Il ne reste plus à Hollande qu’à faire un gosse à Gayet

Publié le 3 août 2015 - par - 27 commentaires
Share

MontebourgFilippetti

On ne se refait pas. J’ai beau vouloir m’endurcir, je demeure un grand sensible. Je n’ai pu retenir quelques larmes devant la dernière couverture de Paris Match. Arnaud Montebourg et Aurélie Filippetti vont avoir un enfant ! J’avais appris que depuis qu’ils avaient été virés du gouvernement, ils étaient ensemble. Peut-être l’étaient-ils avant, je n’arrive pas à savoir.

Comme je suis toutes les belles histoires d’amour dans la presse people, je sais tout sur ce couple émouvant.

Avant de rencontrer Aurélie, le séduisant Arnaud, bien que ministre du redressement productif (sic), avait eu le temps de vivre une aventure touchante avec la belle actrice Elsa Zylberstein. Et pendant ce temps là, Aurélie Filippetti avait été pendant deux ans la compagne de Frédéric Saint-Sernin, homme de droite, ancien secrétaire d’Etat UMP et ancien président du Stade Rennais.

Je me rappelle même que, ministre de la Culture, Aurélie s’était fait prendre en photo avec son amoureux, à l’Ile Maurice, à l’occasion du réveillon 2013. Seul problème, Ayrault et Hollande avaient demandé à leurs ministres de ne pas s’éloigner de plus de deux heures de Paris, et l’ïle des amoureux était à plus de dix heures. Aurélie niera les faits, jusqu’à la publication des images. Bon prince, Ayrault pardonnera, et le ministère de la Culture et les intermittents du spectacle garderont leur ministre menteuse.

C’est qu’ils ont des vies amoureuses riches, Arnaud et Aurélie ! Car avant Elsa, il y avait eu Audrey ! Le couple Pulvar-Montebourg avait défrayé la chronique, dès la nomination du sémillant ministre dans le premier gouvernement Ayrault. Les mauvaises langues s’étonnaient qu’une journaliste, tous les samedis soirs, sur le service public, puisse parler politique à une heure de grande écoute, alors que son homme était un des hommes forts du régime.

Pire, les persifleurs rappelaient les propos que le député de la Saône, alors dans l’opposition, avaient tenu, au sujet de l’idylle entre Jean-Louis Borloo et Béatrice Schoenberg, en 2006. Arnaud, à l’époque, y avait vu un conflit d’intérêt, et avait tenu ces propos définitifs : « Dans le monde politico-médiatique actuel, ceux qui ont le pouvoir se permettent de piétiner les règles du jeu. Il est temps que cela change ! »

Et puis le couple glamour avait été victime d’une terrible agression, dans le 16e arrondissement. Si, si, d’horribles skin-heads, qui les avaient reconnus, les auraient insultés, et auraient même jeté une bouteille de verre par terre, dont un éclat aurait rebondi sur le manteau en fourrure d’Audrey ! Le traumatisme absolu ! Naturellement, les deux agressés avaient occupé les médias 48 heures durant, et Marine Le Pen avait été sommée de s’expliquer, parce que, si, si, un des agresseurs portait un logo du FN sur son maillot, même que M’sieur Apathie l’avait dit à la télévision !

http://www.liberation.fr/politiques/2012/02/29/le-couple-pulvar-montebourg-agresse-a-paris-par-un-groupe-qui-hurle-le-pen-president_799496

Certes, cela n’était pas vrai, mais l’essentiel avait été fait : pendant 48 heures, le parti de Marine Le Pen avait été associé à l’attitude de racistes violents, et le FN avait été sur la défensive. C’est qu’ils savaient y faire avec les médias, avec ces deux là !

http://www.bvoltaire.fr/janyleroy/ou-est-passe-le-tee-shirt-fn-de-jean-michel-aphatie,26829

Donc, en ce temps-là, Arnaud terminait sa belle histoire glamour avec Audrey, et Aurélie découvrait qu’on peut se réclamer de la gauche de la gauche, et coucher à droite avec un homme séduisant et très aisé financièrement. Certains y verront une grande ouverture d’esprit, d’autres une grande souplesse d’échine, voire une absence de consistance idéologique, mais c’est un autre débat.

Arnaud lui-même, homme de gôche, avait épousé, la veille du deuxième tour des législatives (quel talent !), en 1997 la respectable Hortense de Labriffe, fille du comte Antoine de Labriffe et de la comtesse, née Anne de Lacretelle. La nouvelle Madame Montebourg avait été collaboratrice d’Édouard Balladur et de Philippe Douste-Blazy. Cela n’avait nullement empêché le nouveau député socialiste de lui faire deux enfants, en 2000 et en 2002, avant de se séparer d’elle, en 2010, au moment de sa liaison avec la journaliste Audrey Pulvar.

