N’en déplaise à la caste, les races existent

Publié le 30 septembre 2015 - par - 95 commentaires - 12 566 vues
Share

races

Le mot « race » doit disparaître des textes législatifs français, ainsi l’a décidé l’Assemblée nationale en mai 2013.

Le mot est tabou. Il suffit de constater les réactions outrancières après les propos de Nadine Morano. Cela s’étend de « poissonnière » à « nazie » en passant par « porte-parole du Ku Klux Klan« .

Comme le signale le Dictionnaire de la Novlangue de Polemia, « on peut à la rigueur employer le mot “ethnie” ou “communauté” mais avec prudence et si possible toujours au pluriel ».

Le refrain officiel est que « les races n’existent pas ». Prétendre le contraire, c’est être raciste et subir les insultes, les procès, les violences de la caste. Nadine Morano est en train d’expérimenter la chose.

Comme l’a souligné Eric Zemmour, « à la sacralisation des races de la période nazie a succédé la négation des races ». Sacralisation et négation aussi stupides l’une que l’autre.

Si l’on accepte d’ouvrir les yeux, dans la même rue, on voit des couleurs différentes de peau. Certaines sont noires, d’autres jaunes, d’autres encore blanches. Sur les murs, il est parfois écrit: « Mort aux blancs ». Et les types qui ont tagué ça ne pensaient pas au raisin.

« Pour les scientifiques, les races n’existent pas », va aussitôt cracher la caste. « Il n’y a que le genre humain ».

Le genre humain universel empêche-t-il l’existence de races ?

Dans le numéro d’octobre 2012 de Sciences et Avenir, Evelyne Heyer, professeur au Muséum national d’histoire naturelle en anthropologie génétique, expliquait que des différences existent, différences qu’il ne faut pas nier comme on a pu le faire dans les années 1990. « En réalité, à cette époque, disait-elle, nous n’avions pas assez de marqueurs génétiques pour pouvoir tirer des conclusions. »

Elle ajoutait que les groupes humains se distinguent par des profils génétiques particuliers. « On retrouve tout simplement les populations des cinq continents », quand on regarde les cinq principaux groupes génétiques.

Mais elle prévenait, connaissant la hargne niveleuse de la caste : « Attention : dans la notion de race telle qu’on l’utilise dans le langage courant, il y a une notion d’inégalité. La génétique n’est peut-être pas toujours politiquement correcte et révèle l’existence de groupes humains, seulement elle n’apporte en aucun cas une vision figée et hiérarchisée de l’humanité. »

Doit-on comprendre que si l’on enlève la notion d’inégalité, si l’on refuse toute vision figée et hiérarchisée de l’humanité, les races existent? Et que je suis, n’en déplaise aux antiracistes professionnelles, de race blanche?

Nous appartenons à une race, un peuple, une culture donnée avant d’appartenir au genre humain. L’appartenance raciale, culturelle, nationale, conditionne notre rapport au reste de l’humanité, et non l’inverse.

Reprenons une fois encore la phrase qu’Alain Peyrefitte attribua au général de Gaulle : «C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français

A en juger par ce qui arrive à Nadine Morano, ainsi que le fait remarquer Robert Ménard, citer le Général de Gaulle sera bientôt passible de prison.

Mais cela n’occultera pas que les races existent parce qu’elles sont une représentation intellectuelle basée sur des réalités comme la couleur de la peau, les traits physiques.

Un exemple: « Il faut savoir que les greffes de moelle osseuse ne sont compatibles qu’entre races, disait en 2011, Chantal Valay, présidente de l’ADOT 47 (Association des dons d’organes et de tissus humain du Lot-et-Garonne). Un Européen ne peut donner à un Africain, et un Africain à un Asiatique pour la simple et bonne raison que nous sommes différents« .

(http://www.ladepeche.fr/article/2011/03/10/1031464-don-de-moelle-osseuse-la-france-manque-de-donneurs.html#AUcDVtbezRzZi1Zt.99)

Vouloir extirper une réalité par le déni et la loi est un connerie dont la caste est coutumière.

Voir des races est intolérable pour la caste parce qu’elle assimile race et discrimination, différence et inégalité. Pour elle, toute dissemblance est inégalitaire. Seule la similitude promeut l’égalité.

La caste met en œuvre la même stratégie sur le sexe.

Elle nie les différences sexuelles qui sont aussi visibles que les différences de races pour combattre les inégalités sexistes.

En croyant priver de mots les citoyens, elle croit lutter contre le racisme ou le sexisme.

Elle fera bientôt la même chose à propos des couches sociales.

Naïveté ou comportement totalitaire ?

J’opte pour le second tant la caste hait le peuple –« les petits Blancs » comme elle dit–, tant elle veut gommer les Français de souche du paysage, tant elle vomit les racines judéo-chrétiennes des peuples européens.

Reste une bonne nouvelle : s’il n’y a pas de races, plus de racisme et donc il n’est plus nécessaire de subventionner grassement SOS Racisme, le MRAP et autres associations liberticides.

Ce que le très con-tribuable que je suis appréciera.

Marcus Graven

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
républicain laïque

La laïcité est lié à la République, et la France républicaine n’est pas basé sur une vision figée et biologique des citoyens.
La France blanche et chrétienne c’est bon pour les défenseurs de l’ancien régime anti laïque, les collabos de la seconde guerre mondiale , où l’état français de pétain s’est fait raciste, et clérical.

Il n’y a pas de race à proprement parler puisque : toutes les populations humains sont fertiles entre elles, et que chaque population possède une grande variété génétique, l’apparence n’étant qu’un des aspects. La preuve c’est que pour les dons d’organes il n’y a pas de sélection selon une race supposée. De plus avec l’époque moderne où les populations sont mobiles, la notion de race perd toute sa pertinence.

Question : une chinoise au visage rond, les yeux bridés, des cheveux blonds et des yeux bleus, et la peau claire c’est quelle race?
Eh oui entre la Russie et la Chine, de proche en proche par les populations des steppes ( on peut voir des métis en Mongolie et bien sûr dans de l’est Russie ) , il y a eu des échange de population au fil des siècles. Rein que ce genre de fait renvoi la notion de race. Pareil pour les afro-américains dont une partie a une ascendance européenne.
Dans le monde moderne la notion de race n’a plus aucun sens, c’est une notion qui date d’avant les grandes explorations

La France n’est pas blanche et chrétienne, elle est républicaine et laïque.
Les discours mortifères de morano, et des autres racistes dont les pensées sont restées archaïque, avec leur besoin d’enfermer les gens dans des cases étroites et stéréotypées, n’ont pas leur place dans une république laïque.

Dominique

Amen, la messe laïque est dite et vous êtes un vrai intellectuel des temps modernes.

Herbert Sogno

@ anti-républicain anti-laïque

« Il n’y a pas de race à proprement parler puisque : toutes les populations humains sont fertiles entre elles » : vous faîtes semblant de confondre le terme de race et celui d’espèce, beaucoup plus large et chez qui, de plus, on connait également énormément de cas d’interfécondité donnant même des animaux fertiles ( loups et coyotes aux USA par exemple ).

D’autre part, vous ne faîtes rien d’autre que prôner l’accomplissement du principe d’acceptation du fait accompli, au mépris total d’aspiration d’auto-conservation qui anime toutes les entités vivantes, même mourantes ou seulement malades.

Il est plus que temps de se battre pour la reconnaissance des phyla humains et la défense de leur conservation, de leur bio-diversité et de leurs beautés propres et de stopper ce génocide que vous promouvez, avec un sadisme hitlérien ; génocide et biocide. STOP aux immondes génocidaires.

Herbert Sogno

D’après Science et Avenir Hors-Série de Septembre-Octobre 2015, que je viens de recevoir, c’est 195 000 ans qui nous séparent du point de départ des grandes migrations d’homo sapiens qui l’ont amené à peupler le proche Orient puis l’Europe et l’Asie depuis la zone de l’Omo Kibish en Ethiopie. C’est plus qu’il n’en faut pour former des sous-espèces différentes comme je l’expliquais précédemment. Alors des races,……on pourrait parler de races distinctes au niveau même de la sous-espèce européenne.

