennent rien au monde Muzz.
    So ist das Leben . Ainsi est la vie.
    Bon courage Madame…

  6. Les Juifs comme les autres religions de la Bible ont pourtant une leçon symbolique : la Tour de Babel. On ne mélange pas les peuples. Ceux qui font ça sciemment et leurs valets auront droit à un Nuremberg 2.0. Ce qu’ils font est IMPARDONNABLE. Et pas jugés par les copains et les copines….

Les commentaires sont fermés.