Quant à Aurélie, avant Arnaud et Frédéric, il y avait eu Thomas ! Non, pas Thomas Hollande, fils de François et Ségolène, Thomas Piketty, le petit génie de l’économie, que tous les socialistes s’arrachent. Seul petit problème, apparemment, le couple paraissait avoir des rapports tendus (sans grivoiserie). L’économiste fut accusé d’avoir cabossé la tête de la romancière, et se prit une plainte en justice ! Exit la belle histoire. Ah ! j’oubliais, c’est qu’Aurélie a une fille aussi, née en 1998, mais apparemment, le père est encore quelqu’un d’autre, et elle ne souhaite pas qu’on connaisse son identité.

On ignore si c’est ce monsieur qu’elle évoquait, en 2006, dans son dernier roman, « Un homme dans la poche », où elle produisit ces lignes inoubliables : «  Toi sous moi, dans une chambre volée, ta tête entre mes cuisses et ta langue glissant en moi, lapant ma vulve, accélérant ton rythme avec l’expérience de tes années passées, mais peut-être était-ce déjà un adieu, tant pis, il était bon, tu me léchais et je fondais longuement dans ta bouche…«  (etc., la phrase, est interminable, et j’ai besoin de reprendre mon souffle…).

Aurélie, au-delà des prouesses sexuelles de ses amants, se vante de ses origines ouvrières, son père ayant été mineur de fond italien, avant de devenir maire communiste. Pas sectaire du tout, elle a commencé sa carrière chez les Verts, avant de rejoindre Ségolène Royal en 2006, se disant que si celle-ci gagnait en 2007, elle pouvait être la reine du pétrole.

Arnaud a eu, lui aussi, un parcours acrobatique à l’intérieur du PS, jouant comme il pouvait des alliances avec les uns et les autres pour survivre. Lui aussi, comme Aurélie, soutenait Ségolène en 2007. Nul n’a oublié sa célèbre phrase : “Ségolène Royal n’a qu’un seul défaut, c’est son compagnon”.

Il paraissait content de lui, Arnaud, il l’avait, sa phrase du jour. Sûr de faire le buzz plusieurs jours, avec cela. Denisot, sourire gourmand et les vautours de Canal Plus l’avaient bien senti. Mais cela lui a valu tout de même un mois de suspension du parti ! Et comme en politique les ennemis du jour peuvent devenir les amis du lendemain, Montebourg fera élire Hollande à la primaire, en 2011, en se désistant en sa faveur, plantant joliment Martine Aubry, abandonnée de tous !

Montebourg et Filippetti se vantent de leurs racines étrangères pour mieux défendre une France multiculturelle et immigrationniste, et lécher les babouches musulmanes. Nul n’a oublié Montebourg, déchaîné, dansant sous les cris des youyous, place de la Bastille, en 2012, et faisant bouger le vieux clown triste Bedos.

http://www.20min.ch/ro/news/insolite/story/Montebourg-se-d-cha-ne-sur-la-piste-de-danse-31372888

Dès 2011, Jérôme Cortier, parlant de lui, le présentait comme une caricature de la gauche Inch’Allah !

http://ripostelaique.com/arnaud-montebourg-caricature-de-la-gauche-inchallah.html

Quant à Aurélie, elle se permettait, bien que ministre, d’insulter, hystérique, “la France moisie” qui osait s’interroger sur une immigration sans intégration, en période de chômage de masse. Comme si son père mineur, qui représentait une immigration de travail, avait le moindre rapport avec les immigrés de peuplement, venus d’Afrique, qui remplacent la civilisation et le peuple français ! Comparer le polygame africain ou le fou d’Allah pompant les subventions de la France et son père vivant de son travail, quelle insulte pour son géniteur !

C’est donc ce si beau couple, très émouvant, qui passe ses vacances dans une Grèce ruinée (par une politique qu’ils ont toujours soutenue), dans un hôtel de luxe, sans doute par solidarité avec le peuple hellenique.

Vous comprendrez mieux, à la lecture de cette bien belle histoire, que je n’ai pu retenir quelques larmes d’émotion. Je dois avouer qu’en 2011, quand j’avais appris que Carla Bruni attendait un enfant de Nicolas Sarkozy, j’avais eu la même réaction, c’était tellement beau, cet enfant présidentiel qui allait naître juste avant 2012 !

