Ne vous laissez pas enfumer par les sondages Macron

Notre opinion sur les sondages et les sondeurs qui les établissent n’engage que nous, n’est-ce pas ?

Comme ceux-ci se bousculent au portillon à la veille du premier tour et qu’il semblerait que ceux que nous annoncent les media sont quelque peu erronés – voire contournés – il nous paraît important de vous faire part des « sondages » publiés dans un même temps et qui sont, pour le moins, contradictoires.

Ainsi, hier soir, 13 avril, un nouveau sondage Ifop-Fiducial réalisé pour Paris Match, CNews et Sud Radio donnait ces résultats :

Marine Le Pen 23,5 %,
Emmanuel Macron, 22,5 %
Fillon et Mélenchon à 19 %

Toujours hier soir et selon une publication du Figaro, cette fois, c’est un sondage pour Les Echos et Radio classique qui donnait :

Macron 23,5 %
Marine Le Pen 22,5 %
Fillon 20 %
Mélenchon 18,5%

MAIS !

Mercredi soir, un même sondage pour les mêmes Echos et Radio classique par OpinionWay-Orpi, ne donnait pas du tout les mêmes résultats, jugez-en :

Marine Le Pen 24 %
Emmanuel Macron 23 %
François Fillon 20 %
Jean-Luc Mélenchon 18 %
Benoît Hamon 7 %

Pensez-vous que Les Echos et Radio classique font faire des sondages journaliers ? Qui bidonne les résultats des sondages ? Les quotidiens qui les publient ?

Et toujours, hier soir jeudi, c’est LCP qui donnait un résultat contraire à celui de Cnews et Paris Match :

Emmanuel Macron 24%
Marine Le Pen 22%
François Fillon 20%
Jean-Luc Mélenchon 19%
Ces media ont intérêt à brouiller les cartes dans l’hypothétique espoir de déstabiliser l’électeur.

Nous ajouterons pour confirmer nos dires que, si Marine Le Pen n’était pas la favorite du premier tour, comme veulent nous faire croire les media et leurs sondages, les obédiences des Francs-maçons ne se seraient pas mobilisées aussi ouvertement qu’elles l’ont fait cette semaine en appelant à faire barrage à notre candidate.

Ces gens-là sont intéressés par les élections, certainement plus que nous, puisqu’ils les dirigent en sous-main.
Et s’ils n’avaient pas peur de voir Marine arriver au premier tour, ils auraient fait comme aux élections précédentes, ils auraient attendu comme les araignées à l’affût dans leur toile, que nous soyons croqués selon leurs souhaits.

Nous, nous avons notre opinion sur les méthodes de travail des instituts de sondage, sur l’honnêteté de ceux qui le commandent et sur la fiabilité des media qui les annoncent à grand renfort de publicité.

Et notre opinion est que ce sont des sondages bidons, bidonnés, estimés en faveur de tel ou tel candidat qui a leur préférence mais pas du tout représentatif de la réalité de l’opinion publique qui verra le 23 avril et, seulement, le 23 avril, la réelle opinion des Français.

Danièle Lopez

image_pdf
0
0

11 Commentaires

  1. … de voix du premier tour, de la dynamique de fin de campagne et du débat de l’entre deux tours. Bref, au pied du mur, ils hésiteront à maintenir leurs mensonges et à annoncer une franche et nette victoire pour le challenger de MLP. Nous saurons alors que la victoire est à portée de bulletin de vote.

  2. … sensiblement différent de ce qui avait été annoncé, instituts de sondages et journalistes s’en sortiraient en mettant en avant le nombre de sondés ayant déclaré ne pas avoir encore fait leur choix ou ayant déclaré ne pas avoir l’intention de participer au scrutin. Pour un premier tour avec 11 candidats, ils peuvent magouiller. Mais vous verrez qu’ils n’oseront pas magouiller pleinement pour le second tour avec MLP. Ils ne pourront pas risquer de finir de se couvrir de ridicule après leurs erreurs monumentales sur le Brexit et sur l’élection de Trump. Vous verrez qu’ils diront du bout des lèvres que Macron / Mélenchon / Fillon l’emportera de justesse, mais qu’il s’agit d’être prudent car rien n’est fait, que c’est l’élection la plus serrée jamais vue, que tout dépendra des reports …

