Ne rigolons pas trop vite des "déboires" de l'économie allemande !

https://www.contribuables.org/wp-content/uploads/2019/06/comparaison_france_allemagne.jpg
Assez de cocoricos avec la croissance française et la baisse du chômage.
Assez de discours qui semblent se réjouir des « déboires » de l’économie allemande.
Tout cela n’est que tromperie. On peut déplorer l’arrogance allemande depuis la réunification, mais inutile de jalouser l’insolente réussite économique de nos voisins.
Si les Allemands subissent  le contrecoup de la guerre commerciale sino-américaine et risquent de connaître une chute de leurs exportations vers la Chine, paralysée par le coronavirus, la santé de l’économie allemande est encore éblouissante, alors que la France continue de sombrer.
https://www.contribuables.org/2019/06/comparaison-france-allemagne-qui-est-gagnant/
« L’Allemagne à la peine ».
« La France résiste, l’Allemagne patine ».
« Les déboires de l’industrie allemande ».
« La chute des exportations allemandes ».
On ne compte plus les articles alarmistes qui soulignent le ralentissement de la croissance allemande, tout en insistant sur la résilience de l’économie française. Foutaise que tout cela.
Croissance 2019
+ 0,6 % en Allemagne et + 1,2 % en France. Mais la croissance française, qui repose sur la consommation, a été dopée par les 17 milliards accordés aux Gilets jaunes. C’est 0,7 point de PIB.
Macron a donc financé la croissance par l’emprunt car les caisses sont vides.
Chômage
3,2 % en Allemagne et 8,1 % en France. Mais ajoutons le « halo » du chômage qui est de 1,7 million de sans-emplois sortis des écrans radar.
Dette publique
61 % du PIB en Allemagne, soit 25 000 euros par personne et 100,3 % du PIB en France, soit 37 000 euros par personne.
Balance commerciale
Excédentaire de 236 milliards en Allemagne et déficitaire de 59 milliards en France.
Déficit public
Excédent de 3 % en Allemagne et déficit de 3 % en France
Niveau de vie
Supérieur de 15 à 20 % en Allemagne.
Fiscalité
55 impôts et taxes en Allemagne et 400 en France ! Nos entreprises paient  200 milliards de plus que les entreprises allemandes.
Classement enquête sur le bonheur
Allemagne 16e et France 32e.
Indice de développement humain de l’Onu
Allemagne 13e et France 36e.
Nombre de fonctionnaires et assimilés
4,6 millions en Allemagne et 7 millions en France.
Âge de départ à la retraite
3 ans de plus en Allemagne qu’en France, en moyenne.
Vieillissement de la population
Le taux de fécondité des natives est inférieur de 0,3 point à celui des Françaises.
Pauvreté
9,7 % de travailleurs pauvres en Allemagne et 7,5 % en France.
On le voit, la comparaison sur bien des points n’est pas favorable à la France. Écrasées d’impôts, nos entreprises ne peuvent rivaliser avec leurs homologues allemandes. Elles n’ont qu’un seul atout : le faible coût de l’électricité grâce au nucléaire. Mais les Verts en France vont saborder la seule énergie propre, par pure idéologie.
Jusqu’à l’arrivée de Gerhard Schröder, en 1998, la France avait régulièrement une croissance supérieure à celle de l’Allemagne. Mais les réformes accomplies par Schröder ont fait merveille.
Quant à la France, elle est entrée dans l’Europe avant d’avoir fait la moindre réforme économique.
Le résultat est sans appel. Non seulement nos entreprises ont perdu toute compétitivité, mais l’euro fort a achevé de tuer nos exportations et a détruit notre outil industriel (1 million d’emplois industriels disparus).
Terminons en soulignant que ceux qui se réjouissent en coulisses des difficultés allemandes se trompent lourdement.
Dans une économie globalisée, où bien des secteurs sont imbriqués, toute faiblesse de la première économie de la zone euro ne peut que se répercuter sur ses partenaires.
La France n’est plus le premier partenaire économique de l’Allemagne. Nous sommes passés du premier rang, encore en 2015, au 4e rang derrière la Chine, les Pays-bas et les États-Unis.
Et si la crise du coronavirus perdure en Chine, ce sera une récession mondiale au bout du chemin, alors que les caisses de l’État sont  vides et que nous sommes surendettés.
Pas de quoi se gargariser avec notre croissance de 1,2 %, financée par l’emprunt !
Jacques Guillemain

image_pdfimage_print

14 Commentaires

  1. Les deux ordres privilégiés de la république qui ont ruiné le Tiers État donc la France :
    – la fonction publique et assimilé
    – l’immigration et assimilé
    La cause de l’obésité de la fonction publique en France, c’est la guerre : de 496 à 1962 la France est en guerre, en avant guerre ou en après guerre et elle a soutenu son effort de guerre par un Etat fort donc une fonction publique surnuméraire.
    Mais la cause de l’obésité et de la dangerosité de l’immigration en France , c’est l’idéologie universaliste de la république, matrice du mondialisme (xénophilie, préférence étrangère, haine de soi etc) : le Messie du mondialisme c’est la république française
    Donc :
    – les succès de nos voisins mettent en évidence ces deux faiblesses
    – et leurs échecs, en camouflent la gravité

    • On pourrait résumer les choses plus simplement en disant que l’allemagne a toujours agi dans le sens de son intérêt national, et la France jamais depuis 1789.
      L’allemagne est un pays qui a toujours été de droite et nationaliste,
      la France est un pays qui s’est évertué, seul contre tous et contre toute évidence, a être de gauche et universaliste.
      On voit le résultat aujourd’hui.