Et puis, c’était si émouvant que Carla, milliardaire bobo de gauche au talent incertain, ancienne maîtresse de Laurent Fabius (entre autres), fasse un enfant avec un vilain facho de l’UMP. Elle tenait d’ailleurs, Carla, à ce que Nicolas rencontre tous ses anciens amants, pour que cela apaise son agressivité. Comme cela devait être attendrissant d’entendre, autour d’une table, Laurent Fabius parler au président de la République de l’époque où Carla, sa maîtresse, lui avait fait manger des carottes et rouler en 125 cm3 dans les rues de Paris…

Nicolas, 57 ans, président de la République, deux mariages trois enfants, a donc eu un enfant avec Carla Bruni, 44 ans, deux enfants ! Et ils l’avaient appelée Giulia, ce qui avait provoqué l’ire des grincheux de Riposte Laïque et d’Eric Zemmour, nostalgiques d’une France moisie où on donnait des prénoms français aux enfants !

Puisqu’on peut être président de la France, voyager tout le temps, passer sa vie en réunion (version officielle), mais aussi avoir le temps de séduire des femmes et de faire des enfants, je me dis qu’après les exploits d’Arnaud, la balle est dans le camp de notre président de la République.

J’attends donc avec impatience, à présent, que François Hollande fasse un enfant à Julie Gayet, actrice, que certains malveillants qualifient de série B, juste avant la présidentielle 2017. François a quatre grands enfants, à présent, Julie en a deux jeunes, quel bel exemple de famille recomposée heureuse et épanouie cela nous donnerait.

Quelle belle ressemblance ce serait avec le mandat précédent. Nicolas est arrivé avec Cécilia, et il a fini avec Carla, avec qui il a eu un enfant. François est arrivé avec Valérie – qui, à défaut de lui faire un enfant, lui a fait un livre, après son licenciement – et va sans doute finir avec Julie. L’arrivée d’un enfant présidentiel coule donc de source. François, après Arnaud, il faut te mettre au boulot, la France attend !

Ce serait une si belle histoire ! François et Ségolène mangeraient tous les dimanche midi avec leurs quatre enfants. Ségolène serait avec son nouveau costaud. Et puis ils inviteraient Valérie et ses trois enfants, et le nouveau compagnon du moment de la journaliste. Et tout le monde communierait devant Julie donnant le sein au dernier né… Paris Match (qui salarie Trierweiler) négocierait les images, et Thomas Hollande, 32 ans, serait prié de verser une larme en embrassant son petit frère.

Et qu’on ne compte pas sur moi pour colporter l’horrible phrase de Laurent Fabius, apprenant la candidature de Ségolène Royal à la présidentielle de 2007 : “Mais qui va s’occuper des enfants !”.

D’abord, lui, s’il s’était bien occupé de son fils, peut-être verrait-on moins le nom de Fabius dans la rubrique faits divers ! Et puis, François, il a réussi de beaux enfants, la preuve, la réussite professionnelle exemplaire de Thomas Hollande, qui est avocat dans un think thank différent (cela c’est tendance), mais vient, le pauvre, de se séparer de la chanteuse Joyce Jonathan, ce qui m’a rendu tout triste. Mais c’est un homme de gôche, Thomas, la preuve, il défendait les intérêts d’une entreprise marseillaise… qui a déposé le bilan !

Donc, revenons sur terre, Arnaud et Aurélie auront leur enfant dans quatre mois. Comme ils sont féministes tous les deux, le gamin devra forcément porter le nom de son père et de sa mère. Mais comme le père de Filippetti était italien, ces racines devront apparaître aussi dans le prénom. Et comme le grand-père de Montebourg était algérien, ce dont Arnaud est très fier, hors de question que cela ne se retrouve pas dans le prénom de l’héritier. Il s’appellera donc Abdellah-Vittorio Filippetti-Montebourg.

Surtout qu’on ne me démoralise pas en me parlant, outre l’enfant Fabius, des héritiers Trierweiler, Taubira, Touraine, apprentis délinquants, ou Sarkozy, ce jeune crétin qui vient de faire ramadan. Je sais que les deux parents veilleront à ce qu’il reçoive la meilleure éducation possible, bien loin de celle d’une France moisie et rance qu’ils ont toujours méprisée.

Ils sauront lui trouver une gouvernante, qui, aidée par une femme de ménage « sans papiers », un chauffeur, un cuisinier et un jardinier, géreront le gosse quand le père et la mère seront absents, c’est-à-dire à peu près tout le temps. L’enfant habitera dans un quartier privilégié, sans immigrés, ni voilées, et il ira dans des écoles privées pour riches, avant de fréquenter les grandes écoles. Il ne fréquentera jamais de fils de pauvres, ni toutes les « chances pour la France » que ses géniteurs auront imposé aux petits Français de sa génération, qui n’ont pas eu la chance d’avoir des parents ministres socialistes.