Homo sapiens sapiens

…pas de races, nous sommes tous homo sapiens sapiens et n’avons genetiquement pas evolue depuis..

Dorilée

Vous avez étudié la génétique avec Bibi Fricotin ou les Pieds Nickelés ? Quant au fait que vous n’ayez pas évolué depuis, nous nous en sommes aperçu…

CANS

C’est simple pourtant, merde ! :
Espèce aviaire / Races d’oiseaux
Espèce canine / Races de chiens
Espèce humaine / Races d’hommes

Homo sapiens sapiens

Exact! Moins de blabla et ouvrez vos livres…

MF

On en est là un peu a la polémique initiée par l’exécrable et malveillant sarkosi sur l’identité nationale…Nadine Morano nous a simplement confirmé qu’on ne sait plus entendre certains mots, que l’intolérance en est au stade d’engendrer une nouvelle inquisition.
Parce qu’au delà de la nation française, c’est bien l’identité européenne qui est menacée et mérite qu’on lutte pour sa survie.

La génétique nous indique grosso modo pour notre pays qu’il resterai à peu près 10 % de gènes indigènes dans la population masculine, parmi les blancs ( gènes indigènes au territoire de l’Europe, c’est a dire jusqu’à l’Oural, depuis la fin du paléolithique ).
Par ailleurs, nous nous émouvons, et je le trouve parfaitement légitime du traitement abject réservé à certains animaux, ou de la disparition du tigre de Sibérie, voir du lion Cécil supplicié pour le caprice d’un psychopathe.

Ne pourrions nous aussi exiger la protection de l’homme blanc d’Europe? Et cette hargne avec laquelle on prétends le faire disparaitre, au nom d’un mondialisme dont les promesses futures n’ont rien a envier au nazisme. L’homme nouveau du mondialisme a la sarkosi, nihilisme de la société qu’on veux nous imposer par la violence morale.

barraud

Vous parlez de « race blanche » et de religion, en associant l’une et l’autre. Passons sur le fait que la « race blanche » n’existe pas, et que plus personne n’en parle depuis que les derniers théoriciens nationaux-socialistes ont été pendus à Nuremberg. Mais associer une religion à une couleur de peau, là, il fallait le faire ! Les Albanais sont blancs et musulmans. Desmond Tutu est noir et chrétien. Le pays musulman le plus peuplé du monde est l’Indonésie, habitée par… des jaunes. Ah, c’est compliqué, hein ! D’ailleurs, si on ne peut pas changer de couleur de peau, à part Mickael Jackson, on peut toujours sans modifier son teint abandonner une religion ou en changer. Tenez, moi j’ai renoncé à la mienne et je ne suis pas devenu transparent pour autant – sauf quand j’essaie de draguer un grand brun aux yeux bleus dans un bar gay, mais ceci est une autre histoire. Et, au passage, en affirmant que la France est « de race blanche », vous laissez entendre que la Guadeloupe, la Martinique, la Guyane, la Réunion et Mayotte, ce n’est pas la France. C’est bien les patriotes en peau de lapin d’extrême-droite, ça ! Ça nous rebat les oreilles avec la France, mais ça raye de la carte cinq départements d’un coup. Vous expliquez ensuite que la France a une identité judéo-chrétienne. Et là, pour une fois, vous n’êtes pas allée assez loin – sans doute parce que vous ne connaissez pas mieux l’histoire de la France que sa géographie. Non, madame, la France n’est pas judéo-chrétienne. Elle est catholique. Et elle l’est parce que, pendant mille trois cents ans, on n’a pas permis aux Français d’être autre chose. Juifs, cathares, vaudois et protestants le savent bien. Entre 496, date à laquelle Clovis a (selon la formule célèbre) embrassé le culte de son épouse, et 1790-1791, date à laquelle on s’est résolu à considérer les juifs et les protestants comme des citoyens à part entière, la religion n’a pas été une affaire de choix personnel. Ni même collectif. Les Français n’ont pas voulu être catholiques. Ils ont été contraints de l’être. Ce que les libéraux appellent « la concurrence libre et non faussée » n’est appliquée, en matière de religion, que depuis deux siècles. Le chevalier de la Barre était déjà mort. Jean Calas aussi. Et tous ceux qu’on avait massacrés au nom de Dieu, avant eux ; rançonnés par Philippe Auguste, marqués de la rouelle par Saint Louis, expulsés du royaume par Philippe le Bel, massacrés par toutes sortes de croisés, immolés par l’Inquisition, trucidés par Charles IX, pourchassés par les dragons de Louis XIV… Au passage, je trouve parfaitement dégueulasse votre tentative minable de récupérer les Juifs et les protestants pour alimenter votre petit commerce de la haine. Quand on sait ce qu’ils ont subi en France pendant des siècles… Il fallait une sacrée persévérance pour ne pas être catholique en France, alors. Heureusement, ce n’est plus le cas. Et moi, contrairement… lire la suite

Herbert Sogno

@ barraud

ça alors ! Je n’avais encore jamais remarqué qu’on pouvait savoir écrire sans être capable de lire. Sachez Barraud qu’ici, à Riposte Laïque, on n’a que faire de défendre la religion ou l’église catholique. Je me réjouis que vos ayez perdu tout ce temps pour rien, car oui, je vous hais comme je hais tous les imbéciles prétentieux ( rien n’est plus mortifère sur Terre que la bêtise ). Sachez par ailleurs que vous ne savez rien de l’islam ou des musulmans, dont la pratique du ramadan en France est croissante contrairement à ce que vous insinuez, des fois que vous soyez capable de recevoir cette information comme un indice.

Et la destruction, que ce soit par remplacement ou autre, d’aucune entité vivante attachée à sa propre conservation, fût-ce infimement, ne peut se justifier par le seul principe du fait accompli, c’est moralement immonde, comme tout ce qui émane de vous.

Dorilée

« …il y a peu de chance qu’on / détrône le roi des cons… » (Georges BRASSENS). C’est bien dommage car vous y aviez votre place de plein droit. Il vous a fallu 73 lignes pour nous démontrer que vous étiez un sombre idiot. Nous nous en sommes aperçu dès la deuxième ligne. Tenez, rien que vous faire enrager : une greffe de moelle osseuse est impossible entre un blanc européen et un noir africain. Idem entre un noir africain et un jaune chinois. Étonnant, non ? Et pourquoi donc ? Je vous aide : cela n’a rien à voir avec la religion ni la tenue vestimentaire. Allez, cherchez…

bataille de Tourtour

Barraud
« Avant donc que d’écrire, apprenez à penser. »

Anne Lauwaert

et ça alors? le livre de Nicholas Wade « A troublesome inheritance : genes, race and human history » (Penguin Press 6.V.14)
http://en.wikipedia.org/wiki/Nicholas_Wade – en 2007 il a dit, pendant une conférence, que les spécialistes en anthropologie culturelle devraient recevoir une formation en génétique…
Ce livre aborde des questions comme « les raisons génétiques du « génie juif » ou la moindre adaptabilité à la vie moderne pour les Noirs sub sahariens que pour les Blancs et les Asiatiques »…
« La réalité que la race est logée dans les gènes est tellement interdite qu’une réalité alternative qui veut que la race soit une construction sociale, a été créée à partir de rien »
« Le lecteur devrait se mettre en tête que ce livre est une tentative de comprendre le monde comme il est et non pas comme il devrait l’être »
Ce n’est pas la première frasque de Wade : en 2007 il avait publié « Before the dawn : recovering the lost history of our ancestors » dans lequel il écrit que « de la recherche sur les gènes les Africains sub sahariens sont généralement moins génétiquement doués de capacités cognitives »
L’article dit aussi que « tous les pays occidentaux sont en train de baisser leur QI au travers de l’immigration provenant du Tiers Monde alors que la Chine poursuit un programme eugénique pour améliorer son QI qui est déjà supérieur »

Thierry theller

LA DELICATE QUESTION D’ARGENT DES CASTES ANTI RACISTES

Pourrait-on concevoir cette sorte de nouvelle France, telle que nous la voyons aujourd’hui : multiculturalisée, hollandisée … vallsisée … macronisée … belkacemisée … béachélisée … ruquiérisée… sarkomisée, etc. – sans ces « Furoncles » atrabilaires et leurs pustules verbales qui dissimulent pourtant bien mal une réalité un tantinet plus âpre que leurs discours fielleux sur les « non races » ne le laissent entrevoir ?

