N’en déplaise à Belloubet, la seule haine, c’est celle de Macron pour la France

Publié le 9 mai 2019 - par - 21 commentaires - 610 vues
Share

La ministresse de la justice, Nicole Belloubet (garde des Sceaux), invite les procureurs à engager davantage de poursuites contre les personnes proférant des propos haineux.

« Face à la multiplication des actes racistes, antisémites et homophobes commis dans l’espace public, et à la recrudescence des propos haineux facilités par le développement d’internet, Nicole Belloubet a tenu à attirer l’attention des magistrats du parquet sur le traitement qu’exigent ces comportements intolérables dans notre République. »
« Ces propos haineux, qui se déversent notamment sur les réseaux sociaux et autres blogs, portent atteinte à notre projet commun qui est celui du vivre-ensemble et aux fondements mêmes de notre pacte social rappelés par l’article 1 de la Constitution qui proclame que la République assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion, avance solennellement la ministre de la Justice. »
« La garde des Sceaux demande ainsi à ce que « le ministère public apporte systématiquement une réponse pénale adaptée au contexte de commission des faits et à la personnalité de l’auteur. » Et ce à chaque fois que les auteurs de ces tweets, billets de blog… haineux ou racistes sont identifiés. »
https://www.nextinpact.com/news/107854-haine-en-ligne-chancellerie-invite-procureurs-a-engager-davantage-poursuites.htm

Elle oublié la haine sexiste contre les LGBT et autres variations.

On serait en droit de sourire à « notre projet commun qui est celui du vivre-ensemble. »

C’est bien là tout le problème. D’abord, il ne peut pas exister de « vivre-ensemble » avec certaines ethnies, peuples ou religions.
On vit côte à côte ou face à face, les yeux dans les yeux et le doigt sur la détente (gâchette), mais jamais ensemble.
Notamment les ethnies de cultures très différentes et incompatibles et les religions face à l’islam.
Par ailleurs, je vois mal des LGBT vivre en totale harmonie à côté de musulmans pour lesquels l’homosexualité est une abomination (mais pas la pédophilie qui est auréolée de la gloire de leur saint fondateur) sanctionnée par la décapitation, la lapidation ou la défenestration d’un étage élevé… (on a le choix).

Par ailleurs, ceux qui distillent ces discours vertueux ne vivront jamais à côté de ceux qu’ils condamnent à vivre dans des promiscuités insupportables ne pouvant conduire qu’à la haine et à la guerre.

Un département comme le tristement célèbre 9-3 est un furoncle sur la face de la République. C’est un département aujourd’hui entièrement islamisé duquel ont fui la peur au ventre tous les Blancs, chrétiens et juifs face à la haine et à la violence des nouveaux occupants. Sans parler de toutes les cités, les quartiers et les banlieues perdus et abandonnés de la République.

Gérard Collomb lors de son départ du gouvernement :

« Nous sommes en face de problèmes immenses »

Il a notamment insisté sur la situation « très dégradée » des quartiers difficiles.

« Le terme de reconquête républicaine prend dans ces quartiers tout son sens. […] Il faut assurer la sécurité dans ces quartiers mais il faut fondamentalement les changer. Quand les quartiers se paupérisent, se ghettoïsent, il ne peut y avoir que des difficultés, a-t-il mis en garde.

On vit côte à côte, je crains que demain on ne vive face à face, nous sommes en face de problèmes immenses » a-t-il encore estimé. 

Le futur maire de Lyon a poursuivi sur le même ton :

« Je suis allé […] des quartiers nord de Marseille (Bouches-du-Rhône) au Mirail à Toulouse (Haute-Garonne), la situation est très dégradée, c’est plutôt la loi du plus fort qui s’impose, des narcotrafiquants, des islamistes radicaux, qui a pris la place de la République. »

D’autre part, il ne faut pas perdre de vue que ce gouvernement n’est rien sans les votes gôchistes et musulmans. Les musulmans sont donc les chouchous de Macron et de ses complices.
S’il existe donc du racisme, nous savons tous que c’est du racisme anti-Blancs, anti-chrétiens, antisémites et en aucun cas le contraire.
Chaque jour qui passe nous révèle la haine raciale féroce et effrayante que ces immigrés arabes, maghrébins ou africains, surtout musulmans, ont contre nous.