Oui, elle est vraiment émouvante, cette belle histoire d’amour people de deux personnalités de la gauche de la gôche qui vont avoir un enfant…

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
CELLE

et la belle Idalgo ? on en parle pas ? hollande ne sera pas content ! rireeeeeeeeeeeeeeeeeee

Hinrichter

Excellent cet article ! On le savoure de la première à la dernière ligne sourire aux lèvres ! Et quelle démonstration de la bassesse de cette gôche sans morale, méprisable à tous égards ! Je fais suivre l’article à tous mes contacts, avant la fin de la journée il aura été transmis dans deux cents boîtes-mail.

Pierre

Bonjour ;

Votre article est assez rigolo ! Les histoires de famille, ce n’est jamais simple ;) En même temps pendant qu’on parle de ça, les affaires continuent…

Par contre dans votre 7ème paragraphe, vous indiquez :

« Certes, cela n’était pas vrai, mais l’essentiel avait été fait ».

Il s’agit de l’affirmation de Jean Michel Apathie le tee shirt front national ? Pour autant, en relisant le récit de l’agression citée en objet, ce sont les agresseurs qui auraient crié « Le Pen président ». De ce fait, demander à l’intéressée ce qu’elle pense de l’agression n’est pas scandaleux, enfin moi cela me parait une question légitime… D’autant que Marine Le Pen a condamné les propos…

« C’est dur d’être aimé par des cons », comme disait l’autre.

Le second problème, que vous passez pudiquement sous silence, c’est qu’ils sont TOUS pareils. Vraiment tous.
Ben oui. Jean Marie Le Pen a divorcé à l’adolescence de sa fille, et tant pis pour les souffrances de cette rupture pour son enfant. Marine Le Pen a divorcé 2 fois, avant de renoncer à ce triste contrat, et de vivre en concubinage avec un autre politique… Marion Maréchal Le Pen n’est pas la fille biologique de son père, mais d’un autre homme (un journaliste UMP…).
Mais franchement, sur le plan de la morale publique…

En tout cas merci de rappeler la capacité de la classe politique française à donner des leçons. Remarquez, ce sont pas les seuls !

ficelle

Oh oh oh ! C’est vrai, tout ça !!! Ecrit par vous, c’est fendant , quelle comédie !

Ampelius

Tout cela nous a furieusement un parfum de fin d’époque et de fin de règne,ou une pseudo élite se goinfre et se vautre dans le stupre,ce qui suit le plus souvent c’est ,en bonne logique, un déchaînement de violence populaire et des bouleversements graves dont il feindront de s’étonner.Ils en seront les victimes mais pas les seules l’histoire frappe au hasard et le bon peuple aussi en souffrira!

JD974

Il ne reste plus à Hollande qu’à faire un gosse à Gayet ! S’il le peut encore car,depuis le 23 février 2011, cela reste indécis.

Marc

Excellent cette rubrique « people »….Cela dépasse en qualité « Closer » !….On peut effectivement rire de toutes ces histoires de coucheries et d’échanges de partenaires multiples…Mais ces histoires de « cul » à répétition parmi nos soi-disant « élites », sont quand même l’un des nombreux révélateurs de l’état de décadence de notre société !

Icarex2

Voilà ce qui arrive quand Montebourg bourre Filipetti !

Emma

je dirais même mieux : quand Arnaud monte et bourre Aurélie…(on peut bien rire un peu!!!)

Ardéchoise

Excellentissime !!
Je me suis régalée de bout en bout.
C’est vrai que les bobos gochos ne se refusent rien. « il est interdit d’interdire », donc on peut coucher à droite et à gauche sans aucune retenue ni moralité.
Et c’est « ça » qui nous gouverne !!!
Vivement 2017 !

Bérénice

EXCELLENT….
Un vrai régal cet article satirique qui nous éclaire:
-sur la débauche de ces « renards » que l’on paie pour bien nous gouverner…
-sur leur perte des vraies valeurs
-et l’oubli de leur mission.
Comment ne pas comprendre actuellement, la déroute de notre France avec de telles gens…( et je reste polie!!!!).