Ci-dessous, voir un court poème de Jacques Prévert qui en dit long sur la face cachée des véritables enjeux de leurs feintes véhémences… Qu’on en juge :

« Vers la fin d’un discours extrêmement important
le grand homme d’Etat trébuchant
sur une belle phrase creuse
tombe dedans
et désemparé la bouche grande ouverte
haletant
montre les dents
et la carie dentaire de ses pacifiques raisonnements
met à vif le nerf de la guerre
la délicate question d’argent ».

Comment ? Plaît-il ?… Ho là là !… Mais c’est parfaitement scandaleux, ça !… Parfaitement vénénifère !… Un coup bas porté à la cause anti raciste !… Mais, il est quoi, au juste, cet homme-là ?… Ce… Prévert ?… Comment ose-t-il ?… Et pour qui se prend-t-il ?… D’ailleurs, on a pas le droit de dire des choses comme çà ! Pas le droit ! La vénalité, les rentes, le luxe, les privilèges, les passe-droits, c’est notre petit poulailler aux œufs d’or à nous, pas à lui ! Alors, basta ! Défense d’y toucher. Interdit ! C’est compris ? Allez, oust ! Dehors !

Non, mais, dites donc ! Faut être gonflé pour dire que les races, ça n’existe pas. Vous rendez-vous seulement compte que d’affirmer le contraire, c’est savonner la planche de nos subterfuges, de nos combines médiatiques, de notre prêt-à-porter dogmatique, de nos contrevérités larmoyantes ; aujourd’hui toutes versées aux tribunaux de notre police de la pensée… aussi unique que notre fond de commerce anti racial ?

Alors, une fois pour toute, comprenez donc que la « non race », c’est notre petite clé d’or à nous. Elle nous ouvre grand les portes de nos convoitises tant pécuniaires qu’électoralistes. Sans elle, soyez en persuadés, notre petit klan de ku ku humanitaristes stipendiés n’y survivrait pas.

Vive nous, donc ! Vive les béni-oui-oui ! Et vive la « Non Race » !

http://news360x.fr/nous-sommes-en-train-de-brader-2-000-ans-dhistoire-

bataille de Tourtour

Et le CRAN, donc !

Dorilée

Il n’est pas besoin d’avoir un doctorat en génétique pour remarquer une légère nuance d’aspect entre Taubira et Adriana Karembeu ainsi qu’entre Hollande et Husain BOLT. Il y a la race des championnes et des champions et la race de ceux qui se contentent de les envier…

Zabou

bravo pour cet article plein de vérités et de bon sens

Veillard

L’incommensurable connerie des bobos socialistes ou autres est, assurément, un marqueur de race : la « race des cons ». Reste à savoir si un tel niveau de connerie est compatible avec la survie? J’espère que non !

cyanure

les races existent selon le député PS Razzy Hammadi qui a dit au cours d’une altercation  » enculé de ta race ,fils de pute »
Allo Yazid tu as oublié.

montecristo

En voulant changer les mots il est évident que le but de la politique socialiste consiste bien à éliminer la Nation par un changement de Peuple.
Car il est évident aussi que la France de demain, habitée par plusieurs peuples qui pratiqueront chacun leur propre religion, qui parleront chacun leur langue et qui n’obéiront qu’à leurs propres lois, ne sera plus une seule nation « Une et Indivisible ».

De toute façon … la question ne sera jamais résolue. Elle restera encore longtemps au cœur de la vie politique, religieuse et sociale de tous les pays.

En dépit des discours du politiquement correct et du terrorisme intellectuel marxiste, l’idéologie ne fera jamais disparaître ni les races, ni l’attachement des hommes à leur race.

Pas plus que la pluie ne fait disparaître les rayures des zèbres.

Herbert Sogno

J’ai vu récemment une photo insérée dans les commentaires et si je savais comment m’y prendre ( j’ai essayé différents redimensionnements et formats mais rien n’y fait, ça ne veut pas coller ) , je vous transmettrais celle d’un cladogramme publié dans Pour La Science il y a moins de 5 ans qui décrit les divergences des différents hominidés depuis heidelbergensis ( – 1000 000 ). On y voit celle qui sépare neanderthalensis de denisova évalué à – 640 000 mais également, on peut situer celle qui sépare le clade des africains ( San et Yoruba ) des 3 autres ( eruopéens, chinois han, mélanésiens papous ) entre 500 et 600 000 ans, d’après ce graphique.

Et même si l’échelle de temps fournie par le graphique est sans doute contestée ou sujette à débat, quand on sait que la divergence ours brun / blanc a été datée à 600 000 ans, on comprend à quel point est ridicule la négation d’existence de races. Mais ça va encore beaucoup plus loin car les biologistes ( lu dans la presse sci il y a moins d’un an mais je ne sais plus quel magazine car je n’ai rien enregistré ) évoquent le terme de races pour des séparations datant seulement de quelques dizaines de générations, comme par exemple dans l’article que j’avais lu, où au sein d’une même variété d’une même sous-espèce d’une même espèce de poisson, à peine introduite dans un lac quelques années plus tôt, se forment des groupes qui s’adaptent par de ténues évolutions à des milieux différents ( profondeur, salinité, taux d’oxygène etc … ) , que les zoologues décrivent comme appartenant à des races distinctes.

Or de ce point de vue, les différences biologiques qui distinguent les différents phyla zoologiques d’humains sont telles que même la question de les séparer en espèces différentes n’est pas incongrue, bien que sans doute objectivement rejetée, c’est dire si celle de les classer en sous-espèces devrait logiquement être posée, si on compare avec des cas analogues. Prenons celui des orques ; pour les différents types d’orques, on se pose la question du classement en espèces distinctes ou sous-espèces pour des divergences datant de entre 1000 000 d’années à seulement 12 000 ans. Or les orques ont des longévités et maturités sexuelles comparables aux nôtres.

C’est dire à quel point la négation des races est totalement absurde, et non seulement génocidaire, mais également biocide. D’autre part, il est bon de rappeler que si on s’en tient à l’origine étymologique du mot race, elles existent par définition car la moindre distinction héritable suffit à décréter une race. Dans un arbre, quelque soit leur taille, toutes les ramifications sont appelées branches ( ou rac-ines si on regarde par en dessous. )

breizlande

c’est lamentable de ne plus pouvoir utiliser
des mots simples sans être stigmatisé
de toujours les races sont différenciées
comme la race humaine , , certains, sont blancs certain plus colorés et alors
que l ‘on arrête de nous faire touner en bourrique
ce mot la n ‘est pas une insulte

et pourquoi alors certains insultent en traitant de ce nom ??
donc c’est que cela existe bel et bien ..

Elisabeth M.

Les hommes font tous partie de la même ESPECE, c’est un fait. Mais les RACES existent bien, qui permettent de dire: « Un tel est de race blanche, ou noire » et c’est immédiatement compris par tout le monde. Les scientifiques ne peuvent plus nier l’existence de races (contrairement au négationnisme des années 90) puisque l’on met aujourd’hui au point des médicaments « raciaux » afin de soigner des pathologies spécifiques.

