N’en déplaise à Arte, vive le populisme !

Publié le 18 avril 2016 - par - 6 commentaires - 1 618 vues

FraukePetry“La télévision est le cheval de Troie de la pensée unique qui s’insinue dans nos vies privées” écrivait Laurent Obertone dans son livre  La France Orange Mécanique , sorti en 2010. Réflexion exacte d’une constatation qui n’a fait que perdurer depuis et dont on peut aisément se rendre compte chaque jour…

Exemple récent, le 5 avril dernier sur Arte dans l’émission (la énième sur le sujet de l’extrême droite) qui se voulait documentaire: A DROITE TOUTE .

Deux pays semblent vraiment préoccuper dernièrement cette chaîne car ils s’ajoutent à d’autres pays d’Europe où la population à le tort de ne pas souscrire à l’idéologie de la gauche qui ne se conçoit que dominante:

  • l’Allemagne où le parti populiste AFD a fait des bons scores aux dernières élections
  • la Slovaquie car l’extrême droite vient d’entrer au Parlement

Arte se devait donc évidemment de nous faire peur en jouant les fantômes d’un nouveau genre, en brandissant “le spectre du populisme qui hante les démocraties européennes”.

Nous sommes maintenant habitués à ce thème qu’Arte nous distille régulièrement ainsi que d’autres médias également. Mais cette chaîne semble vouloir devenir en la matière le maître incontesté (et pourtant combien contestable) du lavage de cerveau destiné à prouver que ceux qui pensent trop à droite sont des aveugles et en même temps des ignorants et même pire… La voix off, encore ce 5 avril, y allait allègrement pour vous donner mauvaise conscience et vous remplir de culpabilité.

Mais le maléfice n’opère guère d’où la nécessité de sans arrêt reprendre leur travail de sape.

Pour ceux qui n’auraient pas vu l’émission:

Sachez que si vous n’avez pas pris la voie unique de la bien-pensance surtout en matière d’immigration,  vous auriez reçu en pleine figure ce qui était présenté comme “une investigation sans concession”:

A cause de vous, l’Europe c’est “tout un continent qui dérive”, vous êtes responsable d’une “ombre sur l’Europe”, vous êtes des “citoyens entre colère et paranoïa”, nombreux à avoir des “tendances xénophobes”, vous avez “peur du changement”, peur de perdre votre “statut”, vos “avantages”. Vous voulez vous “réapproprier votre souveraineté” ,souveraineté qui serait contre la “solidarité”…

Pays sur la sellette dans l’émission:

-l’Allemagne où l’AFD est en train de s’implanter devant l’afflux de migrants (clandestins) perçu comme une menace pour la moitié de la population -la Hongrie, la Pologne (ces 2 pays cancres de l’Europe à cause de leur position rigide à l’égard  de l’accueil de réfugiés) -la France où le virage pris par le FN vers un discours modéré a payé et le comble : les mesures du maire FN de Fréjus, David Rachline, sont bien accueillies dans sa ville où une association musulmane a été condamnée pour ne pas avoir respecté la loi – la Slovaquie où depuis 2011 la coalition de droite progresse alors que c’est l’inverse pour celle de gauche…

Comme d’habitude, les faits montrés sciemment choisis dans ce documentaire allemand de propagande n’avaient qu’un seul dessein comme c’est maintenant habituel:  démolir ceux qui sont de plus en plus présents sur l’échiquier européen et qui influencent trop les politiques intérieures des pays  au détriment de la politique de l’Europe  envers laquelle le scepticisme croît (quand ce n’est pas l’hostilité) et ceci dans de nombreux domaines.

Il y a 2 ans, le 8 avril 2014  nous avions eu droit sur Arte à une émission en tous points pareille: POPULISME, L’EUROPE EN DANGER A ce moment-là on nous parlait d’une “vague populiste qui déferlait sur l’Europe”…  d’où le danger de l’arrêter…

Pendant ce temps-là s’avançait un autre grave danger dont il ne fallait pas parler et dont je ne parlerais donc pas…

Et malgré ce danger qui menace les démocraties, ce sont les populistes qu’on stigmatise. Ils seraient l’ennemi public numéro 1, des fossoyeurs de la démocratie et avec acharnement les gauchistes de tous bords se permettent de vouloir les pourchasser! Seulement, ces imbéciles  n’ont que de piètres arguments à avancer et ils ont beau se “décarcasser”, ils pataugent dans la semoule! Ces détracteurs malhonnêtes, à la hargne chevillée au corps, marquent peu les esprits puisque les partis de droite continuent à engranger des succès et c’est pourquoi Arte et la plupart des médias doivent sans arrêt se remettre à l’exercice de dé-radicalisation de l’électorat de droite.

La droite populiste est jugée extrême, obsessionnelle par ces manipulateurs de l’opinion car elle se permet de trop revendiquer le respect de sa culture judéo-chrétienne, le respect de la souveraineté des pays, le respect des lois pourtant violées lors de l’entrée de clandestins , le respect de ne pas accorder à l’islam des dérogations injustifiées et injustifiables!

Toutes ces revendications appropriées à la légitime sauvegarde des pays de l’Europe n’ont aucun dénominateur commun avec la propagande nazie, et vouloir faire un parallèle avec l’holocauste qu’on se permet de plus en plus de nous ramener en mémoire comme argument pour fustiger la droite est de la pure débilité. Heureusement les électeurs n’en n’ont cure.

Alors, il faut à ces anti-démocrates toujours pousser le bouchon un peu plus loin dans la  diffamation. C’est ainsi qu’on note une tendance perfide à vouloir même comparer le sort des musulmans de maintenant avec celui dont ont souffert les Juifs à la veille de la seconde guerre mondiale… Quel amalgame monstrueux!…

Alors oui, A DROITE TOUTE, et vive le populisme!

Françoise Lerat

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Clamp

Oui, le matraquage est incessant, mais sur toutes les chaînes. Ce soir, c’est Trump qui en a pris plein la gueule sur BFM-TV par la technique du spot braqué : le reportage focalise uniquement sur ses échecs et on interroge que ses ennemis et le téléspectateur ressort le cerveau complètement lessivé de toute idée qu’il pourrait avoir quoi que ce soit de positif ou d’intéressant.

jmg

Public Sénat n’est pas en reste : très régulièrement des “reportages” à charge sur le FN sont diffusés ainsi que des “enquêtes” favorables à l’islam et à l’immigration … Et ce sont nos impôts qui financent cette propagande ! HONTEUX !

Pivoine

Ce documentaire (que je n’ai pas regardé, seulement vu la bande-annonce) a été réalisé par une “Allemande” d’origine gambienne…
Mais il n’y a pas d’inquiétude à avoir, la concurrence étant rude ce soir-là, avec des films sur les autres chaînes, l’audience devait être faible.

WOLFRED

populisme = peuple = patriote , bahhh quelle horreur , ils osent se révolter contre la bien pensance ,mais c’est qu’ils vont pendre le pouvoir, ben OUI !!!!

Auguste

Quand on est traité de “populiste”, il faut en être fier. Il faut porter le populisme comme un drapeau. Seul le Peuple vaut.

montecristo

Dénoncer le populisme ce serait donc faire croire que le peuple est un con ??? Je croyais au contraire que ” Vox populi, vox Déi ” ! Non ???

Lire Aussi