  3. Pardonnez-moi, mais je trouve votre article fort peu concluant. Les chiffres communiqués par tel ou tel institut de sondage sont effectivement contradictoires mais les différences sont de l’ordre de 2 points maximum. C’est à la fois fort peu et énorme, puisqu’à ce qu’il paraît, les quatre favoris se tiennent dans un mouchoir de poche. Nous sommes dans ce qu’ils appellent la marge d’erreur et tous ces sondages ne prouvent qu’une chose, c’est que les sondages ne servent à rien. Relever un arnaque, ce serait faire la comparaison entre les sondages officiels et ceux qui fuitent des Renseignements généraux qui pour le coup, donnent des résultats vraiment différents, mais qui peut nous assurer d’avoir chez les RG des chiffres fiables ? Même si le résultat au terme du premier tour devait être …

  4. On parle beaucoup des sondages , on parle beaucoup des sondeurs …. mais on ne parle jamais des sondés . Et pourtant , si ces abominables machines à enfumer et à décerveler , qu’ on appelle  » sondages  » , existent … c’ est bien parce qu’ il y a des cornichons ( et des cornichonnes ) qui répondent aux questions posées . Pourquoi ? Parce que l’ humain est secrètement flatté qu’ on lui demande son avis , même s’ il sait parfaitement que c’ est pour ne pas en tenir compte .
    Le jour où les cornichons ( et les cornichonnes ) comprendront vraiment qu’ on se paie leur tête … ils ne répondront plus aux questions … ou répondront n’ importe quoi ( comme moi ) .. alors , ce sera la fin des sondages et ça tournera au vinaigre (!) pour leurs commanditaires .

    • Merci encore une fois pour ce savoureux moment Simone GUTIERREZ, c’est vrai que tous ces sondages sont prises de tête. J’ai adoré votre conclusion sur les cornichons /cornichonnes, je vais hésité à l’avenir de me faire »sonder »!

    • Oups lisez: Hésiter, mais j’ai dérapé sur le correcteur automatique, désolé(j’en veux énormément à ma ministre de l’E.N, maintenant qu’elle nous impose l’arabe en première langue)?

  5. A quand une grande pétition pour demander la suppression des sondages à partir de 4 mois avant le vote ?

  6. Mais , n’oublions pas « Elabe «  »et son patron , B Sananes , le vendu des Bfmtv et Rmc ! Celui qui est venu devant nous , après l’élection de Trump faire allégeance à son maître « le pseudo journaliste bouffon et imposteur : Bourdin …Et s’excuser platement des conneries qu’avait pondues son bureau de sondages ,non seulement au sujet de Trump , mais aussi des résultats des primaires p s et r p ( pas de majuscules pour ces cons ) ! Y a t’il encore des gens qui croient aux sondages ? La réalité , nous l’aurons « le soir du 1er tour !! Pour l’instant rien n’est joué ! VOTONS EN MASSE MARINE . AUCUN CANDIDAT N’A OUVERT LA GUEULE POUR CONDAMNER LA TENTATIVE D’INCENDIE AU QG DE MARINE ! ça n’a donc , dérangé aucun d’entre eux ! SEULE CONTRE TOUS CES MALPROPRES !

    • IL Y A 8 jours voyant un sondeur ELABE,inconnu et dans tout les mediats ,les radiots,la presse,j’ai regarde sur internet qui dirigeait ELABE,bien sur comme sananes,ce sont tous des socialistes et pro MACRON, cela ne change rien ce sont tous des socialistes ses sondeurs,et pro macron on verra au 1 tour

  7. C’est le ministère de la Vérité qui commande fabrique et publie les sondages.

    « ceci n’est pas une pipe » et depuis les beaux jours de la Pravda on sait comment les lire : à l’envers !

    Ils nous prennent pour des cons et ça nous arrange : leur propagande grossière serait démasquée même par un enfant de six ans dans sa cour de récré.

    En procédant par élimination, il est probable que le second tour ce sera MLP vs Fillon car les sans dents sont tout sauf des cons

    Et donc que si MLP n’est pas présidente, elle sera premier ministre

    Ainsi, ils l’empêcheront d’être présidente mais ne pourront pas empêcher le FN de faire main basse sur les fauteuils de l’A.N.

    La révolution elle sera en juin.

    • comme pour la diabolisation du front national,qu’il etait un parti d’extreme droite( car cela fait peur au peuple) alors vous voyez les resultats du ministre de l’interieur a chaque election qui classe les partis : front national, extreme droite( 0,8%)? VOILA LA MANIPULATION,pourquoi le fn leurs faient ils si peur? simplement si le fn gagnait fini pour eux de sans mettre plein les poches,les subventions de la presse,des associations gauchistes,des syndicats ect…..les francais ne commencent ils pas d’en avoir marre depuis 40 ans de se faire pigeonner par umps et de la finance mondialiste

Les commentaires sont fermés.