Bien entendu, il existe, et nous en connaissons tous, des Arabes, Maghrébins ou Africains très sympathiques, honnêtes, pacifiques, parfaitement bien intégrés, de bons amis, travailleurs et bons pères et mères de familles. Mais c’est loin d’être la majorité, surtout parmi les populations migrantes qu’on nous impose pour nous submerger et nous remplacer, à terme…

Des phrases relevées sur les médias et parfois prononcées par des chanteurs ou des personnalités publiques font froid dans le dos en résumant qu’il faut tuer, égorger ou faire disparaître tous les Blancs, tous les juifs et tous les chrétiens…

Mais au sommet et à la tête de tout ça, il y a un homme suffisant, prétentieux et arrogant qui se prend parfois pour un dieu vivant : Emmanuel Macron.

Un homme qui gouverne seul et qui n’a confiance en personne.
Un homme qui n’a pas d’amis, qui n’a que des sous-fifres inexpérimentés (ni Macron ni ses ministres n’ont la moindre expérience en gouvernance d’État), opportunistes juste motivés par une situation prestigieuse pour un temps clairement limité et qui en profitent pour se remplir les poches.

Un homme psychotique, névrosé, destructeur qui finira peut-être comme Néron ou Hitler. La folie, dit-on, n’est jamais très loin du pouvoir.

Emmanuel Macron est un individu profondément haineux pour ses congénères en général.

Sa haine pour la France et les Français, nous l’avons découverte à travers toutes les insultes et le mépris qu’il a affichés publiquement et fréquemment depuis l’étranger envers la France et le peuple français.

Macron a aussi appris à utiliser les différences, les oppositions, les tensions et les haines qui opposent en effet certaines communautés entre elles sur notre territoire. Religieuses, culturelles, ethniques, etc.

Pour lui, ces haines supposées sont un excellent prétexte de plus pour culpabiliser et sanctionner les Français de souche (qui sont depuis des siècles, ne l’oublions pas, blancs, démocrates, chrétiens, hétérosexuels et patriotes) afin de les museler toujours davantage et à la fin les priver de toute liberté d’expression et à terme de pensée.

Depuis des décennies, nos dirigeants politiques gôchistes ont saboté la France, l’ont pillée, l’ont ruinée et en ont fait le cloaque putride qu’elle est devenue aujourd’hui, par leurs soins…
Leurs amis musulmans ayant particulièrement contribué à œuvrer à ce désastre.

À l’heure actuelle, il ne se passe pas une minute où la totalité des médias ne s’étalent en commentaires fielleux contre la vraie France (voir plus haut) en la réduisant à des hordes d’islamophobes, d’homophobes, de racistes et autres noms d’oiseaux.

Très franchement, pour ma part, je n’ai de haine pour personne.

Je ne connais pas la haine. Je me fous royalement des races, des religions, des LGBT et de toutes les variétés d’humains plus ou moins bizarroïdes qui peuplent la planète. En vérité, même, je les emmerde tous et je leur demande de me foutre la paix et de foutre la paix à la France.

J’ai déjà écrit beaucoup de textes, même bien avant de venir sur Riposte Laïque, et j’ai déjà parlé plus d’une fois de ces sujets.
J’ai toujours pensé et dit que les Français n’étaient pas des gens haineux, pour la plupart, ni racistes ni phobiques à l’excès.

Je pense que les Français ne sont pas toujours très futés (et je suis gentil quand je vois qui ils mettent régulièrement à la tête du pays), mais ils ne sont pas très méchants. Ils veulent juste, tout comme moi, qu’on leur foute la paix et qu’on les laisse vivre tranquillement la vie de leur choix.

Et c’est leur droit le plus légitime.

La France est par ailleurs une terre hospitalière et a toujours été un havre pour les hommes et les peuples du monde entier qui souffraient et avaient dû fuir d’autres terres où leur vie n’était plus possible.