Les différences de races ne signifient aucunement une HIERARCHIE entre elles. Les races sont au contraire l’admirable résultat de l’adaptation de l’Homme aux différents milieux.

Chambon

J’ai pas de certitudes concernant les races, mais les noirs les asiatiques les moyen-orientaux représentent tous une différence agréable dans une relation sociale ou amoureuse. A l’inverse ceux qui viennent chez nous pour nous imposer leurs différences cultuelles doivent être rapidement remis en place, ou expulsé manu militari c’est aussi ceux qui ce sont pliés à leurs diktat les co-responsables.
Aujourd’hui il y a les collabos au sens de 1940 et ceux qui prennent conscience de la guerre civile qui nous guette, sans oublier le chaos lié a l’irresponsable escalade démographique qui anéanti toute la biodiversité et nous détruira sous peu.
Croissance Croissance la religion majoritaire au 21° siècle,nous anéantira aussi surement que les intégristes religieux,finalement on est béni des dieux on a le choix entre la peste et le choléra,et tous les fachos de droite comme de gauche,tous des laquais des larbins au service ou aux ordres des 1% les plus riches qui aiment la division.( l’immigration massive sert le capital comme le chômage.)

SK

Dans l’islam il y a bien une forme de « racisme » ou plus précisément de discrimination fondée sur le culte, l’islam entretient un ennemi, forme de racisme qui ranime tous les autres et il y va de sa rengaine »vous êtes les meilleurs des hommes (exit les femmes) » quant aux autres il les classes en catégories, allant jusqu’à les déprécier, jusqu’à l’insulte (« singes et porcs), « dhimmi », »mouchrikoune », et j’en passe et des meilleures.
L’islam n’a jamais rassemblé en dehors de la déambulation autour d’un monolithe, il n’a jamais rapproché, en dehors du combat et de la conquête avec son partage du butin ( le titre d’une sourate »Le Butin »), il ne fait qu’entraîner de la division y compris dans des groupes ethniques de même origines (Inde/Pakistan, Serbes/Bosniaque), l’islam clive l’humanité au delà de toute notion de race et cela coûte des millions de victimes.

bataille de Tourtour

« Le veau d’or est toujours debout….
……………………………………………..
« Et Satan conduit le bal ! »

Sk

On va finir par pousser les uns et les autres à faire de plus en plus de circonlocutions ou d’acrobaties verbales pour ne pas se retrouver au tribunal.
Ça va être compliqué pour les rapports de police ou de gendarmerie, peut être faudra-t-il utiliser des termes savants comme « morphotype »( » Madame Michu a été agressée par un individu de morphotype , caucasien ou leucoderme, africain ou mélanoderme ou asiatique ou xanthoderme « ); légiférer sur un terme revient au contraire à installer plus de divisions et de véritable racisme.
Malheureusement c’est bien cet anti-racisme autoritaire, mêlé de gauchisme et d’islamisme victimaire qui désintègre encore plus les individus(et les nations) et creuse encore plus de divisions, alimentent de plus en plus les potentialités de conflit. C’est même une négation de l’individu et du citoyen.
Je plains les pauvres métis, le c…l entre deux chaises, les personnes bien intégrées qui vont se retrouver dans le même sac que d’autres portant un grave préjudice à leur bonne insertion.La décision de M. Hollande est au contraire une décision aux conséquences lourdes de danger car elle pousse d’honnêtes gens à être tellement sur leur gardes que ce refoulement risque bien d’engendrer les horreurs de demain.

Yves ESSYLU

Cette question ne faisait pas débat avant dans la France du bons sens c’est à dire avant la main mise des marxistes sur les esprits à partir de 1945, ceux qui s’appellent maintenant « progressistes » comme le prononce avec la même délectation que « daech » le traitre Fabius

Charlie

Tant qu’à faire, pourquoi ne pas supprimer ce mot du dictionnaire ?
La connerie n’a vraiment pas de limite !

Je propose qu’on utilise dorénavant le mot « variété »…

Dany posey

Ou marque ? Pour être en phase avec la consommation.
Ex : « de quelle marque est ta mère porteuse ?
Ah ! Je me suis fait greffer un rein d’une bonne marque…. »

bataille de Tourtour

Charlie
On a aussi « diversité », dont on nous a rebattu les oreilles.
« Caractéristique », peut-être ?
La France est de variété – ou de diversité – ou de caractéristique – blanche

François P

Les règles scientifiques s’effacent face à l’idéologie qui n’est qu’une pensée de bazar. Une preuve en est : la place faite à l’islam par nos édiles.

Beate

Nous n’avons pas à subventionner SOS Racisme, le MRAP ainsi que d’autres associations liberticides qui affirment que le racisme anti-blanc n’existe pas…
Voici un lien vers Black Violence https://twitter.com/Thug_Violence qui dresse une liste (non-exhaustive) de la violence des noirs contre les blancs.

En quinze ans de vie en Seine-Saint-Denis, j’ai été insultée de nombreuses fois : « Putain de ta race. » ou « Sale putain de blanche. » etc… et j’ai reçu deux crachats racistes.
Un jour, un crachat sur ma chaussure droite suite à « Sale blanche ».
Un autre jour, un crachat sur la manche gauche de ma veste suite à « Sale pute ».
Les deux hommes noirs qui ont craché sur moi étaient de simples passants comme moi et ces crachats racistes ont été 100% gratuits. Mais comme les races n’existent pas… bien que les noirs soient victimes de racisme… et que le racisme anti-blancs n’existent pas… il semble que je n’ai jamais été victime de racisme.

Highlander

le racisme existe entre les races même le fameux valls l’est mais il n’osera jamais l’affirmer,du moins en ce moment il en fera part quand il voudra que l’on vote pour lui,nos politiques ne vivent pas dans la réalité du monde du Peuple,ce sont des faux jetons,moi 1 fois 1 maghrebin m’a dit « nique ta mère » je lui ai rétorqué qu’ayant niqué la sienne avant il était mon fils,et,depuis il ne dit plus rien,1 juif maghrébin m’a dit la même insulte,je lui ai donné la même réponse qu’a l’autre abruti depuis ce jour plus de nouvelle

MCD

Il va falloir aussi trouver un autre nom « au chinois » en cuisine, allez au boulot tous les idiots qui nient les races, qui, au contraire, sont les richesses des gens et permet aux autres de situer leurs pays, leurs coutumes, tout ce qui est important dans leurs origines, car un homme de couleur c’est quoi,un africain,un asiatiques,un indien,un martien?MCD

bataille de Tourtour

MCD
C’est justement cela, à mon humble avis, le but de la manip: gommer les
coutumes, les origines, nos individualités,tout ce qui nous définit, car nous
sommes d’abord des héritiers. et c’est cet héritage que l’oligarchie des
profiteurs , médiocres affamés de profit et de pouvoir illimités veut
effacer.

AliceB

Merci pour cette mise au point.
J’avais écrit sur le très respectable site disons.fr « il faudrait réhabiliter le concept de race ». C’était il y a environ 3 ans et les responsables du site ainsi que leurs amis internautes me sont tombés dessus avec une haine, un acharnement, un mépris et une violence dignes du stalinisme. J’ai quitté ce site. J’espère qu’aujourd’hui ils ont compris l’intérêt de mon propos d’alors et qu’ils me feront des excuses.

Aldina

Ils sont incapables de différencier « RACE » et « ESPECE ». Nous faisons tous partie de l’ESPECE HUMAINE, mais nous sommes adaptés aux différents milieux où nos ancêtres ont vécu. D’où race noire, race blanche, jaune etc..

Charlie

Les humains constituent une ESPÈCE appartenant au règne animal, de l’embranchement des vertébrés, de la classe des mammifères, du groupe des primates, du genre hominidés, subdivisé en « variétés » qu’il est convenu d’appeler « races » !