Wagner

@Cassen
réponse on ne peut plus intelligente de ta part et qui ne te fait pas honneur. Tu montres là l’étendue de ta bêtise.

nicolas

bravo
j’ai lu ce long article jusqu’à la dernière ligne ; tout est extra
tout ce petit monde se bourre les poches et le reste en nous parlant de valeurs de la répoublique et de socialiste et de goche et de verdure
En vérité, ils nous détruisent, développent une dictature, nous mettent dans la misère, nous exploitent

Gillinoui

Publié dans le registre « humour et dérision » cet article est à lire à cette aune. C’est vraiment très drôle, ce n’est pas sexiste parce que chacun en prend pour son grade.

Wagner

L’anonymat n’est donc pas garanti pour moi, bravo ! Ce serait bien que ce soit pareil pour tous les intervenants, tu ne crois pas ?

ylorb

Exactement je trouve ça indigne de la part de ce site très arriéré.

Dorilée50

Tous ces gens sont majeurs ; peu me chaut qu’ils s’emboîtent tous les uns les autres comme les tuyaux de poêle et se vautrent dans le stupre et la fornication. J’aimerais cependant qu’ils interrompent un instant leurs galipettes pour s’occuper des affaires des Français. Et avec autant d’ardeur.

Wagner

Article digne d’une police des mœurs que vous vous plaisez à dénoncer chez d’autres personnes. La con tradiction ne vous fait pas peur.

coco

Quel spectacle affligeant…. Toutes ces aventures et ces cocufiages en série… Santa Barbara c’était rien à côté…

mimi

moi , au moins je me bidonne et je suis informée sans avoir à aller chez le coiffeur pour être au « parfum » des galipettes de nos joyeux sires !….quoi de nouveau sous le soleil du pouvoir …que dalle! fric, gonzesses et corruption !..et « vogue le navire France « !…ce genre d’article est plaisant et percutant ..il en faut à côté d’excellentes analyses et infos de vos contributeurs !

balte

Si seulement Montebourg pouvait consacrer les 20 ans qui viennent à son lardon,on entendrait un peu moins d’insanités dans le monde politique.

Barthouil

La vie amoureuse de nos ministres ne regarde qu’eux…à partir du moment où il n’y a rien d’inconvenant par rapport à leurs fonctions. Sinon, pour tout ça, il y a France-Dimanche ou Gala !…

ylorb

Vous avez tout à fait raison de plus montebourg n’est plus ministre.

JD974

Bravo pour cet article exemplaire. Voilà de quoi écrire un livre disant tout sur la période des ROIS et de leurs favorites, façon LOUIS XIV !

Mais LE-MOU n’aurait-il pas été opéré de la prostate je me le demande? Un trou de mémoire ? Julie demande donc à ton père, chirurgien non ? les possibilités de grossesse en un tel cas si cela est bien avéré ce qui reste douteux?

Car enfin faut-il croire aux balivernes des journalistes ? « François Hollande aurait été opéré de la prostate en février 2011, un mois avant de se déclarer candidat à la primaire socialiste en vue de la présidentielle. » Non ! C’est possible ?

Révélée par France Info, mercredi 4 décembre, l’information aurait été confirmée quelques minutes plus tard par l’Elysée, qui en aurait néanmoins minimisé la gravité, au moins pour l’éjaculation.

Anne Lauwaert

A propos du livre de Valérie j’avais écrit :
« Il y a peu TV5 a transmis un film (Amoureuse) dans lequel la jolie Julie Gayet de 38 ans fait du sexe complètement nue. Aucun problème à ça, sauf qu’on ne peut pas s’empêcher de l’imaginer chevauchant le Président pataud de la France au son burlesque des aaaah, oooh oui, encore et soupirs… Ou qui bedonnant et en chaussettes est en train d’enfiler son préservatif… »
Eh bien, cette fois ce serait sans préservatif, l’artiste voltigerait sans filet… D’habitude on a droit au résultat quand il se voit c.-à-d. le gros ventre nu exhibé à l’air libre pour démontrer la capacité d’être aussi gravide que la norme des mammifères femelles fécondées. Attention cette pratique est très dérangeante pour la partie sensible de nos concitoyens, pour moi aussi d’ailleurs. Vous me direz que tous les présidents on fait « ça ». On se souviendra même de l’épectase de Félix Faure et le cardinal Daniélou c’est « dans l’épectase de l’Apôtre qu’il est allé à la rencontre du Dieu Vivant »… Ce qui est nouveau c’est qu’avec Julie on peut se faire une idée de l’amont, de l’instant même ou le redressement va être productif, en revisionnant son film « amoureuse » et en imaginant les vagissements du Président de la République à la place de Jean-Hugues Anglade. Quelle classe !

Jello

Vous n’avez rien d’autre à foutre que de phantasmer?
Répugnant. Quelle classe en effet.

jamin

très bon !