Par le passé, la France a tendu la main et accueilli des millions de réfugiés et les a acceptés et assimilés. Cela n’a pas toujours été facile. Il y a parfois eu des rejets locaux et des tensions, surtout quand les arrivants étaient nombreux, mais ça s’est toujours bien fini.

Mais si France a réussi de telles intégrations, c’est parce que dans ses coutumes, ses traditions et sa loi, elle est une terre de libertés.
Et parmi ces libertés, il en est de particulièrement rares et précieuses sur Terre, ce sont celles de la pensée et de l’expression de la pensée.

En France, on a le droit de dire ou d’écrire et de publier ce qu’on pense, en restant dans le cadre du respect de la personne et du respect du droit des autres personnes.

Mais aujourd’hui, un chef d’État français qui affirme lui-même « avoir été missionné pour détruire ce qu’est la France » s’emploie à faire la ruine de notre pays de toutes les manières possibles afin d’en faire un pays du tiers monde et un vivier de travailleurs étrangers immigrés incultes et illettrés au service des entreprises de ses amis gôchistes et mondialistes.

Ce chef d’État lui-même très peu cultivé, mais qui a eu la chance de naître dans une famille riche et de posséder une excellente mémoire pour faire des études supérieures (attention, mémoire seule n’est pas intelligence), est parvenu par un hasard extraordinaire et le soutien d’un tas d’imbéciles aux plus hautes sphères de l’État et à la magistrature suprême.

Malheureusement pour la France, cet être infantile, psychiquement fragile, qui a subi un détournement de mineur à l’âge de 15 ans par une personne dépositaire d’une charge d’enseignement de 24 ans plus âgée que lui, est sorti de l’itinéraire traditionnel d’une adolescence normale.
Conséquences, un homme déconnecté du réel, sexuellement déviant, mentalement perverti et psychiquement dépourvu de toute capacité émotionnelle à regarder l’autre, à l’empathie, à la compassion et au respect.

Pour rappel, l’excellente analyse du personnage par ce psychiatre italien (vidéo) :

Cet homme a voulu le pouvoir, l’a obtenu et a décidé de s’y accrocher comme un pauvre naufragé à son bout de bois.

Son seul but est de garder ce pouvoir et même de l’augmenter. Il vise déjà la présidence de l’Union européenne.

Mais compte tenu de la catastrophe de son début de mandat présidentiel, tout le monde a compris le niveau de déconnexion élevé dans lequel il se trouve.

Aujourd’hui plus que jamais il veut museler le peuple et a donné l’ordre à sa garde des Sceaux de traquer et punir pénalement ceux qui s’opposent à l’avancée de son grand plan de destruction de notre pays.

J’en resterai là pour aujourd’hui, m’étant déjà trop répété, et je vous engage à bien réfléchir au bulletin de vote que vous allez déposer le 26 mai. Et je vous invite à éliminer politiquement le dictateur nazi Macron et à choisir des représentants qui aiment la France et veulent la protéger.

Laurent Droit

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
FAUP Ivan

Macron et ses sbires ne sont que des satrapes…

Marnie

Non seulement elle est à côté de ses pompes mais elle est dans un parti qui déverse sa haine sur tout ce qui ne lui ressemble pas. La démocratie et le respect des autres ne sont pas l’apanage de LAREM. Beurk !

POLYEUCTE

« Si tu détestes l’Autre, la Haine est en toi » !
Aime-le comme toi-même pour bien « vivrensemble ».
Le refus de l’Autre, qui nous envahit, progresse. Ses soutiens s’affichent !
Rester immobile serait un Suicide !

Marnie

On a une sorcière en France : Belloubet !

pauledesbaux

il faut remettre la guillotine en place pour éliminer les TRAITRES A NOTRE PATRIE

Patrick Granville

Guy Beart chantait celui qui dit la vérité doit etre exécuté. Je souhaite que ce que dit Laurent soit son ultime conviction et s’affirme comme un modele de verite incontestable.