Tous les chiens descendent du loup…
Pourtant, un chihuahua ne ressemble pas à un saint-bernard (ou alors, il faudrait qu’on m’explique)…

Les races existent bel et bien; le nier, c’est faire affront à notre intelligence et à notre bon sens !
Mais affaiblir notre intelligence n’est-il pas le but recherché pour nous ravaler au rôle de bétail productif au service d’une poignée de propriétaires du cheptel ?

Oh la-la !
Je suis un indécrottable, impénitent et dangereux agitateur…

Dominique

Les races existent, bien sûr, sauf en république dite française, seul pays à les nier. Pourtant, il faut bien qualifier les choses. L’homme est une espèce classifiée en races, de couleurs différentes. Il n’y a qu’en république dite française d’ailleurs, que la race est niée. La science, comme l’Histoire, est devenue un matériau idéologique pour imposer en république dite française la dictature, terrifier les gens et manipuler les esprits au profit de l’envahisseur. Les Républicains à l’extrême-gauche, on se prévaut d’être « Français renié », terme utilisé pour les Bourguignons du XVe siècle qui livraient la France à l’étranger suite au honteux traité de Troyes. « L’amour de tous les peuples, hormis du peuple français, est au fond de l’esprit des grands docteurs de la république française.» (Charles Maurras)

Par contre, moi qui ai vu le mur Facebook de Nadine Morano menacée de mort mainte fois par ceux qui se disent non racistes mais qui le sont violemment, éduqués dans ce sens par le coran, raciste à l’extrême puisqu’il prône le génocide des non « musulmans (j’ai lu le coran six mois après le 11 septembre, je sais de quelle haine il est fait), les insultes aux Blancs perpétrées de façon courante par les mahométans « Putain de sa race », « Enculé de ta race », « Tu flippes ta race, bâtard ! », « Barre ta race » = « Arrache ta race » = « Claque ta race », « face de craie », « ne sont pas considérées comme racistes, alors qu’elles le sont. La XVIIe chambre du Tribunal correctionnel de Paris, dans un jugement du 23 juin 2005, indique que de telles injures ne sont pas racistes intrinsèquement et relaxe le prévenu, et la république ose faire accroire aux Français que la justice est la même pour tous depuis qu’elle est là !

Idem pour Christiane Taubira qui emploie le mot « race » pour les créoles, qu’elle sous-entend supérieure à toutes les autres, parce qu’ « indescriptible ». « Nous sommes les Créoles, c’est-à-dire que nous sommes une RACE indescriptible, c’est merveilleux ». Or, le propre du racisme est de considérer une race comme supérieure aux autres.

Je suis outrée par cette république hypocrite qui s’enorgueillit d’avoir aboli les privilèges le 4 août 1789, mais qui les multiplie chaque jour depuis cette date. Les bénéficiaires ne sont pas les mêmes, ce n’est pas pour autant qu’ils n’existent pas !

Pivoine

« L’homme est une espèce classifiée en races, »
Les races sont en fait des sous-espèces de l’espèce humaine.

joefox

si le mot race est interdit, le mot racisme cher aux partisans de la pensée unique doit également être proscrit ?!?

bataille de Tourtour

joefox
Oui mais, ipso facto, cela abolirait leur religion de compensation,
« l’antiracisme », idéologie molle et qui n’a rien à dire mais qui remplit le vide
idéologique et culturel de leur existence, et surtout, leur compte en banque, pour les plus malins, les autres n’étant que de fieffés imbéciles,
des suiveurs ayant le goût de la servitude.

40 ans de 93

Bien parlé !
« trop d’anti-racisme tue l’anti-racisme » à ce demander si ce n’est pas le but caché de la « caste » ou, à l’image de la royauté, « diviser pour mieux régner », en opposant la »populace » entre eux … de vrai petits barons en somme !

YAYA

Grâce à Nadine Morano nous nous rendons encore mieux compte de ce que valent les socialauds et les Sarkocons ! Ils renient leur « blancheur » et nous renient donc, nous les bons français !

hathoriti

Les races existent, n’en déplaise à la caste ! Oui ! Et il a fallu que les français installent au pouvoir avec TOUS les pouvoirs, la seule race à éjecter: celle des traîtres collabos ! Il a fallu que la gauche arrive pour que le foutoir s’installe! A part cela, discussions intéressantes mais stériles. Les races existent, point. Et sans commentaires !

NADJAZA

Définition du mot RACE dans le petit Larousse : Désigne chacune des trois grandes subdivisions de l’espèce humaine en jaunes,noirs et blancs. On peut donc parler de race pour différencier les humains entr’eux et de d’espèce pour les distinguer des animaux.Qui sait lire le Français peut se faire une opinion. Editions Larousse,mai 1991.

hathoriti

l’Engeance est d’une bêtise crasse! ça vous étonne ? Maintenant, « ils » veulent faire disparaître le mot race du débat public ! Une seule réponse : bande de grands cons !

Retour de boomerang

Le monde est fait de Blancs, de Jaunes, de Noirs, de Cafés au lait, de Verts (en voie d’extinction…ouf !), c’est comme ça ! Il est fait aussi de bobos gauchisants anti-patriotiques.

Respectvaleurs

C’est d’ailleurs très marrant de remarquer que ceux qui dénoncent Morano sont les mêmes qui sont pour la Diversité. S’il n’y pas de races ni de cultures différentes, comment peut-il y avoir une « diversité »??

Dumnacos

Je me suis fait la même réflexion. Idem pour le métissage : prôner le métissage d’individus dont on prétend par ailleurs qu’ils sont « tous pareils » est un non-sens.

Respectvaleurs

Morano contredit tous les orwelliens qui sévissent depuis des années, il faut donc la faire taire. Vous voyez une burqa dans la rue, vous vous inquiétez? « Vous faites la mauvaise interprétation, cela n’est pas menaçant ». Vous voyez des SDF français dont tout le monde se fout? « Vous êtes pro-nazi et favorisez la haine entre communautés », etc, etc… Les orwelliens ont réponse à tout, mais… le réel finit toujours pas s’imposer (enfin, j ‘espère!).

bataille de Tourtour

Respectvaleurs
« Le privilège que saint Thomas d’Aquin déniait à Dieu,faire que n’ait pas
eu lieu ce qui a eu lieu, le pouvoir soviétique se l’est arrogé, et ce n’est
pas à George Orwell, mais à un compagnon de Lénine, Piatakov, qu’on
doit cette phrase extraordinaire : « Un vrai bolchevik, si le Parti l’exige, est
prêt à croire que le noir est blanc et le blanc noir. »
Le totalitarisme,que sur ce point décisif l’Union soviétique a poussé
beaucoup plus loin que l’Allemagne national-socialiste,consiste,là où les
gens voient noir,à leur dire que c’est blanc, et à les obliger ,non seulement à le répéter mais, à la longue, à le croire bel et bien.  »
(Emmanuel Carrère .- Limonov .- éd. Folio, p.244 )

oliveir

Donc si on pense que il existe des races humaines sur terre qui sont différente on est raciste, mais si on pense qu’il y a des ethnies différentes, on n’est pas raciste. Mais alors est ce que le massacre des africains entre eux, du fait de leurs différences ethniques, ne relèvent pas du racisme, donc peut on dire que les africains sont profondément racistes : peut on leur demander à eux si ils se considèrent d’une race ou d’une ethnie, ce qui, donc reviendrait au meme que d’affirmer une différence discriminante, en tous les cas.