      • Et notre espoir ce porte vers les courageux patriotes d’outre-Rhin qui bientôt nous débarrasseront de la clique Stasi néo Sed verts rouges qui par un curieux retournement de l’Histoire ont réussi à s’emparer des manettes! Notre espoir de voir alors également prises en compte les aspirations des peuples de culture Germanique hors des frontières imposées arbitrairement par Versailles St Germain et Postdam. L’Allemagne rayonnante et en paix avec ses voisins ne se conçoit que par l’effacement des humiliations du siècle passé! Ehre Treue und Vaterland!

        • vous honorez V/patrie allemande VATERLAND, donc vous êtes allemand ? Ah « les frontières imposées arbitrairement par le traité de VERSAILLES » dites -vous, vous êtes donc un des qq alsaciens qui regrettent que l’ALSACE/LORRAINE aient été RENDUES A LA FRANCE
          Après la première guerre mondiale (1914/18) les allemands ont été très réticents et traînards pour payer leur dette à la FRANCE. Vers 1930, le montant à payer par l’Allemagne est alors réduit d’un tiers sur initiative américaine et étalé sur 59 ans.
          En 1932, les alliés renoncent à toute indemnité de guerre. Voilà donc l’Allemagne libérée des réparations. Elle n’aura finalement payé QUE 23 milliards de marks, SOIT SEULEMENT 17 % DU MONTANT PREVU EN 1921. Seuls les créanciers « neutres » suédois ET SUISSES seront payés jusqu’en 1945.

          • La sagesse voudrait d’essayer de vous démontrer que la notion de « mère-patrie » n’est pas réductible à des entités étatiques ou administratives. Le DEUTSCHTUM « fait Allemand » qui nous intéresse ressort avant tout de la dimension mystique d’une communauté de destins transcendant des frontières étriquées sujettes à de perpétuels litiges. Je me situe résolument dans cette dernière vision et prends l’Histoire à témoin! De Charlemagne à Guillaume Il par les Ottoniens Staufen Habsburg les Saintes Croisades les héroïques Teutoniques bâtisseurs et évangélisateurs, l’Allemagne honorait sa mission de perpétuer l’antique Imperium. Pour la question des réparations, je n »ai pas la fibre comptable; mes vagues infos m’indiquent un appurement total vers 2000! Bien à vous!

  2. Merci Jacques de remettre les pendules à l’heure. Ajoutez à cela une bien meilleure valorisation de l’enseignement technique dès 16 ans (« dégradant » pour les lycéens français) et des salaires plus élevés au profit du corps professoral. Pauvreté ? Le concept est subjectif car basé sur 60% du salaire médian qui est plus élevé en Allemagne. L’Allemagne a un plan B : les relations commerciales avec la Russie, ceci est connu de tous. La France doit réapprendre à être agressive commercialement à l’export parce que la gamme Peugeot 2020 c’est de la belle horlogerie, mazette ! Bon point, la France surclasse l’Allemagne en aéronautique et ingénierie navale. Et question gastronomie, le match est plié…

  3. Il est évident que les allemands sont moins cons que nous.
    Ils ne nous ont jamais rien demandé. C’est nous qui leur avons bêtement tendu la main en nous imaginant et en espérant je ne sais pas trop quoi.
    Pendant qu’ils travaillaient dans le sens de leur intérêt national, ils regardaient en rigolant la France se défaire pour faire l’Europe.
    Aujourd’hui, on voit qui a gagné, et qui a perdu !

  4. Germanophile, j’ai connu l’Allemagne de l’intérieur dès 1955…
    Son secret ? L’apprentissage ! Industrie florissante !
    Notre enseignement, soi disant élitaire, a conduit au désastre. (division par 2 de l’industrie dans le PIB en 25 ans !).
    On redécouvre ici l’apprentissage….65 ans après !
    On importe à tout va et privilégie les Services !
    Livreurs de pizzas en cas de Guerre ?

    • La gauche a une grande responsabilité puisqu’elle a assez répété que seuls les incapables entraient en apprentissage. Les parents bien endoctrinés ont pris ça pour argent comptant en faisant des rêves stupides : mon fils, ma fille, sera médecin, avocat. Que des têtes pensantes. Maintenant, on se retrouve avec des abrutis incultes, plein de prétentions et surtout sans aucun intérêt pour un métier manuel.

  5. Responsable au niveau européen quand j’étais en activité, j’ai également toujours admiré sa promotion de l’apprentissage. Contrairement à la France où les apprentis sont considérés comme des demeurés, exclus de tout parcours éducatif.

  6. Erreur de manoeuvre ou censure ? Je récidive !
    Germanophile, j’ai assisté dès 1955 à l’apprentissage en Allemagne.
    Explosion industrielle ! Commerce extérieur, excédents, etc…
    Nous ? Notre formation élitaire, le BAC !! donne des incapables…
    65 ans après, on redécouvre l’apprentissage ces jours-ci !
    Mais la part de l’industrie dans le PIB a été divisée par DEUX en 25 ans !

  7. Non et non Mr. Guillemain, le nucléaire N’EST PAS UNE ÉNERGIE PROPRE! Vous oubliez les déchets ? vous voulez laisser des isotopes 100 % cancérigènes a vos petits enfants ? Il y a beaucoup d’autres alternatives à ce cancer qui est l’énergie nucléaire et surement moins chères que ce fléau. ( n’oubliez pas que AUCUNE assurance n’assure le nucléaire et pour cause ! ) Dommage pour la France qui continue à utiliser irresponsablement cette horreur et qui un jour se verra menacée par les fanatiques de l’islam de tout faire sauter en s’attaquant à une de ces tours de malheur!

Les commentaires sont fermés.