Joël

« notre projet commun »
Que voilà une grosse « fake-news » puisqu’on a jamais demandé l’avis des Français sur le sujet. Même un référendum a déjà été refusé parce que les politiques connaissent très bien la réponse.
Si projet commun il y a, il n’est qu’entre politiques, droite et gauche confondues, bien à l’abri dans leurs palais gardés, leurs écoles privées, leurs transports privés, etc.

Patapon

Pour avoir un projet commun,il faut une langue commune,des intérêts communs,une histoire partagée,et la volonté de poursuivre cette histoire commune dans l’avenir.C’est classiquement la définition de la Nation.Je ne vois pas comment un projet commun pourrait surgir de ce salmigondis que Jérôme Fourquet nomme « l’archipelisation de la France ».

jan le Connaissant

 » Bien entendu, il existe, et nous en connaissons tous, des Arabes, Maghrébins ou Africains très sympathiques, honnêtes, pacifiques, parfaitement bien intégrés, de bons amis, travailleurs et bons pères et mères de familles. Mais c’est loin d’être la majorité  »
je suppose que vous ne parlez pas d’ arabes ou d’africains musul ? !
dans ce cas, je vous crois – ou je peux vous croire !
mais si vous pensez à des musul, alors vous avez tort. Leurs attitude n’est qu’apparence et tromperie ! C ‘est très insidieux…

mat blendel

une fois de plus M Laurent Droit vous faite preuve d’une parfaite intéligence dans votre descriptif impécable de la base de ce que nous sommes et devont à tous prix conserver..Splendide réquisitoire..encore merci et continuer à réveiller ainsi les gens

Fomalo

Synthèse exemplaire. Bravo Laurent Droit! La mégalomanie et l’enfumage du maqueron ne font plus guère illusion ces jours-ci (quoique..). Mais certains politiques en ont fait leur fonds de commerce. Ce sont ceux-là qu’il faut repérer et éliminer puisque l’élection européenne n’a qu’un tour. Mais je baisse les bras presque quotidiennement parmi mes proches qui, s’ils ont bien compris le rôle croupion du Parlement européen face à la Commission, se refusent à voter RN ou nationalistes (« ultra droite » donc » nazis »!) Ces gens nés pour la plupart dans la première partie des années trente du siècle précédent, et pour lesquels R. Schuman… lire la suite

kabout

« N’en déplaise à Belloubet, la seule haine, c’est celle de Macron pour la France »….et je rajouterait des musulmans pour les francais !

beretvert

Oui mais il est invraisemblable qu’un fou puisse diriger la France sans se faire interner pas d’impeshment prévu par la constitution et un PSYCHOPATHE à la tête de la nation peut tout et ne risque rien la constitution gaullienne écrite par ce traitre de debré est une vraie merde

kabout

article 68…. »Le Président de la République ne peut être destitué qu’en cas de manquement à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat. La destitution est prononcée par le Parlement constitué en Haute Cour. »

Marnie

kabout Son amour des riches et sa détestation des français qu’il affiche sans la moindre gêne cela fait peur. Il ne lâchera rien a-t-il répété maintes fois … Ce type fait horreur !

Patapon

Forfaitures et trahisons se succèdent mandat apres mandat,les intérêts supérieurs de la France sont ouvertement et impunément piétines,les Français spoliés de leurs droits élémentaires,nos lois contournées ou rendues inapplicables,nos institutions engluées dans le « juridisme »,la politique ressemble au jeu de bonneteau ou les aigrefins excellent,et c’est notre pays qui sombre sous nos yeux effarés.Patriotes,l’heure est grave…Résistance…Insurrection…En attendant,votons bien,le 26Mai.

Patapon

Le Parlement,c’est bien cette chambre ou on encule les mouches,à défaut de les regarder voler?Bzzz…D’autres y dorment à l’aise…Au salon attenant,ça parlote,ça suppute,ça égraine des perles,ça suinte le fiel et la bile,ça exsude le mensonge,ca margouillise et ça eructe,ça fricote et ça chipote….Pietre démocratie canabistrouillee.Vive le Roi!