Onfray, dans une de ses récentes interviews disait (pas au mot près):
« ah oui, si je ne suis pas d’accord sur telle idée avec tel gauchiste, cela signifie donc que je vote Marine le Pen, que je suis raciste parce que je m’oppose à sa pensée et donc je suis un un fachos, d’accord avec Vichy, donc de Pétain, donc je suis un adorateur de Adolf H, donc je suis un antisémite et je vex donc l’extermination des j.uifs, je suis donc un ami de Dieudonné et je mérite l’enfermement et la prison… (je ne rapporte pas au mot près mais c’est à peu près ça)

MF

Bien sûr que les races existent! Tous les biologistes le savent! Mais c’est l’exception française sans doute?
Il existe des races de mouches, d’abeilles, d’araignées, de grenouilles, de corvidés, de bovins, de chevaux, de lions, que sais-je encore…et l’être humain ferait exception?

queniart

il y a 1 race qui n’existe pas la race juive vu que juif c’est 1 religion non 1 race,alors quand j’entends l’ineptie peuple juif cela me fait bondir

le maitre

le problème vient des nombreux journalistes et hommes politiques qui invoquent l’antisémitisme quand on les critique dans les médias et qui ne vont jamais à la synagogue alors ceux là appartiennent à quelle race ? celle des escrocs ?

vallistrella

???????????? ou est le rapport

Josette Gazu

Le rapport est dans l »escroquerie » VERBALE, véritable outil de propagande! J’avais dénoncé cette MALHONNETETE à l’occasion d’une exposition organisée par la Fondation Lilian Thuram au musée Branly intitulée « L’invention de l’Autre » (courriers au directeur, à la MGEN, la Casden, sponsors de l’expo!La négation de l’altérité est une IMPOSTURE.

AliceB

Point Godwin !
Vous vous appuyez sans doute sur l’ouvrage de Shlomo Sand , ce best seller dans les pays arabes au même titre que Mein Kampf.
Le peuple juif existe autant que le peuple français, le peuple sénégalais, le peuple jordanien, le peuple américain ou le peuple britannique. Tous les peuples sont issus de mouvements démographiques. Les seules races pures sont les aryens nazis et les saoudiens …qui eux ne remettent pas en question l’existence de leur ennemi principal : le peuple juif.
En quoi ça vous dérange que les juifs se considèrent comme un peuple ayant désormais son état, Israël ? Après tout nous avons deux ministres franco-marocaines, double nationalité comme les Français juifs ….et les Français juifs franco-israéliens ne sont pas des traitres comme tous ces français musulmans franco-marocains …
https://fr.wikipedia.org/wiki/Comment_le_peuple_juif_fut_invent%C3%A9

Antonin Bruniquel

Le peuple prétendument élu qui se fou de toutes les résolutions de l’ONU depuis des lustres sur les territoires occupés ? C’est comme si moi je m’attribuais le jardin de mon voisin au prétexte que j’étais la avant lui. Si aujourd’hui les conflits font rage au proche Orient le et les gouvernements d’Israel portent une responsabilités non négligeable.

Highlander

ils ne sont même pas élus D.ieu les a rejetés

vallistrella

Je suis chrétiens et Israël à toujours existé, je vous conseil de lire l’ancien testament.
Il est de plus en plus difficile pour les antisémites de se cacher derrière l’antisionisme.
Une questions, qui tue et commet des attentats chez nous en France, des juifs ou des musulmans.
En Palestine il y a toujours eu des juifs, des chrétiens et des bédouins musulmans.
Dites vous bien que si le territoire d’Israël était musulmans, aucun juifs ou chrétiens ne pourrait venir prier sur les lieux saints.
Mais restez aveugle, restez enfermé dans votre haine du juif.

AliceB

Mon brave homme, le peuple juif fut inventé il y a 5 000 ans par les auteurs des récits bibliques, libre à vous de réécrire la Bible et de nier l’existence de l’Etat d’Israêl au profit du « peuple » palestinien » qui est avant tout une entité politique, abcès de fixation de l’antisémitisme.
La plupart des terres acquises par l’Etat d’Israël ont été achetés à leurs propriétaires qui étaient libanais qui exploitaient des ouvriers agricoles palestiniens.
Savez-vous par ailleurs que le foncier de Jerusalem appartient essentiellement à des Chrétiens orthodoxes ? La Knesset est construite sur un terrain orthodoxe. Curieux que vous accusiez exclusivement les Juifs …
Sachez aussi que les catholiques romains, par l’intermédiaire de l’Ordre de Malte accouchent toutes les femmes palestiniennes à l’hôpital saint-Jean de Malte pour garder leur main mise sur la « *terre sainte » en jouant les musulmans contre les Juifs.
Votre boulgui boulga antisémite ne repose sur aucune réalité (par exemple nier qu’il y eait des natifs juifs) mais sur des opinions, une constante des antisémites.
Quant aux Français juifs que vous qualifiez de « traitres » commettent-ils des attentats suicides en France, sont-ils en état d’insurrection, fomentent-ils des attentats, violent-ils les « blanches », trafiquent-ils la drogue pour alimenter les organisations terroristes, menacent-ils la population française ? Ne respectent-ils pas l’accord qu’ils avaient signé avec Napoléon de respecter la France, ses lois et ses usages ? Proclament-ils que « les lois d’Allah sont supérieures à celles de la République ? Terrorisent-ils leurs coreligionnaires en leur enseignant que celui qui fait comme le non musulman n’appartient plus à l’oumma islamiya et qu’il mérite la mort pour apostasie ?

highlander

est-ce que vous savez que l’ancien testament est truffé de mensonges et cela c’est pas Sand qui le dit,a voir vous le detestez parce que lui au moins parle de la verite ,je n’ai jamais dis qu’il n’y avait pas de natifs juifs ils sont seulement 10 000 et pas plus,pour ce qui est de mon antisémitisme c’est le mot est lâché quand les juifs ont torts c’est leurs dernières défenses qui s’épuisent,et sachez que je ne suis pas anti sémites car ceux que vous aimez n’en sont pas,ils ne sont pas arabes comme les 2 groupes que j’ai cité,et oui,il n’y a jamais eu deportation en 70 apres jc parce que les romains ne deportaient pas les gens des pays qu’ils envahissaient,de même la plupart des terres ont étés vendus aussi par des riches musulmans et pas seulement les chrétiens

Jean Simach

Le problème de la formule reprochée à Mme Morano, c’est que la constitution de la Nation Française n’est en rien fondée sur une quelconque distinction de races, et ce qui risque de la détruire n’est pas du tout le fait qu’il existe des Français blancs, noirs ou autres, mais que certains groupes, d’origines ethnique du reste très variées, refusent d’accepter de s’assimiler les valeurs, aux moeurs, et parfois aussi à la langue, bref, l’héritage qui définit notre adhésion commune à la Nation.
Elle a donc eu tort de dire ce qu’elle a dit, et surtout, de ne pas reconnaître ce tort.
Pour autant, je ne m’associerai pas à un hallali orchestrée par des gens qui n’ont pas la même réaction quand des choses de même nature, ou des actes qui expriment des choses semblables (comme l’élection de miss « noire » par ex) sont dites et faites par soit des gens de « gauche » (si on peut encore dire cela) ou issus de « minorités visibles »!

Anna Dadat

RACE. n. f. Lignée, ensemble des ascendants et des descendants d’une même famille. Il est d’une bonne race, de bonne race, d’une race illustre, ancienne. Il sort, il vient d’une noble race. Il est de race royale. Les rois de la première, de la seconde, de la troisième race. La race de saint Louis. C’est une race éteinte. Dieu promit à Abraham de multiplier sa race à l’infini.
RACE se dit aussi d’un Groupe d’individus qui se distingue d’autres groupes par un ensemble de caractères biologiques et psychologiques dont on attribue la constance, non pas à l’action du milieu, mais à une lointaine hérédité. La race caucasienne. La race mongole. La race juive. Une race pure. Une race métissée.

Il se dit également d’une Variété constante dans l’espèce humaine. La race blanche. La race noire. La race jaune.

