Ne vous laissez pas impressionner par de prétendus journalistes…

Publié le 27 juin 2011 - par - 714 vues
Share

« Bravo Christine, pour ce bel article adressé à Chloé Demoulin ; comme vous lui avez cloué le bec à cette prétendue journaliste qui semble avoir zappé les cours de déontologie lorsqu’elle était étudiante.

Mais pour avoir travaillé 15ans à la Direction de la Musique de Radio France, j’ai parfois pu observer les agissements de certains journalistes bien-pensants, se disant de gauche alors qu’ils méprisent le peuple, et qui, prétendant détenir la vérité sur tout, se croient dispensés de faire de l’investigation avant de diffuser leurs annonces. Que dire aussi de ceux qui laissent transparaître leurs préférences politiques (ce dont les lecteurs, auditeurs, ou téléspectateurs, se foutent royalement) c’est tout à fait indigne d’une si noble profession.

Bravo également Pierre pour la « réponse à un journaliste suisse » … c’est aussi un remontage de bretelles (bien mérité) que j’ai beaucoup apprécié pour les mêmes motifs.

Sinon, de retour dans mon Aude, toute ensoleillée (alors que j’ai quitté Paris ce matin sous la pluie), je voulais vous remercier tous les deux (vous qui avez gentiment remercié les participants) pour cette belle organisation qui a permis deux si belle journées bien remplies et riches en émotions de toutes sortes. Pour ma première manifestation parmi vous, j’ai été très gâtée et en suis revenue avec beaucoup de courage et d’énergie.

Constater que malgré le mauvais temps, un nombre appréciable a participé à l’évènement, avec parmi eux de nombreux jeunes, chanter ensemble de si beaux textes, écouter de si belles paroles, tout cela m’a fait chaud au cœur , moi qui me suis si longtemps désespérée seule de la faillite de mon pays.

Aujourd’hui je suis pleine d’espoir, même s’il est certain que l’avenir s’annonce bien gris et que le combat sera intense, et si je suis restée un peu en retrait pour ce premier contact, me contentant d’observer, j’ai pu avoir quelques échanges très intéressants, notamment pendant les deux repas, et suis décidée et fière d’entrer en action à vos côtés. J’ai pris un bon nombre de tracts que je vais distribuer, en commençant par ma propre résidence, ensuite j’irai (dès que deux copains costauds seront de retour) en distribuer dans un centre commercial de Carcassonne, ce qui permet de pouvoir dialoguer en même temps.

Puis j’attendrai la rentrée pour de nouvelles rencontres et de nouveaux échanges.

En attendant je vous renouvelle mes bien sincères remerciements pour votre courage et votre énergie, et je vous souhaite un bel été et un repos bien mérité.

Bien amicalement.

Josiane Filio

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.