Dictionnaire de l’Académie Française

Antonin Bruniquel

Bien entendu que les races existent, moi par exemple comme les vaches je suis de type Aveyronnais depuis le 12 siècle :-)

vallistrella

Il existe des races
la race noir, blanche, jaune, bien que les noirs ne sont pas tous vraiment noir, que les blancs sont plus ou moins clair et que les jaunes sont sur des tons approchant légèrement du jaune, la rouge n’existe pas se sont les amérindiens venue d’Asie, c’est du moins ce que l’on m’a appris à l’école primaire dans les années 60.
Quelle différence entre Daech qui détruit toute trace culturel pré-musulman et notre volonté a ignoré une réalité évidente.
Sur la sortie de Morano sur la France blanche, ne nous trompons pas.
Elle prend de l’avance se détache du peloton « républicain » pour attirer à elle les votes FN et au dernier moment, réconciliation avec Sarkozy et hop il gagne les présidentiel.

Anne Lauwaert

Mais non, c’est beaucoup plus simple que ça. Admettons que les humanoïdes soient apparus sur la planète le long du Lac Tchad mais aussi quelque part au Vietnam ou encore un autre site. Ensuite ils se sont rependus sur toute la planète, mais pour pouvoir survivre les individus ont dû s’adapter à l’environnement et au climat. Raison pour laquelle dans les régions tropicales ils ont développé une peu sombre pour pouvoir se protéger contre l’excès de soleil er par contre dans les régions septentrionales ils ont développé une peu aussi blanche que possible pour pouvoir capter le plus d’UV possible .
Mettez un géranium dans votre grenier où il n’a pas de lumière, ses feuilles deviennent blanches. Mais il y a aussi le métabolisme qui s’adapte aux conditions environnementales et fatalement à l’alimentation qui est disponible. Les habitants du nord boivent de la bière et mangent du cochon et du beurre, les habitants du sud boivent du vin, mangent des moutons et de l’huile d’olive cela produit un métabolisme complètement différent. Les habitants du désert sont des monothéistes, les habitants de la foret sont des polythéistes, etc. les différences sont causées par la géographie : climat, alimentation, environnement, etc. C’est effarant qu’on ne connaisse pas ces raisonnements élémentaires.
“un fait est plus évident qu’un lord maire!” Nous sommes nés identiques et ensuite , tout au long des millénaires, nous sommes devenus différents. Les races sont le résultat de la diversification régionale. Un lévrier arabe n’est pas la même race qu’un husky sibérien et pourtant tous deux sont des chiens.
A mon avis cette polémique est l’œuvre des vrais racistes pour que tout le monde se déchaîne à prouver l’existence des races. Bravo, le but est atteint !

vallistrella

Très bon exemple, un lévrier arabe n’est pas de la même race qu’un Husky sibérien pourtant tout deux sont des chiens.
Idem pour les humains, un noir et un blanc sont de race différente, pourtant tout deux sont des hommes.
Personne ne dit le contraire.
Sauf ceux qui au nom d’un humanisme-cucu à deux balles refusent de l’admettre.

Noway

Et les chiens ?
Il appartiennent tous au genre canin, pourtant il y à des races différentes et des distinctions très marquées.
Alors pour moi, il y a bien plusieurs races appartenant toutes au genre humain, pas besoin de querelles de mots.

Mathieu

« Il y a une guerre des classes, c’est un fait, mais c’est ma classe, la classe des riches qui mène cette guerre, et nous sommes en train de la gagner. »

Warren Buffet, milliardaire américain, 1ère fortune des Etats-Unis

« Ce pouvoir est aussi le pouvoir sur d’autres êtres humains, sur les corps mais surtout sur les esprits.
Le pouvoir sur la matière n’est pas important, notre maîtrise de la matière est déjà absolue.
Ce qui importe c’est de commander à l’esprit. La réalité est à l’intérieur du crâne…
Le réel pouvoir, le pouvoir pour lequel nous devons lutter jour et nuit, est le pouvoir non sur les choses, mais sur les hommes. Comment assure-t-on le pouvoir sur un autre? En le faisant souffrir. L’obéissance ne suffit pas.
Comment, s’il ne souffre pas, peut-on être certain qu’il obéit, non à sa volonté, mais à la nôtre?

Le pouvoir est d’infliger des souffrances et des humiliations.
Le pouvoir est de déchirer l’esprit humain en morceaux que l’on rassemble ensuite sous de nouvelles formes que l’on a choisies.
Commencez-vous à voir quel sorte de monde nous créons? C’est exactement l’opposé des stupides utopies hédonistes qu’avaient imaginées les anciens réformateurs.
Un monde de crainte, de trahison, de tourment. Un monde d’écraseurs et d’écrasés, un monde qui au fur et à mesure qu’il s’affinera deviendra plus impitoyable.
Le progrès dans notre monde sera le progrès vers plus de souffrance.
Notre civilisation est fondée sur la haine; il n’y aura pas d’autres émotions que la crainte, la rage, le triomphe et l’humiliation.
Nous détruirons tout le reste, tout.

Nous avons coupé les liens entre l’enfant et les parents, entre l’homme et l’homme, entre l’homme et la femme.
Mais plus tard, il n’y aura ni femme ni ami.
Les enfants seront à leur naissance enlevés aux mères, comme on enlève leurs oeufs aux poules.
La procréation sera une formalité annuelle, comme le renouvellement de la carte d’alimentation.
Il n’y aura plus de loyauté que pour le pouvoir. Tous les plaisirs de l’émulation seront détruits remplacés par l’ivresse toujours croissante du pouvoir, qui s’affinera de plus en plus.
Il y aura à chaque instant, le frisson de la victoire, la sensation de piétiner un ennemi impuissant… Autant qu’un monde de triomphe ce sera un monde de terreur…
Nous commanderons à la vie à tous ses niveaux.

Vous imaginez qu’il y a quelque chose qui s’appelle la nature humaine qui sera outragée par ce que nous faisons et se retournera contre nous. Mais nous créons la nature humaine. L’homme est infiniment malléable.

Tel est le monde que nous préparons.

Un monde où les victoires succèderont aux victoires et les triomphes aux triomphes, un monde d’éternelle pression, toujours renouvelée, sur la fibre de la puissance.
Vous commencez à réaliser ce que sera ce monde.
À la fin vous ferez plus que le comprendre, vous l’accepterez, vous l’accueillerez avec joie, vous en demanderez votre part en idolâtrant vos propres bourreaux. »

1984, Orwell ; Le nouvel esclavage, vu par les Maîtres du Monde

filochard

100% d’accord avec votre article , rempli de sagesse et de bon sens .J’adère à fond à vos propos , et bien que n’aimant pas particulièrement N.Morano, là, je ne meux que lui tirer mon chapeau.

Martin

l’ Homme est un mammifère, la vache aussi. Tous deux appartiennent à une espèce : l’ espèce Humaine et l’ espèce Bovine. Or, au sein de chaque espèce, on trouve des individus fort distinguables ( et classables !) selon certains critères surtout physiques et, accessoirement, psychologiques ou comportementaux.

Qui oserait nier que les races Charolaise, Aubrac, Limousine, Vosgienne, Normande etc… n’ existent pas et prétendre que toutes ont exactement les mêmes caractéristiques ? Personne, bien sûr, puisque les traits physiques ou caractériels de chaque race sont flagrants et qu’ il serait même frauduleux à un boucher de faire passer de la viande de vache Vosgienne pour de la viande de viande Aubrac. Il serait pénalement poursuivi. Et pourtant ! Pourtant, toutes ces races ne sont elles pas interfécondables ? Bien sûr que si car elles appartiennent à la même espèce, l’ espèce bovine et le produit de leur croisement reste un bovin à part entière, de la même espèce mais métissé et empruntant aux deux races.

Il faut être le dernier des crétins pour nier cette évidence et refuser de voir ce que le bon sens nous montre, lui. On peut être de la même espèce mais de races différentes sans que celà soit péjorant ( Dans l’ absolu d’ un cerveau sainement constitué, cela ne saurait l’ être ! ). Dans les seuls cerveaux détraqués de gens tels que les nazis ou les adeptes des associations anti racistes, la notion de race sous entend une connotation majorante ou minorante. Un véritable scientifique ne saurait adhérer aux thèses fallacieuses de ces détraqués au demeurant fort mal intentionnés.

Centulle

est ce qu’il y a d’autres pays qui veulent supprimer le mot race ou sommes nous seul à nier l’évidence?

Narmer

Dans l’absolu les races n’existe pas,nous sommes tous fait a partir de la même matrice avec quelques variantes qui fait notre diversité
la vrai race, c’est que les hommes sont culturellement différent cette différence culturel n’existera bientôt plus, une question de temps….
d’ailleurs le gouvernement mondial qui est déjà en place il veille !

Martin

Allons, Narmer, ouvrez vos yeux, n’ êtes vous capable de discerner entre vous et un noir camerounais musulman que le fait qu’ il soit musulman, càd culturellement différent ? Ne voyez vous donc pas que son nez est épaté et pas le vôtre ? ses lèvre sont énormes et les vôtre fines ; ses cheveux noirs et crépus et que les vôtre ont 100000 x plus de probabilité d’ être lisses ou bouclés et blonds ou châtains mais au grand jamais les siens ; que sa peau est noire et pas la vôtre ? C’ est ça la race! c ‘est ce qui nous distingue physiquement avant tout. Et c’ est très bien qu’ au sein de notre Humanité il y ait des races diverses, cela rompt la monotonie et ne devrait pas constituer un facteur de discrimination comme cette race que j’ exècre, à savoir celle des Cons, se plaisent à nous le faire croire afin de faire tourner leur boutique alimentée par nos impôts. Ce sont eux les semeurs de haine et de discorde. Avant qu’ eux et leur théorie fumeuse n’ existent , tout n’ était pas idéal mais tellement plus soft et infiniment moins conflictuel entre les hommes. J ‘ai pu constater les ravages des Taubira, Marie-Jeanne et autre indépendantistes hyper racistes dans la population antillaise qui, pour n’ être pas blanche, elle, nous haïssait pour bon nombre d’ entre eux alors que j’ allais là bas pétri de bonnes intentions et d’ esprit égalitaire. Je vous dispense de l’ énumération de toutes les saloperies racistes anti-blancs que j’ ai essuyées là bas . Pourtant, ils sont attachés à rester dans la Communauté française. Allez savoir pourquoi ? …. Comment ? Que dites vous ? L ‘intérêt économique ? L ‘argent braguette ? Vous pensez que c’ est pour ça ? Ah bon!?….Après tout, pourquoi pas ?

Narmer

vous dite n’importe quoi.. pour vous justifier

avant de naître avez vous choisie d’être blanc ou noir ?
avait vous choisie votre famille ?
avait vous même choisie de venir au Monde ?
sûrement pas
la race n’existe pas, seulement pour les racistes qui soit blanc,noir,etc..etc
la seul race est bien la culture

bataille de Tourtour

Namer
Vous ne pigez jamais rien, ou c ‘est juste un accident de parcours ?

Themis

Narmer, avant de nous donner des leçons de culture, vous feriez mieux d’apprendre à écrire correctement le français.
1) Vous dites et non vous dite
2) Avez vous choisi et non avait vous choisie
3) Pour les racistes qu’ils soient blanc et non pour les racistes qui soit blanc
4) la seule race et non la seul race

Parler de la culture est une chose mais savoir la manier en est une autre !
Une faute dans chaque phrase ! En ce qui concerne votre culture de la langue française, c’est Zéro pointé mon gars !

arthur

Narmer : Pourquoi ne trouvent-on pas beaucoup de pygmées dans les équipes de basket ?

Sylvie

Il n’y a pas que la culture qui fait la difference. La couleur de la peau notamment est liee a la difference de climat. L’organisme s’adapte. Tant que la Terre tournera sur elle meme et autour du soleil, les differences existeront. Mais le probleme n’est pas la. Le probleme : c’est l’obscurantisme de l’Islam actuel et qui se repand comme une tache d’huile pour tout detruire sur son passage : les etres humains differents, les monuments , etc…

Anne Lauwaert

non non ce n’est pas une question de culture c’est une question géographique d’adaptation à l’environnement , aux conditions climatiques et alimentaires qui déterminent le métabolisme
les races sont une question de biologie et anatomie

lommel

il faut laisser ce pitre parler dans le vide sidérant de sa stupidité ,je ne pense même pas qu’il ai lu votre demonstration,martin,ce n’est qu’un troll de bas -étage,que dis-je de sous-sol …

Dhoby

Les commentaires sont pour la plupart de haute qualité et montrent que les lecteurs de Riposte Laïque sont cultivés. Mais vos commentaires sont lamentables. Vous ne faites que réciter les slogans qu’on vous a appris.

Au risque de vous décevoir, les races ne disparaitront pas : elles sont consubstantielles au règne animal dont nous faisons partie. Le métissage n’est qu’une situation transitoire de laquelle sont issues de nouvelles races. En revanche, les races évoluent pour s’adapter à leurs milieux, comme tout ce qui se rapporte au monde vivant.

Vous ne devriez pas souhaiter la disparition de la race blanche, car c’est par ses capacités que 90% de la population des pays à majorité blanche (dont vous-même) peut bénéficier d’une alimentation saine et vivre dans un confort que les autres populations envient.

MF

Pourtant certains scientifiques commencent a démontrer qu’une part du culturel est héréditaire…et si on veux progresser dans la compréhension, il faudra en revenir a une notion équivalente au concept de race…donc beaucoup de temps perdu a renier. Un peu comme les athées qui prétendent que tout vient du néant et ne font que démontrer le vide de leur pensée.
Vous en voulez vous du gouvernement mondial?

Dorilée

@MF les athées dont je suis (mécréant farouche également, gros mangeur d’ecclésiastiques toutes obédiences confondues)ignorent, comme tout le monde l’origine de la vie sur terre. Ils cherchent mais n’éprouvent pas l’utilité de se créer un  » Grand Chichkapou  » doué de super pouvoirs qui créé tout, la terre, le ciel, l’eau, le feu et MÊME LA CONNERIE HUMAINE ! Si vous voyez ce que je veux dire…Comme dit Geluck : Dieu créa l’homme. Alors, pour le remercier, l’homme créa Dieu. Amen !

bataille de Tourtour

Dorilée
Et quelle est votre religion de compensation, ou de substitution ?

bataille de Tourtour

C’est ce qu’avait compris Paul de Tarse : « Qu’as-tu, que tu n’aies point reçu ? »

SK

Pour le CRAN en tout cas il y a en effet une race, sinon pourquoi ce genre d’organisation existe-t-elle?

Blanche

« Il n’y a pas de races, mais nous devons nous métisser », tel est le mot d’ordre !
J’avais consacré il y a quelques temps un article un peu plus fouillé sur les races, clarifiant les termes (il y a des confusions fréquentes de race avec espèce et ethnie), résumant le processus de leur génèse, répondant aux objections fréquentes et s’appuyant sur des éléments de preuve scientifique quant à l’existence des races : https://blancheurope.com/2015/09/15/les-races-sont-une-realite
Nous avons affaire à un véritable néo-lyssenkisme sur cette question.

Merci Marcus d’avoir osé l’aborder !

lommel

pas de races..? j’appartient au trés ancient hologroupe U qui remonte a la génése du continent européen ! lire  » les sept filles d’eve » de bryan sykes.et mon test adn me situe environs 90% européen de l’óuest et caucasien pour le reste.vous pouvez vous adresser a  »hellys » qui fait de l’excellent travail. mais ce sont surtout les anglo-Saxons qui sont a la pointe de ce genre d’etudes ,ils n’ont pas nos reticences a cette notion de « races ».

bataille de Tourtour

Lommel
Ah oui, c’est vrai: les races n’existent pas, mais les groupes sanguins existent , entre autres différences :ça devient compliqué,mon faible entendement n’y arrivera jamais!